Visa de travail en Allemagne
Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

Si vous souhaitez vous expatrier en Allemagne afin d’y travailler, vous devrez naturellement respecter différentes conditions et réglementations en matière de visa, selon si vous êtes ressortissant de l'Union européenne et d’un pays tiers. Cet article vous en dit plus sur le permis de travail en Allemagne.

Si vous êtes ressortissant de L’UE – de l’EEE

Les citoyens de l’UE et de l’EEE n’ont pas besoin de permis pour travailler en Allemagne. Cependant, il existe des procédures administratives obligatoires à entreprendre une fois dans le pays :

  1. Demande d’un certificat de résidence (Meldebescheinigung) dans les huit jours suivant l’arrivée directement auprès de votre bureau d'enregistrement allemand local (Einwohnermeldeamt) sur présentation d’un Anmeldeformular (justificatif de domicile) dûment complété, accompagné d'une confirmation du propriétaire du logement loué, d'une copie de bail et d'une pièce d'identité valide.

Ce certificat est requis pour toute autre procédure administrative telle que l'ouverture d'un compte bancaire, l'inscription à l'assurance maladie ou l'obtention d'un contrat de téléphonie mobile.

Une fois le certificat de résidence obtenu, le bureau des impôts et recettes enverra automatiquement un numéro d'identification fiscale (Steuerindentifikationsnummer) par voie postale dans les 10 jours.

  1. Cette deuxième étape consiste à s'inscrire auprès des autorités fiscales allemandes et à demander une carte de paiement électronique (Lohnsteuerkarte). Vous pouvez obtenir cette carte auprès des services fiscaux de votre commune de résidence sur présentation de votre certificat de résidence et d'une pièce d'identité valide. Votre demande de carte d’impôt doit être déposée au début de votre contrat de travail ou juste avant l’enregistrement auprès d’une agence de placement. Vous devrez soumettre votre carte d’impôt à votre employeur le plus tôt possible après son entrée en fonction.

 Important :

Le permis de résidence (différent du certificat de résidence) a été supprimé pour les citoyens de l'UE-EEE, mais reste obligatoire pour les ressortissants d'autres pays.

Si vous ne souhaitez pas payer les taxes ecclésiastiques, qui représentent 8 % du revenu brut, laissez le champ « religion » vide.

Si vous déménagez durant votre expatriation en Allemagne, vous devrez vous réinscrire dans votre nouvelle ville.

Lorsque vous quittez le pays, vous devrez donner un avis de départ au bureau d’enregistrement du résident local. Il s'agit d'une étape importante et obligatoire, faute de quoi l'annulation de l'enregistrement peut entraîner des frais élevés.

Si vous êtes ressortissant d’un pays tiers

  1. La première étape pour entrer, vivre et travailler en Allemagne pour les citoyens non européens consiste à décrocher un emploi et à demander un permis de séjour sous forme de visa à l'ambassade ou au consulat d'Allemagne dans leur pays d'origine. Dans la plupart des cas, il faut présenter un contrat de travail ou une offre d'emploi valide au moment de la demande de visa. Ce contrat peut être conclu lors d'une visite touristique antérieure en Allemagne ou en recherchant un emploi dans la section « visa de demandeur d'emploi ». Pour plus d'informations, contactez l'ambassade ou le consulat d'Allemagne de votre pays.

Les citoyens de certains pays, tels que les États-Unis, l'Australie ou le Canada, peuvent séjourner pendant 90 en Allemagne en présentant un passeport valide et faire une demande de résidence dans le pays. La liste des pays exemptés de l'obligation de visa est disponible sur le site Web du Federal Foreign Office.

  1. Une fois en Allemagne, il est obligatoire d'enregistrer votre présence auprès du bureau d'enregistrement local (Einwohnermeldeamt), où vous pouvez obtenir les formulaires de demande de permis de résidence.

  2. La prochaine étape consiste à contacter le bureau d'immigration local (Ausländeramt), qui délivrera un permis de séjour temporaire (Aufenthaltserlaubnis).

Les ressortissants de pays hors UE-EEE acquièrent les mêmes droits que les ressortissants allemands ou les ressortissants de l'UE-EEE sur le marché du travail allemand après plusieurs années de résidence continue dans le pays. Un permis d'établissement d'une durée illimitée (Niederlassungserlaubnis) peut également être délivré à des ressortissants étrangers hautement qualifiés. Les candidats doivent faire reconnaître leurs diplômes universitaires en Allemagne. Pour plus d’informations, connectez-vous à Anabin, l'ambassade ou le consulat d'Allemagne de votre pays de provenance.

Employland et Make it in Germany, précieuses plateformes Internet disponibles en allemand et en anglais, aident les professionnels étrangers à trouver du travail en Allemagne, à comprendre la reconnaissance professionnelle et les procédures administratives qui précèdent la prise d’emploi dans le pays.

L'obtention d'un visa allemand et de la résidence pour les ressortissants étrangers n'est pas une procédure simple et il est important de noter que, conformément à la réglementation de l'Union européenne, l'agence fédérale pour le travail (Budesagentur für Arbeit) doit approuver lorsqu’un poste spécifique ne peut être pourvu par un citoyen allemand ou européen.

