Recherche d'un travail en Californie entre long beach et Los Angeles

Bonjour à tous, 

J'ai le projet de m'expatrier dans les prochains mois en Californie près de Los Angeles afin d'améliorer mon anglais et de vivre une nouvelle aventure. Mon niveau d'anglais est intermédiaire. Pouvez -vous me dire dans quel secteur de travail j'aurais plus d'opportunités. Je suis travailleur social et récemment j'ai effectué une formation en musique business. 
En vous remerciant par avance de vos retour. 
Il va falloir que tu revois ta copie car si ton but est d'améliorer ton Anglais, c'est pas les USA où il faut aller mais l'Angleterre.

Sache qu'aux USA il te sera impossible d'y travailler sans visa et que pour avoir un visa, il faut viser les jobs nécessitant une tres haute formation (BAC+4 minimum).

Aussi les USA et la Californie en particulier coutent tres cher car d'une part il faut y aller, mais une fois sur place le cout de la vie est bien plus cher qu'en France.
@Pescaraplace 
Bonsoir monsieur je suis Malien et j'aimerais  aller travailler en Angleterre 

@Pescaraplace Merci pour ton retour. J'avais bien en tête que la Californie serait compliqué pour moi. Après ça reste un rêve et je m'étais dit qu'il y avait peut être des opportunités et notamment pour les personnes qui maîtrise la langue française ou bien des postes en tant qu'assistant. La seconde option pour moi serait l'Australie. 

Si moins de 30 ans, le PVT est le meilleur moyen (bon, c'est par tirage au sort et il y a beaucoup de candidats...) Sinon, même problématique qu'aux USA pour l'emploi. Travailleur social n'est pas éligible au visa de travail, quelque soit la durée...

Et puis concernant la langue française en Californie, il n'y a pas d'énormes besoins, elle n'a pas trop la cote et les rares places sont déjà prises à par ceux déjà installés ou mutés via leur entreprises. Il faut surtout parler Espagnol, là-bas, en plus de l'anglais.

Sinon, le plus simple pour perfectionner son anglais tout en travaillant sans contraintes administratives : l'Irlande.
@Pescaraplace 
Bonsoir monsieur je suis Malien et j'aimerais  aller travailler en Angleterre 
- @Alassane Diawara

Bonjour,

Très compliqué, vous devez être ultra-diplômé (minimum Master ou mieux un doctorat car vous passez après les Britanniques/locaux et autres européens)
@Pescaraplace 
Bonsoir monsieur je suis Malien et j'aimerais  aller travailler en Angleterre 
- @Alassane Diawara

Bonjour,

Très compliqué, vous devez être ultra-diplômé (minimum Master ou mieux un doctorat car vous passez après les Britanniques/locaux et autres européens)
- @STEFFIFI


Non pas du tout. Comme les US.

Oui, donc, c'est pareil. Le UK est même devenu plus fermé que les US... Et sur le site de l'Ambassade (ton lien), ils ne parlent que des ressortissants UE/Schengen...
OK mais il précise pas où il reside seulement qu'il est malien. Il peut bien être malien et résider en Europe et de se fait avoir la carte d'identité européenne.

Un ressortissant ressort d'une région administrative mais on parle pas forcément de nationalité.
OK mais il précise pas où il reside seulement qu'il est malien. Il peut bien être malien et résider en Europe et de se fait avoir la carte d'identité européenne.

