Devenir nomade digital aux États-Unis

Shutterstock.com
Actualisé le 28 novembre, 2023

Rares sont les nomades numériques qui n'aient pas inscrit un voyage à travers les États-Unis sur leur liste de destinations. Le troisième plus grand pays du monde offre une multitude d'attraits à ses visiteurs, que ce soit son environnement florissant tourné vers l'innovation, ses magnifiques côtes ou ses sites touristiques mondialement renommés. Cependant, avant de sauter dans l'avion, quelques détails administratifs ennuyeux doivent être réglés, comme les visas, les formalités fiscales, et il est crucial de s'assurer d'une bonne connexion internet.

Pourquoi les États-Unis sont-ils une destination privilégiée des nomades numériques ?

La plupart des nomades numériques ont envisagé de se rendre aux États-Unis au moins une fois, et nombre d'entre eux ont inscrit ce pays en tête de leur liste de destinations incontournables. Le troisième plus grand pays du monde abrite la Silicon Valley, épicentre mondial de la technologie, de l'innovation et des start-ups. C'est l'endroit idéal pour établir des contacts, coworker, donner vie à ses projets et trouver de l'inspiration. La scène entrepreneuriale en plein essor est l'élément majeur qui fait des États-Unis une destination de choix pour les nomades numériques, sans oublier les nombreuses attractions naturelles, historiques et culturelles du pays. Il est toutefois important de noter que les États-Unis ne sont pas une destination bon marché, et séjourner ici à long terme coûte considérablement plus cher que dans des pays comme la Thaïlande ou l'Indonésie. Néanmoins, avec une gestion budgétaire prudente et la disposition à faire quelques compromis, il est tout à fait envisageable de mener une vie de nomade numérique aux États-Unis.

Exigences en matière de visa pour les nomades numériques aux États-Unis

Avant de pouvoir entamer votre vie de nomade numérique en toute liberté aux États-Unis, il est essentiel de détenir un visa approprié qui vous autorise à travailler à distance en toute légalité sur le territoire américain. Les options de visa dépendent de votre nationalité et de votre situation personnelle, mais elles peuvent inclure un visa d'affaires, tel que le visa B-1, un visa basé sur l'emploi, ou encore d'autres catégories de visa adaptées au travail à distance.

Contrairement à certains pays, les États-Unis ne disposent pas d'un "visa de nomade numérique". Les catégories de visa existantes aux États-Unis sont principalement conçues à des fins spécifiques, comme l'emploi, les affaires, les études ou l'immigration familiale. Cependant, le visa d'affaires B-1 ou le visa de visiteur d'échange J-1 peuvent être utilisés par des personnes travaillant à distance ou tentant l'entrepreneuriat pendant leur séjour aux États-Unis. Ces visas imposent généralement des critères et des limitations spécifiques, et ils peuvent ne pas constituer une solution à long terme pour les nomades numériques prévoyant un séjour prolongé dans le pays.

Si vous êtes rémunéré par votre employeur ou vos clients dans votre pays d'origine tout en voyageant aux États-Unis, cela entre généralement dans la catégorie du travail à distance ou de la prestation de services à des clients en dehors des États-Unis. Dans ce cas, tant que le travail est réalisé pour des entités ou des personnes situées en dehors des États-Unis et que vous n'effectuez pas de tâches pour des clients d'entreprises américaines ou ne percevez pas de paiements de leur part, cela est généralement considéré comme acceptable, à condition que votre présence aux États-Unis soit temporaire et que vous disposiez d'un visa de visiteur ou de touriste.

Attention, même en travaillant à distance pour votre pays d'origine, vous êtes toujours soumis aux règles et réglementations en matière d'immigration du pays dans lequel vous êtes physiquement présent. Il est donc crucial de veiller à respecter les conditions de votre visa et à éviter de vous livrer à des activités pouvant être considérées comme un emploi non autorisé aux États-Unis.

Obligations fiscales pour les nomades numériques travaillant aux États-Unis

Les obligations fiscales peuvent se révéler complexes pour les nomades numériques, surtout s'ils envisagent de fournir leurs services à des clients dispersés à travers le monde, y compris les États-Unis. Si tel est votre cas, prenez le temps de bien comprendre vos responsabilités fiscales en tant que nomade numérique travaillant aux États-Unis. Avant de partir, procédez à des recherche préliminaires sur les lois fiscales, les obligations fiscales potentielles et les exigences de déclaration qui vous incombent.

