Prendre sa retraite au Portugal

retraite au Portugal
Shutterstock.com
Actualisé 2022-02-03 14:25

Ces dernières années, le Portugal est devenu une destination prisée auprès des retraités, le pays ayant beaucoup à leur offrir, notamment un faible taux d'imposition, un coût de la vie abordable et un mode de vie moderne et attrayant, ainsi qu'un climat doux sans sortir de l'Union européenne. Si vous envisagez de prendre votre retraite au Portugal, voici des informations qui vous guideront dans votre choix.

Pourquoi prendre sa retraite au Portugal ?

Le Portugal fait partie des destinations les plus populaires auprès des retraités en Europe grâce à un mélange de qualités conviviales et réconfortantes : un climat doux et ensoleillé, des paysages pittoresques, des options fiscales favorables et un coût de la vie abordable.

La météo : ceux habitués aux climats froids et pluvieux voient le Portugal comme étant le pays à l'ensoleillement constant. Si vous recherchez de la chaleur, jetez un coup d'œil à la région la plus méridionale et au centre du Portugal. Des villes comme Faro, Lagos, Tavira sont particulièrement populaires auprès des expatriés du Royaume-Uni.

Lisbonne, Cascais et la Côte d'Argent possèdent un climat plus tempéré et sont réputées pour leurs plages.

Si vous préférez vivre les quatre saisons, direction la Serra de Estrela, qui abrite de magnifiques itinéraires de randonnée et des stations de ski populaires.

Coût de la vie : la vie au Portugal peut être plus abordable que dans de nombreux autres pays européens. On estime que le Portugal est 32 % moins cher que le Royaume-Uni et plus de 26 % moins cher que les États-Unis.

Naturellement, ce coût de la vie dépend de l'endroit, mais il tend naturellement à augmenter dans les grandes villes comme Lisbonne et Porto, ainsi que dans les stations balnéaires populaires et les quartiers côtiers de luxe.

Si vous envisagez d'acheter un bien immobilier au Portugal, les prix font partie des plus bas par rapport à d'autres pays d'Europe.

Même si le Portugal a un coût de la vie généralement abordable, n'oubliez pas les coûts associés. Ainsi, avant de vous expatrier, prenez le temps de bien planifier votre budget de retraite et d'évaluer le style de vie que vous pourrez vous permettre au Portugal.

Sécurité : autre considération importante à garder à l'esprit dans le cadre d'une expatriation, la sécurité. Selon le World Population Review, le Portugal est le 3e pays le plus sûr au monde (après l'Islande et la Nouvelle-Zélande), avec un taux de criminalité plutôt bas et des crimes violents très rares. Ajoutons à cela que le Portugal fait face à des cas de vols mineurs, de vols à la tire et de cambriolages de véhicules, principalement dans les grandes villes.

Différentes options pour vivre : que vous souhaitiez prendre votre retraite dans une grande ville, un vignoble à la montagne ou un complexe de luxe au bord de la plage, le Portugal répondra à vos souhaits ! S'agissant d'un pays plutôt petit, il permet de “changer de décor” sans effort : le trajet entre Porto à Lisbonne, par exemple, dure seulement 3 heures.

Langue : les grandes villes comme Porto et Lisbonne ne manquent pas d'anglophones, cependant, il est important d'apprendre le portugais dans une démarche d'intégration. De plus, le portugais est la 9ème langue la plus parlée dans le monde.

Ce qu'il faut savoir avant de prendre sa retraite au Portugal

A moins de très bien connaître le Portugal, il est fortement conseillé de faire un voyage de reconnaissance avant de sauter le pas de l'expatriation pour la retraite. Parmi les facteurs à prendre en compte :

  • L'achat ou la location immobilière en fonction de votre budget et de la région d'installation ;
  • Différences linguistiques et culturelles entre le Portugal et votre pays d'origine ;
  • Le type de visa, si nécessaire
  • Documents requis et traductions, souvent nécessaires pour les visas et à des fins administratives ;
  • Accès de la sécurité sociale et à votre pension depuis votre pays d'origine ;
  • Déménagement avec votre animal de compagnie ;
  • Importation de votre voiture ;
  • La validité de votre permis de conduire

Notre Guide de l'expatrié au Portugal est un excellent outil pour commencer à planifier votre déménagement à échelle internationale. Ajoutons à cela les journaux locaux, qui vous donneront une meilleure idée de ce qu'est la vie dans le pays, des prix de l'immobilier local, des questions d'actualité importantes pour les expatriés, etc..

