Voyager en Allemagne

passeport
Shutterstock.com
Actualisé 2022-10-06 08:08

Les ressortissants de l'UE et de l'EEE peuvent se rendre en Allemagne sans formalité particulière dans le cadre d'une visite de courte durée. Il doivent simplement présenter leur carte d'identité nationale ou un passeport valide. De même, les citoyens de nombreux pays non membres de l'UE (par exemple, le Guatemala, le Japon, la Corée du Sud, la Malaisie, le Mexique, Singapour et les Émirats arabes unis) sont exemptés de l'obligation de visa pour tout séjour de 90 jours maximum en Allemagne, au cours d'une période de six mois et à condition qu'ils n'y exercent aucune activité professionnelle.

La liste des pays exemptés de visa pour entrer en Allemagne est disponible sur le site web du ministère fédéral des affaires étrangères, dont le lien est indiqué dans la section Liens utiles ci-dessous. Conformément à la liste du ministère fédéral des Affaires étrangères, les ressortissants des pays soumis à l'obligation de visa doivent contacter l'ambassade ou le consulat d'Allemagne dans leur pays d'origine pour remplir une demande de visa à des fins touristiques.

Attention :

Toutes les exemptions de visa sont valables pour une entrée de courte durée, par exemple pour rendre visite à des amis ou à de la famille, pour pratiquer des activités de loisirs ou pour assister à des conférences. Si l'entrée en Allemagne est à vocation professionnelle avec rémunération, des règles différentes s'appliquent, expliquées en détail dans l'article portant sur les visas de travail pour l'Allemagne d'Expat.com.

Important :

Pour entrer en Allemagne sans visa, votre passeport doit être biométrique et sa validité doit être d'au moins trois mois à compter de la date d'arrivée. Le passeport biométrique (passeport électronique) comporte une puce intégrée, qui contient des informations biométriques, utilisées pour authentifier l'identité du titulaire du passeport. Pour vérifier si votre passeport est biométrique, recherchez le symbole biométrique (un cercle entre deux lignes) imprimé sur la couverture.

Lien utile :

Exigences/exemptions de visa pour l'entrée en Allemagne

Visa Schengen pour l'Espace Schengen

Située en Europe et souvent confondue avec l'Union européenne, l'Espace Schengen est composée de 26 pays ayant convenu d'exempter de contrôles aux frontières de cette zone leurs citoyens ainsi que les titulaires de visas et de permis de séjour en cours de validité. 

Rappelons que l'UE est une union politique et économique de 28 États membres, tandis que l'espace Schengen sert à la libre circulation des personnes entre les 26 pays, dont certains se trouvent en Europe.

Les pays ne participant pas à l'accord Schengen sont les suivants : la Croatie, Chypre, l'Irlande, Monaco et le Royaume-Uni.

Exemple

Un ressortissant de pays tiers désireux d'entrer en Allemagne pour une courte durée puis de visiter d'autres pays d'Europe doit demander un visa Schengen. Ce visa, valable pour les voyages dans l'espace Schengen (26 pays) :

  • est délivré par un État membre de l'accord de Schengen ;
  • permet un séjour de courte durée dans l'espace Schengen (maximum de 90 jours par semestre).

Ainsi, le détenteur d'un permis de séjour délivré par l'Allemagne, son pays de résidence, a le droit de visiter d'autres États membres de l'espace Schengen pour une courte période sur présentation de son permis de séjour allemand. 

La personne souhaitant rentrer en Allemagne depuis un pays tiers (par exemple, l'Égypte), doit quant à lui demander un visa Schengen, qui lui permettra de circuler entre les pays Schengen pendant un maximum de 90 jours au cours d'une période de six mois. 

En d'autres termes, le ressortissant d'un pays tiers qui possède un passeport valide et un titre de séjour valide délivré par un État membre de l'espace Schengen est autorisé à entrer sur le territoire d'un autre État membre de l'espace Schengen pour un court séjour sans visa.

