Vivre au Japon après 30 ans

Bonjour tout le monde,
Je suis allée récemment au Japon pour la première fois et j ai eu une révélation. C est la que je veux vivre je m y sentais chez moi.

J ai 30 ans et je suis belge, je ne sais pas quelle sont les visa ou solution qui s ouvre à moi pour aller y vivre. J ai un diplôme de fin de secondaire (cess) niveau bac je pense pour les français. J ai 10 ans d expérience dans la vente, j aimerai retrouver un boulot la dedans si possible. Je suis en apprentissage pour la langue. Savez vous m aider ?

Bonjour Rysti,

Bienvenue sur Expat.com!

Vous devriez lire les articles dans le guide : https://www.expat.com/fr/guide/asie/japon/ ou télécharger le guide.

Bonne lecture,
Christine

Merci beaucoup je l ai déjà téléchargé je le lirai ce soir.

La grande question est sais-tu parler japonais ?

Si ce n'est pas le cas, il va falloir réfléchir à quand et comment l'apprendre. Je vois deux moyens pour toi d'entrer au pays du soleil levant sans parler japonais :
- te faire recruter par une entreprise occidentale qui possède une branche au Japon, et demander à y être muté.
- partir au Japon avec un visa étudiant et étudier à fond pendant 1 an tout en cherchant des offres d'emploi.

Le premier n'est pas forcément facile ni ouvert à tous, et peut prendre du temps.
Le deuxième coûte beaucoup d'argent.

A toi de voir. Perso, je ne vois pas d'autre moyen.

Bon courage à toi !

Merci pour ta réponse, je suis en train d apprendre le japonais et compte passer le jlpt

C'est bien, ça ! Tu vises quel JLPT ?

Le niveau 5 pour commencer 😁😁😁😁

Ok ok, c'est juste une estimation donc si je me trompe, j'aimerais qu'on me corrige mais... je pense qu'une fois le JLPT3 validé, tu devrais avoir un niveau suffisant pour chercher un emploi au Japon.
Si je me trompe et qu'il ne suffit pas, le JLPT2 sera amplement suffisant.

Super merci beaucoup

Il faut pouvoir prétendre à un visa de travail aussi, renseigne-toi de ce côté.

Alors les solutions pour concrêtiser ton rêve :
Il faut un visa pour rester au japon car le visa touriste obtenu automatiquement lorsqu'on passe la frontière ne permet de rester que 3 mois et on doit montrer pâte blanche avec un billet retour.

Les autres visa sont du type : talent (pianiste, ballet, etc.), travail (il faut être sponsorisé par une entreprise japonaise, donc avoir obtenu un travail en amont car les formalités sont à faire dans ton pays d'origine), et étudiant.
J'omet le visa vacances-travail car tu as passé l'âge je pense.
Et le dernier est le visa vie privée et familiale, il faut donc se marier avec une personne ayant la nationalité japonaise.

Quand on ne parle pas japonais au japon c'est assez problématique mais on peut quand même s'en sortir comme pour les étrangers en france ou belgique :
- trouver une entreprise où il n'y a pas besoin de parler ou presque pas : faire la plonge dans un petit restaurant, etc.
-trouver une entreprise où seul le français et l'anglais (voir d'autres langues) sont nécessaires. Il s'agit d'entreprise étrangère en général. Sauf que les postes offerts sont souvent pour des personnes qualifiés genre BAC+5.

Donc pas évident, mais commence à regarder sur les sites d'annonces d'emploi des petits boulot où la langue ne serait pas un problème.
En tout cas il faut vite apprendre à parler pour améliorer sa situation sur place.

JLPT N3 est un minimum en général, et pour les travails qualifiés dans des entreprises japonaises genre bureau/cadre, c'est plutôt N2/N1.
Néanmoins avec l'anglais/allemand tu peux peut-être t'en sortir

bon courage

Viviogs :

- trouver une entreprise où il n'y a pas besoin de parler ou presque pas : faire la plonge dans un petit restaurant, etc.

Espérer décrocher un visa de travail en faisant de la plonge dans un resto, c'est de l'utopie.

Concernant le PVT, même si il est possible de déposer le dossier jusqu'à la veille de ses 31 ans, Rysti étant Belge et le PVT entre la Belgique et le Japon n'ayant pas encore été créé (si je ne m'abuse) c'est impossible de toute façon.

Le visa étudiant me semble être une bonne première porte d'entrée. Ca peut ouvrir des portes, suivant ce que l'on veut faire et c'est toujours bien de perfectionner son japonais. par contre il faut avoir le budget.

