Les visas pour la République dominicaine

Les visas pour la République dominicaine
shutterstock.com
Actualisé 2018-09-28 15:13

Si vous envisagez de vous expatrier en République dominicaine, sachez qu'il existe différents types de visa en fonction de votre situation personnelle, de la durée de votre séjour et du but de votre visite. Le type de visa dont vous avez besoin, les exigences et les coûts changent de temps à autre, aussi, il est conseillé de vérifier les informations au fur et à mesure de la préparation de votre voyage.

La plupart des expatriés viennent en République dominicaine en premier lieu pour faire un peu de repérage et décider s'ils souhaitent vivre dans le pays et l'endroit idéal. Cette première visite dure généralement quelques semaines et pour cela vous aurez besoin d'une carte de touriste.

La carte de touriste

La carte de touriste coûte 10 USD. La majorité des voyageurs doivent acheter une carte de tourisme en plus de leur passeport, excepté les ressortissants de l'Argentine, du Chili, de l'Équateur, d'Israël, du Japon, du Pérou, de la Corée du Sud et d'Uruguay. Tant que vous pouvez entrer légalement dans l'Union européenne, au Royaume-Uni, aux États-Unis ou au Canada, entre autres, vous pouvez entrer en République dominicaine avec une carte de touriste et un passeport pour seuls documents.

La carte de touriste peut être utilisée jusqu'à un an à compter de la date d'achat. Elle est valable pour les séjours de moins de 30 jours en tant que touriste, sans octroyer le droit de travailler en République dominicaine. On peut acheter la carte de touriste dans les aéroports ou les ports d'arrivée dans le pays, ce que font la plupart des voyageurs. Elle est également vendue dans les ambassades et consulats dominicains à l'étranger. Certaines compagnies aériennes et voyagistes incluent la carte de touriste dans le prix du voyage ou du billet. Actuellement, le gouvernement dominicain essaie de s'assurer que le prix de la carte est inclus dans le prix du billet ou du voyage, mais ce n'est pas toujours le cas.

Au-delà des 30 jours de séjour autorisés par la carte de touriste, vous devrez payer des frais de sortie en quittant le pays. Le montant dépendra du temps excédentaire passé et il faut se rendre comptoir d'immigration de l'aéroport ou du port de départ. Retrouvez la liste des tarifs ici.

Il convient de noter que de nombreux étrangers dépassent le délai de séjour autorisé en République dominicaine en sachant qu'ils paieront simplement les frais supplémentaires. Toutefois, certains signes indiquent que cette mesure sera réprimée.

Si vous n'êtes pas ressortissant d'un pays qui ne remplit pas les conditions requises pour obtenir une carte de touriste (retrouvez la liste ici), vous devrez demander un visa de touriste délivré par le consulat dominicain de votre pays de provenance.

Visa de résidence en République dominicaine

Si vous avez décidé de résider en République dominicaine, vous devrez faire une demande en ce sens. Par le passé, de nombreux étrangers vivaient dans le pays sans prendre la peine de demander la résidence, néanmoins, le gouvernement a introduit de nouvelles politiques d'immigration. Le visa de résidence est essentiel pour les points suivants :

  • Obtenir la cedula, carte d'identité dominicaine, qui sert à demander un permis de conduire dominicain. À ce propos, les permis de conduire étrangers et internationaux ne sont valables que 90 jours en République dominicaine,
  • La cedula permet de contracter une ligne de téléphone mobile, d'ouvrir un compte bancaire, de souscrire une assurance automobile et, dans certains cas, de souscrire à une assurance santé,
  • Si vous trouvez que vous travaillez dans le pays sans avoir le droit de résidence, vous pouvez être expulsé !

La demande de visa de résidence en République dominicaine commence avant le départ, dans votre pays d'origine, auprès du consulat ou de l'ambassade de République dominicaine.

La demande déposée, vous disposez de 60 jours pour vous rendre en République dominicaine et déposer une demande de premier visa de résidence au bureau de l'immigration dominicain. Attention, les visas de résidence ne sont délivrés qu'aux demandeurs présentant l'une des caractéristiques suivantes :

  • Avoir un lien avec la République dominicaine. Cela comprendra avoir un foyer en République dominicaine, être dominicain, avoir des enfants dominicains ou être marié à un dominicain
  • Recevoir une pension d'au moins 1 500 dollars américains par mois,
  • Bénéficier d'un revenu de location d'au moins 2 000 USD par mois,
  • Être prêt à investir au moins 200 000 dollars américains en République dominicaine, par exemple par l'achat d'une entreprise ou d'une propriété immobilière,
  • Avoir un contrat de travail pour un emploi en République dominicaine

Si vous ne pouvez satisfaire l'un de ces critères, il est peu probable que vous puissiez obtenir un visa de résidence et devenir résident de la République dominicaine.