Important :

Le visa Schengen n'est délivré qu'aux demandeurs capables de prouver :

  • Leur intention de séjourner dans l'Espace Schengen pour une durée limitée (par exemple, à des fins de tourisme, d'affaires ou de visite familiale) ;
  • Qu'ils disposent de ressources financières suffisantes pour subvenir à leurs besoins pendant la durée de leur séjour (par exemple, un relevé bancaire) ;
  • Qu'ils possèdent une assurance santé (par exemple, un certificat d'assurance maladie couvrant les jours de voyage). 

En l'absence de ces informations, les demandeurs peuvent demander à un parrain vivant en Allemagne de se porter garant. Pour cela, le parrain doit rédiger une déclaration de soutien qui doit être déposée à la mairie de la ville de résidence dudit parrain en Allemagne.

Attention :

Si vous avez l'intention de séjourner plus de trois mois en Allemagne, vous devez obtenir un visa ou un permis de séjour de longue durée. Consultez l'ambassade ou le consulat d'Allemagne dans votre pays d'origine, ou les autorités chargées de la migration en Allemagne, si vous êtes déjà dans le pays. Si l'entrée en Allemagne est destinée à l'exercice d'une activité professionnelle, des règles différentes s'appliquent, expliquées en détail dans l'article d'Expat.com sur les visas de travail pour l'Allemagne.

Lien utile :

Pour plus d'informations sur le visa Schengen, consultez le site de l'Office fédéral des migrations et des réfugiés.

Visa de résidence ou de long séjour en Allemagne

Pour séjourner plus de 90 jours en Allemagne, il faut détenir un visa de long séjour. Les citoyens de l'UE-EEE et les citoyens d'Australie, du Canada, d'Israël, du Japon, de la Nouvelle-Zélande, de la Corée du Sud et des États-Unis doivent obtenir un permis de séjour, qu'ils peuvent demander après être entrés en Allemagne sans visa.

Le visa de long séjour est généralement destiné aux ressortissants de pays tiers (citoyens de pays non membres de l'UE et ressortissants d'autres pays que les sept pays mentionnés ci-dessus) qui souhaitent entrer en Allemagne pour y travailler, étudier, faire des recherches ou pour un regroupement familial avec un conjoint allemand ou étranger. La procédure de demande d'un visa de long séjour pour l'Allemagne dépend du pays d'origine du demandeur. En général, il faut compter entre un et trois mois pour recevoir une réponse concernant votre demande.

Parmi les documents qu'un demandeur de visa de long séjour peut être amené à fournir lors de la demande figurent :

  • Une copie d'un passeport valable au moins trois mois au-delà de la période de séjour en Allemagne ;
  • Une déclaration écrite expliquant la raison du voyage en Allemagne ;
  • Des relevés bancaires montrant que le demandeur peut subvenir à ses besoins financiers pendant son séjour en Allemagne ;
  • Un billet de retour ;
  • Et, éventuellement, une vérification du casier judiciaire du pays d'origine ou du pays de résidence habituelle.

Les visas allemands de long séjour, expliqués dans l'article d'Expat.com portant sur les visas de travail pour l'Allemagne, sont les suivants :

Le visa de demandeur d'emploi. Il permet de rechercher un emploi en Allemagne pendant six mois. Pendant cette période, si vous trouvez un emploi, vous pouvez demander un visa de travail, et si le visa vous est accordé, vous pouvez commencer à travailler en Allemagne. Les principales exigences pour le visa de demandeur d'emploi sont les suivantes :

  • Un diplôme d'études supérieures ;
  • Une expérience professionnelle d'au moins cinq ans ;
  • Des fonds suffisants pour les six mois de recherche d'emploi ;
  • Une assurance médicale.

