Visa d'entrepreneur aux États-Unis

formulaire de demande de visa
Shutterstock.com
Actualisé 2021-11-29 14:13

Les immigrés sont fortement représentés dans le monde des affaires américain. En effet, selon les données fournies par le National Bureau of Economic Research, les immigrants créent plus de 25 % des nouvelles entreprises aux États-Unis. Qui plus est, dans des États culturellement plus diversifiés comme New York et la Californie, le pourcentage d'entreprises appartenant à des immigrés tend à être encore plus élevé.

Si vous souhaitez créer une entreprise aux États-Unis, vous devez d'abord vous procurer le bon type de visa. Malheureusement, dans le cadre de la législation actuelle sur l'immigration, il n'existe pas de visa de type « visa d'entrepreneur »... vous devrez donc agir dans le cadre de l'immigration existante.

Si vous souhaitez créer une entreprise aux États-Unis, il existe deux types de visas à prendre en considération :

Les visas de capacité extraordinaire : EB-1 ou O-1 et les visas d'investisseur immigrant : EB-5 ou E-2.

Notez que pour les visas O-1 et E-2, vous devrez retourner dans votre pays après avoir terminé l'exploitation de votre entreprise, mais que les visas EB-1 et EB-5 sont des visas permettant la résidence permanente.

Visas d'aptitude extraordinaire

Si vous avez connu un grand succès dans votre domaine professionnel ou si vous avez une idée exceptionnelle d'entreprise, vous pouvez demander un visa EB-1 ou O-1. Ces types de visas sont souvent appelés « visa Einstein » ou « visa rockstar », car ils sont souvent accordés à des lauréats du prix Nobel ou du prix Pulitzer, à des acteurs et musiciens célèbres, à des hommes d'affaires ayant connu une réussite internationale, etc.

Visa EB-1

Pour obtenir un visa EB-1, vous devez faire preuve de capacités extraordinaires dans le domaine des sciences, des arts, du sport, de l'éducation ou des affaires.

L'USCIS utilise un système de points pour évaluer les capacités extraordinaires - et vous devez obtenir au moins trois points pour obtenir le visa. Voici un tableau de ce qu'il vous faut pour le visa EB-1 :

  • Une société reconnue de premier plan a investi de l'argent dans votre entreprise.
  • Votre start-up a été acceptée dans un incubateur réputé.
  • Votre entreprise a fait l'objet d'un article dans une publication américaine ou internationale de renom.
  • Vous avez été invité à prendre la parole lors d'événements ou de conférences très médiatisés.
  • Votre entreprise a été évaluée à un million ou à un milliard de dollars.
  • Vous avez reçu un prix prestigieux ou une subvention pour votre entreprise.
  • Votre entreprise est titulaire d'un droit d'auteur/brevet de valeur.

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, les critères d'obtention d'un visa EB-1 sont très élevés. Toutefois, si votre entreprise est leader dans son domaine, il peut s'agir de la solution la plus stable pour obtenir la résidence permanente aux États-Unis.

Visa O-1

Les visas O-1 sont également réservés aux personnes ayant des capacités exceptionnelles. Toutefois, comme le O-1 n'est pas un visa d'immigrant et qu'il est destiné à un séjour temporaire, la barre est légèrement plus basse pour l'obtenir.

Pour obtenir un visa O-1, vous devez également présenter des preuves de capacités extraordinaires : par exemple, remporter un prix ou bénéficier d'une large couverture médiatique.

Vous pouvez rester aux États-Unis avec le visa O-1 aussi longtemps que vous exploitez votre entreprise. Toutefois, si votre entreprise échoue ou si vous décidez de vous reconvertir, vous devrez quitter le pays.

Visas d'investisseur

Le plus gros problème des visas de capacité extraordinaire est qu'il est extrêmement difficile d'y prétendre. De plus, votre approbation est subjective et dépend de la façon dont l'agent de l'USCIS évalue le succès de votre entreprise.

Si vous ne pouvez pas prétendre à un visa de capacité extraordinaire, vous pouvez demander l'un des deux visas d'investisseur : EB-5 ou EB-2. Dans ce cas, vous serez autorisé à entrer aux États-Unis en échange de l'investissement de fonds dans une entreprise aux États-Unis et de la création d'emplois.

Visa EB-5

Le visa EB-5 est destiné aux immigrants investisseurs. Des deux visas d'investisseur, c'est celui qui est le plus difficile à obtenir. Pour pouvoir bénéficier du visa EB-5, vous devez remplir les deux conditions suivantes :

Vous devez réaliser un investissement d'un montant de 1,8 million de dollars dans l'entreprise que vous lancez. Cet argent peut provenir de votre propre poche ou d'un prêt commercial.

Vous devrez également créer dix emplois à temps plein pour des travailleurs locaux qualifiés.

Notez que le plafond pour les visas EB-5 est fixé à 10 000 par an, ce qui en fait un programme plutôt exclusif.

Visa E-2

Il est compréhensible que pour de nombreux propriétaires d'entreprise, un investissement de près de 2 millions de dollars ne soit pas réalisable. Dans ce cas, vous devriez opter pour le visa E-2 d'investisseur conventionné.

Afin de pouvoir bénéficier du visa E-2, vous devez répondre aux critères suivants :

  • Être originaire d'un pays ayant conclu un traité d'investisseur avec les États-Unis (la liste compte actuellement 80 pays).
  • Être en mesure de fournir la preuve de votre investissement (par le biais d'un contrat de prêt commercial, du solde d'un compte bancaire, d'un contrat d'investisseur, etc.)
  • Fournir les coordonnées de votre entreprise (carte d'identité de l'employeur et licence commerciale).
  • Notez que bien qu'il n'y ait pas de montant d'investissement requis pour le visa E-2, l'expérience de la plupart des demandeurs montre qu'il est difficile d'être approuvé si vous investissez moins de 100 000 dollars.

Pour plus d'informations sur les autres types de visas pour les États-Unis, consultez l'article Tous les visas proposés par les États-Unis dans ce guide.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.