Shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

Le mariage est un contrat. Il engage deux personnes émotionnellement, légalement et matériellement. Aux États-Unis, les couples de même sexe et de sexe opposé sont autorisés à se marier.

Formalités pour se marier aux États-Unis

Pour vous marier aux États-Unis, il faut :

  • une licence de mariage,
  • célébrer le mariage,
  • obtenir un acte de mariage.

Les lois varient d'un État à l'autre, aussi, assurez-vous de vérifier les règlements de l'état où se déroulera la cérémonie, avant d'aller demander la licence de mariage.

Dans la plupart des États, l'âge légal pour se marier est de 18 ans. Si vous avez moins de 18 ans, il y a des exigences supplémentaires telles que le consentement parental et l'approbation d'un juge. Si vous avez été marié dans le passé, vous devez fournir une preuve de divorce.

Vous pouvez vous marier aux États-Unis, même si vous et votre partenaire n'êtes pas citoyens américains ou résidents permanents du pays. Pour remplir les formalités, il suffit de produire une pièce d'identité (généralement des documents indiquant votre lieu de naissance, votre adresse et votre niveau d'éducation). Tant que vous avez les documents appropriés, la licence sera accordée selon la procédure normale.

Les licences de mariage sont délivrées au palais de justice du comté. Les greffiers vous donneront également une brochure évoquant les défauts génétiques et les risques de maladies sexuellement transmissibles. Notez que les licences ne sont valables que pour une certaine période à compter de leur date d'émission. Si vous ne vous mariez pas légalement au cours de cette période, vous devrez demander une nouvelle licence.

Types de mariages aux États-Unis

Certains États reconnaissent le mariage de fait. Cela signifie qu'après avoir cohabité pendant une certaine période, un couple non marié a les mêmes droits sur la propriété et les taxes qu'un couple légalement marié.

La Californie est actuellement le seul État qui délivre des licences de mariage confidentielles, ce qui signifie qu'aucun témoin n'a besoin d'être présent au moment de la délivrance de l'acte de mariage et que le document ne tombera pas dans le domaine public. Ce type de mariage doit être célébré dans le même comté qui a délivré le permis.

Immigration aux États-Unis

Lorsque deux non-citoyens américains se marient aux États-Unis, aucun droit d'immigration spécial ne leur est accordé. Les droits d'immigration varient selon que l'une des parties est un citoyen américain ou simplement un détenteur de carte verte.

Le citoyen américain qui épouse un non-citoyen sans Carte verte ou visa devra obtenir un visa « fiancé(e) » K-1 non immigrant. La demande de visa fiancé(e) non citoyen peut être déposé auprès du consulat des États-Unis dans le pays de résidence du demandeur. Par la suite, le demandeur est invité à un entretien au cours duquel il devra produire une preuve de sa vie avec son ou sa partenaire. Une fois le visa obtenu, le demandeur a 90 jours pour se marier aux États-Unis, avant l'expiration du visa fiancé(e) non immigrant K-1.

Si le détenteur d'une Carte verte américaine se marie avec un non-citoyen américain, le premier devra faire une demande de visa américain de manière indépendante et attendre jusqu'à ce qu'il soit accordé avant de venir aux États-Unis. Certains visas (tels que les visas de travailleur L-1 et H-1) permettent au nouveau conjoint de demander un visa de dépendance dès qu'il est légalement marié.

Bon à savoir :

Si vous épousez un citoyen américain et recevez une Carte verte, vous pouvez demander la citoyenneté après avoir résidé pendant trois ans aux États-Unis.

Divorcer aux États-Unis

Aux États-Unis, ni le consentement des deux époux ni une « faute » ou une raison particulière ne sont requis pour dissoudre un mariage. Une partie peut demander le divorce sans que l'autre puisse arrêter le processus. Comme dans le cas des lois sur le mariage aux États-Unis, les lois sur le divorce varient également selon les États.

Important : les lois de l'État où le divorce est demandé régiront le divorce. L'État où le mariage a été célébré n'est en aucun cas concerné.

Liens utiles :

Où divorcer
Besoin de vos expertises
Me marier aux USA avec mon chéri après son divorce, quelles solutions ?
Divorce Franco-Americain
Divorce aux USA
Question sur l'obtention d'un visa L2
Divorce, droits de garde d'enfant et droit de résidence

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.