Achat / rénovation / agrandissement FINCA en Espagne ? Les règles...

Bonjour,

Achat / rénovation / agrandissement FINCA en Espagne ? Les règles, les risques, les pièges, les problèmes, les (dés)avantages, les bons plans, l'opportunité, les perspectives...

Je m'intéresse aux FINCA en Espagne (petite "ferme", petite maison sur terre agricole). Plus exactement les petites terres agricoles avec en général une ancienne construction de taille modeste.
Je n'ai pas pour le moment de lieu de prédilection.
Mes quelques petites récentes recherches (je ne parle pas espagnol) m'amènent à constater qu'à défaut d'injecter un budget plus conséquent, il n'y a en règle ni eau courante (à tout le moins via un réseau public) ni électricité.
Le plus souvent la (ou les) construction(s) est (sont) à l'état de ruine ou quasi. Il semble qu'il soit permis de les retaper (avec un permis) mais que cela ne permet ni d'agrandir ni d'y loger (et partant pas possible de se raccorder non plus à l'eau ou l'électricité via le réseau public).
J'ai cependant lu que pour les propriétés de plus de 10 hectares il serait possible de construire. Mais quoi et à quelles conditions ?
Pour les propriétés plus petites, s'il n'est permis que de retaper, quel peut donc bien en être l'usage (hors usage agricole bien entendu) ?

Certains ici connaissent-ils quelqu'un qui s'est lancé dans cette aventure ou se sont-ils lancés eux-mêmes ?

A titre personnel, je travaille en Belgique et serait peut-être intéresser d'en acquérir une à rénover avec le temps

Merci d'avance à ceux qui ont  des infos. ;)

LOL... non... pas 10 hectares, mais 1 au minimum.

Et le budget est en général moins conséquent en terrain rustique. Si la propriété n'a pas déjà l’électricité, oublie ! Si c'est une ruine, sans aucun service, oublie ! Par contre, ce que tu appelles l'eau courante (potable), c'est pas nécessairement utile, pour autant qu'il y ait au moins un poste d'alimentation d'eau d'arrosage (non potable, selon les régions, ou définie comme telle). Les puits, selon la région (salinité et pollution), oublie !

L'usage ? C'est d'y vivre, pardis  :D

Donc.... commence déjà par choisir ton coin, il sera après plus facile de te renseigner, vu que les règles ne sont pas les mêmes partout  ;)

AlainL :

...Donc.... commence déjà par choisir ton coin, il sera après plus facile de te renseigner, vu que les règles ne sont pas les mêmes partout  ;)

Bien justement je connaît un bon Coín !

sur malaga  tes petites terres agricoles exploitations  ne peuve pas etre vendu a un particulier qui n exploitera pas
de plus dans les campo il et impossible des travaux autre que la remise en etat de certaine ruine pour en finir bon courage tu part pour le parcour du combatant

Serge54 :
AlainL :

...Donc.... commence déjà par choisir ton coin, il sera après plus facile de te renseigner, vu que les règles ne sont pas les mêmes partout  ;)

Bien justement je connaît un bon Coín !

Je connaiS, rassurez-vous je ne parle pas encore de moi à la troisième personne...

@Rexe
Merci pour les infos. Bon je ne suis pas encore sur le parcours du combattant et j'en suis seulement au stade de me renseigner.
Je ne recherche pas une région touristique (et donc pas du tout des coins comme Malaga). la montagne me va très bien par exemple. Ou les régions reculées en général.
Pour ce qui est de la mise en état, j'ai le temps. Si c'est fait dans 10 ans ou dans 15 ans, ce n'est pas un souci. Ca peut rester en stand by un certain temps.
Je compte amener du monde et faire ça selon un planning à long terme.

@ Serge

A bon, lequel ?
Personnellement, je suis intéressé par pas mal d'endroits en Espagne. C'est surtout un espace isolé dans la nature que je recherche aux meilleurs conditions de vente.
Le bâtiment peut être en ruine.

AlainL :

LOL... non... pas 10 hectares, mais 1 au minimum.

