Le mode de vie turc

mode de vie en Turquie
Shutterstock.com
Actualisé 2020-05-27 08:19

Des traditions remontant à l'époque ottomane survivent encore en Turquie, se mêlant à des influences plus modernes en un alliage unique.

Une affinité avec la culture turque est la cause première ayant motivé le départ vers la Turquie de nombreux expatriés. Si vous n'êtes pas encore familier du mode de vie turc, de belles surprises vous attendent, et la chaleur et la générosité du peuple turc vous donneront certainement envie de rester.

La langue turque

L'alphabet turc est constitué de 29 lettres : celles de l'alphabet latin moins Q, W et X et plus 6 caractères supplémentaires, Ğ, ğ, Ş, ş, İ et ı répondant aux exigences phonétiques de la langue. En effet, l'écriture en turc est parfaitement phonétique : chaque lettre correspond à un son et chaque mot s'écrit exactement comme il se prononce.

Le turc comprend de nombreux mots d'origine arabe (par exemple, hediye, qui signifie cadeau) et, bonne nouvelle, d'origine française (comme plaj ou palto)

Ne nous leurrons pas : tout le monde en Turquie ne parle pas français, particulièrement si vous sortez des sentiers battus et des grandes villes. La plupart des gens sont au demeurant curieux, ouverts d'esprit et plus que disposés à essayer de communiquer avec les étrangers par tous les moyens concevables, du langage corporel aux applications de traduction. Si vous connaissez ne serait-ce que quelques mots de turc, les Turcs apprécieront en encourageront chaudement vos efforts sans vous tenir rigueur de vos erreurs.

Lien utile:

Une radio turque pour vous accoutumer au son de la langue karnaval.com/radyolar/retroturk

Les croyances turques

Une majorité écrasante de la population est musulmane, comme illustré par le drapeau du pays qui représente le croissant islamique. Le pays a, néanmoins, toujours connu une diversité de cultes et compte, par exemple, de nombreuses églises et synagogues. La liberté de culte est un droit constitutionnel, établi par Ataturk lors de la fondation de la république laïque de Turquie.

Des superstitions héritées de la tradition pré-islamique restent très vivaces en Turquie. Ainsi, les Turcs se protègent du mauvais sort à travers la représentation d'un œil bleu appelé boncuk. L'art divinatoire du fal reste également très populaire, particulièrement chez les jeunes filles souhaitant avoir un aperçu de leur futur mari. Cette tradition est généralement accompagnée d'une tasse de café turc. Le lecteur « fal » fait des suppositions à partir des formes formées par les restes de marc de café dans la tasse.

Le calendrier turc

La Turquie suit le calendrier grégorien et se situe dans la zone horaire GMT 03:00. En plus des fêtes laïques (comme le Jour de la République le 29 octobre ou le Jour du Travail le 1er mai), la Turquie célèbre également de grandes fêtes du calendrier musulman. Par exemple, le Ramazan Bayrami, qui marque la fin de jeûne du Ramadan, donne lieu à un congé public de 4 jours et à d'importantes réjouissances. Le Kurban Bayrami (ou Fête du Sacrifice), environ 2 mois plus tard, commémore le sacrifice d'Abraham. Ces célébrations ont toutes deux une date fixe dans le calendrier lunaire islamique, mais leurs correspondances dans le calendrier grégorien se voient décalées d'environ 10 jours chaque année.

Lien utile :

Les jours fériés en Turquie www.jours-feries.com

Les traditions turques

L'une des activités préférées des Turcs est en fait pas si active que ça, dans la mesure où il s'agit simplement de bavarder avec amis et voisins, assis autour d'un thé, d'un narguilé ou d'une assiette de douceurs. Un esprit taquin pourrait dire que le dedikodu (le commérage) est un sport national.

Le hammam (un bain de vapeur où sont disponibles de nombreux soins du corps) a longtemps joué le rôle de lieu de rencontres et de socialisation pour les femmes. D'autre part, de nombreux hommes, suivant une vieille tradition, continuent de s'asseoir dans la rue pour jouer au tavla, une version locale du jeu de backgammon.

L'hospitalité turque

Dans la culture turque, l'hospitalité occupe une place de choix. Les ressortissants étrangers sont souvent surpris par l'accueil que leur réservent les Turcs qui n'hésitent pas à sacrifier quelques heures de leur temps pour les aider ou partager un instant de vie avec eux. Par exemple, un vendeur de rue vous offrira un fruit ou une fleur, d'autres passants vous viendront en aide si vous êtes perdu, un habitant vous invitera à boire un thé.

L'hospitalité et les interactions sociales en Turquie obéissent, bien sûr, à des règles implicites. Parmi les plus répandues, se déchausser avant d'entrer dans une demeure turque est presque toujours indispensable, et il est impoli de manquer un repas ou de ne pas goûter à un plat.

Les traditions et coutumes varient évidemment selon les régions et les individus. La meilleure manière de s'intégrer reste, comme toujours et partout, d'observer le comportement des locaux et d'essayer de s'y adapter.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.