Trouver un emploi au Brésil

Trouver un emploi au Brésil
shutterstock.com
Actualisé 2022-06-08 19:55

Il est préférable de rechercher et de décrocher un emploi depuis l'étranger si vous souhaitez vivre et travailler au Brésil. Cet article vous donne des informations utiles pour votre recherche.

Pour obtenir un visa de travail au Brésil, il est fortement conseillé de trouver un emploi avant de voyager. Vous pouvez consulter les offres d'emploi recensées par les missions économiques brésiliennes les plus proches de chez vous et les chambres de commerce étrangères présentes au Brésil. En outre, vous devez recueillir des informations concrètes sur le marché du travail et sur la réglementation professionnelle ou sur les procédures adéquates si vous souhaitez y créer votre propre entreprise.

À propos du Brésil

Sixième pays le plus peuplé du monde, le Brésil est un immense melting-pot. La langue officielle est le portugais, mais on y entend également parler l'anglais, l'espagnol, l'allemand et le français. Composé d'un large éventail d'ethnies, le pays attire les expatriés du monde entier. En résumé, le Brésil est l'un des pays les plus multiculturels et les plus diversifiés sur le plan ethnique du monde !

L'économie du Brésil

L'économie brésilienne a connu des hauts et des bas ces dernières décennies. Dans un premier temps, le pays a atteint sa vitesse de croisière en 2009 et a connu un boom économique pendant cinq ans. Puis, il a traversé une forte récession dont il s'est difficilement remis. Depuis 2017, il est devenu la huitième plus grande économie du monde, mais la pandémie l'a de nouveau fait plonger.

Malgré tout, le Brésil se remet de nouveau. Avec un produit intérieur brut (PIB) qui s'élevait encore à 1,44 million de dollars en 2020, aujourd'hui le pays est la douzième économie mondiale.

Le Brésil a lentement développé son économie et s'est lancé sur les marchés internationaux, tant sur le plan financier que sur celui des matières premières. Le tourisme est en train de devenir un élément clé de l'économie nationale, en particulier l'écotourisme. L'agriculture, l'exploitation minière et le textile sont d'autres secteurs porteurs de l'économie brésilienne.

L'économie brésilienne dépend aussi fortement des exportations. Ses principales exportations comprennent le café (le pays est le plus grand producteur au monde depuis plus de 150 ans), le soja, le maïs, le bœuf, la viande de poulet, le minerai de fer, le tabac, le sucre, le jus d'orange, l'or, l'éthanol et les chaussures.

Si le pays a rattaché sa monnaie (le real) au dollar américain en 1994, il est passé temporairement à un régime de flottement dirigé en 1998, puis à un régime de flottement libre en 1999.

Il convient de noter que la corruption est un frein majeur à l'économie brésilienne. Elle est cependant tellement répandue et acceptée, que peu d'actions sont mises en œuvre pour l'endiguer.

Secteurs à potentiel

L'agriculture est l'un des secteurs les plus puissants du Brésil, le pays étant le plus grand producteur de nombreux produits agricoles de base, mais également de protéines animales au monde. Le Brésil est aussi le deuxième plus grand exportateur d'aliments transformés. En outre, ses secteurs connexes (tels que la sylviculture et la pêche) représentaient 5,1 % du PIB en 2007. Si vous êtes spécialisé dans l'un de ces domaines, vous pouvez tenter votre chance et rechercher un emploi au Brésil !

L'industrie minière est également importante au Brésil, où l'on extrait principalement du minerai de fer, ainsi que du cuivre, de l'or et d'autres métaux. Le pays est également le plus grand producteur de plusieurs pierres précieuses : agate, améthyste et topaze. En outre, il produit une quantité importante d'émeraude, d'aigue-marine, de grenat et de tourmaline. En conséquence, le secteur de la bijouterie se porte bien.

Le Brésil abrite la plus grande coopérative liée à la santé au monde (Unimed). À elle seule, cette société occupe 32 % de part du marché de l'assurance maladie dans le pays, elle est donc génératrice d'emplois.

Parmi les autres secteurs clés pour l'emploi, citons la pâte à papier, la chaussure, l'automobile, la chimie et le textile.

Comme mentionné précédemment, le tourisme soutient une bonne partie de l'économie brésilienne, le pays étant le plus visité d'Amérique du Sud et le deuxième de toute l'Amérique latine. Les touristes viennent de très loin pour profiter du soleil et des plages du pays, celui-ci a choisi de favoriser l'écotourisme. Si vous êtes attiré par les zones naturelles du Brésil et que vous possédez les compétences nécessaires, vous pouvez postuler en tant que guide touristique, surtout si vous parlez anglais ou une autre langue que le portugais.

