Travailler à La Réunion

Travailler à La Réunion
shutterstock.com
Actualisé le 26 novembre, 2023

Votre déménagement ou expatriation à La Réunion rime avec travailler ? Expat.com vous donne quelques conseils et informations à lire et à méditer.

Le marché de l'emploi à La Réunion

Ce n'est un secret pour personne, le marché de l'emploi réunionnais est difficile, toute la population est touchée par le chômage. Imaginez, 18,7% de la population active est concernée par le manque d'emploi, aussi, les recherches nécessitent de la patience, un solide réseau sur place si possible et de la méticulosité. Notez également que certains profils sont plus recherchés que d'autres, mais pour quelques-uns, le salaire peut laisser à réfléchir. Le salaire minimum en France appelé le SMIC est de 1709,28 euros en brut mensuel et donc de 1353,03 euros en net. Si vous travaillez en tant que fonctionnaire à La Réunion vous toucherez 53 % en plus sur votre salaire de base. C'est une mesure pour aider avec le coût de la vie chère en Outre-mer. En tant qu'expatrié peu importe votre emploi vous toucherez au moins le salaire minimum.

Quelques chiffres officiels

La Direction régionale des entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi de La Réunion a diffusé les chiffres du marché du travail de décembre 2023.

On apprend ainsi que les personnes au chômage en recherche active et disponible étaient 153 790 au deuxième trimestre 2023 (sur 843 617 âmes dont près de 400 000 actives). Pour une vision plus précise de la situation locale, voici un article à lire et à apprécier : Les chiffres du marché du travail réunionais.

Les secteurs qui recrutent à La Réunion

De nombreux jeunes diplômés réunionnais se tournent vers l'Hexagone pour trouver un emploi, ce qui témoigne de la difficulté du marché sur l'île. Les témoignages et articles sur la question sont suffisamment présents sur Internet et dans les médias en général pour prévenir les éventuels candidats étrangers à l'emploi que les recherches demandent beaucoup de patience, du moins, dans les secteurs pointus.

En effet, si l'on se réfère aux chiffres et données diffusées par Pôle Emploi pour 2023, les métiers des services ont particulièrement la cote, et dans les petites entreprises de 10 salariés tout au plus. Toujours selon Pôle Emploi, voici un classement des « métiers les plus recherchés par les employeurs (réunionnais) en 2023 » :

  • Jardiniers salariés, paysagistes ;
  • Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM) ;
  • Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment ;
  • Professionnels de l'animation socioculturelle ;
  • Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine ;
  • Formateurs (y compris moniteurs d'auto-école) ;
  • Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles ;
  • Secrétaires bureautiques et assimilés ;
  • Caissiers (y compris pompistes) ;
  • Agents sécurité et surveillance.

Voici également la liste des métiers en difficulté pour trouver de la main-d'œuvre, ce qui laisse présager que le marché de l'emploi n'est pas aussi morne qu'on peut penser à La Réunion :

  • Coiffeurs, esthéticiens ;
  • Attachés commerciaux (en entreprise) ;
  • Agents sécurité et surveillance ;
  • Éducateurs spécialisés (y compris EJE) ;
  • Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles ;
  • Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices ;
  • Sportifs et animateurs sportifs (encadrants) ;
  • Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment (peintres) ;
  • Conducteurs routiers ;
  • Vendeurs habillement, articles luxe, sport, loisirs, culture ;
  • Restauration, hôtellerie ;
  • Enseignants.

Il va sans dire que le tourisme reste le recruteur principal, d'autant plus que le secteur n'a pas fini de se professionnaliser. Toutefois, pour une recherche plus efficace, tournez-vous également vers le BTP, ou encore le commerce et la grande distribution.

Trouver un emploi à La Réunion

Selon les chiffres officiels, 1 Réunionnais sur 2 œuvre dans le domaine des services, contre 1 sur 4 dans le commerce.

Toutefois, si vous possédez un profil de cadre, par exemple, seriez-vous prêt à changer de branche ou même de vous rétrograder volontairement, afin de poursuivre votre projet de déménagement ou d'expatriation à La Réunion ?

Si La Réunion possède un cadre idyllique, la recherche d'emploi passe par beaucoup de patience, demande de sortir également des sentiers battus (Pôle Emploi, petites annonces), et de vous intéresser aux marchés cachés (connaissances, famille, entreprises en recherche, mais qui ne communiquent pas ouvertement, etc.).