Un ressortissant ressort d'une région administrative mais on parle pas forcément de nationalité.
- @steve84

La grande difference est que s'il a une carte d'identité française, il est de fait citoyen Francais. 🤔
@Steve84
Le statut de resident et la citoyennete ne sont pas la meme chose.  Resident francais, nationalite malienne (sans double nationalite), les regles qui s'appliquent sont celles des nationaux maliens.  Une residence dans un etat Schengen a peut etre des “facilites” pour travailler dans un autre etat Schengen meme sans nationalite de la meme zone mais comme le Royaume Uni est maintenant hors Europe…

Le “ressortissant” est encore autre chose: c'est quand la residence et la nationalite ne sont pas les memes.  Un francais residant aux USA avec une carte verte (donc PAS citoyen) est considere ressortissant francais.  Un national Chinois qui aurait un permis de travail/carte de sejour en France serait ressortissant chinois.  Si la meme personne demenage ensuite aux USA avec un permis de travail: meme chose, ressortissant chinois.  Cela veut juste dire qu'il serait “protege” par les representants diplomatiques chinois pendant sa residence en France ou aux USA.  Moi-meme, je suis ressortissante francaise etant aux USA, si je rentrais en France, je serais ressortissante americaine, ayant la double nationalite.

Pour ce qui est de la carte d'identite nationale francaise…. Je confirme ce que dit Pesca.  Le formulaire et les pre-requis sont les memes que pour un passeport francais (je viens de renouveller mon passeport et pendant que j'y etais, j'ai demande une carte d'identite nationale, la derniere en ma possession ayant expire en 1996…).
Juste une précision sur la double nationalité Française/américaine.
Un français binational ou plurinational ne peut pas faire prévaloir sa nationalité française lorsqu'il réside sur le territoire de l état dont il a aussi la nationalité. Il est alors généralement considéré par cet état comme son ressortissant exclusif. Il ne peut donc pas bénéficier de la protection diplomatique de la France. Réciproquement, un français binational ou plurinationale ne peut pas faire prévaloir sa ou ses autres nationalités lorsqu'il réside en France. Il ne peut alors pas bénéficier de la protection diplomatique de l état ou des états dont il a aussi la nationalité…
Pour faire simple si on a la double nationalité américaine/française et qu'on est résident US on ne peut faire prévaloir sa nationalité française (la France n apportera aucun soutien car dans le cas présent l individu sera considéré comme américain exclusif).
L'inverse est vrai aussi, un français avec la double nationalité résident en France ce sera comme si sa nationalité américaine (ou autres) n existe pas pour l administration française car il sera considéré comme français exclusif…
Juste une précision sur la double nationalité Française/américaine.
Un français binational ou plurinational ne peut pas faire prévaloir sa nationalité française lorsqu'il réside sur le territoire de l état dont il a aussi la nationalité. Il est alors généralement considéré par cet état comme son ressortissant exclusif. Il ne peut donc pas bénéficier de la protection diplomatique de la France. Réciproquement, un français binational ou plurinationale ne peut pas faire prévaloir sa ou ses autres nationalités lorsqu'il réside en France. Il ne peut alors pas bénéficier de la protection diplomatique de l état ou des états dont il a aussi la nationalité…
Pour faire simple si on a la double nationalité américaine/française et qu'on est résident US on ne peut faire prévaloir sa nationalité française (la France n apportera aucun soutien car dans le cas présent l individu sera considéré comme américain exclusif).
L'inverse est vrai aussi, un français avec la double nationalité résident en France ce sera comme si sa nationalité américaine (ou autres) n existe pas pour l administration française car il sera considéré comme français exclusif…
- @Parenga

Bonjour Parenga,

Merci de la précision, qui me pose une autre question, quid de la réaction de l'administration Américaine dans ton dernier exemple (Americano/Français sur territoire Français) ? Réagit elle comme l'administration Française dans le cas d'un Americano/Français aux US, ou considère t-elle le ressortissant Americano/Français comme STRICTEMENT Américain ?
Juste une précision sur la double nationalité Française/américaine.
Un français binational ou plurinational ne peut pas faire prévaloir sa nationalité française lorsqu'il réside sur le territoire de l état dont il a aussi la nationalité. Il est alors généralement considéré par cet état comme son ressortissant exclusif. Il ne peut donc pas bénéficier de la protection diplomatique de la France. Réciproquement, un français binational ou plurinationale ne peut pas faire prévaloir sa ou ses autres nationalités lorsqu'il réside en France. Il ne peut alors pas bénéficier de la protection diplomatique de l état ou des états dont il a aussi la nationalité…
Pour faire simple si on a la double nationalité américaine/française et qu'on est résident US on ne peut faire prévaloir sa nationalité française (la France n apportera aucun soutien car dans le cas présent l individu sera considéré comme américain exclusif).
L'inverse est vrai aussi, un français avec la double nationalité résident en France ce sera comme si sa nationalité américaine (ou autres) n existe pas pour l administration française car il sera considéré comme français exclusif…
- @Parenga

