Créer une entreprise au Portugal

creer une entreprise au Portugal
Shutterstock.com
Actualisé 2022-02-04 14:29

Le Portugal est un pays dynamique qui ne manque pas d'atouts pour ses nouveaux résidents. Avec ses plages magnifiques donnant sur la côte atlantique, son climat méditerranéen doux, sa gastronomie, son histoire et sa culture riche, il constitue une destination de choix pour le tourisme et l'expatriation.

Ajoutons à cela que le Portugal jouit d'une économie croissante et d'une sécurité en tant qu'État membre de l'UE, deux critères qui attirent de nombreux investissements provenant de grandes entreprises internationales. Ces facteurs additionnés créent un environnement favorable pour les nouveaux entrepreneurs et les fondateurs de startups. Si vous envisagez de créer une entreprise au Portugal, voici ce qu'il faut retenir.

Le Portugal est-il un bon endroit pour ouvrir une entreprise ?

Le succès d'une entreprise dépend de nombreux facteurs, parmi lesquels on retrouve le lieu d'implantation. Si vous envisagez de créer votre entreprise au Portugal, le rapport Doing Business de la Banque mondiale (2018) a classé le pays à une 29e place honorable en matière de « facilitation des affaires ». Voici les raisons :

Comparé à d'autres pays européens, le Portugal possède un coût de la vie plutôt bas, en conséquence, les coûts associés à la création d'entreprise sont moins élevés, critère essentiel dans un tel contexte.

Le Portugal abrite une scène de startups en plein développement avec Lisbonne en particulier, nouvelle destination névralgique pour les nouveaux venus de l'informatique, la technologie, de la gestion des données numériques, etc.

Le pays compte un certain nombre d'incubateurs et d'accélérateurs de startups, d'espaces de coworking, ainsi que des groupes d'investisseurs providentiels à la recherche de projets prometteurs.

Le gouvernement portugais considère les petites entreprises du pays comme l'épine dorsale de l'économie. Pour conserver cet environnement, il a mis en place de nombreuses initiatives destinées à soutenir les nouvelles entreprises et à promouvoir la culture des startups.

Enfin, du fait de sa situation géographique, le pays est une destination très conviviale pour les investisseurs. En tant qu'État membre de l'Union européenne, le Portugal offre une sécurité et une stabilité financières appréciables par les temps qui courent. En tant qu'économie en croissance, il offre également de nouvelles opportunités parfois indisponibles dans d'autres pays européens plus établis.

Comment créer une entreprise au Portugal ?

La création d'entreprise au Portugal est simple, à condition de suivre toutes les étapes :

  • La création d'un plan d'affaires clair et économiquement viable.
  • La création des informations d'identification et des documents nécessaires à la création d'entreprise au Portugal : Carte de résidence portugaise / Numéro fiscal émis par le bureau portugais des impôts / Numéro de sécurité sociale délivré par le bureau portugais de la sécurité sociale.
  • Définition de la structure de l'entreprise : société anonyme, société en nom collectif, coopérative, etc.
  • Choix du nom de l'entreprise et de son adresse de domiciliation.
  • Choix d'une méthode de création d'entreprise parmi les 3 existantes au Portugal.

Création d'entreprise en ligne au Portugal

Il est possible de créer son entreprise en ligne sur le site web des services publics du Portugal. Comptez quelques jours de démarches administratives et des dépenses de l'ordre d'environ 360 €. Cette option est envisageable uniquement pour certains types d'entreprises.

Création d'entreprise sur place au Portugal

La création d'une entreprise individuelle ou d'une société à responsabilité limitée se fait en une heure seulement au Portugal et pour 360 ​​€, si vous êtes sur place, en compagnie de tous les partenaires de votre société (s'il y en a) et en ayant tous les documents nécessaires à portée de main. Voici un document sur la création d'entreprise au Portugal, très utile et conçu par le ministère de la Justice du pays.

