La grossesse au Portugal

nouveau ne
Shutterstock.com
Actualisé 2022-02-07 08:56

Si vous envisagez d'avoir un enfant au Portugal durant votre expatriation, le pays dispose d'un système de santé de qualité et d'un système de sécurité sociale fiable. En fonction de votre statut de résidence, vous pouvez également accéder à un certain nombre d'allocations pour la garde d'enfants. Cet article vous donne un aperçu de la prise en charge de la grossesse au Portugal.

Soins de maternité au Portugal

Si vous résidez légalement au Portugal et cotisez à la sécurité sociale, vos soins de maternité, hors cours prénatals, seront couverts par le programme national de santé du Portugal (SNS - Serviço Nacional de Saúde). Pour cela, inscrivez-vous auprès d'un centre de santé local. Ainsi, vous aurez accès à tous les services de santé prénatale requis dans le cadre d'une grossesse sans complication : consultations médicales, examens, etc.

A moins que votre médecin généraliste ne vous prescrive le contraire, vous avez le droit de choisir l'hôpital public dans lequel vous serez suivie. Si vous préférez une structure privée, il est conseillé de souscrire une complémentaire santé individuelle privée à des fins de prise en charge et afin que vos dépenses soient remboursées.

Bon à savoir :

Si vous n'êtes pas éligible au SNS, vous devez souscrire une mutuelle.

L'échographie et le rendez-vous de confirmation de grossesse se déroulent entre la 5e et la 8e semaine de grossesse. Quant à la première visite prénatale à l'hôpital, elle se passe entre dix et douze semaines de grossesse. Vous recevrez un carnet de grossesse consignant toutes les informations médicales concernant votre grossesse. Ce livret est à apporter à chaque rendez-vous et le jour de l'accouchement.

Tout au long de votre grossesse, vous ferez l'objet de contrôles réguliers de votre poids, de votre tension artérielle, de vos urines, etc. Préparez-vous également à des examens gynécologiques, des échographies, prévues à raison d'une par trimestre de grossesse.

Accoucher au Portugal

La plupart des accouchements se déroulent à la maternité d'un hôpital. La future maman est assistée et accompagnée d'un médecin et d'une sage-femme. Il est possible de demander la présence d'une personne supplémentaire (partenaire, parent, etc.) ou même d'une doula pour un soutien physique et émotionnel pendant l'accouchement.

Attention, les doulas n'étant pas considérées comme professionnelles de la santé, l'accès à la salle d'accouchement peut leur être refusé, à moins que la future maman ait pris des dispositions spécifiques.

L'accouchement est généralement suivi d'un séjour de deux jours à l'hôpital. En cas de césarienne ou de complications, ce délai peut être prolongé.

A la naissance du bébé, ce dernier est enregistré auprès d'un centre de santé local, qui conservera son dossier médical. Ce document reprend tous ses bilans de santé et vaccins reçus.

Notez que le Portugal dispose d'un plan national de vaccination gratuit, accessible à tous les résidents portugais. Ce plan comprend la vaccination contre la poliomyélite, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l'hépatite B, la diphtérie, le tétanos et la coqueluche. La vaccination contre d'autres maladies est également disponible sur demande, mais payante.

Un enfant né au Portugal obtient automatiquement la nationalité portugaise s'il est né de parents portugais ou si au moins l'un des parents est portugais. Toutefois, le 10 novembre 2020, plusieurs amendements ont été apportés à la loi portugaise sur la nationalité. Parmi ces amendements, citons celle simplifiant le processus d'acquisition de la nationalité portugaise pour les enfants étrangers nés dans le pays.

Bon à savoir :

Les enfants obtiennent la nationalité portugaise si au moins l'un des parents a résidé légalement au Portugal pendant une période d'un an au moment de la naissance.

Un mineur peut obtenir la nationalité portugaise si, au moment de la demande, au moins un de ses parents réside légalement au Portugal et si le mineur a fréquenté l'école (préscolaire, maternelle, lycée, etc.) pendant au moins un an au Portugal.

Liens utiles :

Service national de santé (SNS)

Accidents et urgences au Portugal

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.