Grossesse et maternité à Singapour

avoir un enfant
Shutterstock.com
Actualisé 2022-06-29 12:05

Peut-être que vous vivez à Singapour depuis un certain temps et qu'il est venu le temps d'agrandir votre famille. Cela peut être excitant mais il est tout aussi angoissant d'avoir des enfants dans un pays autre que le sien. Mais rassurez-vous, à Singapour tout est fait pour que cela se passe sans accroc. Le système de santé singapourien est l'un des meilleurs au monde, et de ce fait, ce serait peut-être un des meilleurs endroits pour accoucher. Lisez la suite pour voir à quoi ressemble ce processus à Singapour.

Les tests de grossesse

Vous pouvez acheter des tests de grossesse dans la plupart des pharmacies et des supermarchés singapouriens. Attendez-vous à payer entre 10 et 15 dollars singapouriens pour un test.

Que vous obteniez un test positif ou négatif, vous devriez prendre rendez-vous avec un médecin si vous croyez être enceinte. Vous pourrez prendre rendez-vous avec un gynécologue dans un hôpital ou dans une clinique pour femmes. Il est recommandé d'attendre au moins six à huit semaines après vos dernières règles pour le faire. Le médecin vous fera ensuite passer un autre test d'urine et éventuellement une échographie pour confirmer la grossesse.

L'assurance

Vous devrez souscrire à une assurance maladie pour vous assurer que les coûts liés à la grossesse et à l'accouchement soient couverts. Sinon, soyez prêt à payer une fortune pour avoir un bébé à Singapour, car c'est l'un des pays les plus chers au monde pour fonder une famille. Vous devrez vous assurer de savoir tout ce que couvre votre police d'assurance, car certains ne couvriront que les coûts liés au travail seulement lorsque vous serez à l'hôpital, c'est tout !

Vous pouvez toujours souscrire à une assurance après être tombée enceinte, mais ce n'est pas recommandé. La plupart des fournisseurs d'assurance ne vous accorderont pas de couverture maternité.

De plus, sachez que certaines entreprises ne couvrent que les bébés ayant plus de 91 jours. Vous devrez donc rechercher des polices qui couvrent les nouveau-nés pour éviter les dépenses excessives.

Quels sont les coûts à prévoir pendant votre grossesse à Singapour ?

Vous voudrez peut-être subir un test de dépistage prénatal ou des tests d'anomalie fœtale, ce qui pourrait s'avérer coûteux. Ces tests peuvent en effet coûter entre 350 et 700 dollars singapouriens ou plus, selon l'endroit où vous le faites. En outre, les échographies coûteront entre 80 et 150 dollars singapouriens.

Heureusement, il existe des forfaits de grossesse pour réduire les coûts. Ces forfaits dépendront de l'hôpital que vous choisirez, mais ils couvriront tous les services liés à l'accouchement par voie basse, excluant les frais associés aux complications. Les prix varient entre 2 000 et plus de 4 000 dollars singapouriens, mais ils comprennent des choses de base comme votre péridurale et votre séjour dans une chambre d'hôpital (généralement deux jours). Bien entendu, vous devrez payer beaucoup plus si vous voulez d'une chambre privée. Il existe également des forfaits séparés pour couvrir d'autres coûts de grossesse. Ils coûteront entre 400 et 650 dollars singapouriens dans les hôpitaux publics, mais si vous choisissez un hôpital privé, cela peut arriver aux alentours des 2 000 dollars singapouriens.

Hôpitaux publics v/s hôpitaux privés à Singapour

Les hôpitaux publics sont peut-être moins chers, mais cela a un prix autre. Ils ne seront pas aussi confortables que les établissements privés et les temps d'attente y seront beaucoup plus longs. L'autre inconvénient majeur est que vous ne pourrez pas choisir votre médecin.

En revanche, si les hôpitaux privés coûtent beaucoup plus cher, vous y serez beaucoup plus à votre aise et les temps d'attente ne seront pas longs du tout. En outre, vous aurez plus de chances d'avoir votre propre chambre.