Et le budget est en général moins conséquent en terrain rustcique. Si la propriété n'a pas déjà l’électricité, oublie ! Si c'est une ruine, sans aucun service, oublie ! Par contre, ce que tu appelles l'eau courante (potable), c'est pas nécessairement utile, pour autant qu'il y ait au moins un poste d'alimentation d'eau d'arrosage (non potable, selon les régions, ou définie comme telle). Les puits, selon la région (salinité et pollution), oublie !

L'usage ? C'est d'y vivre, pardis  :D

Donc.... commence déjà par choisir ton coin, il sera après plus facile de te renseigner, vu que les règles ne sont pas les mêmes partout  ;)

Merci des infos.
Pourquoi oublier si c'est une ruine ou si pas d'électricité ?
Je n'ai pas besoin de l'occuper prochainement. Ca peut être dans 10 ans par exemple.
Evidemment il ne s'agit pas de payer une ruine au prix d'une petite maison en bon état.
L'électricité, je comprends que si on est loin de tout le raccordement sera impossible ou hors de prix. Mais il y a le photovoltaïque/batterie/générateur le cas échéant, non ?

Pour le coin, ça dépend surtout des opportunités. Je préfère laisser ça très ouvert et privilégie les régions reculés et isolées (moins chers, plus nature et plus désertes). Ca peut être la Castille, Aragon, Catalogne, Valence, Andalousie...). Même des bleds, c'est bon. J'ai un 4x4.

@ Alain

Donc selon toi, sur un terrain agricole de plus d'un hectare, il y aurait moyen de construire quelque chose ? :)

rexe :

sur malaga  tes petites terres agricoles exploitations  ne peuve pas etre vendu a un particulier qui n exploitera pas
de plus dans les campo il et impossible des travaux autre que la remise en etat de certaine ruine pour en finir bon courage tu part pour le parcour du combatant

Pour info, imposer une obligation personnelle à l'acquéreur d'exploiter la terre est contraire au droit de l'union et donc illégal. Si cette obligation existe, elle peut donc être déléguée à qui on veut.

TheDukeBE :

@ Serge

A bon, lequel ?
Personnellement, je suis intéressé par pas mal d'endroits en Espagne. C'est surtout un espace isolé dans la nature que je recherche aux meilleurs conditions de vente.
Le bâtiment peut être en ruine.

Tapez dans google Coín Espagne...

Le fait qu'il n'y ait pas l’électricité n'implique PAS que tu puisses l'obtenir  :)  Idem pour l'eau courante potable, mais ça, c'est moins problématique. Par contre s'il n'y a pas d'eau d'arrosage (riego), cela n'implique pas non plus que tu puisses l'obtenir.

Et ne te fies surtout pas à ce que raconte le vendeur !

Tout dépend de ce que tu appelles "construire", d'une part, et de la région, de la province, et de la municipalité d'autre part. Meme des rénovations peuvent être interdites, sauf stricte conservation de ce qui existe !

En règle très générale, si tu acquières au moins 1 Ha, tu peux avoir au maximum 2% construits. Mais pas n'importe où, et donc, comme je le disais ci-dessus, choisis d'abord l'endroit. Au-dessous, tu es limité à la surface construite existante... pour autant qu'elle ait l'antériorité nécessaire.

Et non, le fait d’acquérir un terrain agricole n'implique pas de devoir y produire quoi que ce soit. Par contre, il peut y avoir des exceptions.

OK, merci pour ces précisions.
Oui je sais que ce n'est pas évident s'il n'y a pas l'électricité. Mais comme l'usage ne serait que ponctuel et pas immédiat, je me dis que si connexion au réseau impossible, il y aura bien le photovoltaïque et les batteries qui ne vont que s'améliorer avec le temps.

Comme ma recherche pour des étendues vastes et très bon marché (aujourd'hui), il n'y a en règle ni eau de distribution (potable) ni électricité (parfois puits ou réservoirs).
En général, aucun bâtiment ou une petite cahutte en pierre non aménagée (sol terre battue) de 20 m² à moitié écroulée. C'était destiné à un abri de fortune pour le berger ou le cultivateur et/ou au rangement des outils/produits.

N'étant pas doué en math, je vois que 2% de 10.000 m² (par exemple) ça faut déjà 2.000 m², ce qui serait amplement suffisant. Avec le temps, je pourrais faire qui me convient.

