codes sociaux à Tokyo
Shutterstock.com
Actualisé il y a 12 mois

Belle aventure que celle de s'expatrier au Japon et plus particulièrement à Tokyo. Voici une liste non-exhaustive des choses à faire et à éviter, pour rentre votre aventure plus radieuse encore.

Dans la rue

  • Fumez uniquement dans les espaces autorisés (smoking area).
  • Éviter de manger ou de boire en marchant.
  • Ne jetez pas vos déchets par terre.
  • Ne traversez pas au feu rouge au passage piéton.
  • Évitez de parler trop fort.
  • Marchez à gauche (sens de la marche).

Dans les transports en commun/dans la gare

  • Faites la queue pour attendre et ne dépassez pas les gens.
  • Respectez le sens de marche.
  • Évitez de parler au téléphone dans les transports.
  • Coupez le son lorsque vous jouez à un jeu, pour ne pas déranger les passagers.
  • N'écoutez pas votre musique fort : idem, cela dérange les passagers.
  • Cédez votre place aux personnes âgées, femmes enceintes, invalides'¦
  • Ne parlez pas trop fort.

Au restaurant/autour du repas

  • Ne donnez pas de pourboire : cela ne se fait pas.
  • Ne plantez pas vos baguettes dans votre bol de riz : cela rappelle un rite funéraire.
  • N'utilisez pas vos baguettes comme des couverts occidentaux. Tenez-les dans une seule main.
  • Ne pointez pas quelqu'un du doigt avec vos baguettes.
  • Ne touchez pas les plats du bout de vos baguettes.
  • Si vos baguettes touchent un aliment, prenez-le. Ne le remettez pas dans le plat.
  • Ne croisez pas vos baguettes : déposez-les sur leur repose-baguettes, ou devant vous, bien à plat.
  • Finissez votre assiette : c'est un signe de respect, et un geste anti-gaspi salué.
  • Repas : dites « itadakimasu » avant de commencer, et « gochisôsama (deshita) » quand vous terminez de manger. « Itadakimasu » remercie la personne qui a préparé. Vous recevez son repas (« itadaku » signifie « recevoir, manger »). « gochisôsama » remercie la personne pour ses efforts : le repas était excellent, vous l'avez apprécié.
  • Aspirez vos nouilles bruyamment

Dans vos relations

  • On ne fait pas la bise pour dire bonjour. Un hochement de tête suffit.
  • On ne se serre pas la main non plus. Sauf, bien sur, si vous voyez que l'on vous tend la main. Surtout dans les milieux professionnels : observez comment agissent les autres.
  • Relations professionnelles : ayez toujours vos cartes de visite. Apprenez à les donner correctement.
  • Évitez d'être trop tactile avec votre partenaire : pas de baiser sur la bouche en public.
  • Ne soyez pas en retard.
  • Mouchez-vous discrètement.
  • Ne dites pas « Jap » : ce terme, massivement utilisé par les médias occidentaux durant la Seconde Guerre Mondiale, est raciste et péjoratif.
  • Exprimer son refus : évitez de dire « non », considéré comme agressif et brutal. Préférez le « chotto'¦ ». Soyez doux, en pensant toujours à heurter le moins possible votre interlocuteur.
  • Chez vous/chez les gens : laissez vos chaussures à l'entrée (genkan). Ne vous déplacez surtout pas dans un logement avec vos chaussures.
  • Invité chez quelqu'un : apportez un petit cadeau (temiyage).
  • Vous rentrez de voyage : apportez un petit cadeau pour vos proches (omiyage).

Au Onsen (source thermale) ou au sento (bain public)

  • Le tatouage restant tabou au Japon, très peu d'établissements accueillent des personnes tatouées. Renseignez-vous avant de vous rendre dans ces lieux.
  • On se lave avant de pénétrer dans le bain du onsen ou du sento.
  • N'entrez pas dans le bain en maillot. Vous devez être nu. Les plus pudiques garderont la petite serviette donnée pour la toilette, pour masquer leur partie intime : la serviette étant très petite, il conviendra de choisir ce que l'on veut cacher.

Dans la cabine d'essayage

  • Otez vos chaussures avant d'entrer dans l'espace « essayage ». Votre cabine se compose de deux zones : l'entrée, et un espace surélevé. Déposez vos chaussures avant de monter sur l'espace surélevé.
  • Personnes portant du maquillage : utilisez les protections que l'on vous donne, pour ne pas tâcher les vêtements que vous essayez.

Vous découvrirez bien d'autres subtilités en côtoyant les Japonais. Beaucoup relèvent de la bienséance ; vous n'aurez aucun mal à les assimiler. Les Japonais vous pardonneront volontiers quelques maladresses, et seront heureux de vous aider à mieux comprendre leur culture ' ils seront d'autant plus ravis en constatant que vous parlez ou apprenez leur langue, signe d'une ouverture d'esprit, et d'un réel désir de « vivre le Japon ».

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.