Bonjour Parenga,

Merci de la précision, qui me pose une autre question, quid de la réaction de l'administration Américaine dans ton dernier exemple (Americano/Français sur territoire Français) ? Réagit elle comme l'administration Française dans le cas d'un Americano/Français aux US, ou considère t-elle le ressortissant Americano/Français comme STRICTEMENT Américain ?
- @Nelson DOMINGUES
Bonjour Nelson,

C'est une bonne question qu'il faudrait voir coté US  (meme si j'imagine que ca doit etre la meme chose, aucune certitude par contre, faudrait faire une recherche).
Par contre une chose est certaine si un Francais (étant résidant en France mais ayant aussi la nationalité américaine) a un probleme avec la justice francaise par exemple, meme si les US souhaitent intervenir l'administration francaise s'en moquera car sur le sol francais s'applique les lois et regles francaises et l'individu sera considéré comme francais exclusivement...(sauf bien sur si la personne est une personnalité tres connue, elle aura alors surement un traitement spécifique...faut pas deconner non plus 😉). 
Apres il existe des accords entre les pays donc faut aussi voir au cas par cas. 
Dans le domaine de la justice il existe des coopérations et de nombreux accords mais qui sont toujours difficiles en mettre en place ou mal appliqués. 

Ci joint le lien concernant le fait d'avoir plusieurs nationalités coté francais... 


Quand on cherche un travail dans certaines branches du gouvernement, en particulier s'il est nécessaire d'avoir une Security Clearance, il n'est pas acceptable d'avoir une double nationalité et il vous sera nécessaire d'abandonner la nationalité française.

Est-ce la même quand on travail avec des infos classifiés ou secret défense?
Quand on cherche un travail dans certaines branches du gouvernement, en particulier s'il est nécessaire d'avoir une Security Clearance, il n'est pas acceptable d'avoir une double nationalité et il vous sera nécessaire d'abandonner la nationalité française.

Est-ce la même quand on travail avec des infos classifiés ou secret défense?
- @Valéry N

Non c'est faux, il faut bien évidement être citoyen Américain pour occuper une fonction fédérale, mais comme lors de la cérémonie de naturalisation on a prêté serment (pledge of allegiance), conserver son passeport français n'est pas rédhibitoire. Celui ci devient un "souvenir" mais en rien il handicap le nouveau citoyen américain de quoi que ce soit. 😉  

Après pour avoir des security clearance, c'est autre chose et dépendamment du niveau des security clearances et de l'exposition du candidat, la procédure va varier. 
De plus il est administrativement "impossible" d'abandonner sa nationalité française, au mieux la seule chose à faire c'est de ne plus s'en servir du tout et éventuellement bruler son passeport, mais ne plus être un Français pour quelqu'un qui est né Français, c'est impossible (je ne pense même pas qu'il existe une procedure administrative pour le faire).  
Quand on cherche un travail dans certaines branches du gouvernement, en particulier s'il est nécessaire d'avoir une Security Clearance, il n'est pas acceptable d'avoir une double nationalité et il vous sera nécessaire d'abandonner la nationalité française.

