Les visas de travail en Espagne

Visas de travail en Espagne
Shutterstock.com
Actualisé 2020-05-13 13:49

Si vous prévoyez de vous expatrier en Espagne pour y vivre, travailler ou étudier, vous aurez peut-être besoin d'un visa. Il existe de nombreuses options, d'exemptions, et cela peut prêter à confusion. Cet article vous apporte les informations essentielles quant à savoir si vous en aurez besoin ou non d'un visa.

Ressortissants de l'UE-EEE

Si vous êtes ressortissant de l'UE / EEE, vous avez le droit de vivre et de travailler en Espagne sans visa ni permis. Il n'y a pas non plus de restrictions pour les ressortissants des nouveaux États membres de l'UE.

Depuis 2006, les ressortissants de l'Union européenne peuvent venir en Espagne en tant que touristes et s'inscrire auprès des agences locales ou nationales pour l'emploi (Servicio Publico de Empleo Estatal - SEPE). S'ils n'ont pas trouvé d'emploi dans les 90 jours, ils peuvent soit demander une prolongation de leur séjour afin de pouvoir continuer à chercher un emploi, soit quitter le pays et revenir pour une autre période.

Les citoyens de l'UE ou de l'EEE peuvent demander une carte / un certificat de résidence espagnol. Notez cependant que la carte de résident (Tarjeta de Extranjeros) n'est plus obligatoire pour les ressortissants de l'UE et de l'EEE, mais qu'un numéro NIE est requis pour pouvoir ouvrir un compte bancaire, chercher un emploi ou vous inscrire auprès des agences pour l'emploi.

Pour demander un NIE, rendez-vous auprès d'un poste de police local et présentez notamment :

  • Un passeport valide et des photocopies,
  • Un formulaire de demande Ex-15 dûment rempli (Solicitud de Número de Identidad de Extranjero (NIE). Il peut être téléchargé sur le site Web des services publics
  • Documents justifiant la raison de la demande de NIE, par exemple, un contrat immobilier à titre privé, une preuve d'emploi ou un numéro de sécurité sociale espagnol que vous pouvez obtenir lorsque vous envisagez de travailler en tant qu'indépendant.

Assurez-vous de vérifier la liste des documents s'appliquent à votre situation avant de vous déplacer.

Cette demande est payante, environ 10 euros, auprès d'une agence bancaire. Vous pouvez revenir chercher votre NIE après le paiement. Notez que dans certaines régions, comme Barcelone, vous serez obligé de prendre rendez-vous (cita previa), et vous devrez peut-être encore patienter dans une file d'attente.

 Important :

Si vous avez des intérêts financiers en Espagne ou si vous possédez un bien immobilier dans le pays, vous devrez demander un numéro NIF (Número de Identificación Fiscal). En tant que propriétaire foncier, vous serez assujetti à taxes foncières et foncières et tenu de produire des déclarations de revenus. Pour plus d'informations, consultez le site internet du ministère de l'Intérieur espagnol.

 Bon à savoir :

En Espagne, vous avez besoin d'un NIE pour presque tout, de l'ouverture d'un compte bancaire au démarrage d'un contrat de travail en passant par l'utilisation des bibliothèques publiques et la collecte de courrier avec accusé de réception dans un bureau de poste. De nombreux bureaux administratifs vous demanderont ce NIE au lieu de votre nom. Durant votre expatriation en Espagne, vous connaîtrez ce numéro mieux que votre propre numéro de téléphone !
Le processus de demande est devenu plus complexe ces dernières années, c'est pourquoi de nombreuses entreprises proposent de s'occuper de la demande de NIE au nom de leurs employés expatriés, moyennant des frais.

Ressortissants hors UE-EEE

Pour vivre et travailler en Espagne, les citoyens provenant de pays tiers doivent demander un permis de travail, un visa et/ou un visa d'entrée.

Visa pour travailler en tant que salarié

Une fois embauché, votre employeur devra demander un permis de travail afin de légaliser votre situation en Espagne. Ce permis devra ensuite être renouvelé au bout d'un an.

Une fois le permis de travail approuvé, votre visa de travail et de résidence peut être délivré.

Après cinq ans de résidence, vous pourrez demander une résidence de longue durée / permanente.