Super merci beaucoup, oui effectivement je ne vois que ce type de visa. Mais avec le visa étudiant je peux travailler ? J etudie pour avoir le niveau de jlpt n3 avant de partir 😉😉😉

Tu peux travailler 28h par semaine et 56h par semaine (max 8h par jour) pendant les vacances.
Tu ne pourras pas commencer de suite, il faut que ton école obtienne une dérogation et cela peut prendre plusieurs semaines (dans mon cas j'ai commencé les cours mi octobre et j'ai eu l'autorisation environ 3 semaines plus tard).

Il n'y a pas besoin de passer par l'ecole pour obtenir une autorisation de travail :
le formulaire est disponible directement au passage du contrôle de passeport à l'aéroport directement à la sortie d'avion !
Sinon, une fois sur place, il suffit de se rendre sois-même au bureau de l'immigration. C'est l'affaire d'une journée ;)

En y réfléchissant à l'époque (enfin "à l'époque"... c'était il y a à peine 6 ans) à Fukuoka on obtenait pas la  zaryû card à la descente de l'avion mais quelques temps plus tard par la poste. Et si je me souviens bien j'ai eu l'autorisation peu après. L'école à du se charger des démarches pour ne pas avoir toute la promo qui s'absente pour aller à l'immigration, ce qui est plutôt chouette de leur part !

Bene_Fukuoka :
Viviogs :

- trouver une entreprise où il n'y a pas besoin de parler ou presque pas : faire la plonge dans un petit restaurant, etc.

Espérer décrocher un visa de travail en faisant de la plonge dans un resto, c'est de l'utopie.

Effectivement tu as raison.

il reste donc visa d'étudiant...

Béné > oui ! moi aussi en 2012 je l'avais reçu pae la poste ((0___0°°). j'avais oublié ce detail xD

Viviogs > Pour cela il va te falloir trouver une école, et payer les frais d'inscriptions. Ceci dit cela peut etre vraiment intéréssant de prendre des cours de japonais pour débuter. cela te sera toujours tres utile, surtout si tu compte t'établir durablement au Japon.

D'ailleurs, si quelqu'un connaît une école où les frais d'inscription sont particulièrement bas, et qui délivre des visas étudiants, je suis preneur !

Je suis preneur aussi

n'oubliez pas que quelque soit l'ecole que vous choississez, vous serez obligé d'assister aux cours !
Choisir le moins cher à tout prix est le meilleur moyen de se retrouver dans la panade avec un institu pas serieux...

je suis entièrement d'accord avec RIll. Si le prix est important la qualité de l'enseignement l'est tout aussi.
Je me suis renseignée sur une dizaine d'écoles avant de trouver la perle rare.

J'ai déjà un certain niveau. Et c'est mieux que de ne pas pouvoir venir tout court pour des questions d'argent. Assister aux cours n'est évidemment pas un problème.

Cashwir > J'ai relu la discussion, et je tiens à préciser quelque chose : Trouver du travail au Japon peut dépendre du japonais, mais il ne faut pas oublier que ce n'est QU'UN BONUS. Ici comme ailleurs, ce sont vos compétences dans le job pour lequel vous postulez, ainsi que vos années d'expérience ou vos diplômes qui vous ouvriront les portes des emplois, et aussi du visa de travail.

Le fait de parler japonais sera un avantage pour votre vie quotidienne, ainsi que rassurer votre employeur sur le fait que vous ne donnerez pas votre démission dans 6 mois pour incompatibilité culturelle.

Dans tous les cas (à moins de la mention contraire), si vous voulez faire avec la langue japonaise en tant qu'outil quotidien incontournable, le N1 sera quasi automatiquement requis par l'entreprise, et ce quel que soit votre réel niveau à l'oral.

Bien entendu, il existe des exceptions, mais partez du principe qu'il s'agit de licornes.

Euh... on parle du visa étudiant, là non ?

Oui tout à fait.
Dans une discution  qui a pour titre "travailler au japon...".

La discussion a la base était quels sont les solutions qui s ouvrent à moi pour allez vivre la bas définitivement sachant que je suis belge et j ai plus de 30 ans. 😉😉😉

Oui, sauf que pour y aller une première fois, mieux vaut passer par un visa étudiant qu'on soit débutant ou intermédiaire en japonais, d'où la recherche d'école. Fin... si j'ai bien suivi le topic.
Tu me confirmes, Rysti ?

C est bien ça ☺️☺️☺️

Merci Rysti.

Bon, j'ai fait quelques recherches de mon côté et suis tombé sur les tarifs moyens suivants (pas trouvé plus bas) : 280 000 yens (2120 € au taux actuel) pour 6 mois ou 560 000 yens (4240 €) pour 1 an, plus les frais supplémentaires (admission, assurance, matériel) qui s'élèvent à 120 000 yens (910 €) approximativement.