Est-ce la même quand on travail avec des infos classifiés ou secret défense?
- @Valéry N

Non c'est faux, il faut bien évidement être citoyen Américain pour occuper une fonction fédérale, mais comme lors de la cérémonie de naturalisation on a prêté serment (pledge of allegiance), conserver son passeport français n'est pas rédhibitoire. Celui ci devient un "souvenir" mais en rien il handicap le nouveau citoyen américain de quoi que ce soit. 😉  

Après pour avoir des security clearance, c'est autre chose et dépendamment du niveau des security clearances et de l'exposition du candidat, la procédure va varier. 
De plus il est administrativement "impossible" d'abandonner sa nationalité française, au mieux la seule chose à faire c'est de ne plus s'en servir du tout et éventuellement bruler son passeport, mais ne plus être un Français pour quelqu'un qui est né Français, c'est impossible (je ne pense même pas qu'il existe une procedure administrative pour le faire).  
- @Pescaraplace

Salut Pesca, 

A la condition que l'on possede une autre nationalité que la francaise Il est bien sur possible "administrativement" d'abandonner sa nationalité francaise notamment dans le cas ou on obtient une deuxieme nationalité (mais pas que, il y a bien d'autres cas)....c'est une perte volontaire de la nationalité francaise. 

Voir le lien ci dessous pour les infos (provenant de la Direction de l'information légale et administrative).


J'imagine que ca doit etre utilisé notamment par des francais qui ont immigré et pris la nationalité d'un pays qui n'accepte pas la double nationalité (comme la Chine par ex). Mais rien n'empeche un francais devenant américain d'abandonner sa nationalité francaise si il le souhaite...
Quand on cherche un travail dans certaines branches du gouvernement, en particulier s'il est nécessaire d'avoir une Security Clearance, il n'est pas acceptable d'avoir une double nationalité et il vous sera nécessaire d'abandonner la nationalité française.

Est-ce la même quand on travail avec des infos classifiés ou secret défense?
- @Valéry N

Non c'est faux, il faut bien évidement être citoyen Américain pour occuper une fonction fédérale, mais comme lors de la cérémonie de naturalisation on a prêté serment (pledge of allegiance), conserver son passeport français n'est pas rédhibitoire. Celui ci devient un "souvenir" mais en rien il handicap le nouveau citoyen américain de quoi que ce soit. 😉  

Après pour avoir des security clearance, c'est autre chose et dépendamment du niveau des security clearances et de l'exposition du candidat, la procédure va varier. 
De plus il est administrativement "impossible" d'abandonner sa nationalité française, au mieux la seule chose à faire c'est de ne plus s'en servir du tout et éventuellement bruler son passeport, mais ne plus être un Français pour quelqu'un qui est né Français, c'est impossible (je ne pense même pas qu'il existe une procedure administrative pour le faire).  
- @Pescaraplace

Salut Pesca, 

A la condition que l'on possede une autre nationalité que la francaise Il est bien sur possible "administrativement" d'abandonner sa nationalité francaise notamment dans le cas ou on obtient une deuxieme nationalité (mais pas que, il y a bien d'autres cas)....c'est une perte volontaire de la nationalité francaise. 

Voir le lien ci dessous pour les infos (provenant de la Direction de l'information légale et administrative).


J'imagine que ca doit etre utilisé notamment par des francais qui ont immigré et pris la nationalité d'un pays qui n'accepte pas la double nationalité (comme la Chine par ex). Mais rien n'empeche un francais devenant américain d'abandonner sa nationalité francaise si il le souhaite...
- @Parenga

Oui c'est le cas des Indiens d'Inde par exemple, car l'Inde ne reconnaît pas le double nationalité mais comme ce n'est ni le cas de la France et ni le cas des USA, il n'y a aucun problème. 😉


Quand à se faire volontairement déchoir de sa nationalité Française, deja il faut avoir une vraie raison (laquelle?) et en plus, je ne vois pas bien en quoi c'est un problème de rester citoyen Français, même si l'on utilise plus. 🤔 


Quand on cherche un travail dans certaines branches du gouvernement, en particulier s'il est nécessaire d'avoir une Security Clearance, il n'est pas acceptable d'avoir une double nationalité et il vous sera nécessaire d'abandonner la nationalité française.