Rédiger un CV au format brésilien

Le portugais étant la langue principale au Brésil, vous devez rédiger votre CV dans cette langue, excepté si vous postulez auprès d'une entreprise multinationale. Dans un tel cas, vous pouvez utiliser l'anglais. Toutefois, dans la mesure du possible, optez pour le portugais dans une démarche de démarcation par rapport aux autres candidats !

Au format brésilien, le CV  ne doit pas dépasser deux pages. De plus, les informations qu'il contient doivent être pertinentes pour le poste. Énumérez vos expériences/emplois antérieurs et vos qualifications en commençant par les informations les plus récentes. Vous devez également indiquer votre formation scolaire, à l'exception de l'enseignement primaire.

Complétez votre CV d'une lettre de motivation personnalisée pour chaque candidature. La lettre doit expliquer vos atouts, vos compétences et votre valeur ajoutée pour l'entreprise.

Rechercher un emploi au Brésil

Ciblez les entreprises des secteurs qui vous intéressent et envoyez votre candidature, composée de votre CV et d'une lettre de motivation. Ne vous limitez pas aux entreprises étrangères et contactez les entreprises locales.

Vous trouverez ci-dessous quelques outils utiles pour y parvenir :

Michael Page

Page Personnel Voies

Recherche d'emploi en ligne

Outre les outils mentionnés ci-dessus, ajoutez des ressources telles que LinkedIn, réseau social professionnel sur lequel entreprises et candidats à l'emploi se connectent. Il permet donc :

  • De personnaliser son profil en ajoutant une photo et une biographie professionnelles, ainsi que ses expériences antérieures et télécharger votre CV.
  • De sélectionner des emplois parmi une pléthore d'offres, à filtrer par secteur et lieux spécifiques.
  • De télécharger son CV et sa lettre de motivation en ligne.
  • D'avoir une boîte de réception personnelle, pour recevoir des messages d'autres utilisateurs du site.
  • D'être approché, bien que cela soit rare au Brésil, par des chasseurs de têtes, si vous possédez un ensemble de compétences uniques qui font défaut dans le pays.

Les entreprises brésiliennes ont l'obligation de privilégier les candidats locaux et de se tourner vers les candidats étrangers uniquement en cas de pénurie de compétences. Quant aux entreprises qui n'hésitent pas à recruter des candidats étrangers, leur effectif doit être composé d'au moins deux tiers de Brésiliens.

Vous pouvez également visiter les sites web des entreprises intergouvernementales et multinationales, ainsi que le site web de l'ambassade de votre pays. Tous ces sites proposent des emplois à pourvoir au Brésil. En outre, l'ambassade dispose également d'une liste utile d'entreprises internationales, à contacter dans le cadre de votre recherche d'emploi.

Recherche d'emploi hors ligne

Le réseautage est un autre outil très puissant, surtout en matière d'emploi à l'étranger. En entrant en contact avec les bonnes personnes, vous découvrirez des « offres cachées », c'est-à-dire jamais publiées dans les journaux, sur la toile ou auprès des agences de recrutement. Il est donc temps de renouer contact avec vos amis brésiliens ou amis qui connaissent des Brésiliens.

N'oubliez pas les journaux traditionnels, y compris si l'on y publie de moins en moins des offres d'emploi. Donc, si vous avez accès à des journaux brésiliens, parcourez-les pour rechercher des offres d'emploi pertinentes. En l'absence de version papier, vous pouvez toujours vous rabattre sur leur version en ligne.

Vous pouvez également consulter des agences de recrutement, des agences pour l'emploi ou des sites web d'emploi. Tous peuvent vous aider à trouver un emploi temporaire ou permanent. Attention, l'agence de recrutement est une option payante, donc, déconseillée si vous disposez d'un budget serré. Elle peut cependant valoir l'investissement, du fait de ses connaissances du marché du travail au Brésil, des secteurs, etc. Ces agences reçoivent souvent des offres avant même leur diffusion dans les médias.

À noter

Bien que les entreprises brésiliennes soient soumises à un quota d'embauche de salariés brésiliens, soyez persévérant ! Qui plus est, les étrangers sont exemptés des restrictions ci-dessus lorsqu'ils ont vécu au moins 10 ans au Brésil, lorsqu'ils sont mariés à un citoyen brésilien ou lorsqu'ils ont un enfant né au Brésil.