Il existe toutefois d'autres types de visas pour les candidats non admissibles à la résidence, mais souhaitant se rendre en République dominicaine. Il s'agit :

  • Du visa d'affaires pour faire des affaires dans le pays, pour un séjour de 60 jours. Ce visa peut être prolongé jusqu'à un an avec des entrées multiples jusqu'à deux mois à la fois.
  • Du visa étudiant pour étudier dans le pays. Ce visa est valable un an et il peut être renouvelé pour la période d'étude.
  • Du visa de travail dure un an et donne le droit d'occuper un emploi en République dominicaine. Il est lui aussi renouvelable.
  • Du visa diplomatique pour les diplomates.

Quant aux conjoints et personnes à charge des détenteurs d'un visa étudiant, de travail, diplomatique ou professionnel, il existe également des visas spécifiques.

Les demandes de visa doivent être déposées auprès de l'ambassade ou du consulat dominicain le plus proche de votre pays de résidence.

Documents à fournir pour demander un visa dominicain

Toutes les demandes de visas pour la République dominicaine, à l'exclusion de la carte de touriste, doivent être accompagnées de plusieurs documents. Ceux-ci sont répertoriés sur les sites Web des consulats, la liste peut varier selon les pays.

Les exigences changent de temps en temps et varient en fonction du visa requis, il est donc fortement conseillé de vérifier avant de déposer son dossier de demande. Généralement, les documents suivants sont demandés, cette liste n'est pas exhaustive :

  • Passeport du demandeur, qui doit être valide au moins jusqu'à la date de départ de la République dominicaine,
  • Photo couleur au format passeport, sur un fond blanc, les cheveux dégagés du visage et sans boucles d'oreilles,
  • Actes de naissance et de mariage (pas d'extrait), datant de moins de 6 mois, apostillés s'ils proviennent d'un pays non-signataire de la Convention de La Haye (comme le Canada). Ces documents doivent être traduits en espagnol par un traducteur assermenté,
  • Un certificat médical qui peut être délivré par le médecin généraliste du demandeur certifiant que le demandeur n'est pas porteur de maladies contagieuses. Le certificat médical doit être traduit en espagnol,
  • Extrait de casier judiciaire provenant du pays d'origine du demandeur, apostillé et traduit en espagnol,
  • Preuve de revenu (relevés bancaires, une lettre de la banque, des contrats de location ou une lettre de pension),
  • Une copie d'un document d'identité du demandeur (passeport, permis de conduire ou carte de résidence),
  • Si la demande de visa concerne un mineur voyageant seul, les autorisations des deux parents ou des tuteurs légaux doivent être fournies dans un document notarié avec leur signature. Les autorisations doivent également être traduites en espagnol,
  • La plupart des demandes de visa requièrent une lettre rédigée en espagnol, adressée à la section consulaire, mentionnant le nom du demandeur, l'adresse, la nationalité, la profession et la raison de la visite en République dominicaine,

S'il s'agit d'une demande de visa de travail ou d'étudiant, le dossier devra comporter une lettre de l'employeur ou de l'université confirmant la position du demandeur.

S'il s'agit d'une demande de visa de résidence, le dossier devra comporter une lettre de garantie, écrite et signée par un Dominicain ou un étranger résident légalement et officiellement en République dominicaine. La lettre doit préciser sa relation avec le demandeur et la volonté du garant de prendre en charge les frais d'expulsion en cas de violation de la loi dominicaine. Elle doit également être signée et tamponnée par un notaire dominicain.

Notez que l'obtention du visa de résidence en République dominicaine peut être difficile, surtout si le demandeur ne parle pas espagnol. Ainsi, la plupart des candidats engagent les services d'un avocat dominicain spécialisé dans l'immigration pour faciliter la procédure. De plus, les consulats vous proposeront toujours de faire les traductions en espagnol, mais soyez prévenus, ils sont considérablement plus chers qu'un traducteur indépendant.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.