Est-ce la même quand on travail avec des infos classifiés ou secret défense?
- @Valéry N
Bonjour Valéry,

Quid du service intelligence/espionage de la Légion étrangère ? Pour mémoire la majorité des personnes servant sous ses couleurs sont étrangers. Et pourtant amenés à géré au péril de leur vie des informations sensibles, confidentielles et classées secret défense.

@ Pescaraplace,

La seule règle reconnue par la majorité des états, il me semble que c'est quelque part inscrit dans les diverses règles et traités des Nations Unies, est que personne ne peut et doit être apatride. Cela n'empêche pas des situations ubuesques comme celle de l'opposant au régime iranien bloqué dans l'aéroport de Roissy dont la situation a fait l'objet d'un film avec Tom Hanks dans le rôle de cet iranien.
Dans les cas de pays n'acceptant pas la double nationalite je crois qu'il y a des differences dans le traitement.  Par exemple: le Japon n'accepte pas la double nationalite.  Mais il sait aussi qu'abandonner la nationalite US (‘automatique” si parents legaux saux US et ne sur le sol US) c'est la croix et la banniere.  Donc il y a une certaine “don't ask don't tell” tolerance pour les enfants de parents Japonais nes aux USA…

La binationalite devient compliquee rapidement mais il y a dans certains cas des regles precises, du genre un naturalise US ne peut pas devenir americain.  Pas sure pour ce qui est des agencies genre FB, CIA, NSA etc.  En principe, a la naturalisation, on renonce a la loyaute a d'autres nations mais bon…
Premièrement, du temps de mes grands parents, il y avait une procédure pour demander l'abandon de la nationalité française. Ils l'avaient demandé à l'ambassade française du Vietnam. Car mes grands parents ne pouvaient travailler dans certains postes dans le Vietnam communiste.

Après, récemment, mes collègues binationaux travaillant chez Areva/Orano dans le nucléaire ont été demandé d'abandonner leur nationalité française s'ils voulaient être recruté dans des branches de la DOE (department of energy) avec des clearance spécifiques.

Voilà my 2 cents.
La nationalité française peut être un handicape, tout comme la nationalité américaine ;)
En France, il n'y a pas ce problème. Il y a des millions de binationaux, dont un certain nombre aime cracher sur elle et qui ne restent que pour la CAF et les aides sociales en tout genre...

La nationalité/naturalisation doit se mériter. Aux USA, il y a toute une procédure et des choses à respecter pour l'obtenir. En France, droit du sol et plus de dix ans sur le territoire avant tes 18 ans et tu l'as d'office, sans tests, questionnaires, etc...  Au moins, les Américains sont réglos et stricts à ce niveau!!!

Sinon, pour un UE citizen, bosser au UK devient presque aussi compliqué que pour les USA...
En France, il n'y a pas ce problème. Il y a des millions de binationaux, dont un certain nombre aime cracher sur elle et qui ne restent que pour la CAF et les aides sociales en tout genre...

La nationalité/naturalisation doit se mériter. Aux USA, il y a toute une procédure et des choses à respecter pour l'obtenir. En France, droit du sol et plus de dix ans sur le territoire avant tes 18 ans et tu l'as d'office, sans tests, questionnaires, etc...  Au moins, les Américains sont réglos et stricts à ce niveau!!!

Sinon, pour un UE citizen, bosser au UK devient presque aussi compliqué que pour les USA...
- @STEFFIFI

@ Steffifi,

Il y a peut être une raison que comme tout bon Français de souche tu veux ABSOLUMENT oublier/ignorer/passer sous silence aux comportements des binationaux dont tu parles.

Je t'invite à te pencher sérieusement sur l'histoire de la France & ses colonies, et de son comportement envers ces binationaux, par exemple pourquoi les évènements de 1995 sont arrivés.