Les travailleurs saisonniers doivent quant à eux demander un permis de travail et un visa en fonction de la durée de leur contrat. Généralement, l'administration demande une preuve d'hébergement et une preuve de ressources financières pour couvrir les frais de voyage de retour.

Les visas pour cette catégorie

Visa « A » - permis de travail temporaire - emploi saisonnier : ce visa est accordé pour un emploi spécifique dans une zone géographique définie. La durée maximale d'un visa « A » est de neuf mois, y compris tous les renouvellements possibles.

Visa « B » - permis de travail initial : ce visa permet aux travailleurs étrangers de travailler dans un secteur économique spécifique et dans une zone géographique définie. La durée maximale d'un visa « B » est d'un an.

Visa « B » - renouvellement du permis de travail : ce visa est accordé aux titulaires du visa « B » à l'expiration de leur visa. Les titulaires d'un visa « B » peuvent occuper des emplois dans divers secteurs ou industries pour une période maximale de deux ans.

Visa « C » - renouvellement du permis de travail : ce visa est destiné aux titulaires du visa « B » à l'expiration de leur visa. Il n'y a aucune restriction d'emploi avec un visa « C ».

Visa de résidence pour investisseurs ou travailleurs indépendants en Espagne

Visa « D » - permis de travail initial : le visa « D » permet aux travailleurs étrangers d'exercer des activités économiques dans un domaine spécifique pendant une période maximale d'un an. Des restrictions géographiques peuvent s'appliquer.

Visa « D » - renouvellement du permis de travail : ce visa est conçu pour les titulaires du visa « D » à l'expiration de leur visa. Il permet aux travailleurs étrangers d'exercer des activités dans divers secteurs économiques pendant une période maximale de deux ans.

Visa « E » - permis de travail : ce visa est conçu pour les titulaires du visa « D » à l'expiration de leur visa. Le visa « E » permet aux travailleurs étrangers d'exercer n'importe quelle activité économique, n'importe où en Espagne, pour une période maximale de trois ans.

Le visa de travail permanent permet aux travailleurs étrangers d'entreprendre n'importe quelle activité dans n'importe quel secteur. Il s'adresse aux titulaires des visas « C » et « E » à l'expiration de ces derniers. Le visa de travail permanent est renouvelable tous les cinq ans.

Comment demander un permis de travail en Espagne ?

Les travailleurs étrangers déjà en Espagne doivent demander un permis de travail auprès de l'Oficina de extranjeros la plus proche ou à leur ministère provincial du Travail. Il faudra fournir plusieurs documents clés tels que des photocopies de passeport, des certificats médicaux officiels, trois photos d'identité de format passeport, des copies de l'offre d'emploi ou du contrat de travail, des détails sur l'emploi ainsi que des informations supplémentaires sur l'employeur. Cette démarche est payante.

Si le demandeur n'est pas en Espagne, la demande doit être déposée auprès d'une ambassade ou d'un consulat espagnol dans le pays de départ.

Une fois la demande de permis de travail déposée, le demandeur devra attendre pendant environ 3 pois, le temps que le bureau provincial du travail (Direccion Provincial de Trabajo, Seguridad Social y Asuntos Sociales) prenne une décision.

Autres types de visas en Espagne

La carte bleue européenne s'adresse aux travailleurs qualifiés. Elle est valable un an et renouvelable.

Le visa d'étudiant permet d'étudier en Espagne, d'effectuer des travaux de recherche, d'être stagiaire ou au pair, de faire du bénévolat et de participer à des programmes d'échange du gouvernement enseignant l'anglais dans les écoles publiques.

Après deux ans de résidence légale, le conjoint, les enfants et les parents d'un résident légal peuvent demander le visa de résidence dans le cadre d'un rassemblement familial.

 Important :

L'immigration illégale est un énorme problème en Espagne. Par conséquent, les procédures d'immigration sont constamment modifiées, c'est pourquoi il est si important de contacter régulièrement auprès de l'ambassade ou du consulat d'Espagne pour obtenir les dernières mises à jour.

 Liens utiles :

Ministerio de Trabajo, Migraciones y Seguridad Social
Ministerio de Asuntos Exteriores, Unión Europea y Cooperación
Carte bleue européenne

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.