Ce processus comprend la publication par le demandeur d’emploi d’une annonce qui comporte des exigences spécifiques pour cet emploi et une inscription au registre des chômeurs de la région où le poste est à pourvoir.

Un employeur déterminé à faire appel à un travailleur spécifique peut contourner cette procédure en soulignant les compétences spécifiques du candidat qu’il souhaite embaucher, en respectant les exigences de salaire minimum et en publiant une annonce.

Les visas professionnels en Allemagne

L'Allemagne propose différents visas de travail :

  • Le visa de demandeur d'emploi, qui permet aux étrangers de séjourner jusqu’à 6 mois en Allemagne, période au cours de laquelle ils peuvent rechercher un emploi et postuler directement depuis l'Allemagne. Les principales exigences pour obtenir ce visa sont : une formation reconnue (dans la base de données Anabin), plus de cinq années d’expérience professionnelle, la preuve de fonds suffisants pour cette période et une assurance maladie, un salaire suffisant pour obtenir un visa « Carte bleue », qui permet de travailler en Allemagne.
  • Les visas pour les travailleurs qualifiés et le visa Carte bleue affichent les mêmes exigences. Le visa Carte Bleur est ouvert aux citoyens de pays tiers hautement qualifiés et gagnant entre 41 808 € et 53 600 € par an, en fonction de la profession. Le visa pour les travailleurs qualifiés nécessite une formation supérieure acceptée (cf. Anabin), une rémunération suffisante selon l'Ausländeramt (les bureaux allemands de l'immigration) et un contrôle de l’Ausländeramt.
  • Le visa de travail ne se limite pas aux salaires élevés, requiert un contrôle de l’Ausländeramt, l’absence de main-d’œuvre locale pour occuper le poste concerné. Pour cela, l’entreprise qui fait la demande doit au préalable passer une annonce qui indique les exigences spécifiques. Notez également que l’obtention de ce visa est beaucoup plus lente que pour les autres types de visas.
  • Il existe d'autres options telles que les visas pour le volontariat ou les journalistes indépendants, qui possèdent leurs propres exigences. Des informations à leur sujet sont disponibles auprès des ambassades allemandes.
  • Si vous travaillez pour une entreprise allemande dans un pays de l’UE, cela peut ouvrir la voie à l’obtention d’un permis de travail en Allemagne. C’est ce que l’on appelle le transfert intra-entreprise (ICT), déployé lorsqu’un salarié doit se rendre temporairement dans une branche ou dans une succursale de sa société située en dehors de l'Union européenne. Toutes les informations sur l’obtention d’un tel visa sont disponibles auprès des ambassades et consulats allemands.

Parmi les conditions pour le transfert intra-entreprise :

  • Le salarié déployé doit être employé par l'entreprise depuis au moins six mois,
  • La durée du transfert doit être d'au moins 90 jours,
  • Le salarié transféré doit être employé dans l'entité hôte en Allemagne en tant que gestionnaires, spécialistes ou stagiaires,
  • Le salarié doit présenter des preuves de qualifications professionnelles, un contrat de travail en cours de validité et, enfin, approbation de l'Agence fédérale pour l'emploi

 Bon à savoir :

Les demandes de certificat de résidence et de carte fiscale sont obligatoires pour les citoyens non membres de l'UE-EEE. Pour plus d'informations, voir la section ci-dessus « Si vous êtes ressortissant de L’UE – de l’EEE ». Veuillez noter que les employés des bureaux d’inscription sont germanophones : mettez votre niveau d’allemand à jour ou demandez à un germanophone de vous accompagner.

Visa vacances-travail en Allemagne

Les ressortissants australiens, canadiens, japonais et néo-zélandais peuvent se rendre en Allemagne dans le cadre du visa vacances-travail.

Ce visa vacances-travail est destiné aux personnes âgées de 18 à 30 ans désireuses de travailler, d’étudier pendant un trimestre ou de voyager en Allemagne pendant une période allant jusqu'à un an. Les exigences de visa, les conditions, les restrictions, l'âge minimum, la durée du séjour et les frais peuvent varier en fonction du pays d'origine.

En général, il faut être titulaire d’un passeport en cours de validité, délivré dans l’un des pays susmentionnés, avoir les garanties financières suffisantes pour vivre dans le pays, être en possession d’un billet aller-retour valide, avoir un fait un niveau minimum d’études et avoir quelques connaissances d'allemand (sauf si le but du séjour est de suivre des cours d'allemand). La demande, payante, doit être déposée dans une ambassade ou un consulat d'Allemagne à l'étranger. Pour plus d'informations sur ce visa, contactez l'ambassade ou le consulat d'Allemagne dans votre région.

 Liens utiles :

Office fédéral de l'immigration - Permis de travail
Office fédéral de l'immigration - Travailler et étudier en Allemagne
Blue Card
Visa de vacances-travail (Auswärtiges Amt)

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.