La réponse de la France à ces événements et la réaction de cette même France à l'action des USA envers ces binationaux suite aux dits événements. L'histoire de l'évasion des cerveaux formés par la France, et des diverses législations que les "politiques" voulaient mettre en place afin de "résoudre" ce faux problème.

Les USA ont une histoire différente de la France et donc une problématique différente sur laquelle je ne m'étendrais pas par ignorance.

Les divers exemples que tu prends pour valider ton argumentaire sont aussi valable aux USA (droit du sol, temps de résidence avant de devenir citoyen) je t'invite d'ailleurs à réécouter les divers discours de l'agent orange, a ce propos.

@ Valéry,

La procédure de déchéance volontaire existe toujours, elle est me semble t-il irréversible. Je ne crois pas qu'une Nationalité peut être un handicap, par contre a chacun de savoir ce qu'il veut.
En tant que citoyen américain, il me semble que faille déclarer ses revenus à l'IRS, même si on vit en dehors du pays. Donc si vous vivez en Asie avec moins d'impôt la bas, il faudra payer la différence à l'IRS. D'où, j'ai entendu dire que plusieurs binationaux ont abandonnés leur nationalité américaine.

Un example pour moi ou être américain est un handicape..
En tant que citoyen américain, il me semble que faille déclarer ses revenus à l'IRS, même si on vit en dehors du pays. Donc si vous vivez en Asie avec moins d'impôt la bas, il faudra payer la différence à l'IRS. D'où, j'ai entendu dire que plusieurs binationaux ont abandonnés leur nationalité américaine.

Un example pour moi ou être américain est un handicape..
- @Valéry N

Apres tout depend des conventions fiscales existantes ou pas entre les différents pays et les USA. 
Après, récemment, mes collègues binationaux travaillant chez Areva/Orano dans le nucléaire ont été demandé d'abandonner leur nationalité française s'ils voulaient être recruté dans des branches de la DOE (department of energy) avec des clearance spécifiques.

Oui peut être, mais là on parle d'une poignée de personnes qui sont concernés par des secrets defenses ayant des security clearances concernant la sécurité nationale.

En gros c'est 0.001% des binationaux. 😉
Dans certaines villes aux US, dans les campagnes souvent, le gouvernement est l'un des plus gros employeurs. Et une grande partie travaille directement ou sous traitent pour le gouvernement.

C'est pour dire qu'il y a des cas, même minoritaire, qu'il est bon de mentionner ;)

Autre example pour les gosses d'américains, même avec accords fiscaux, en tant que franco-américain vivant en France, même si vous avez jamais foulé le sol américain, il faudra déclarer ses impôts à l'uncle Sam :) et payer turbotax ou H&R Block chaque année.. la merde quoi!



Dans certaines villes aux US, dans les campagnes souvent, le gouvernement est l'un des plus gros employeurs. Et une grande partie travaille directement ou sous traitent pour le gouvernement.

C'est pour dire qu'il y a des cas, même minoritaire, qu'il est bon de mentionner wink.png

Autre example pour les gosses d'américains, même avec accords fiscaux, en tant que franco-américain vivant en France, même si vous avez jamais foulé le sol américain, il faudra déclarer ses impôts à l'uncle Sam smile.png et payer turbotax ou H&R Block chaque année.. la merde quoi!



- @Valéry N

Oui c'est vrai, mais la déchéance de nationalité américaine ça se fait, même si ça a un cout... si on en a marre d'être US citizen, on peut toujours arriver à se faire dé naturaliser.  🤔

En France, il n'y a pas ce problème. Il y a des millions de binationaux, dont un certain nombre aime cracher sur elle et qui ne restent que pour la CAF et les aides sociales en tout genre...

La nationalité/naturalisation doit se mériter. Aux USA, il y a toute une procédure et des choses à respecter pour l'obtenir. En France, droit du sol et plus de dix ans sur le territoire avant tes 18 ans et tu l'as d'office, sans tests, questionnaires, etc...  Au moins, les Américains sont réglos et stricts à ce niveau!!!