Enfin, si vous souhaitez suivre la voie traditionnelle, vous pouvez créer votre société portugaise via l'Institut des registres et des notaires. Le processus prend généralement environ deux semaines et comporte les étapes suivantes :

  • Réception d'un certificat d'admissibilité émis par l'Institut des registres et des notaires (IRN) pour nommer officiellement l'entreprise concernée.
  • Dépôt d'une demande de carte de société et d'une carte collective auprès de l'Institut des registres.
  • Ouverture d'un compte bancaire pour la société et dépôt du capital de démarrage.
  • Contact avec le bureau des impôts local pour annoncer le début de l'activité commerciale.
  • Enregistrement de l'entreprise auprès du registre du commerce.
  • Inscription en tant qu'employeur auprès du bureau local de la sécurité sociale.

Vérifiez s'il existe des permis ou des étapes supplémentaires nécessaires à respecter si l'entreprise œuvre dans un domaine d'activité spécifique.

Types d'entreprises que vous pouvez créer au Portugal

Il est possible de créer différents types d'entreprises au Portugal, en fonction de l'activité et du nombre de personnes personnes impliquées. Parmi les structures juridiques les plus courantes :

La société à responsabilité limitée unipersonnelle, Sociedade Unipessoal por Quotas : si l'entreprise est dirigée par une seule personne. Ici, la dette est uniquement limitée aux actifs de l'entreprise et le capital minimum requis est de 5 000 €.

La société à responsabilité limitée, la société anonyme, la société en nom collectif, la société à responsabilité limitée ou une coopérative : s'il y a plus d'une personne impliquée dans la gestion d'une entreprise, vous devrez créer

La société à responsabilité limitée, Sociedade por Quotas : s'il y a au moins deux associés et un capital initial minimum de 5 000 €. Les associés sont responsables des dettes de l'entreprise dans la limite de leur investissement dans l'entreprise.

La société anonyme, Sociedade Anomina : s'il y a au moins cinq actionnaires et un investissement initial en capital d'un montant de 50 000 €. Les actionnaires sont responsables des dettes sociales dans la limite de la valeur de leurs actions.

Un partenariat, Sociedade em Nome Colectivo : s'il y a au moins deux associés. La responsabilité de chaque associé comprend les actifs personnels - et ces actifs peuvent être utilisés pour couvrir les dettes de l'entreprise.

La société à responsabilité limitée, Sociedade em Comandita : s'il y a au moins deux associés, des partenaires généraux et des associés commandités directement impliqués dans la gestion de l'entreprise et ayant une responsabilité illimitée qui s'étend à leurs biens personnels. Les commanditaires, quant à eux, n'interviennent qu'en apportant des capitaux et leurs engagements sont limités aux montants investis.

La coopérative, Cooperativo : s'il s'agit d'une organisation à but non lucratif.

Être travailleur indépendant au Portugal

Si vous souhaitez travailler en indépendant au Portugal, votre configuration sera très similaire à celle d'un entrepreneur individuel. Vous devrez présenter un titre de séjour, un numéro fiscal et un numéro de sécurité sociale. Vous serez redevable des impôts sur le revenu et des cotisations à la Sécurité sociale.

Deux structures possibles :

  • L'entreprise individuel, Empresario em Nome Individual : s'il s'agit d'avoir la pleine propriété de tous les bénéfices de l'entreprise (après impôts) et une responsabilité illimitée pour les dettes commerciales et autres dépenses. Cette structure ne nécessite aucun capital minimum et aucune constitution formelle ou articles d'association.
  • L'établissement individuel à responsabilité limitée, Estabelecimento Individual de Responsabilidade Limitada : il fonctionne à peu près de la même manière que la société à responsabilité limitée unipersonnelle, mais nécessite un investissement minimum de 5 000 € dont deux tiers payés en espèces.

Enregistrement d'une société étrangère au Portugal

La société étrangère désireuse d'ouvrir une succursale au Portugal, cette dernière doit être enregistrée auprès de l'IRN et du bureau du registre du commerce.

Ouvrir une entreprise au Portugal : conditions de visa

Pour créer une entreprise au Portugal, il faut avoir un permis de travail valide ou un type de visa qui permet un tel type d'action. Il faut également avoir le capital minimum requis pour investir dans la nouvelle entreprise.

Les non-résidents de l'UE peuvent se qualifier pour le Golden Visa, conçu pour encourager l'innovation et de nouvelles affaires dans le pays. En plus d'avoir le bon visa, ils doivent présenter une carte de séjour portugaise, un numéro de sécurité sociale et un numéro fiscal.