Si vous n'êtes pas concerné par ces exemptions, du fait de la santé fragile de l'économie brésilienne, il peut s'avérer difficile de trouver un emploi au Brésil. Mettez toutes les chances de votre côté, par exemple, en vous faisant embaucher par une multinationale dans votre pays d'origine, puis en demandant un transfert vers sa succursale brésilienne. Cette technique permet de gagner du temps, d'autant plus que les diplômes et certifications étrangers ne sont pas reconnus au Brésil. En effet, les diplômés étrangers désireux de travailler au Brésil doivent passer des équivalences avant de pouvoir rejoindre le marché du travail brésilien.

Attention aux chasseurs de tête qui vous abordent, certains d'entre eux étant tout simplement des personnes malhonnêtes à la recherche d'argent facile. Leur technique peut consister, entre autres, à offrir des postes parfaits en tout point, y compris aux candidats qui ne possèdent pas les compétences demandées. Suivez votre instinct et fuyez si vous avez une mauvaise impression et mieux, demandez un deuxième avis extérieur !

Culture professionnelle au Brésil

En ayant une bonne idée de ce qu'est la culture professionnelle au Brésil, vous parviendrez à vous intégrer plus facilement une fois sur place.

Globalement, la culture professionnelle brésilienne est similaire à celle que l'on connaît en Occident. L'organisation est hiérarchisée, avec des salariés, des managers, des directeurs et l'employeur.

Concernant la langue, outre le portugais, plus qu'un atout, mais une nécessité au Brésil, les autres compétences linguistiques telles que l'anglais, sont plus que bienvenues au sein des entreprises brésiliennes. Cela est encore plus vrai si vous travaillez au sein d'une entreprise « jeune », l'éducation brésilienne ayant renforcé l'enseignement de l'anglais aux étudiants.

En ce qui concerne le code vestimentaire, on respecte les habitudes de l'entreprise, qui sont généralement traditionnelles. Quoi qu'il en soit, au Brésil, on s'habille bien et on prend soin de son apparence pour aller travailler.

À la grande surprise des expatriés, la ponctualité n'est pas une question vitale au Brésil, y compris sur le lieu de travail. Il est donc tout à fait acceptable d'arriver à une réunion avec 10 à 20 minutes de retard. En tant que salarié étranger, dans une démarche d'intégration et de faire bonne impression, attendez quelques années avant de vous permettre d'emprunter cette coutume !

Autre point essentiel et non des moindres, l'importance des relations interpersonnelles au Brésil. Si vous venez d'une contrée où les collègues se croisent uniquement au bureau, la donne est totalement différente au Brésil ! Préparez-vous à faire connaissance avec vos collègues, à leur donner une accolade pour les saluer, voire, à faire la bise sur les deux joues des salariées.

Enfin, plus on remonte vers le nord du Brésil, plus l'informalité prime…

Vivre au Brésil

La vie au Brésil est agréable, du fait du climat tropical du pays. Les expatriés dans le pays privilégient les villes de Salvador de Bahia, São Paulo, Recife, Brasília, Fortaleza, Curitiba, Belo Horizonte et Rio de Janeiro. Bien entendu, chaque lieu possède ses avantages et ses inconvénients, alors pour en savoir plus, Expat.com vous invite à lire ses articles portant sur la recherche de logement dans ces villes.

Où que vous soyez au Brésil, vous constaterez que les locaux privilégient la vie en copropriété, plus sécurisées que les maisons individuelles. Qui plus est, ces dernières sont plutôt construites dans les zones plus rurales. Les immeubles sont quant à eux équipés de portiers (porteiros), qui renforcent la sécurité.

Si la vie nocturne animée fait partie de vos conditions d'expatriation, vous aimerez le Brésil. La plupart des grandes villes (en particulier celles que nous avons énumérées) abritent de grands bars avec de la musique live.

Les papillons sociaux se sentiront également chez eux au Brésil. Les Brésiliens sont très chaleureux et amicaux, et il n'est pas rare de les voir faire la conversation à des inconnus. Ce sera un excellent moyen d'apprendre le portugais si vous ne le parlez pas couramment ou si ce n'est pas votre langue maternelle.

Liens utiles:

Adecco Brazil
Manpower Brazil
Vagas
Curriculum
LinkedIn
Xpat Jobs
Ge Careers

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.