Les meilleurs endroits pour prendre sa retraite au Portugal

Les options ne manquent pas au Portugal lorsqu'on en vient à l'endroit parfait pour vivre sa retraite. Le pays compte de beaux quartiers en bord de mer, des biens isolés en montagne ou d'autres, dans des villes animées et sophistiquées comme Porto et Lisbonne.

Certaines régions du Portugal sont plus populaires auprès des retraités (et des expatriés en général). Et si vous pensez que vous pourriez vous sentir plus à l'aise dans une communauté d'expatriés, voici de quoi réfléchir :

La région de l'Algarve : autrefois considérée comme étant l'endroit le plus abordable pour les retraités en Europe par le magazine Forbes, est particulièrement appréciée des retraités et des expatriés anglophones en général. Elle est célèbre pour ses plages, le surf et son marché immobilier abordable.

Madère : cette île située sur l'océan Atlantique se situe à environ 1 000 km du continent portugais. Destination idéale pour découvrir le mode de vie insulaire, elle s'adresse à ceux désireux de se couper de la ville et de ne faire qu'un avec la nature. A noter que le coût de la vie à Madère est un peu plus élevé qu'en Algarve.

Lisbonne : le cœur du Portugal abrite une communauté d'expatriés florissante. Si vous recherchez toutes les commodités de la vie urbaine, Lisbonne propose également une variété d'événements et de festivals, de musées, restaurants, clubs d'expatriés. Pour rester proche de la ville tout en étant à l'écart de son agitation, envisagez de vous installer à la périphérie de Lisbonne.

Nord du Portugal et Porto : le nord du Portugal est une région souvent négligée par les nouveaux arrivants, à l'exception de Porto, qui compte une importante population d'expatriés. Notez cependant qu'au-delà de Porto, on trouve une région qui a beaucoup à offrir aux retraités avec sa belle campagne, ses montagnes pittoresques, ses vignobles et certains des prix immobiliers les plus bas du pays.

La santé au Portugal

Les titulaires d'un passeport de l'UE expatriés au Portugal sont éligibles à l'assurance santé publique. En contrepartie, ils doivent s'acquitter de certains frais médicaux et faire preuve de beaucoup de patience pour décrocher un rendez-vous chez certains spécialistes. La plupart des médecins généralistes parlent anglais.

Les détenteurs de passeports non européens doivent savoir s'il existe un accord de réciprocité en matière de santé entre le Portugal et leur pays d'origine. Autrement, tous les frais médicaux sont à leur charge, à moins de souscrire une assurance maladie privée.

Les soins privés peuvent être coûteux au Portugal, mais réduisent les temps d'attente et permettent d'accéder aux hôpitaux et aux spécialistes privés.

Les expatriés résidant au Portugal doivent s'inscrire pour obtenir une carte leur donnant accès au Service national de santé.

Visas de retraite au Portugal

Si vous êtes citoyen d'un pays de l'UE, il vous suffira de demander un permis de séjour auprès de n'importe quel bureau du Service portugais de l'immigration (Servico de Estrangeiros e Fronteiras) ou du SEF.

Les résidents non européens doivent quant à eux demander un permis de séjour basé sur la retraite dans leur pays d'origine via le consulat ou l'ambassade portugaise. Le processus de demande peut prendre jusqu'à trois mois et nécessite la présentation des documents suivants :

  • Passeport valide ou autre pièce d'identité ;
  • Preuve de revenu pendant le séjour au Portugal (interdiction de travailler pendant le séjour au Portugal et non éligibilité au système de protection sociale du pays) ;
  • Preuve d'assurance médicale ;
  • Une copie du casier judiciaire.

Il peut également vous être demandé de fournir des informations et des documents supplémentaires.

Les permis de séjour pour les ressortissants de pays tiers sont généralement accordés pour une période de cinq ans. À la fin de cette période, il est possible de demander la résidence permanente au Portugal.

Qui est éligible au Golden Visa du Portugal ?

Les citoyens non européens désireux de vivre leur retraite au Portugal peuvent également être éligibles au Golden Visa, conçu pour encourager les investissements dans le pays. Les conditions pour postuler :

  • Acheter un bien immobilier d'une valeur de 500 000 € ou plus ;
  • Acheter un bien immobilier d'une valeur d'au moins 350 000 € dans le but de le remettre à neuf (il existe également des exigences spécifiques concernant l'âge et l'emplacement du bien) ;
  • Transférer des capitaux d'un montant d'au moins 1 million d'euros vers le pays ;
  • Créer 10 nouveaux emplois minimum dans le pays ;
  • Investir au moins 350 000 euros ou plus dans des activités de recherche menées par des organismes publics ou privés, des institutions de recherche scientifique du pays ;
  • Investir au moins 250 000 € dans le but de soutenir le secteur des arts ou du patrimoine national du pays ;
  • Investir un montant minimal de 500 000 € dans l'achat de parts de fonds d'investissement destinés à parrainer des petites et moyennes entreprises au Portugal.

