Travailler en Arabie saoudite

centre financier Arabie saoudite
Shutterstock.com
Actualisé 2018-07-04 11:14

Travailler en Arabie saoudite peut constituer une expérience très enrichissante. Le Royaume offre diverses opportunités que vous découvrirez dans cet article.

À l'inverse d'autres pays, l'Arabie saoudite est un pays plutôt fermé : on ne peut donc pas s'y rendre sans visa. Pour s'expatrier en Arabie saoudite, il faut d'abord trouver un emploi. L'embauche est la raison principale pour laquelle les étrangers demandent un visa pour le Royaume saoudien, et le visa de travail est le visa le plus fréquemment émis.

Bon à savoir :

L'Arabie saoudite devrait offrir sous peu des visas de tourisme. Tous les détails n'ont pas encore été dévoilés.

Une fois que vous aurez trouvé un employeur, que vous aurez terminé le processus de recrutement et qu'un contrat de travail vous aura été offert, vous pourrez demander votre visa. Votre employeur deviendra votre sponsor en Arabie saoudite. La plupart s'engagent à vous aider pour que vous puissiez faire venir votre époux et vos enfants, mais discutez bien de ce point avant de signer votre contrat de travail.

Le marché du travail en Arabie saoudite

L'Arabie saoudite est une place de choix pour faire carrière ! Le Royaume est très dépendant de la main-d'œuvre expatriée et les étrangers sont très demandés. Ce pays est connu pour son poids dans l'industrie pétrolière qui est un des employeurs les plus importants. Néanmoins, d'autres opportunités existent. L'accroissement de la population, le développement des infrastructures et la volonté des autorités saoudiennes de diversifier l'économie font du Royaume un terrain idéal pour la création d'emploi et de nouveaux commerces.

Sachez toutefois que le taux de chômage des Saoudiens augmente. Pour pallier ce problème, les autorités ont lancé un programme ' appelé « saoudisation » ' pour prioriser les nationaux sur le marché du travail.

Trouver un emploi en Arabie saoudite

Plusieurs moyens existent pour trouver un emploi en Arabie saoudite : vous pouvez consulter les offres publiées sur les différents sites de recrutement, mais aussi vous rendre à des forums pour l'emploi. Pensez également à consulter les sites des grandes entreprises présentes en Arabie saoudite : la plupart ont une section réservée au recrutement, dans laquelle vous pourrez déposer une candidature. Quelle que soit la façon dont vous prospectez, gardez à l'esprit que tous les détails concernant vos conditions de travail seront négociés avant même votre arrivée dans le pays.

Si vous décidez de quitter l'Arabie saoudite, puis de revenir pour occuper un nouvel emploi, assurez-vous de partir en étant en bons termes avec votre ancien employeur. Un sponsor saoudien peut vous empêcher de revenir dans le Royaume en vous « blacklistant » auprès du ministère des Affaires étrangères.

Bon à savoir :

L'Arabie saoudite ne reconnaît pas les diplômes d'études supérieures autres que les diplômes universitaires. Les Saoudiens recrutent principalement des expatriés ayant au minimum une licence.

Pourquoi travailler en Arabie saoudite ?

À l'embauche, les expatriés bénéficient d'un certain nombre d'avantages qui varient selon les employeurs. Voici les avantages les plus fréquemment offerts :

  • Au moins un billet aller/retour vers le pays d'origine de l'employé, pour lui et sa famille
  • Logement payé ou allocation logement
  • Couverture médicale (pour l'employé et sa famille)
  • Bonus annuel et/ou bonus de fin de contrat.

N'oubliez pas de vous informer des avantages proposés par votre employeur avant de signer votre contrat de travail.

Le contrat de travail en Arabie saoudite

Il a été décidé récemment de n'offrir aux expatriés que des contrats de travail d'une durée maximum d'un an. La possibilité de renouveler ou non l'expérience est mentionnée dans le contrat. Les employeurs saoudiens proposaient généralement des contrats de deux ans, mais le ministère du Travail se montre ferme à ce sujet.

La plupart des contrats de travail vont inclure les informations suivantes :

  • Des détails sur le poste (intitulé et description des tâches)
  • Les horaires de travail, une liste des jours fériés et des horaires lors des jours fériés, les jours de congé, les jours de congé maladie, etc.
  • La désignation de la personne en charge du paiement des frais de visa en cas de sortie/ré-entrée dans le pays, à l'exception d'un aller-retour annuel
  • Des informations sur le sponsor ou l'entreprise
  • Le salaire de base, ainsi que des informations sur les heures supplémentaires, les bonus éventuels et la période d'essai
  • Les conditions à respecter en cas de démission ou de licenciement durant la période d'essai
  • La durée du contrat et les conditions de renouvellement
  • Les frais de logement, s'ils sont pris en charge complètement ou en partie par l'employeur. Des frais de déménagement peuvent être inclus.
  • Les termes et les conditions relatifs à la protection médicale de l'employé et de sa famille, que cette protection soit offerte par l'employeur ou non. Le système de santé local ne prend pas en charge les expatriés.
  • Les conditions inhérentes au billet d'avion aller-retour offert annuellement à l'employé, et, éventuellement, aux membres de sa famille
  • Des informations sur les congés payés
  • La prise en charge des frais relatifs au retour de l'expatrié dans son pays une fois le contrat terminé, s'il n'est pas renouvelé
  • Des détails sur les frais de scolarité et l'établissement scolaire des enfants
  • Des détails sur la possibilité d'amener un animal de compagnie (incluant les frais)
  • Des informations sur les règles à respecter en cas de démission, mise à pied et licenciement et sur les frais de rapatriement afférents
  • Des détails sur le bonus de fin de mission qui s'élève généralement à ½ mois de salaire pour un à cinq ans d'ancienneté et à un mois de salaire par année supplémentaire.

Bon à savoir :

En cas de licenciement, vous perdrez votre emploi et votre visa de résident (iqama). Vous serez alors rapatrié dans votre pays d'origine. Si vous souhaitez changer de travail, vous devez obtenir une autorisation écrite de votre sponsor. Sachez qu'il est commun qu'une entreprise conserve en sa possession les documents de voyage de ses employés étrangers.

Liens utiles :

Pôle Emploi international
MonsgerGulf
Bayt
Mihnati
Al Jazeera Jobs
Gulf Talent
GlassDoor
Ministry of Commerce and Industry

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.