Assurance santé et assurance voyage

Même si vous choisissez une vie sans attaches, vous devez veiller à une bonne prise en charge de l'essentiel. Si vous n'occupez pas un emploi conventionnel en tant que salarié, il est peu probable que vous bénéficiiez de l'assurance maladie offerte par un employeur.

L'absence de soutien familial et de domicile fixe peut rendre votre vie moins stable et plus incertaine. Pour vous assurer une tranquillité d'esprit pendant cette aventure, il est très fortement recommandé de souscrire une assurance maladie et une assurance voyage adaptées lors de votre séjour aux États-Unis.

De nombreuses options d'assurance santé internationale sont disponibles, offrant une couverture complète des frais médicaux et des situations d'urgence. Parmi ces options, certaines ont été spécialement conçues pour les nomades numériques, tenant compte de tous les aspects de leur mode de vie itinérant. Des fournisseurs tels que Genki et SafetyWing proposent ces solutions sur mesure pour répondre à vos besoins spécifiques.

Le coût de la vie

Le mode de vie de nomade numérique peut prendre de nombreuses formes. Que vous envisagiez de résider dans diverses locations à court terme, de recourir aux services d'Airbnb, de vivre dans un camping-car ou même de rénover une camionnette, ou peut-être prévoyez-vous de séjourner chez des amis et d'expérimenter le couchsurfing lors de vos périples à travers le pays, il est essentiel de bien planifier les aspects financiers.

Nous vous recommandons vivement de mener des recherches approfondies pour évaluer le coût de la vie dans les régions où vous prévoyez de séjourner. De plus, tenez compte des dépenses liées au véhicule, au carburant et à l'hébergement si vous optez pour un camping-car. Gardez à l'esprit que le coût de la vie peut varier considérablement en fonction de la région et de la ville que vous choisissez.

De nombreux guides en ligne et vidéos sur YouTube peuvent vous donner un aperçu réaliste de la vie en tant que nomade numérique, mais il est essentiel d'avoir une estimation précise des coûts. Il est également sage de constituer un fonds d'urgence pour faire face à d'éventuels imprévus, car des événements mondiaux tels que la pandémie de Covid-19 ont montré qu'il est préférable d'être préparé aux pires scénarios.

Fuseaux horaires

Prenez en compte les décalages horaires entre votre pays d'origine et les États-Unis. Réfléchissez à l'impact que cela peut avoir sur votre emploi du temps, sur la communication avec vos clients ou collègues, et sur l'équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle. Tous les emplois ne nécessitent pas de participer à des réunions à des heures précises ou d'être disponible pour les clients à des moments spécifiques, mais c'est le cas pour beaucoup d'entre eux. Soyez réaliste et évaluez si votre travail pourrait en souffrir si vous vous trouvez au milieu de la nuit lorsque le reste de votre équipe se réunit quotidiennement. Gardez à l'esprit que les États-Unis sont répartis sur plusieurs fuseaux horaires, ce qui signifie que vous pourriez être plus souvent en phase avec la côte est ou la côte ouest, en fonction de l'emplacement de la plupart de vos clients.

Restez réaliste...

Bien que le nomadisme numérique puisse faire rêver, ce mode de vie itinérant comporte certains inconvénients. Les aspects négatifs associés au nomadisme numérique incluent :

  • L'isolement et la solitude ;
  • Les défis pour maintenir un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ;
  • Le manque de routine ;
  • L'accès limité aux soins de santé ;
  • Les complexités juridiques et administratives ;
  • L'incertitude en ce qui concerne les revenus et la stabilité financière ;
  • La possibilité de ressentir de la lassitude liée aux voyages.

Les aspirants nomades numériques doivent être conscients de ces défis potentiels et envisager des stratégies pour les surmonter. Il existe de nombreuses communautés en ligne dédiées aux nomades numériques où vous pouvez poser des questions et recevoir du soutien. Nous vous recommandons de commencer par le subreddit des nomades numériques.

