Travailler au Maroc en tant que nomade digital

nomade digital au Maroc
Shutterstock.com
Actualisé 2022-07-14 14:12

Porte d'entrée de l'Afrique, le Maroc était autrefois habité par les nomades berbères voyageant à travers le désert du Sahara. Aujourd'hui, il n'est pas surprenant que ce royaume chaleureux accueille le nomade moderne à bras ouvert. En tant que nomade digital à la recherche de nouvelles expériences authentiques, voici ce que le Maroc peut vous offrir.

Pourquoi le Maroc ?

Travailler au Maroc vous place au cœur d'un conte de fées arabe. Sur place, vous observerez les Marocains au quotidien, dans un café local avec une tasse de thé à la menthe traditionnel, en train de savourer une copieuse assiette de tajine ou de couscous, faire leurs courses dans un bazar grouillant de vie. Moins de cinq minutes à pied plus loin, vous découvrirez un centre métropolitain dynamique, avec des hôtels de luxe, des restaurants et une architecture de pointe.

Avec un coût de la vie relativement bas, une variété d'attractions historiques et naturelles et des villes et villages énigmatiques, le Maroc est un mélange de traditions fortes et de culture jeune et dynamique. Si Internet demande parfois quelques améliorations au Maroc, le pays peut vous proposer quelques espaces de coworking intéressants ainsi qu'une variété d'activités uniques à découvrir après vos journées de travail.

Bon à savoir :

Pour une expérience authentique, pensez à louer un riad pour la durée de votre séjour. Il s'agit d'un logement traditionnel coloré souvent avec une cour et parfois une piscine. Les riads se trouvent principalement dans les vieilles villes comme Fès, Marrakech, Salé et près du sud.

Quel visa pour être nomade digital au Maroc ?

Le Maroc accueille les citoyens de la plupart des pays européens et des États-Unis sans visa pour tout séjour de 90 jours maximum (3 mois). Au-delà, il faudra demander une carte de résident au commissariat de police en chef (de préférence dans les 15 premiers jours de votre séjour).

Vous pouvez également essayer de demander un visa de travail en tant qu'indépendant, mais il est préférable de demander une carte de résident, le processus étant plus facile. De cette façon, vous pouvez rechercher légalement un logement en tant que résident, mais aussi avoir plus de facilité dans vos démarches administratives comme ouvrir un compte bancaire par exemple.

Le processus de demande de carte de résident diffère selon votre état civil, ou encore votre statut familial. La première restera valable pendant un an, puis si besoin elle sera prolongée pour 5 ou 10 ans selon votre cas. Dans le cas où vous ayez l'intention de vous installer définitivement au Maroc, il vous faudra effectuer votre demande de résidence au Maroc dans les 15 premiers jours après votre arrivée dans le pays. Cette carte peut être renouvelée 3 fois, au-delà vous pourrez demander un permis de séjour qui sera valable 10 ans (il est important de bien faire la différence entre carte de séjour et permis). La demande de cette carte de résidence coûte 100 dirhams et se fait au Bureau des étrangers (ou Office des étrangers) qui se trouve au commissariat de police de la ville où vous vous trouvez. Voici la liste des documents à présenter lors de votre première demande, mais aussi de votre renouvellement :

  • Une photocopie du passeport (les pages sur l'identité et celles concernant les voyages au Maroc, ainsi que les potentiels visas)
  • Le formulaire de demande officiel complété et signé, à prévoir en 2 exemplaires
  • 6 photos d'identité
  • Un extrait de casier judiciaire (les ressortissants de pays de l'UE peuvent pour la plupart effectuer cette demande en ligne)
  • Un certificat médical

Selon votre situation, vous devrez présenter en plus un ou plusieurs de ces documents :

  • Si marié avec un(e) marocain(e) : un certificat de résidence et un contrat de mariage
  • Si l'un des deux parents est marocain : une photocopie du livret de famille ou un acte de naissance des parents qui contient les mentions marginales
  • Si vous rejoignez votre famille : une photocopie du livret de famille

Meilleures villes marocaines où travailler

Destination numérique à surveiller, Taghazout est un petit port et village de pêcheurs situé dans le sud-ouest du Maroc. Malgré sa petite taille, la zone est en développement rapide, et devient peu à peu l'un des lieux de prédilection des nomades numériques du pays. Avec ses belles plages, le surf fait partie des principaux passe-temps, sans parler des nombreux cafés et restaurants et ses espaces de coworking de plus en plus nombreux.

