Le marché de l'emploi en Espagne

Le marché de l'emploi en Espagne
Shutterstock.com
Actualisé 2020-05-15 08:54

L'Espagne affiche l'un des taux de chômage les plus élevés d'Europe. Fin 2019, le chiffre s'élevait à 14,1 % contre une moyenne de 6,3% au sein de l'UE. Si vous prévoyez de vous expatrier en Espagne pour travailler, voici ce qu'il faut retenir concernant le marché de l'emploi du pays.

Malgré ces chiffres, en Espagne, les offres d'emplois abondent dans des secteurs tels que l'informatique et les nouvelles technologies, le tourisme, la traduction, l'enseignement et le marketing. Si vous postulez dans une grande ville comme Madrid ou Barcelone, attendez-vous à une compétition féroce.

En tant qu'expatrié à la recherche d'un emploi en Espagne, vous augmenterez vos chances en présentant de solides qualifications professionnelles, de bons antécédents et d'excellentes compétences linguistiques. Si vous parlez plusieurs langues et êtes natif anglais, français ou allemand, vous serez en bonne position pour trouver un emploi. Cependant, s'il s'agit d'un métier différent, le salaire pourrait être inférieur à vos attentes.

La maîtrise de l'espagnol est souvent une condition préalable essentielle pour trouver un emploi en Espagne, excepté dans certaines grandes entreprises étrangères ou start-ups, dans lesquelles l'espagnol n'est pas la langue de travail. Cela est valable également pour les emplois non qualifiés, saisonniers ou agricoles, qui ne requièrent pas la maîtrise de l'espagnol.

 Bon à savoir :

Vous devrez peut-être vous adapter au marché du travail espagnol. Ainsi, de nombreux étrangers se lancent sur le marché espagnol en occupant des emplois sous-payés, des stages ou des postes de centre d'appels, le temps de trouver de meilleures opportunités professionnelles. Ce phénomène touche malheureusement des professionnels formés et expérimentés.

Opportunités professionnelles dans les différentes régions d'Espagne

La plupart des meilleures opportunités se trouvent dans des villes comme Madrid, Barcelone et Valence. Par conséquent, ces métropoles modernes attirent un grand nombre d'expatriés.
Les régions côtières comme Alicante, Almeria et Malaga renferment de nombreux emplois saisonniers dans les bars, restaurants et hôtels, particulièrement prisés par les étudiants locaux et étrangers.

Conditions de travail en Espagne

Le salaire moyen des travailleurs espagnols est de 23 646,50 euros par an et en 2019, le salaire minimum était de 900 euros par mois pour un emploi à temps plein.

La journée de travail typique peut commencer entre 8 h 00 et 10 h 00 et se terminer vers 20 h 00, avec une coupure pour déjeuner et un autre pour la sieste, qui dure environ 3 heures. Notez cependant que toutes les entreprises ne pratiquent pas cette seconde pause, en particulier les entreprises étrangères.

Les salariés à temps plein travaillent en moyenne 40 heures par semaine et peuvent compter environ 22 jours de congé payé annuel en plus des jours fériés.

Quant aux autres avantages sociaux, citons le congé de paternité, de maternité, pour cause de déménagement et de décès d'un membre de la famille.

 Attention :

Certaines entreprises essaient de réduire leur masse salariale en embauchant une majorité de stagiaires, ces derniers devenant plus nombreux que les salariés.

 Bon à savoir :

Les contrats à durée indéterminée (contrato indefinido) sont moins courants de nos jours, les entreprises ayant tendance à vouloir réduire les coûts.

 Liens utiles :

Ministère du Travail
Oficina empleo - Agence nationale pour l'emploi

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.