L'accouchement à Singapour

La plupart des médecins singapouriens vous encourageront plus à accoucher par voie basse, bien qu'ils vous proposent également la planification d'une césarienne. Si vous préférez passer par une césarienne, vous devrez la planifier au cours du dernier mois de grossesse.

Après avoir accouché, vous devrez enregistrer la naissance de votre bébé dans les 14 jours. La bonne nouvelle est que vous pourrez aussi le faire en ligne (cela vous coûtera 18 dollars singapouriens). De plus, pour récupérer le certificat de naissance, vous n'avez pas besoin d'y aller vous-même. Vous pouvez envoyer votre conjoint, un membre de votre famille ou même votre avocat. En tant qu'expatrié, vous devrez informer votre pays d'origine de la naissance de votre bébé. Parce qu'il existe différentes lois et réglementations pour chaque pays, il est préférable de vérifier auprès de l'ambassade de votre pays d'origine pour plus d'informations.

Trouver un gynécologue à Singapour

Singapour possède l'un des meilleurs systèmes de santé au monde. Si vous y attendez un enfant, vous avez donc la garantie que votre bébé et vous obtiendrez toute l'attention et les soins dont vous avez tous les deux besoin à ce stade délicat. Assurez-vous donc de bien vous renseigner sur les différents plans proposés par les assureurs et de les comparer avant de vous engager. N'hésitez pas à rechercher des recommandations autour de vous.

Les gynécologues et obstétriciens exerçant à Singapour sont accrédités et certifiés par le Specialist Accreditation Board du ministère de la Santé. Il y a très peu de chances que quelqu'un falsifie ses titres de compétences car les sanctions sont sévères. Pensez à interroger les médecins potentiels sur leur profil et à vous renseigner auprès des personnes de votre entourage. Votre choix dépendra fortement de votre niveau de confort avec le médecin en question.

Soins postnataux à Singapour

Les nouveau-nés ont besoin de beaucoup de soins et d'attention, tout comme les mamans qui viennent d'accoucher. Singapour offre aux mamans divers types de soins postnataux afin de traiter toutes les complications liées à l'accouchement, comme les hémorragies. Le gynécologue est essentiellement responsable des soins postnataux de la mère tandis que le bébé est pris en charge par un pédiatre. Le pédiatre est généralement recommandé par le gynécologue comme ils travaillent en étroite collaboration et pratiquent souvent dans le même hôpital. Cependant, vous pouvez aussi opter pour un pédiatre qui n'est pas recommandé par votre gynécologue.

Les nounous sont essentielles pour les mamans qui ne bénéficient d'aucun soutien à leur sortie de l'hôpital. D'habitude, elles s'occupent du bain, de la nourriture et des soins pour bébé. À Singapour, les nounous préparent également des plats spéciaux pour les mamans afin qu'elles puissent reprendre leurs forces après l'accouchement. Si vous choisissez d'engager une nounou, comptez jusqu'à 3 500 $ par mois. Cependant, le coût dépend du moment où cette dernière est engagée et si elle a été engagée par le biais d'une agence.

Les vaccinations à Singapour

Selon la réglementation singapourienne sur les maladies infectieuses, les enfants doivent obligatoirement être vaccinés contre la rougeole et la diphtérie uniquement. Cependant, l'immunisation contre l'hépatite B, la coqueluche, la rubéole, la poliomyélite, le tétanos, la tuberculose et la diphtérie est généralement fournie. Le vaccin contre la varicelle n'est administré que sur demande. Un livret de santé est également remis aux parents à la naissance de l'enfant afin que les vaccinations y soient enregistrées.

Qui plus est, des programmes de vaccination sont disponibles pour tous les enfants par le biais des services de santé scolaire, des polycliniques gouvernementales, des hôpitaux privés et publics, et des praticiens privés ou généralistes.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.