Actualisé l'année dernière

Investir au Brésil c’est avant tout analyser le marché local et détenir un capital. Sachez également que vous devrez trouver un partenaire local.

Quelle que soit sa situation politique ou même économique, le Brésil conserve son image de « terre promise » pour les investisseurs du monde entier. Le pays abrite de nombreuses opportunités d’investissements notamment dans les secteurs de l'immobilier, du tourisme, de la restauration ou encore du commerce. En suivant scrupuleusement les procédures, en ayant les bons contacts et en restant dans la plus parfaite légalité, le Brésil offre aux investisseurs de très belles possibilités.

Formalités

Il est primordial de procéder à une analyse du marché et des villes qui favorisent davantage l'investissement. Vous devez adapter votre projet à la situation locale. Il est recommandé de solliciter les services d'un homme de loi qui pourrait vous guider dans les formalités. Sachez que celles-ci peuvent être relativement longues étant donné qu'il s'agit d'un pays hautement bureaucratique.

Vous êtes également tenu de trouver un partenaire local ou étranger résidant au Brésil. Ceci devrait faciliter les procédures étant donné que votre partenaire disposera déjà d'une expérience d'entrepreneur dans le pays. Ainsi, vous obtiendrez plus facilement un financement auprès des banques brésiliennes. Si vous comptez faire entrer de l'argent de source étrangère dans le pays, vous devrez le justifier auprès de la Banco Central Cela, et préciser où vous comptez l'investir.

Par la suite, vous êtes tenu de vous enregistrer auprès de la police fédérale, que vous soyez investisseur individuel ou si vous disposez déjà d'une société étrangère. Vous obtiendrez un Cadastro de Pessoa Física (CPF) ou un Cadastro Nacional de Pessoa Jurídica (CNPJ). Il faudra également vous inscrire auprès :

  • de la Junta Comercial de la ville de domiciliation de l'entreprise dans laquelle vous souhaitez investir,
  • de l'Union,
  • de l'État
  • de la Municipalité,
  • de la Sécurité sociale et d'autres entités économiques du pays.

 Bon à savoir :

Vous avez la possibilité d'investir avec un visa de touriste d'une durée de 90 jours. Toutefois, vous devrez engager un représentant légal dans le pays.

Capital

Le financement d'un projet peut s'avérer assez compliqué pour un expatrié. Il serait avantageux d'investir en réaux brésiliens, la monnaie locale. Cependant, il n'y a pas vraiment de contrainte lorsqu'il s'agit du capital social d'une filiale, quel que soit le secteur d'activités dans lequel vous souhaitez investir.

Pour certains types de société, particulièrement celles impliquées dans l'importation, l'exportation et le commerce, la loi brésilienne exige un capital minimal d'au moins 50 000 réaux, soit quelques 18 000 euros.

Sachez par ailleurs que les entreprises au Brésil sont soumises à l'impôt sur les sociétés de l'ordre de 15 %, avec un taux supplémentaire de 10% pour les sociétés ayant un bénéfice annuel supérieur à 240 000 réaux.

Types de sociétés au Brésil

Il existe différentes formes de sociétés au Brésil, les plus courantes étant la Sociedade Anônima (SA) et la Sociedade Limitada (Limitada). La société limitée correspond à la création d'une filiale de droit pouvant servir de société opératrice au Brésil. Celle-ci pourra assurer la représentation commerciale ou la distribution de ses produits et services.

Quel que soit le type de société que vous choisissez, vous devez définir le statut de celle-ci en précisant des informations clés telles que le nom de la société, ses activités, l'adresse de son siège social, les détails sur les associés ainsi que le montant du capital social.

 Liens utiles :

Expat.com – Forum Brésil
Ministère des Impôts du Brésil
Ministère des Affaires étrangères
Le Moniteur du Commerce international

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.