Ca représente une somme vraiment élevée à mes yeux, mais ça m'a l'air bien en dessous du tarif standard (qui s'élève au double voire au triple de ce que j'ai cité avant).

Comme sources, voici une liste de sites d'écoles que j'ai trouvées :
- TCC Japanese Institute (Tokyo) : https://www.tcc-ji.com/school/en_index/9
- Unitas (Tokyo/Kofu, près du mont Fuji) : http://unitas-ej.com/e/guide_domestic.html => C'est la moins chère que j'ai pu trouver : 238 000 yens pour 6 mois, frais d'admission inclus, soit 1800€.
- Tokyo Gakuin Japanese Language School :http://www.technos-jpschool.ac.jp/english/guide.php

Si tu souhaites aller plus loin dans la recherche, je te suggère d'utiliser les mots clef suivants : "安い日本語の学校". Dès que tu trouves un site, vois s'ils ont une page en anglais.
Par défaut, le moteur de recherches m'a retourné des écoles basées sur Tokyo, mais en ajoutant le nom de la ville de tes rêves, tu devrais pouvoir cibler ta recherche au mieux.

Vu que l'objectif est quand même de s'améliorer rapidement en japonais, je te conseille de prévoir de quoi subvenir à tes besoins. Perso, je mettrais de côté assez pour dépenser 700€/mois. Ca comprend un logement pas cher pas loin de l'école (en sharehouse, je te conseille), les transports (peu élevés vu que tu habites près de l'école), la nourriture (si tu fais un peu attention), un forfait téléphonique, l'assurance japonaise et de quoi te faire 1 sortie par week-end. On arrive donc à une estimation de budget de 4200 (coût de la vie) + 3100 (école) + 1000 (frais d'installation + erreurs de débutant (on en fait tous)), soit 8300€ pour 6 mois.

C'est une estimation grossière, mais elle me semble réaliste. Après, elle variera d'une personne à une autre.
Donc derrière, le mieux serait de partir au Japon avec cet argent déjà sur ton compte en banque.

Je sais que j'ai un peu dérivé du topic initial, mais je vois tout ça comme une nécessité si tu veux atteindre un emploi au Japon. Le mieux serait que pendant que tu amasses cet argent en Belgique (prévois quand même pour 1 an d'étude au lieu de 6 mois), tu commences à étudier le japonais de telle sorte que tu arrives là bas avec un niveau JLPT5 voire JLPT4.

Qu'en penses-tu ?

Oui c est ce que j avais compter. Je suis déjà en train d étudier et j aimerai avoir un niveau jlpt 3 avant de partir. Je compte aussi travailler sur place pour me faire de l argent et garder en réserve ce que j avais prévu. Pour le logement je serai en collocation avec mon compagnon dans une oakhouse (je crois que sa s écrit comme ça) pas trop cher, on divise le loyer en 2, et surtout j en ai trouvé une qui acceptait les animaux et j ai quand même 60 m2. Ça nous fait 700 euros pour 2. Je cherche une école sur Tokyo je sais que s est plus cher mais on aimerait rester sur cette région.  Encore merci à vous tous pour vos réponses et votre réactivité.

Une oakhouse avec 60m² pour deux pour 700€ ? Ouaw, vraiment félicitations.

Bon courage pour atteindre le niveau JLPT3 avant de partir, ça demande beaucoup de temps et d'effort. Mais effectivement, si tu arrives au Japon avec ce niveau, tu devrais pouvoir trouver certains petits boulots. Pas sûr qu'ils suffisent pour un visa travail par contre.

C'est vraiment chouette que tu partes avec ton compagnon. Vous apprenez le japonais ensemble ?

Oui c est plus facile en pratiquant 😁😁😁 à 2

Quelle chance ! Je vous souhaite d'aller loin ensemble. :)

Belle recherche Cachwir !
En effet, je suis d'accord avec le fait qu'il peut s'avérer très bon pour le budget de s'éloigner de Tokyo. (pour le moral aussi ;) )

Mais vous avez l'air déjà bien lancé ! En espérant que vous trouviez l'école de vos rêves.

