Créer une entreprise en Grèce
shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

Après des années de marasme, l'économie de la Grèce s'améliore jour après jour. Sortie de sa tutelle le 20 août 2018, la Grèce peut aujourd'hui recommencer à se financer de manière autonome sur les marchés.

Portrait économique de la Grèce

Après huit années de régime austère imposé et 290 milliards d'euros apportés par trois programmes d'aide, la Grèce peut aujourd'hui respirer un peu. Si le quart du PIB s'est évaporé depuis 2010, le chômage est maintenant sous la barre des 20 %, souvenons-nous qu'il avait atteint presque 28 % en 2013 ! Il est toutefois toujours le plus élevé d'Europe.

Il faut être conscient que c'est un premier pas, le pays doit à nouveau apprendre à marcher comme un nouveau-né, et rien n'est joué, mais les chiffres parlent, et ils sont encourageants. De - 0,2 % en 2016, la croissance de la Grèce est remontée à 1,6 en 2017 et en 2018, la hausse devrait se situer autour de 2,5 % d'après le journal « Le Parisien ».

Bloqué depuis quelques années à 683 euros par mois, le SMIC (salaire minimum) est comparable à celui du Portugal (650 euros en 2017) ou de Malte (728 euros en 2017), mais certains secteurs économiques, particulièrement ce qui touche au tourisme, sont rentables, bien que soumis à des taxes très élevées.

Créer une entreprise en Grèce

La Grèce est le seul pays de la région à être dans l'Union européenne, et dans l'Union économique et monétaire, ce qui la place dans une zone géographique stratégique entre l'Europe et le Moyen-Orient. C'est la raison pour laquelle beaucoup d'investisseurs se tournent vers la Grèce.

Si les étapes sont bien respectées, il suffit de dix jours environ pour créer une entreprise en Grèce, les démarches sont en effet simplifiées et le processus bureaucratique rapide. Un entrepreneur doit recevoir une approbation de la Chambre du commerce et de l'industrie, dans certains cas, un certificat de conformité est délivré.

Pour monter une entreprise en Grèce, la première chose à laquelle penser est au type de société en tenant compte des divers avantages et inconvénients. Il existe quatre formes juridiques pour les entreprises en Grèce : le partenariat limité (Eterorithmos eteria ou EE), le partenariat général (Omorithmos eteria ou OE), la société à responsabilité limitée privée (Eteria periorismenis efthynis ou EPE), et la société à responsabilité limitée publique (Anonymos eteria ou AE).

Dans un effort visant à stimuler la croissance économique, l'impôt sur les sociétés en Grèce va baisser le 1er janvier 2019 et passer de 29 % en 2018 à 26 %. Les cotisations sociales sont actuellement de 25,06 % pour l'employeur et de 16 % pour l'employé.

Choisir une forme juridique

Lors d'une création, un entrepreneur doit enregistrer son entreprise à la Chambre du commerce et de l'industrie et au bureau de la fiscalité en fournissant ses livres de comptes qui doivent être tamponnés par les autorités fiscales.

Le partenariat limité est une forme juridique permettant d'exercer légalement sans avoir à apporter un capital minimum. Il faut au moins deux partenaires, dont l'un (au moins) est un partenaire actif, sa responsabilité étant illimitée.

Le partenariat général ne demande pas non plus de capital minimum. Deux partenaires ou plus sont nécessaires, et chacun est responsable de la santé financière de l'entreprise de façon illimitée.

La société à responsabilité limitée privée est une forme très utilisée, car elle limite la responsabilité des associés à la hauteur du capital qu'ils ont apporté. Ce capital doit être de 4 500 euros au minimum, cette somme pouvant être débloquée. Il faut pour cette structure au minimum un associé et un dirigeant. Cette forme d'entreprise est généralement choisie par les entreprises étrangères désirant ouvrir une filiale en Grèce, la société mère est la plupart du temps actionnaire.

La société à responsabilité limitée publique est plus complexe et s'adresse à des entrepreneurs ayant des ambitions plus élevées. Il faut au moins un associé, mais trois dirigeants ou plus. Le capital minimum de cette entreprise est de 60 000 euros, il peut être débloqué. La responsabilité de chaque associé se limite au montant de son apport.

Une personne seule peut aussi devenir entrepreneur individuel. Ici, c'est très simple, mais les finances personnelles sont liées aux professionnelles.

Les démarches pour constituer une entreprise en Grèce

Lors d'une création d'entreprise en Grèce, vous allez devoir obtenir l'approbation provisoire de la raison commerciale (le nom de l'entreprise). L'approbation de création est donnée par la Chambre du commerce et de l'industrie.

Les statuts doivent être signés par tous les associés devant un notaire public puis il faut déposer le capital dans une banque grecque et s'acquitter des impôts sur le capital. Un résumé des statuts doit être publié dans le Journal officiel (Fyllo efhmeridas ths kyvernhsews) en s'adressant à l'Office d'impression.

L'entreprise doit maintenant être enregistrée à la Chambre du commerce et de l'industrie et les documents suivants sont à présenter pour les impôts et les cotisations à la sécurité sociale :

  • une preuve de l'enregistrement à la Chambre du commerce ;
  • une photocopie des statuts tamponnés et signés par l'administration fiscale ;
  • la photocopie d'une pièce d'identité de tous les associés ;
  • une photocopie de la publication au journal officiel ;
  • le certificat de pré-approbation pour la dénomination sociale qui a été fourni par la Chambre du commerce et de l'industrie ;
  • le résumé des statuts de la société publiés.

Une fois que les statuts sont signés, il est impératif de faire une demande de numéro d'immatriculation fiscale (AFM) au Secrétariat de la Cour de première instance sous 30 jours.

Il est obligatoire d'avoir un cachet de la société. Il doit indiquer le bureau des impôts compétent et le numéro d'immatriculation de l'entreprise.

Bon à savoir :

Ne créez pas une entreprise liée au tourisme en Grèce, vous seriez très mal accueilli, laissez ce domaine aux Grecs et apportez quelque chose de nouveau ou dont les gens ont besoin.

Liens utiles :

Kosmidis & partner law firm
Créer une entreprise en Grèce - La Société Générale
L'économie grecque - Le Parisien

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.