Notez que plusieurs conditions peuvent s'appliquer pour recevoir ce type de visa. C'est pourquoi il est recommandé de contacter l'ambassade ou le consulat portugais de votre pays pour connaître les procédures exactes de demande de visa.

Si vous êtes admissible au Golden Visa, son obtention vous donnera le droit :

  • D'entrer au Portugal sans demander de visas supplémentaires ;
  • De vivre et travailler au Portugal, à condition de séjourner dans le pays pendant au moins sept jours la première année et deux semaines ou plus dans les années à venir ;
  • Voyager sans visa dans l'espace Schengen ;
  • Demander la résidence permanente et la citoyenneté dans le pays sous certaines conditions

Pour en savoir plus sur le Golden Visa, consultez le site web du SEF (Servico De Estrangeiros E Fronteiras.

ge de la retraite et pension au Portugal

À partir de 2021, l'âge de la retraite au Portugal est fixé à 66 ans et 5 mois (qui devrait passer à 66 ans et 7 mois en 2022). Le montant de la pension est basé sur les cotisations et devient accessible aux résidents s'ils ont cotisé à la sécurité sociale pendant au moins 15 ans au cours de leur carrière professionnelle. Les pensions versées par les sociétés privées représentent également une option.

Si vous êtes un citoyen de l'UE, vous avez la possibilité de transférer facilement vos versements de pension au Portugal.

Si vous venez d'un pays non membre de l'UE, renseignez-vous auprès des services de pension de votre pays sur les possibilités de toucher votre pension depuis l'étranger.

Il existe des accords fiscaux et de sécurité sociale entre le Portugal et certains pays non membres de l'UE, ce qui facilite grandement les déménagements à l'étranger.

Impôts pour les retraités au Portugal

Renseignez-vous sur l'existence d'un accord de non-double imposition entre le Portugal et votre pays d'origine avant de vous expatrier pour éviter tout risque de double paiement.

Le montant de vos impôts dépend du statut de résidence au Portugal :

  • Vous serez considéré comme un résident habituel du Portugal à des fins fiscales si vous passez plus de 183 ans dans le pays au cours de l'année d'imposition, soit du 1er janvier au 31 décembre.
  • Si vous passez moins de 183 jours dans le pays, mais que vous possédez un bien immobilier au Portugal, vous pouvez toujours être considéré comme un résident fiscal.

Etant donné que les résidents au Portugal sont imposés sur leurs revenus mondiaux, les pensions privées perçues depuis l'étranger peuvent également être imposables.

Dans certains cas, il est possible de percevoir sa pension depuis l'étranger sans être imposé. Pour ce faire, vous devrez très probablement utiliser un régime de retraite offshore, comme le Qualifying Recognized Overseas Pension Scheme (QROPS) accessible aux citoyens du Royaume-Uni.

L'autre possibilité consiste à demander la résidence non habituelle (RNH), qui permet de bénéficier d'un régime fiscal avantageux pendant dix ans.

Lois sur l'héritage pour prendre sa retraite au Portugal

Lorsque vous choisissez de prendre votre retraite à l'étranger, il est important de connaître les implications successorales d'un tel déménagement.

Au Portugal, la loi sur les successions est dérivée du Code civil portugais. Elle stipule que le processus de succession est dicté par les lois du pays d'origine du retraité.

Si vous prenez votre retraite au Portugal, mais que vous êtes, par exemple, citoyen allemand, vous serez soumis aux lois allemandes sur l'héritage.

Dans une situation où l'un des deux conjoints est citoyen d'un autre pays, les lois portugaises peuvent entrer en vigueur, à condition que le Portugal soit le pays de résidence permanente.

En droit portugais, une partie de la succession doit revenir aux héritiers légitimes (conjoint, enfants biologiques et adoptés, etc.). Celle-ci ne peut être contestée que par testament.

Le Portugal n'a pas d'impôt sur les successions, mais il y a des frais administratifs associés au processus.

Liens utiles :

Numbeo, indice du coût de la vie

The Portugal News

Golden Visa

Guide de l'expatrié au Portugal

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.