Si vous voulez plonger dans l'atmosphère unique d'une ville marocaine traditionnelle, Marrakech est la ville parfaite. Avec ses souks animés, son art ancien, son architecture unique et son énergie frénétique, cette ville caravanière vous en mettra littéralement plein la vue. Marrakech dispose également d'espaces de coworking si les nombreux cafés ne vous conviennent pas.

« De tous les bars de toutes les villes du monde, il a fallu qu'elle entre dans le mien », c'est la réplique de Rick Blaine dans le fameux « Casablanca » de Michael Curtiz en 1942. Cependant, le Casablanca d'aujourd'hui est moderne et en constant développement, où les bâtiments traditionnels mauresques côtoient des gratte-ciel en pleine croissance. Pour trouver un espace de coworking, il suffit de taper « espaces de coworking casablanca annuaire » dans votre moteur de recherche pour trouver une liste complète !

Quant à Rabat, la ville est récemment devenue la première destination pour les expatriés au Maroc ! Capitale du Royaume, on y trouve une grande communauté d'expatriés, et offre un cadre de vie agréable alliant modernité et héritage historique et culturel. Rabat est en effet la destination idéale pour les nomades digitaux qui recherchent une vie culturelle dynamique. Là encore, vous y trouverez des cafés et lieux partagés pour y travailler.

Enfin, n'oublions pas Agadir, ville côtière et très touristique grâce à ses magnifiques plages, ses souks, jardins et musées. Cette ville surnommée la Perle du Maroc porte particulièrement bien son nom et accueille tous les ans de nombreux nomades numériques qui viennent profiter pour un moment de la vie d'Agadir.

Les espaces internet et coworking au Maroc

La plupart des grandes villes du Maroc offrent au moins un espace de coworking pour un environnement plus professionnel.

Voici une sélection des coworking dans les différentes villes marocaines les plus fréquentées par les nomades digitaux et les expatriés :

Taghazout :

  • SunDesk Coworking
  • Windy Bay Space
  • Adventurekeys Coworking

Marrakech :

Casablanca :

  • New Work Lab : Coworking Casablanca
  • WORKSPOT
  • Cowork Casablanca

Rabat :

  • Studyo Co-Working & Co-Studying
  • Secteur 21
  • Dare Space

Agadir :

  • Coworking cyber salam
  • Univers Startup et Entrepreneur
  • Business Center Agadir

Presque tous les hôtels et cafés au Maroc offrent une connexion Wi-Fi gratuite, mais la plupart des nomades signalent des connexions et des vitesses de téléchargement lentes. Il est donc recommandé de se procurer une carte SIM avec un bon forfait internet mobile, et d'utiliser la modalité hotspot de votre téléphone pour travailler. Ce qui vous permettra de travailler librement n'importe où dans le pays et de maîtriser votre connexion.

La plupart des entreprises spécialisées dans la location d'espaces de bureaux offrent également des espaces de coworking avec parfois même du café et Internet gratuits, un accès 24/7 pour environ 500 Dh par mois.

Enfin, vous pouvez également travailler dans de petits cafés (moins d'utilisateurs, une connexion Internet plus rapide !), ou alors investir un café plus cher, mais offrant une connexion Internet à fibre optique.

Coûts de la vie pour les nomades numériques au Maroc

Les nomades digitaux aiment le Maroc et parmi les nombreuses raisons de ce phénomène, il y a le coût de la vie particulièrement bas. En effet, on peut vivre confortablement avec 6000 Dh (environ 570 euros / 620 USD) par mois tout en couvrant les frais tels que le loyer, l'alimentation, l'habillement, l'eau, l'électricité, les transports, etc.).

Loisirs au Maroc

Le Maroc est tout sauf ennuyeux. En plus des rues sinueuses de ses villes, ses marchés locaux et son architecture éclectique et colorée, ce pays possède une beauté naturelle fascinante. Au Maroc, on peut dormir dans une tente dans le désert du Sahara, admirer les impressionnantes chutes d'Ouzoud, grimper au sommet du Toubkal ou explorer les gorges du Todgha. Ne manquez pas de vous détendre dans un hammam traditionnel ou de suivre un cours de cuisine marocaine.