Autrement, si vous êtes spécialisé dans les domaines administratifs ou techniques, pourquoi ne pas consulter les sites Internet de certaines mairies, contacter les EPCI, l' établissement public de coopération intercommunale -, la CINOR - Communauté Intercommunale du Nord de La Réunion.

Comment candidater à La Réunion ?

Il existe plusieurs solutions pour trouver du travail à La Réunion pour les étrangers comme les Français :

  • Si vous avez plus de 25 ans, inscrivez-vous sur le site de Pôle emploi. Des conseillers vous accompagneront dans vos démarches pour trouver un travail qui correspond à votre secteur.
  • Si vous avez moins de 25 ans, orientez vous vers la mission locale. Ce dispositif aide à la recherche d'emploi pour les jeunes. Tout comme le CRIJ : le Centre Régional d'Information Jeune.
  • Trouver du travail ponctuellement est possible avec les missions d'intérim : Adecco, Adéquat, Service intérim, etc.

Munissez-vous d'un CV et faites-les les unes à unes. Donnez vos disponibilités et vos compétences. Les missions vont d'un jour à plusieurs mois. Cela concerne tous les corps de métiers : restauration, hôtellerie, BTP, commerce, vente, inventaire de magasins, santé, etc.

Une des particularités de l'intérim, il faut être très disponible, avoir le permis de conduire est un vrai plus, ainsi que son véhicule. Conseil : gardez votre téléphone allumé à vos côtés. Si au bout d'une semaine vous n'avez pas encore eu de première mission, repassez, redonnez vos disponibilités. Cela montrera votre motivation à trouver un emploi.

Si vous travaillez dans un domaine spécialisé, n'hésitez pas à envoyer de nombreuses candidatures spontanées dans les entreprises concernées.

Il y a des périodes de l'année où il est plus facile de trouver un emploi. Par exemple, lors de la période de récolte de la canne à sucre. Elle dure six mois, de juillet à décembre. Vous pouvez essayer de trouver une mission temporairement. L'avantage de l'île est que la saison touristique dure une grande partie de l'année. Il est donc possible de trouver facilement un emploi dans ce secteur : hôtellerie, restauration, animation, etc.

Mission de volontariat à La Réunion

Si vous êtes jeune français et sans première expérience professionnelle, une mission de service civique peut-être un bon point de départ. Ce type de mission est rémunéré symboliquement, mais c'est aussi l'occasion de mettre un pied dans le monde du travail. Plus d'informations : missions de services civiques. Ces missions sont souvent très appréciées des employeurs et à l'issue ont vous fait parfois des propositions d'embauche.

Pour les jeunes européens : il existe le corps européen de solidarité qui propose des missions de volontariat dans une association en Europe ou dans le monde dans les domaines suivants : environnement, humanitaire, administration, vivre-ensemble. Une indemnité est prévue, le logement est pris en charge, ainsi que les repas. Il existe, à La Réunion, des missions dans ces dispositifs. Ce type d'expérience est valorisé par les employeurs réunionnais.

Les conditions pour travailler à La Réunion

La loi est claire : tout étranger (non Français, non citoyen de l'UE, de l'EEE ou de la Suisse) qui souhaite travailler à la Réunion doit résider de manière légale sur l'île.

S'il possède une autorisation de travail valable pour la France métropolitaine, le document n'est peut-être pas valable pour La Réunion. Ce point est à vérifier auprès de la préfecture de Saint-Denis.

Si l'étranger possède une carte de séjour temporaire spécifique aux salariés, mais que cette carte ne mentionne pas qu'elle est valide pour « La Réunion », le candidat n'a pas le droit de travailler sur le sol réunionnais.

L'étranger qui souhaite travailler à La Réunion, doit déposer une demande spécifique en ce sens auprès des autorités réunionnaises. Si vous n'avez pas de titre de séjour, il vous sera très compliqué de trouver un emploi.

Les conventions collectives appliquées en France métropolitaine ne sont pas toutes obligatoirement applicables à La Réunion.

L'étranger qui souhaite entrer en France pour travailler doit avoir une autorisation de travail. Elle peut prendre la forme soit d'un visa ou d'un titre de séjour, soit d'un document distinct du document de séjour. C'est le futur employeur qui effectue la demande. Des sanctions sont prévues en cas d'emploi d'un salarié sans autorisation. Nous vous expliquons les étapes à suivre.