Et connaissez-vous des gens qui ont déjà construit ou agrandi une construction sur une terre agricole non construite ?

Voici pour être plus clair un exemple du type de terrain qui m'intéresserait peut-être.

https://www.fotocasa.es/terreno/calacei … 11?opi=132

TheDukeBE :

OK, merci pour ces précisions.
Oui je sais que ce n'est pas évident s'il n'y a pas l'électricité. Mais comme l'usage ne serait que ponctuel et pas immédiat, je me dis que si connexion au réseau impossible, il y aura bien le photovoltaïque et les batteries qui ne vont que s'améliorer avec le temps.

Comme ma recherche pour des étendues vastes et très bon marché (aujourd'hui), il n'y a en règle ni eau de distribution (potable) ni électricité (parfois puits ou réservoirs).
En général, aucun bâtiment ou une petite cahutte en pierre non aménagée (sol terre battue) de 20 m² à moitié écroulée. C'était destiné à un abri de fortune pour le berger ou le cultivateur et/ou au rangement des outils/produits.

N'étant pas doué en math, je vois que 2% de 10.000 m² (par exemple) ça faut déjà 2.000 m², ce qui serait amplement suffisant. Avec le temps, je pourrais faire qui me convient.

Et connaissez-vous des gens qui ont déjà construit ou agrandi une construction sur une terre agricole non construite ?

2% de 10.000 m2 = 200 m2

:D  :lol:  Hah oui en effet. je pensais à 100.000 m² (10 hectares)... Décidément

N'étant pas doué en math, je vois que 2% de 10.000 m² (par exemple) ça faut déjà 2.000 m², ce qui serait amplement suffisant. Avec le temps, je pourrais faire qui me convient. :/  :/  :cool:

Eh.... non, 2% de 1 Ha = 200 m2 ... mais attention, cela ne veut pas dire m2 habitables  :cool:

Et pour être plus précis, ta photo ci-dessus, es tu sur que ce terrain soit constructible à usage d'habitation    :lol:  Jolie pente, large colline....

Dans un post il y a quelque temps, on parlait d'un gars qui avait ainsi acquis la bergerie la plus chère d'Europe  :lol: Ou en tout cas d'Espagne... Le pauvre...

En d'autres termes: avoir le terrain, c'est bien, mais cela ne te garantit en soi en aucun cas que ce soit constructible - sous-entendu: à usage d'habitation -, ou réformable s'il y a déjà un (ou des) bâtiment dessus.

Part contre, oui, tu pourras certainement avoir un bâtiment pour tes poules, tes outils, ou tout autre usage logique sur un tel terrain.

AlainL :

Eh.... non, 2% de 1 Ha = 200 m2 ... mais attention, cela ne veut pas dire m2 habitables  :cool:

Et pour être plus précis, ta photo ci-dessus, es tu sur que ce terrain soit constructible à usage d'habitation    :lol:  Jolie pente, large colline....

Dans un post il y a quelque temps, on parlait d'un gars qui avait ainsi acquis la bergerie la plus chère d'Europe  :lol: Ou en tout cas d'Espagne... Le pauvre...

En d'autres termes: avoir le terrain, c'est bien, mais cela ne te garantit en soi en aucun cas que ce soit constructible - sous-entendu: à usage d'habitation -, ou réformable s'il y a déjà un (ou des) bâtiment dessus.

Part contre, oui, tu pourras certainement avoir un bâtiment pour tes poules, tes outils, ou tout autre usage logique sur un tel terrain.

C'est bien le sens de ma question. Globalement avez-vous une idée sur les possibilités d'obtenir pareille autorisation ou est-ce en général impossible ?

A la montagne, c'est bien mais pensez que la maison sera faite d'escaliers !!! Et surtout attention aux incendies.  Il y en a eu près de chez moi et 44 maisons ont été entièrement brûlées.

Le seul moyen est de te rendre sur place, et de voir avec l'architecte communal. Comme partout ailleurs, il y a un plan de zone local, qu'il faut vérifier. Et tu discutes avec lui de ton éventuel projet.

Merci du conseil. Je vais l'envisager. J'ai écrit au maire d'une commune où je regarde pour avoir son avis.

Nouvelle discussion