demande de visa
Shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

Expat.com vous livre dans cet article des informations pratiques concernant le visa de travail au Maroc.

Documents requis pour demander un visa de travail au Maroc

Si vous envisagez de vous installer et de travailler au Maroc, vous devez demander un visa de travail dans les 3 premiers mois qui suivent votre arrivée, ainsi qu’un permis de séjour auprès de la préfecture de votre nouvelle ville de résidence.

Pour votre première demande de permis de séjour au Maroc, voici la liste des documents à fournir :

  • Trois copies certifiées de votre contrat de travail,
  • Trois copies certifiées de votre passeport,
  • Trois copies (dont une copie certifiée conforme) d'un bail au nom du demandeur,
  • Trois photocopies (dont une copie certifiée conforme) d'un contrat Lydec (ou d'une autre autorité) au nom du demandeur,
  • Si le logement est fourni par l'employeur, celui-ci doit fournir une preuve écrite confirmant qu'il prend en charge les frais de logement,
  • Deux formulaires de demande (formulaire blanc), disponibles et à remplir à la préfecture
  • Trois formulaires de demande (imprimé), disponibles et à remplir à la préfecture
  • 8 photos format passeport
  • Frais de dossier, en fonction du type de visa

Le permis de séjour est valable un an et doit être renouvelé avant sa date d'expiration. Après trois ans de présence régulière sur le territoire marocain, vous serez éligible à un titre de séjour valable de 5 à 10 ans, selon votre pays d'origine. Après avoir rempli la demande de permis de séjour, vous recevrez un récépissé, valable jusqu'à l'émission de votre permis.

Permis de travail au Maroc

Pour travailler au Maroc, vous devez obtenir une autorisation légale. Si vous travaillez pour une entreprise, cette dernière prendra en charge la plupart des procédures pour l’obtention de votre permis de travail. Attention : vous devrez apporter vos documents à la préfecture en personne.

Différences selon votre pays d'origine

Certaines nationalités doivent demander un visa pour entrer au Maroc. Il peut s’agir d’un visa de travail, d’un visa touristique ou d’étudiant, qui peut devenir un visa de travail une fois dans le pays, en fonction de vos activités. La liste des nationalités exemptées de visa pour entrer au Maroc est indiquée dans notre article intitulé « Formalités pour entrer au Maroc ».

 Bon à savoir :

Les résidents étrangers ne sont pas autorisés à occuper les postes pouvant l’être par un citoyen marocain. Néanmoins, cette condition est caduque si vous possédez des compétences spécifiques, introuvables au Maroc. Par exemple, si vous êtes locuteur natif d'une langue non parlée au Maroc, ou si vous avez reçu une formation non disponible au Maroc, vous devrez présenter un document prouvant que vous possédez cette compétence. Certains pays, comme les États-Unis, ont des accords avec le Maroc, qui permettent à des employés tels que les professeurs d'anglais de passer facilement cette étape. Toutefois, si vous occupez un emploi qui pourrait l’être par un Marocain, votre employeur pourrait être tenu de publier une offre pour ce poste et d’interviewer d'autres candidats, afin de prouver qu’il n’y a aucune autre compétence similaire sur place. Cela peut être un processus long et stressant, car il n’y a aucune sécurité de l’emploi avant la fin de ce processus.

 Liens utiles :

ANAPEC - Agence nationale pour l'emploi - Maroc
Ministère du Travail et de l'Insertion Professionnelle du Maroc
Site officiel du gouvernement du Maroc
Service Public marocain

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.