Sinon, pour un UE citizen, bosser au UK devient presque aussi compliqué que pour les USA...
- @STEFFIFI


Aux US , c'est droit du sol également. Et tu n'as pas etre aux US 10 ans etc. Il n' ya pas de conditions, si tu es né aux US c'est d'office donc je ne pense pas que ce soit plus mérité ou pas qu'en France. 
En France, il n'y a pas ce problème. Il y a des millions de binationaux, dont un certain nombre aime cracher sur elle et qui ne restent que pour la CAF et les aides sociales en tout genre...

La nationalité/naturalisation doit se mériter. Aux USA, il y a toute une procédure et des choses à respecter pour l'obtenir. En France, droit du sol et plus de dix ans sur le territoire avant tes 18 ans et tu l'as d'office, sans tests, questionnaires, etc...  Au moins, les Américains sont réglos et stricts à ce niveau!!!

Sinon, pour un UE citizen, bosser au UK devient presque aussi compliqué que pour les USA...
- @STEFFIFI


Aux US , c'est droit du sol également. Et tu n'as pas etre aux US 10 ans etc. Il n' ya pas de conditions, si tu es né aux US c'est d'office donc je ne pense pas que ce soit plus mérité ou pas qu'en France. 
- @pat94108

Tout à fait, la nationalité américaine s'obtient à ma connaissance de trois façons:

- droit du sang, si un des deux parents est de nationalité US, on peut demander à être citoyen Américain avant d'avoir atteint la majorité. 
- droit du sol, si on nait aux USA on acquiert automatiquement la nationalité US à sa naissance.
- naturalisation durée variable, minimum 7 ans si on se marie à un US citizen (2 ans d'attente avant de recevoir une carte verte plus 5 années sous carte verte avant de demander la naturalisation) et environ une bonne dizaine d'années si on commence par un visa de travail ordinaire (5 années sous visa non immigrant puis 5 ans sous carte verte avant de demander la naturalisation).

Donc si on resume, sur ces 3 différentes façons d'obtenir la citoyenneté américaine, il y en a au moins deux qui ne répond à absolument aucun mérite car personne ne choisi ses parents ni le pays dans lequel on va naitre... et la naturalisation ne va concerner qu'une minorité des nouveaux US citizens. 🤔 
@ Pescaraplace,

Il me SEMBLE qu'il en existait une 4ème, avant l'agent orange.

     • Tu est productif en étant illégal durant 20 années en vivant et payant tes impôts sans faire de vagues et sans te faire attraper et avec un bon avocat tu as une chance d'obtenir la carte verte.

Par contre pas sur de vouloir passer 20 années avec une épée de Damoclès au dessus de ma tête.
@ Pescaraplace,

Il me SEMBLE qu'il en existait une 4ème, avant l'agent orange.

     • Tu est productif en étant illégal durant 20 années en vivant et payant tes impôts sans faire de vagues et sans te faire attraper et avec un bon avocat tu as une chance d'obtenir la carte verte.

Par contre pas sur de vouloir passer 20 années avec une épée de Damoclès au dessus de ma tête.
- @Nelson DOMINGUES

Ça c'était les dreamers et pour cela, il fallait que tu sois entré illégalement aux USA quand tu étais enfant car à l'époque, tu accompagnais tes parents. 
@Jal21 Bonjour! 

Alors si c'est pour améliorer votre Anglais et que vous avez moins de 30 ans, le Working Tourist/Holiday Visa est la super solution. ça marche pour la Nouvelle Zélande, l'Australie et beaucoup d'autres pays. Mes filles ont fait NZ un an puis Australie un an avec ce type de visa. Vous devez avoir une petite somme sur votre compte en banque, seul chose demandée. Et ensuite vous pouvez donc avec ce visa, partir dans le pays et y travailler pendant une période d'un an renouvelable une fois.