Les meilleures villes pour travailler

Si vous recherchez de l'inspiration, vous ne pouvez pas ignorer New York. Surnommée par Frank Sinatra comme la ville ultime pour tester ses compétences ("Si je peux réussir ici, je peux réussir n'importe où"), New York est un lieu qui inspire, favorise les échanges et encourage la réussite.

Si vous souhaitez combiner votre travail avec des moments de détente sur la plage et la possibilité de croiser des célébrités dans les rues, Los Angeles est l'endroit idéal à explorer. Réputé pour son littoral magnifique, sa culture professionnelle jeune et branchée, sa scène de café dynamique et sa vie nocturne unique, Los Angeles est l'une des destinations de voyage les plus prisées au monde. La ville abrite une communauté de freelances et de nomades numériques en plein essor.

San Francisco est la pièce maîtresse de la région de la Baie et l'une des villes les plus visitées des États-Unis et du monde. Avec ses collines, son fameux brouillard estival, et son lien étroit avec la technologie, c'est une ville où les cultures hippie et yuppie coexistent, avec en toile de fond une scène de start-up en plein essor. Vous y trouverez non seulement une multitude de cafés adaptés aux travailleurs indépendants, mais aussi l'une des meilleures sélections d'espaces de coworking et de réseaux de premier plan.

Dallas n'est peut-être pas la première ville qui vous vient à l'esprit lorsque vous pensez au mode de vie de nomade numérique, mais elle se classe parmi les villes les plus accueillantes pour les nomades aux États-Unis. La ville est très bien notée en termes de sécurité, et surtout, elle est facile à parcourir à pied. Dallas compte également plus de restaurants par habitant que la ville de New York, offrant ainsi un cadre agréable aux nomades et aux amateurs de bonne cuisine.

Internet et espaces de coworking

Lors de la planification de votre quotidien en tant que nomade numérique, vérifiez la qualité de la connexion internet de votre destination : elle doit être fiable et à haut débit. Recherchez également les espaces de coworking, les bibliothèques, les cafés ou les hébergements qui offrent une connexion stable pour vous permettre travailler sereinement à distance.

Attention, certaines catégories professionnelles se prêtent mieux au mode de vie des nomades numériques que d'autres ! Alors, assurez-vous de choisir un espace de travail qui correspond à vos besoins en termes d'environnement et de stabilité. Si vous avez besoin d'un environnement calme, d'un écran d'ordinateur spécifique et d'un espace de travail organisé, le nomadisme numérique peut ne pas être la meilleure option pour vous.

Officiellement, la vitesse moyenne de connexion à internet aux États-Unis est de 99,3 Mbps, mais en réalité, ce chiffre peut varier d'un État à l'autre.

Les débits internet les plus élevés aux États-Unis se trouvent généralement sur la côte est, souvent plus de deux fois plus rapides que dans certaines régions rurales du pays. En 2023, les dix États offrant les meilleures vitesses internet seront les suivants :

  1. District de Columbia - 473,8 Mbps ;
  2. Delaware - 469,7 Mbps ;
  3. Washington - 451 Mbps ;
  4. Rhode Island - 433,3 Mbps ;
  5. Pennsylvanie - 430,8 Mbps ;
  6. New Jersey - 427,8 Mbps ;
  7. Texas - 425,9 Mbps ;
  8. Géorgie - 414,9 Mbps.

Les États où les vitesses de connexion sont les plus faibles sont l'Arkansas, l'Oklahoma, le Mississippi, le Montana et le Wyoming.

Dans les grandes villes comme New York et Los Angeles, vous ne manquerez pas d'espaces de coworking, de cafés et de restaurants où travailler et rencontrer d'autres professionnels. Toutefois, si vous choisissez de vous installer en banlieue, vous devrez peut-être prendre votre voiture pour vous rendre au café le plus proche ou travailler depuis chez vous.

Espaces de coworking à New York

Espaces de coworking à Los Angeles

Espaces de coworking à San Francisco

Espaces de coworking à Dallas

Liens utiles :

Douanes et protection des frontières des États-Unis

Carte des points d'accès Wi-Fi gratuits aux États-Unis

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.