Qui est éligible au Golden Visa du Portugal ?

Les citoyens non européens qui souhaitent créer une entreprise au Portugal sont éligibles au Golden Visa, conçu pour encourager les investissements dans le pays.

Notez que cette option n'est ouverte qu'aux ressortissants de pays tiers en mesure de remplir au moins l'une des conditions ci-dessous :

  • Avoir acheté un bien immobilier d'une valeur de 500 000 € ou plus.
  • Avoir acheté un bien immobilier d'une valeur d'au moins 350 000 € dans le but de le remettre à neuf (il existe également des exigences spécifiques concernant l'ancienneté et la localisation du bien).
  • Avoir transféré un capital d'au moins 1 million d'euros ou plus vers le pays.
  • Avoir créé 10 nouveaux emplois ou plus dans le pays.
  • Avoir investi un montant d'au moins 350 000 € ou plus dans des activités de recherche menées par des instituts de recherche scientifique publics ou privés dans le pays.
  • Avoir réalisé un investissement de 250 000 € ou plus dans le but de soutenir le secteur des arts ou du patrimoine national du pays.
  • Avoir investi un montant minimum de 500 000 € dans l'achat de parts de fonds d'investissement destinés à parrainer des petites et moyennes entreprises au Portugal.

Notez que d'autres conditions peuvent s'appliquer pour être éligible à ce visa : tournez-vous vers l'ambassade ou le consulat portugais de votre pays pour connaître les exigences et les procédures les plus récentes concernant le Golden Visa.

Ouvrir une entreprise au Portugal : impôts

Les revenus perçus dans le cadre de la la gestion d'une entreprise ou d'une activité indépendante au Portugal sont classés dans la catégorie B et imposés selon un régime simplifié. Le Portugal utilise un taux progressif d'impôt sur le revenu et le taux standard de TVA (taxe sur la valeur ajoutée), qui s'élève actuellement à 23 %.

L'année d'imposition au Portugal s'étend du 1er janvier au 31 décembre et tous les résidents indépendants dans le pays doivent soumettre leur déclaration de revenus annuelle. Consultez notre article sur la fiscalité au Portugal.

Créer une entreprise au Portugal : soutien gouvernemental

La création d'une entreprise au Portugal est soutenue par le gouvernement, qui a mis en place un certain nombre d'initiatives à destination des petites et moyennes entreprises. De nombreux programmes sont destinés à aider les startups et les nouvelles entreprises :

  • Startup Voucher, qui offre des outils techniques et financiers aux jeunes entrepreneurs désireux de créer de nouvelles entreprises innovantes.
  • Le programme Momentum, qui offre une aide aux nouveaux diplômés de l'enseignement supérieur ainsi qu'aux étudiants de dernière année ayant reçu des bourses d'action sociale au cours de leurs études et envisageant de concrétiser une idée d'entreprise.
  • Incubation Valley, qui accompagne les entreprises durant leur première année de fonctionnement en offrant une assistance à la gestion et à la commercialisation de l'entreprise, des conseils et des services juridiques, un soutien à la propriété intellectuelle, etc.

Il s'agit d'une liste non exhaustive des programmes et initiatives proposés aux entreprises au Portugal. Pour une liste complète, rendez-vous sur le site internet des services publics du Portugal.

La création d'entreprise dans n'importe quel pays demande beaucoup de planification et de recherche. Cela est particulièrement vrai lorsqu'il s'agit de concrétiser une idée d'entreprise à l'étranger. Assurez-vous de bien comprendre tous les aspects juridiques et autres de la création et de la gestion d'une entreprise au Portugal. N'hésitez pas également à explorer le reste de notre Guide de l'expatrié au Portugal pour plus d'informations sur la vie dans le pays.

Liens utiles :

IAPMEI - Informations pour les entrepreneurs et les propriétaires de petites entreprises

Registo Nacional De Pessaos Colectivas - Enregistrement à la TVA

Portugal Industrial Association

Empresa Na Hora (Enregistrement en ligne des entreprises)

Portail des finances

Banco de Portugal

Site Web des services publics du Portugal

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.