Impots sur le revenu

Bonjour,

J'arrive au printemps à Malaga et je n'arrive pas à comprendre le taux d'imposition sur le revenu.
En France je déclare 60k€ et je suis prélevé de 14% à la source sur mon salaire.
Sur les sites que je regarde sur l’impôt en Espagne, il n'y a pas d'abattement de 10%, ni de nombre de parts pour ma femme et mes filles, et j'obtiens un impôt de 17k€ pour 60k€ de revenus !
Je pense que je n'ai pas tout compris... Si vous pouvez m'éclairer, merci.

Stéphane.

Hola Stéphane

La fiscalité et le calcul des impôts en Espagne et en France sont différents.
Pour vous aider à y voir plus clair lisez l'article rédigé à ce sujet par Serge54

Bonjour et merci de me répondre.
Je l'avais lu et ce qui m'étonne c'est qu'un couple avec 50k€ de revenus paieraient 3 fois plus d'impôt sur le revenu en Espagne et en Belgique qu'en France.
D'autres simulateurs comme Payroll Spain donne un montant 3 fois inférieur.
C'est pour cela que je suis perdu.

Stéphane

Ne soyez pas étonné y a pas d'erreur dans l'article, c'est bien ça les impôts en Espagne sont plus élevés qu'en France.

Ah ok.
Merci Chrystel.

stef3120 :

Ah ok.
Merci Chrystel.

Contrairement à ce que nous serinent LCI, BFMTV et consorts, c'est en France que les revenus du travail sont le moins imposés des pays de l'OCDE. C'est par contre probablement en France que les revenus mobiliers (intérêts, dividendes, plus-values, etc...) sont les plus imposés des pays de l'OCDE ! Mais quand on est salarié, quel que soit la hauteur de son salaire, il vaut mieux habiter en France ! ! !

Oui enfin comme on gagne sur pas mal d'autre point à vivre en Espagne, ça s'équilibre plus ou moins au final: on paye beaucoup d'impôts sur le revenus mais les charges sociales et la cotisation pour chômage sont bien plus faibles qu'en France

Chrystel :

Oui enfin comme on gagne sur pas mal d'autre point à vivre en Espagne, ça s'équilibre plus ou moins au final: on paye beaucoup d'impôts sur le revenus mais les charges sociales et la cotisation pour chômage sont bien plus faibles qu'en France

ça c'est pour les actifs, pas pour les retraités d'une part et, d'autre part, si on paie moins de cotisations sociales (pas des charges), on reçoit aussi beaucoup moins, en retraite, chômage, etc...

OK mais j'ai rebondi sur ta remarque "Mais quand on est salarié, quel que soit la hauteur de son salaire, il vaut mieux habiter en France ! ! !"
Je suis salariée et je m'adressais donc aux actifs

Oui surement on reçoit moins mais il y'a toujours un pour et un contre dans une expatriation et le tout est de savoir si on prêt à quelques sacrifices avant de passer le cap...

Oui, l'impôt sur le revenu sert à financer des infrastructures locales quand les cotisations salariales financent des caisses de retraite et de chômage. Donc on peut imaginer qu'un travailleur français travaillant en Espagne n'aura rien cotisé pour le chômage ou la retraite.

stef3120 :

Oui, l'impôt sur le revenu sert à financer des infrastructures locales quand les cotisations salariales financent des caisses de retraite et de chômage. Donc on peut imaginer qu'un travailleur français travaillant en Espagne n'aura rien cotisé pour le chômage ou la retraite.

idem pour les allocations familiales, les soins médicaux (par exemple maladie longue durée remboursement à 100%, et autres...

Oui d'ailleurs dans le même genre d'idée, je dois prendre une mutuelle. Si vous avez des idées...

Hola Stef,

Le concept de mutuelle n'existe pas en Espagne.
Il y'a deux systèmes de santé bien distincts qui n'interagissent absolument pas entre eux et on se fait soigner soit par l'un soit par l'autre:

-Le système public c'est à dire par le biais de la SS espagnole
-Le système privé géré par des compagnies d'assurance privées qui ont leur propre cadre médical.
L'avantage de ce système c'est d'accéder plus rapidement que par le public aux consultations des spécialistes mais on est parfaitement soigné dans le public et faut voir à l'usage si vous avez ou pas besoin d'une assurance privée.

Chrystel :

Hola Stef,

Le concept de mutuelle n'existe pas en Espagne.
Il y'a deux systèmes de santé bien distincts qui n'interagissent absolument pas entre eux et on se fait soigner soit par l'un soit par l'autre:

-Le système public c'est à dire par le biais de la SS espagnole
-Le système privé géré par des compagnies d'assurance privées qui ont leur propre cadre médical.
L'avantage de ce système c'est d'accéder plus rapidement que par le public aux consultations des spécialistes mais on est parfaitement soigné dans le public et faut voir à l'usage si vous avez ou pas besoin d'une assurance privée.

L'autre avantage et non des moindres, c'est que la sécu ne subventionne pas la médecine privée contrairement à la Belgique et la France.

Nouvelle discussion