Achat immobilier au Vietnam

immobilier au Vietnam
Hikari0909 / Shutterstock.com
Actualisé 2022-03-15 10:08

Le Vietnam a conservé son aura mystérieuse grâce à son histoire extraordinaire et ses paysages majestueux. Si vous envisagez de vous y établir, peut-être souhaitez-vous acheter un bien immobilier, retrouvez des informations importantes sur ce processus en particulier, dans cet article.

Qui peut acheter une propriété au Vietnam ?

Aujourd'hui, grâce à la diminution des restrictions en la matière, les étrangers peuvent plus facilement acheter un bien immobilier au Vietnam, qu'il s'agisse d'une maison, d'un appartement, d'un immeuble ou d'un local commercial.

Attention, aucune entreprise ou personne étrangère n'est autorisée à posséder, louer, hériter ou acheter plus de 30 % des biens situés dans un quartier traditionnel ou dans un immeuble d'appartements.

Deuxième point important sur la durée de possession d'un bien, qui est régulée au Vietnam :

  • Les personnes physiques étrangères peuvent posséder une propriété dans le pays pendant 50 ans tout au plus.
  • Les entreprises étrangères ont le droit de posséder des biens aussi longtemps qu'elles conservent leur licence commerciale au Vietnam.

Ensuite, ni les étrangers ni les Vietnamiens n'ont le droit de posséder de terres au Vietnam, lesdites terres étant théoriquement la propriété collective du peuple. Dans les faits, la propriété foncière étant réglementée par l'État, le peuple a très peu de juridiction.

Enfin, les particuliers et les entreprises étrangères peuvent demander le droit de louer un bien ou de construire un bien sur un terrain, sous réserve de l'approbation des autorités.

Comment acheter un bien immobilier au Vietnam ?

Voici les trois méthodes les plus courantes pour l'achat d'un bien immobilier au Vietnam en tant qu'étranger :

  1. En tant qu'étranger désireux d'acheter un logement au Vietnam, il n'est pas nécessaire de former une quelconque entité juridique, cependant, le premier mandat de propriété ne doit pas dépasser 50 ans, période renouvelable. En respectant ce schéma, l'acquéreur doit enregistrer son bien auprès des autorités fiscales vietnamiennes, pour être ensuite autorisé à y résider ou le sous-louer.
  2. La deuxième option consiste à former une coentreprise au Vietnam. Ici, le futur acquéreur étranger doit obligatoirement s'associer avec un partenaire vietnamien. La coentreprise donne le droit d'acheter des logements et des bâtiments en vue de les louer ou de les revendre. En choisissant cette méthode, prenez le temps de bien choisir votre partenaire local, qui doit être fiable et digne de confiance.
  3. La troisième option consiste en la création d'une société détenue à 100 % par des étrangers, à travers laquelle il est possible de louer des terres et de construire des entrepôts, des usines et des bâtiments commerciaux librement. Attention, la création d'entreprise au Vietnam ne donne pas le droit de vendre ou de louer les biens construits par l'entreprise comme le ferait une agence immobilière locale. Pour contourner légalement cette condition, vous avez la possibilité de créer une agence immobilière au Vietnam.

Bien que l'achat d'un bien immobilier au Vietnam ne soit pas un processus compliqué, l'enregistrement peut prendre jusqu'à deux ou trois mois. Assurez-vous de consulter une entité juridique et d'obtenir des conseils de professionnels avant de procéder à votre achat.

Bon à savoir

Découvrez notre article sur la création d'entreprise au Vietnam !

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.