Comment développer son réseau professionnel à Tokyo

reseau professionnel
Shutterstock.com
Actualisé le 20 octobre, 2022

Vous cherchez un emploi, démarrez votre entreprise ou souhaitez agrandir votre réseau professionnel à Tokyo. Comment se passent les relations de travail au Japon ? Vers quels organismes se tourner pour agrandir son réseau ? Guide pratique. (Les conseils donnés ci-dessous sont valables ailleurs au Japon)

Les relations de travail à Tokyo

On n'y pense pas forcément, mais les relations que vous avez déjà peuvent vous introduire dans les cercles professionnels que vous visez.

Anciens collègues

Si vous travailliez avant de vous expatrier au Japon, gardez contact avec votre réseau professionnel. Même conseil si vous avez travaillé dans plusieurs entreprises au Japon. Si vous êtes encore dans votre pays, assistez aux séminaires et conférences sur le Japon. Vous pourrez commencer à tisser votre réseau.

Anciens camarades d'université

Annuaire des anciens étudiants, professeurs, amis étudiants… Eux aussi peuvent devenir de nouveaux contacts, ou vous permettre de toucher les réseaux professionnels que vous visez.

Soirées nomikai

Le nomikai est une fête arrosée. Au Japon, elle est très populaire, notamment dans le monde du travail. Les collègues se retrouvent après le travail pour boire. Le nomikai est aussi populaire que controversé. Pour certains, c'est une contrainte sociale (on est « obligé » d'y assister, par peur d'être mal vu). Pour d'autres, c'est un moyen de socialiser différemment. Dans les nomikai, collègues et supérieurs se côtoient, mais le respect des positions hiérarchiques demeure. Veillez à ne pas commettre d'impairs.

Les relations informelles au Japon

Club sportif, culturel, groupe d'amis… vos hobbies peuvent constituer un excellent booster de carrière au Japon. Certains n'hésitent pas à s'inscrire dans un club réputé (club de golf, par exemple, très populaire au Japon), pour approcher les cadres dirigeants.

Réseaux sociaux au Japon

À côté du puissant LinkedIn, inscrivez-vous Wantedly. Crée par Akiko Naka, ancienne salariée de Facebook, c'est un réseau social spécialement taillé pour le Japon. N'oubliez pas Line. Avec 89 millions d'utilisateurs (70 % de la population), Line est le réseau social n°1 au Japon. On l'utilise aussi bien dans le cadre informel que formel. Les entreprises sont sur Line. Vos futurs contacts professionnels aussi.

Associations et institutions au Japon

Rejoindre une association peut vous ouvrir les portes des réseaux professionnels au Japon.

L'association Femmes actives Japon réunit des femmes francophones, salariées, en recherche d'emploi, entrepreneuses ou en projet de création. Ateliers, conférences, aide à la recherche d'emploi, l'association aide à développer son réseau, et construire sa carrière professionnelle. Il existe d'autres associations, comme l'Association Women in Finance, EO Tokyo Metropolitan, Zenkyukyo ou encore Japan Telework Association (les deux derniers sites web sont en japonais). Pensez également aux Chambres du commerce. N'oubliez pas les groupes spécifiques à un secteur : automobile, ingénierie, médecine, robotique, recherche, etc.

Évènements professionnels au Japon

Participez régulièrement aux évènements organisés au Japon par les associations et organismes professionnels. Faites-vous connaître et profitez de ces moments pour échanger avec des professionnels. Faites de même si votre entreprise organise des évènements professionnels.

La carte de visite au Japon

Indispensable, la carte de visite (meishi) est votre outil de communication au Japon. Prenez le temps de la soigner et d'apprendre comment la donner.

Créer sa carte de visite

Créez une carte bilingue, écrite en japonais et alphabet latin. Vous trouverez souvent deux types de cartes :

  • Une carte recto verso avec une langue pour chaque face (nos noms et prénoms seront écrits en katakanas)
  • Une carte recto avec la traduction japonaise/alphabet latin.

Donner sa carte de visite

Au Japon, quand vous remettez quelque chose qui se lit, vous présentez le document à l'envers pour vous et à l'endroit pour votre interlocuteur. Ainsi, il peut lire ce que vous lui donnez. Tenez le document par les deux mains en évitant de mettre vos pouces sur une zone écrite.

C'est le même procédé pour la carte de visite. Tenez-la avec les deux mains en évitant les zones écrites. Inclinez-vous légèrement en présentant votre carte. Votre interlocuteur fera de même pour vous donner la sienne. Gardez-la quelques secondes en main, le temps de la parcourir brièvement. C'est un signe de respect. Rangez-la dans votre porte-cartes. Ne la faites pas tomber. Entraînez-vous pour être prêt le moment venu.

Développer son réseau professionnel au Japon : les conseils en plus

Tout est affaire de bouche-à-oreille au Japon. Même si vous jugez votre cercle restreint et peu qualitatif, entretenez-le. Une seule personne ce votre petit cercle peut en connaître une autre, un peu plus haut placée, qui elle-même, connaîtra une autre personne susceptible de vous faire intégrer le cercle que vous visez.

Soignez votre image, même pour un petit job (baito). Gardez de bonnes relations avec vos anciens collègues et responsables.

Soyez patient. Au Japon comme ailleurs, construire son réseau professionnel demande du temps. Croyez en vos capacités et allez de l'avant. Parlez japonais et apprenez le japonais business.

Liens utiles :

Réseaux sociaux

Wantedly
LinkedIn

Associations

Femmes actives Japon
For Empowering Women in Japan (FEW Japan)
Association des Français et francophones du Japon

Évènements professionnels au Japon

Eventbrite
Business Events Tokyo
JETRO (Japanese External Trade Organization)

Autres structures

Chambre de Commerce et de l'Industrie France-Japon
Meetups professionnels

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.