Le visa de travail régulier pour l'Allemagne peut concerner n'importe quel emploi, mais il est surtout ouvert aux emplois dans le secteur de la santé. Il ne comporte pas d'exigences salariales spécifiques, mais son obtention est beaucoup plus lente et complexe que celle des autres types de visa. Pour ce visa également, l'agence pour l'emploi doit vérifier les possibilités de salaire et si un citoyen allemand peut occuper le poste.

Le visa de regroupement familial requiert des documents tels qu'une preuve d'hébergement, une preuve de relation, une copie du visa (ou du passeport en cas de citoyenneté allemande ou européenne) du partenaire, une preuve d'au moins une connaissance de base de l'allemand (A1) par un institut allemand renommé, tel que le Goethe Institut. Le mariage avec un partenaire qui a une résidence en Allemagne permet à la famille (ou au conjoint) de s'installer en Allemagne.

Un visa d'étudiant doit être demandé au moins six à sept mois à l'avance. Ce visa est soumis à différentes exigences, notamment une preuve de ressources financières, une lettre d'acceptation de l'université (ou parfois une lettre d'acceptation de la demande, émise par l'université) et des documents relatifs à l'enseignement antérieur (tous traduits légalement et notariés). Cette procédure doit être effectuée à temps pour aboutir bien avant le début du semestre universitaire.

La carte bleue européenne

La carte bleue européenne est un permis de séjour pour les citoyens de pays non membres de l'UE et de l'EEE dans un État membre de l'UE, y compris l'Allemagne, à des fins professionnelles. En d'autres termes, la carte bleue européenne est un moyen d'attirer des professionnels et des experts hautement qualifiés provenant de pays tiers sur le marché du travail de l'Allemagne et des autres États membres de l'UE. 

Selon Destatis, le bureau fédéral des statistiques, environ 70 000 titulaires d'une carte bleue étaient inscrits au registre central des étrangers (allemand) à la fin de 2021, ce qui représente une augmentation de plus de 6 % par rapport à l'année précédente. Le nombre de professionnels hautement qualifiés titulaires d'une carte bleue a ainsi atteint un nouveau record. En ce qui concerne la nationalité de ces professionnels, la majorité des titulaires de cartes bleues ayant travaillé Allemagne cette année-là étaient originaires d'Inde. Enfin, parmi toutes les villes allemandes, Berlin, Munich, Francfort et Düsseldorf comptaient le plus grand nombre de titulaires de cartes bleues. En 2021, 13 700 professionnels hautement qualifiés possédant une carte bleue travaillaient à Berlin, 8050 à Munich, 3080 à Francfort et 2395 à Düsseldorf.

Les candidats à la carte bleue européenne doivent pouvoir justifier d'un diplôme universitaire et d'une offre d'emploi leur permettant d'engranger un revenu annuel d'au moins 55 200 euros (ou 43 056 euros s'il y a une grave pénurie de compétences dans le domaine concerné). Généralement, la carte bleue européenne conduit à un séjour de longue durée dans le pays, voire à une installation permanente en Allemagne. Le permis de séjour permanent, également aImportant :ppelé permis d'établissement, permet de rester en Allemagne sans limite de durée. Si vous souhaitez obtenir ce type de permis, vous devez prouver que vous avez occupé un emploi approuvé par l'Agence fédérale pour l'emploi (BA) pendant au moins cinq ans et que vous possédez un niveau avancé en langue allemande.

Attention :

Les ressortissants de pays tiers éligibles à la carte bleue européenne doivent tout de même demander un visa de travail pour entrer en Allemagne. Une fois arrivés, ils doivent se rendre au bureau local d'enregistrement des étrangers pour entamer la procédure de délivrance de la carte bleue européenne.

Les titulaires d'une carte bleue européenne peuvent obtenir un permis d'établissement après 33 mois de résidence, ou 21 mois s'ils peuvent prouver qu'ils possèdent de bonnes compétences linguistiques en allemand.

Liens utiles :

Agence fédérale pour l'emploi

Office fédéral des affaires étrangères

 
Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.