Tour du monde des villes durables

Vie pratique
  • ville durable
    Shutterstock.com
Écris par Veedushi le 03 décembre, 2018
Le choix de sa nouvelle ville est une étape cruciale lorsque l'on part vivre à l'étranger. Que vous préfériez partir seul ou en famille, les aspects social, environnemental et économique sont à ne pas négliger, quelles que soient la durée de votre séjour et l'ampleur de votre projet : les études, le travail ou développer vos activités. L'indice des villes durables réalisé par la firme Arcadis évalue toutes les grandes villes autour du monde en fonction de la vie sociale, des opportunités d'emploi et d'affaires, ainsi que l'environnement qu'elles offrent à leurs résidents. Expat.com vous invite à les découvrir.

Société

vie sociale a Edimbourg
matthi / Shutterstock.com

Édimbourg, Londres, Paris, Taipei, Stockholm, ainsi que Prague, Séoul, Amsterdam, San Francisco et Madrid sont les villes qui se distinguent dans la dimension sociale. Ce pilier prend en compte différents facteurs tels que la santé et le bien-être des habitants, ainsi que le niveau d'éducation et l'égalité, entre autres. Il s'agit d'ailleurs de quelques-unes des destinations les plus appréciées par les expatriés en raison des nombreuses opportunités qui y sont disponibles, tant sur le plan économique que social. Édimbourg, à titre d'exemple, peut se targuer d'un excellent système d'enseignement supérieur avec ses prestigieuses universités, dont certaines sont classées parmi les meilleures du monde. Quant aux entrepreneurs qui choisissent d'y développer leurs activités, ils peuvent compter sur une main-d'œuvre saine, hautement qualifiée et compétente. Édimbourg est également une ville sure et où l'écart salarial est plutôt faible, ce qui contribue à maintenir un niveau de vie élevé. San Francisco, pour sa part, peut se targuer de son environnement technologique de pointe, ce qui attire les professionnels et entrepreneurs étrangers en grand nombre. Par exemple, le wi-fi y est largement répandu, y compris dans les moyens de transport en commun, au plus grand bonheur des jeunes en particulier. Il n'est donc pas surprenant que la culture du café y soit si répandue, comme à Madrid et Amsterdam qui comptent parmi les destinations de prédilection des nomades digitaux. Il faut aussi reconnaître que la plupart des villes du top 10 sont cosmopolites, culturellement et historiquement riches, ce qui promet une expérience enrichissante sur tous les plans.

Environnement

espace vert a Stockholm
Tupungato / Shutterstock.com

Depuis quelques années, le gouvernement suédois a fait de la protection de l'environnement et du développement durable l'une de ses priorités. Stockholm devient ainsi la ville la mieux classée sur le plan environnemental grâce aux investissements massifs dans l'infrastructure durable, ce qui favorise non seulement de faibles émissions de gaz à effet de serre mais aussi une très bonne qualité de l'air. Rappelons que Stockholm est l'une des villes les plus vertes du monde et d'Europe, en particulier, avec de grands espaces verts, ainsi qu'un nombre important de pistes cyclables dont le but est non seulement de réduire le taux de pollution de l'air mais aussi de contribuer au bien-être des habitants de la ville. En effet, l'aspect environnemental prend en compte la gestion de l'énergie et des ressources en eau, la pollution, ainsi que le traitement des déchets et des eaux usées, parmi d'autres facteurs. On retrouve également dans cette catégorie des villes comme Francfort, Zurich, Vienne, Copenhague, Oslo, ainsi que Hambourg, Berlin, Munich et Montréal. Il est toutefois intéressant de noter que des villes comme Munich sont exposées aux risques de catastrophes naturelles telles que les inondations en dépit de la présence d'un système d'avertissement efficace.

Opportunités économiques

activites economiques a Singapour
joyfull / Shutterstock.com

En ce qui concerne les opportunités économiques, Singapour, Londres, Hong Kong, New York, Munich, Édimbourg, ainsi que San Francisco, Boston, Zurich et Séoul se hissent tout naturellement en tête de liste. Évaluant le climat des affaires et la performance économique de ces villes, cette catégorie met l'accent sur tout ce qu'elles ont à offrir à leurs résidents en termes d'infrastructure, d'opportunités de croissance et d'innovation, sans oublier le cadre régulateur qui est en place. Singapour, Londres et Hong Kong se distinguent non seulement par leur prospérité économique et leur écosystème bouillonnant de start-up mais aussi par leur connectivité, au profit des entreprises et des professionnels qui ont choisi d'y poser leurs valises. En effet, ces villes sont dotées de réseaux de transport très performants qui facilitent non seulement les déplacements quotidiens mais aussi le transport des biens. D'autre part, New York, San Francisco et Boston, comme Singapour, Londres et Hong Kong, profitent d'un excellent environnement numérique dont s'inspirent de nombreux pays autour du globe. Ces villes sont d'ailleurs considérées comme étant des pôles technologiques avec des universités qui se spécialisent dans le domaine, sans oublier l'accent mis sur le développement et l'innovation. Tandis que Londres reste une ville où les activités sont centralisées, Munich, Édimbourg et Zurich ont choisi de se réinventer constamment afin de répondre aux besoins de leurs populations tout en réaffirmant leur présence sur les marchés internationaux.

L'évolution

activites locales a Athenes
Milan Gonda / Shutterstock.com

Il est également intéressant de nombreuses villes ont progressé de manière significative ces dernières années bien qu'elles soient loin derrière. A titre d'exemple, Athènes, Bangkok, Buenos Aires, ainsi que Cape Town, Hanoï, Istanbul, Jakarta, Johannesburg et Kuala Lumpur sont aujourd'hui qualifiées de villes en évolution non seulement parce qu'elles répondent aux besoins de leurs résidents en termes d'infrastructures et de qualité de vie mais aussi parce qu'elles ont su mettre en place un climat des affaires favorable, ce qui attire les investisseurs venant des quatre coins du monde. Dotées d'une économie en développement et ayant intégré, avec succès, les marchés émergents, ces villes sont peu planifiées mais font la part belle à l'entrepreneuriat local. Leurs citoyens peuvent librement définir leurs services et leurs structures, contrairement aux plus grandes villes. Il s'agit également de villes où le sens de la communauté est très présent et auxquelles l'on a généralement moins de mal à s'intégrer. Ces villes se démarquent des mégapoles comme Mumbai, Shanghai et Shenzhen qui, certes, sont riches en opportunités professionnelles et économiques mais où le développement et les services dépendent majoritairement de l'État.