Pour les citoyens européens vous n'avez pas besoin de ce type de visa.

Visas de travail pour les citoyens non Européens à La Réunion

Pour les non-citoyens européens, plusieurs types de visas existent. Selon votre statut, une simulation est possible sur ce site.

Visa de long séjour

Ce type de visa long séjour valant titre de séjour (ou une carte de séjour) vie privée et familiale permet d'exercer la profession de son choix. Dans ce cas, il n'y a pas besoin d'autorisation de travail. Il permet d'exercer toute activité professionnelle auprès de tout employeur. Pour accorder ou refuser l'autorisation de travail, l'administration française examine un ensemble d'éléments.

Dans un premier temps, elle analyse la liste des métiers en tension dans la profession et le bassin d'emploi concernés.

Si un expatrié a une carte de séjour étudiant ou une carte de séjour recherche d'emploi ou création d'entreprise, la préfecture vérifie qu'il remplit bien les exigences de diplômes et de qualifications posées par l'offre d'emploi, au vu des documents suivants :

  • Curriculum vitæ ;
  • Copie des diplômes ;
  • Éventuelles attestations d'emploi.

Elle examine le salaire proposé, qui doit être au moins égal au SMIC ou à la rémunération minimale prévue par la convention collective (même en cas d'emploi à temps partiel).

Elle tient également compte des critères suivants :

  • Respect par l'employeur (et/ou l'entreprise utilisatrice et/ou d'accueil) de la législation sur le travail et la protection sociale. En cas de manquement, l'autorisation de travail est refusée (par exemple : travail dissimulé, non-versement des cotisations sociales) ;
  • Si besoin, respect par l'employeur, l'entreprise utilisatrice ou d'accueil ou le salarié des conditions d'exercice de l'activité professionnelle réglementée : profession dont l'exercice est soumis à l'autorisation d'une autorité compétente et à la possession d'un diplôme ou d'une formation spécifique concernée.

Il faut compter environ deux mois pour obtenir cette autorisation. Lorsque l'autorisation de travail est accordée pour l'emploi d'un salarié étranger, l'employeur doit payer une taxe. Celle-ci correspond à 10 % de votre salaire et doit être payée une fois.

Visa salarié

Une carte de séjour « salarié » permet d'exercer l'emploi qui a permis de l'obtenir. Si l'expatrié change de contrat de travail, l'employeur devra demander une nouvelle autorisation de travail.

Chaque nouveau contrat de travail devra faire l'objet d'une autorisation de travail.

Conditions de travail à La Réunion

Temps de travail

Comme en France, les contrats de travail à temps complet sont établis sur une base de 35 heures par semaine. Si vous êtes aux 35 heures, toutes les heures supplémentaires sont payées en plus. Votre journée ne doit pas dépasser les 10 heures de travail. Si la convention collective de votre entreprise le permet, selon son activité, vous pouvez aller jusqu'à 12 heures mais cela est très encadré. Un temps de pause de 20 minutes est accordé après 6 heures travaillées.

Certaines entreprises proposent des contrats avec un nombre d'heures supérieures avec des avantages supplémentaires comme les RTT. La réduction du temps de travail (RTT) prévoit d'attribuer des journées ou des demi-journées de repos à un salarié dont la durée de travail est supérieure à 35 heures par semaine. Ce nombre de jours de RTT est fixé par l'entreprise.

Congés payés

Comme en métropole, vous cumulez 2,5 jours de congés par mois. Au total cela représente cinq semaines de vacances. Les congés se calculent du 1er juin au 31 mai de l'année en cours. Vous pourrez voir cela précisément avec votre employeur. Si vous êtes sur un contrat court, les congés sont payés sur votre fiche de salaire directement.

La France compte 11 jours fériés. Si vous travaillez ces jours chômés, il existe des compensations financières ou des récupérations selon votre profession et votre contrat. Cela est à confirmer ou négocier avec votre entreprise.

Code vestimentaire en entreprise

La tenue vestimentaire au travail est très importante, même à La Réunion, où il fait chaud. Une tenue correcte est exigée : pas de minijupe et de t-shirts à bretelles pour les femmes, pas de pantacourt pour les hommes sauf si votre entreprise le permet.

Liens utiles :

Maison de l'Emploi du Grand Sud Réunion - Annuaire des sites pour l'emploi Maison de l'Emploi du Nord de la Réunion - Guichet de proximité

Réunionnais du Monde

Indeed

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.