Il me semble que la blogeuse "amélie-marie in Tokyo", travaille notament pour une service de mise en relation avec des écoles. Au cas où :)

Après, il peut être intéressant d'étudier le vocabulaire propre à ta spécialité, ton travail jusqu'à présent, afin de valoriser ton experience. C'est probablement le meilleur moyen de pouvoir trouver un travail, puis justifier la demande de visa de travail ensuite ;)

Après 30 ans, partir vivre au Japon sans avoir de qualifications professionnelles particulières quel est l'intérêt ? Alors que vous pouvez y aller en vacances ou pourquoi pas, passer 1 an d'étude là-bas en posant une année  sabbatique... Tenter sa chance à 20 ans, je veux bien... mais à 30 ans... faut grandir un peu. Vous croyez vraiment que vous pourrez avoir un visa sans qualification alors qu'un asiatique étranger fera tout aussi bien votre travail en demandant beaucoup moins de salaire ? Sur 10 cul blancs qui partent combien restent après 1 an ? 1 ou 2 ? Enfin, bef, bonne chance. Prévenez quand même un plan B car y a rien de pire que de revenir dans son pays après avoir échoué. Surtout après 30 ans...

Bonjour,
sans vouloir vous saper le moral je suis plus ou moins d accord avec gotonin.
Si vous n avez pas une vrai necessite pour venir au Japon vaut mieux en profiter pendant les vacances et avoir uniquement les aspects positifs et des reves pleins la tetes en pensant a son prochain voyage.

A moins d avoir une tres bonne situation financiere, il est difficile d avoir une bonne qualite de vie ici (peu de vacances, cout de la vie chere, pas bcp d espace etc ...)
Alors a 20 ans pour decouvrir et s amuser c est super, mais si vous comptez ds quelques temps fonder une famille, acheter un bien immobilier etc...  Je vous conseil d y reflechir a 2 fois en tout cas de prevoir un plan B comme disait gotonin.

Pour en revenir au sujet principal, de part mon experience, trouver une boulot (qui permet de vivre et pas de survivre) sans ou en parlant mal japonais c est quasi impossible (a part cas extraordinaire). Avoir un N2 ou equivalent (pas besoin de montrer la feuille de test, l entretient est largement suffisant pour juger votre niveau) c est le minimum je pense.
Ensuite et pas des moindres, faut des qualifications pour pretendre a un travail. Pourquoi il vous embaucherai plutot qu un japonais qui lui maitrise la langue. Encore une fois a 20 ans sans exp c est normal mais a 30 c est plus dur....

Aller a l ecole pour apprendre c est tres bien, mais apres quel boulo voulez vous faire? le mieux/plus facile c est d avoir des competences techniques genre devellopeur ou autre. En ce qui concerne la vente/marketing c est a mon sens le plus dur car il faut en plus d un japonais irreprochable une tres bonne connaissance de tous les us et coutumes et y en a un paquet....

mon conseil si c est vraiment votre reves de vivre la bas c est dans votre pays de bosser le japonais comme un malade (cour du soir, cour perso, musique, film, echange linguistique, se trouver des amis jap etc...) et d aquerir de bonnes competences metiers.
Ensuite, trouver un job qui peut vous faire muter la bas ou demarcher directement des boites (au japon on demarche rarement les entreprises directement il faut passer par des entreprises de liaison qui vous proposent tel ou tel job dans plusieurs boites selon vos competences).
bonne chance a vous.

Je ne sais pas si vous avez tout lu mais on est conscient des inconvénients, si on va vitre au Japon on ne compte pas faire d enfant. En ce qui concerne l expérience sa fait 10 ans que je suis dans la vente et j etudie le japonais à coter, je compte avoir un niveau n2 avant de partir. En ce qui concerne les études C juste pour me perfectionner, en attendant de trouver un job dans un magasin car j adore ça. Et on a déjà un plan b si ça ne va pas. Et je ne pense pas devoir abandonner mes rêves jusque parce que j ai 30 ans. Notre vie n est pas finie à cet âge là ! Y en a plein qui y arrive pourquoi pas nous ?

Rysti est loin d'être le profil de la personne non renseignée et candide qui va se crasher contre le "mur de la dure réalité".
Lisez un peu ce qui s'est dit avant de sortir des choses pareilles.

c est bien parceque j ai tout lu que je me suis permis de lui repondre sincerement sans vouloir lui donner de faux espoirs.

la dure realite tout le monde la vie et si l on a pas une reelle necessite de rester la bas c est tres dur.
Apres personne a dis que c etait impossible... Mais par exemple avoir de l exp ds la vente ca va pas aider bcp car comme je disais un boulo dans la vente c est extrement dur et exigeant niveau japonais  (je parle d etre cadre commercial, pas de vendre des tshirt a uniqlo).

Encourager les gens c est tres bien mais ca serait tres triste de les voirs repartir abatuent et faucher...
Donc une bonne preparation concernant ses objectifs est primordial.

Nouvelle discussion