À savoir avant d'arriver

Les ressortissants de nombreux pays, dont vous trouverez la liste en visitant le site de l'Ambassade du Maroc,  peuvent séjourner au Maroc sans visa pendant 90 jours. Au-delà, il faudra effectuer une demande de visa auprès des autorités marocaines. Pendant ce laps de temps, vous devrez néanmoins voyager avec votre passeport ayant une date de validité dépassant votre date de départ prévu du pays.

Si votre pays de citoyenneté ne bénéficie pas de la politique d'exemption de visa, vous devrez demander un visa touristique avant de voyager auprès de l'ambassade ou un consulat marocain de plus proche. En consultant le site du Consulat du Maroc, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin pour votre demande de visa. Les documents à fournir seront les suivants :

  • Le formulaire de demande de visa d'entrée au Royaume du Maroc
  • 2 photos d'identité en couleur sur fond blanc (en 4 x 3 cm et elles doivent être égalemen récentes et montrer clairement tous les traits du visage)
  • Une carte d'identité ou carte de séjour, ou tout document officiel de ce type 
  • Un passeport en cours de validité (notez que sa validité doit être supérieure  à la durée du séjour)
  • Une photocopie de votre passeport (notamment les pages indiquant l'identité et la validité du document)
  • Un relevé bancaire attestant de votre capacité à subvenir à vos besoins pendant votre séjour, ou une attestation de prise en charge légalisée dans le cas où vous visitiez une personne de votre famille. Elle devra comprendre la garantie de prise en charge des frais des soins médicaux et d'un éventuel rapatriement
  • Une assurance voyage
  • Une réservation d'hôtel ou la présentation d'un voucher d'un établissement où vous séjournerez
  • Un titre de transport (billet d'avion ou de ferry) aller-retour avec réservation définitive
  • Des droits de chancellerie

Arriver et se déplacer au Maroc

Pour arriver au Maroc, deux moyens de transport sont possibles : l'avion et le ferry. Bien que l'avion soit le plus rapide, le ferry permet notamment de transporter plus de bagages et éventuellement un véhicule personnel.

Beaucoup de compagnies aériennes internationales offrent des vols pour le Maroc et ses principaux aéroports dont :

  • Mohammed V International Airport à Casablanca
  • Menara Airport à Marrakech
  • Al Massira Airport à Agadir
  • Nador International Airport à Nador
  • Ibn Batouta Airport à Tanger
  • Rabat-Salé Airport à Rabat

Si vous souhaitez arriver en ferry, vous pourrez trouver des traversées au départ de la France, de l'Italie et de l'Espagne principalement, pour les ports de Tanger et de Nador situés au nord du Royaume.

Lorsque vous serez sur place, si vous avez besoin de vous déplacer dans le pays, vous pourrez prendre le train. Il existe 4 lignes de trains à grande vitesse (TGV) qui partent et arrivent dans les gares de Tanger, Kénitra, Rabat et Casablanca. Pour vous donner une idée sur les trajets, notez que Tanger-Casablanca se fait en 2 heures et 10 minutes, Rabat-Tanger en 1 heure et 20 minutes et Kénitra-Tanger en 50 minutes. Il est important de savoir que la sécurité à bord des trains marocains (surtout les trains classiques), n'est pas le point fort du pays, donc  gardez constamment un œil sur vos affaires et ne laissez jamais vos objets sans surveillance. Il est également souvent conseillé aux étrangers d'éviter les trains de nuit.

Si vous souhaitez conduire sur le réseau routier, sachez que c'est le premier mode de transport pour 90 % des usagers. On compte deux autoroutes à péage, la Rabat-Casablanca et Rabat-Tanger.

Pour se déplacer en ville, le moyen de transport à privilégier est assurément le tramway. En effet, il se développe de plus en plus dans les grandes villes telles que Rabat et Salé, toutes deux reliées entre elles grâce au tram, mais aussi à Casablanca. Cette dernière dispose de deux lignes de tram, et deux nouvelles lignes sont actuellement en construction et seront ouvertes très prochainement.

Important :

Pour des raisons de sécurité, il n'est pas recommandé de visiter les zones situées en dehors des sites touristiques reconnus, surtout si vous n'y êtes pas accompagné par des locaux.

Liens utiles :

Démarches au Maroc

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.