Vivre aux Philippines : la passion d'un enseignant de français

Interview
Publié le 2017-01-03 14:00

Originaire de St-Maurice, en Suisse, Alain a longtemps été attiré par l'Asie. Ayant passé quelques semaines de vacances en Thaïlande et aux Philippines, il décide de s'installer à Manille en 1994. Il partage avec Expat.com son quotidien de retraité aux Philippines.

nialac

nialac

23 ans aux Philippines, double national, français et suisse

Bonjour Alain, peux-tu te présenter brièvement ?

Je suis né en Suisse, à St-Maurice, j'ai vécu longtemps au Bouveret, au bord du lac Léman et à Sion pour des raisons professionnelles. J'ai travaillé comme éducateur et enseignant auprès d'enfants déficients auditifs. Une véritable passion, jusqu'au jour où les conditions de travail se sont modifiées et où cette passion s'est quelque peu estompée.

Pourquoi as-tu choisi de t'expatrier aux Philippines ?

C'est tout à fait par hasard que je me suis retrouvé aux Philippines. Je voulais changer d'air et vivre à l'étranger. Je n'avais plus rien en Suisse pour me retenir. L'Asie m'attirait comme un aimant et après quelques semaines de vacances en Thailande et aux Philippines, j'ai décidé de m'expatrier aux Philippines, sans avoir de contrat de travail au début janvier 1994.

Je n'ai jamais regretté ce choix décisif. En septembre 1994, je commençais à l'École française de Manille et j'ai travaillé comme enseignant avec grand plaisir et satisfaction jusqu'en juin 2012. Je suis actuellement retraité et suis entre la Suisse où j'ai profité de me faire soigner, pour de petites interventions et les Philippines, entre Manille et Dumaguete.

Comment s'est passée ton installation ? Depuis combien de temps y vis-tu ?

A mes débuts, je suis resté neuf mois à Puerto Galera sur Mindoro avant de débarquer à Manille. En septembre 1994, j'ai trouvé une première maison près de l'école qui venait de m'engager. J'ai vécu 20 ans dans 3 petites maison dans le quartier où se trouve l'école. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé mon quartier.

Qu'est-ce qui t'as attiré vers Manille ?

J'aime la grande ville. J'y suis resté pour des raisons professionnelles, c'est-à-dire, pour être près de mon lieu de travail. Actuellement, je vis entre Manille où j'habite chez une collègue et Dumaguete où je loue un appartement que je partage avec un jeune de 20 ans, sa femme et leurs deux enfants. Je me suis occupé de l'un de leurs enfants de 12 ans pour qu'il puisse étudier à Manille.

Quelles étaient les procédures à suivre pour que tu puisse t'expatrier aux Philippines ?

L'école s'est occupé de mon visa de travail les 18 ans que j'y suis resté. Actuellement, je prends un visa de touriste de deux mois que je prolonge en fonction de la durée de mon séjour. L'an dernier, le visa a eu une durée huit mois.

Comment s'est passée ton adaptation ?

Je n'ai pas rencontré de problème d'adaptation car j'ai toujours eu un groupe d'amis philippins fidèles.

Qu'est-ce qui t'as le plus surpris à ton arrivée aux Philippines ?

Une vie moins réglementée, moins stricte et plus agréable.

As-tu eu des difficultés à rechercher un logement ?

Je n'ai eu aucune difficulté pour me loger à Manille. J'ai payé environ 8 000 pesos de location par mois pendant plus de 15 ans. Différents types de logements sont accessibles aux expatriés.

Alain à Manille

Que penses-tu du mode de vie des Philippins ?

J'aime bien leur mode de vie. Ils savent s'amuser et faire la fête en toute occasion. Ils vivent au jour le jour.

A quoi ressemble ton quotidien à Manille ?

Actuellement à la retraite, je rends visite aux amis. J'ai un ami qui a toujours des projets en route aux Philippines et je l'aide comme je peux en faisant le commissionnaire.

Que fais-tu pendant ton temps libre ?

Du vélo, pour me rendre ici et là.

Quels sont les loisirs accessibles aux expatriés ?

Si l'on souhaite voyager et découvrir le pays, il y a de quoi faire.

Qu'est-ce qui te plait le plus aux Philippines ?

La décontraction, avoir le temps d'apprécier les choses.

Qu'est-ce qui te manque le plus par rapport à la France ?

Sans la moindre hésitation, les transports terrestres et maritimes.

Quel est ton avis sur le coût de la vie à Manille et aux Philippines en général ?

Ah, attention ! Les prix grimpent rapidement. Les hôtels sont déjà trop chers. Les légumes sont également hors de prix.

Un évènement particulier que tu as vécu aux Philippines et que tu voudrais partager ?

J'ai bien apprécié mon tour des Visayas en voiture.

Des conseils à donner aux personnes qui souhaiteraient s'expatrier aux Philippines ?

N'hésitez surtout pas à franchir le pas si vous avez un tel projet.

Quels sont tes projets d'avenir ?

Je compte m'installer à Dumaguete plutôt pour pouvoir donner des cours de français ou aider des jeunes pour le CNED.

2 Commentaires
SalBA
SalBA
il y a 9 mois

Bonjour Bel exemple d aventure et d intégration reussie ! Pour trouver ton emploi, es tu passé par les petites annonces, une agence locale ou extérieure, ou autres... ? Merci d avance pour tes infos :)

Répondre
FFlavio
FFlavio
l'année dernière

Vraiment génial votre expérience ! Je vais pour la première fois aux Phils en Mars ! Je connais déjà un peu l'Asie, mon rêve et pouvoir m'installer dans un des Pays d'Asie ! Japon, Corée, Thai, Phil même Chine et travailler mais je suis que Technicien IT..

Répondre
Partagez votre expérience d'expatrié !

Si vous souhaitez participer aux interviews, contactez-nous.

Participer