systeme de sante
Shutterstock.com
Actualisé la semaine dernière

Si les pays européens possèdent un système de santé publique, les Pays-Bas vont à contre-courant, misant uniquement sur le privé. Cependant, n’en faites pas vraiment un sujet de préoccupation, car il est fortement réglementé. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du système de santé néerlandais, cet article vous donne des informations pertinentes et pratiques pour une expatriation sereine, que cela soit en solo ou en famille.

Fonctionnement du système de santé néerlandais

L'assurance maladie néerlandaise est requise par la loi pour couvrir tout ce qui relève des soins primaires : visites chez le médecin, aux urgences, hospitalisations et médicaments sur ordonnance. Pour d’autres besoins, comme de la physiothérapie ou des lunettes, vous devrez soit souscrire une assurance maladie complémentaire, soit payer de votre poche.

Pour consulter un spécialiste, rendez-vous avant tout chez votre médecin généraliste désigné (huisarts), qui vous référera à un confrère.

En vous expatriant aux Pays-Bas, l'une des premières démarches consiste donc à s’inscrire auprès d’un médecin généraliste local. Attention, certains n'acceptent pas de nouveaux patients et/ou ont une longue liste d'attente.

Assurance maladie aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, l'assurance maladie est obligatoire, mais seulement le forfait de base. Consultez les sites tels que Independer pour trouver et comparer différents assureurs, ainsi que leurs forfaits.

Parmi les leaders mondiaux en matière d'assurance santé, on retrouve :

N'hésitez pas à prendre contact avec l'assureur de votre choix en fonction de vos besoins. Vous pouvez aussi obtenir gratuitement un devis sur notre page Assurance santé expatrié aux Pays-Bas.

En règle générale, l'assurance maladie coûte environ 100 à 150 € par mois et par adulte aux Pays-Bas, mais la prime mensuelle peut être réduite si vous augmentez votre franchise (eigen risico). Par exemple, pour 2020, le risque propre est de 385 €. Cependant, vous pouvez augmenter ce montant à un maximum de 885 €, la remise maximale sur votre prime. Vous pouvez également ajouter des soins supplémentaires, tels que dentaire et vision.

Bonne nouvelle dans tout cela, l'assurance maladie néerlandaise est gratuite pour les enfants, jusqu’à leurs 18 ans. Chaque enfant possède son propre plan d’assurance, peu importe l’assureur que vous choisirez.

Notez que vous êtes autorisé à changer de prestataire une seule fois par an, entre le 1er janvier et le 1er février. Ainsi, si vous n'êtes pas satisfait de votre assureur, faites en sorte de respecter les délais si vous souhaitez changer.

Urgences aux Pays-Bas

Si vous avez une urgence vitale, appelez le 112 pour obtenir une ambulance.

Pour une urgence sérieuse, mais non vitale, rendez-vous chez votre médecin traitant. Au-delà des heures de consultation, vous pouvez plutôt vous rendre au huisartsport, situé dans votre hôpital local.

Acheter des médicaments aux Pays-Bas

En cas de prescription médicamenteuse, votre médecin vous demandera de désigner une pharmacie (apotheek) afin qu’il lui envoie directement votre ordonnance.

L'apotheek est le seul endroit où trouver des médicaments sur ordonnance, mais également d’autres en vente libre

Pour un renouvellement de prescription (contraceptif oral, etc.), inutile de reprendre rendez-vous chez le médecin, le renouvellement étant noté dans votre dossier.

Grossesse aux Pays-Bas

Les Néerlandais sont très réactifs en ce qui concerne la grossesse. Tous vos soins prénataux sont dispensés par l'intermédiaire d'une sage-femme. Cependant, les dépistages ne font pas la norme, à moins qu’il n’y ait des complications.

Au deuxième trimestre de la grossesse, la sage-femme commence à planifier l’accouchement : à domicile ou à l'hôpital. Vers le huitième mois, la future maman peut entrer en contact avec une organisation de soins postnatals (kraamzorg). 

La quantité de soins délivrée dépend de la situation familiale (nombre d’enfants, problèmes d'allaitement, etc.). Au minimum, les femmes enceintes sont assistées 24/24 pendant 8 jours, au tarif de 4,80 € de l’heure. Cependant, la facture peut être prise en charge en partie ou totalement par votre mutuelle, en fonction de votre contrat.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.