Une Frenchy au pays de la bière

Blog du mois
Publié le 2015-07-01 00:00

Je m'appelle Audrey, j'ai 26 ans et je suis originaire de Grenoble dans les Alpes françaises. J'y ai vécu jusqu'à il y a 5 ans, époque à laquelle j'ai déménagé en Allemagne à Cologne.

Je m'appelle Audrey, j'ai 26 ans et je suis originaire de Grenoble dans les Alpes françaises. J'y ai vécu jusqu'à il y a 5 ans, époque à laquelle j'ai déménagé en Allemagne à Cologne, où je vis toujours. Plus exactement, je vis depuis un an à Frechen, une petite ville dans les environs de Cologne où je vis avec mon compagnon. Je travaille comme éducatrice dans un Kindergarten de la ville de Frechen, l'équivalent donc de maîtresse en école maternelle.

 

Comment t'est venue l'idée de t'installer en Allemagne ?

Depuis mon adolescence je voulais apprendre l'allemand et découvrir ce pays que l'on connaît en France surtout par la Seconde Guerre Mondiale, autant dire qu'on en a une image encore très négative. C'est seulement une fois entrée à l'université que j'ai commencé à apprendre l'allemand et il m'est très vite venu l'idée de vouloir y vivre pour apprendre vite et vraiment la langue et la culture allemande.

 

Depuis combien de temps es-tu partie ? Est-ce la première fois que tu vis loin de chez toi ?

Cela va faire 5 ans cet été que je vis en Allemagne, un choix que je n'ai jamais regretté. L'année avant mon expatriation, j'avais déjà vécu un été en Allemagne, à Aix-la-Chapelle où j'avais été au-pair. Ça avait été un court séjour test pour savoir si la vie en Allemagne me plaisait vraiment, et ce test s'est révélé très positif. Je me suis tout de suite sentie chez moi dans ce pays. Mon idée de m'expatrier s'est donc renforcée et afin de partir sur de bonnes bases, j'ai postulé pour être assistante de français dans une école.

 

Comment s'est passée l'installation ?

Avant mon déménagement à Cologne j'avais trouvé une sous-location dans une colocation pour trois mois, ainsi je n'avais pas le stress de trouver un logement dès mon arrivée. De plus, j'avais trois mois devant moi avant de commencer mon travail comme assistante de français, cela m'a permis d'avoir le temps de prendre mes marques et de m'installer. Durant ces trois mois, même sans emploi, je ne me suis jamais ennuyée et ai vraiment eu la possibilité de m'adapter à ma nouvelle vie en douceur et de faire des rencontres amicales qui me suivent encore aujourd'hui.

 

Les Allemands sont-ils accueillants ?

Oui! A Cologne en tous cas les gens ont toujours été très sympas avec moi, prêts à rendre service et à vous aider en cas de problème. Les premiers contacts que j'ai eu sur place m'ont fait découvrir la ville, donné des bons plans. De même, plusieurs de mes amis m'ont spontanément proposé de rester chez eux lorsque je cherchais un appartement et que je n'avais toujours rien trouvé ou alors m'invitaient à des soirées pour me permettre de rencontrer des gens.

 

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris à Cologne/en Allemagne ?

Les Allemands aiment le français ! En partant en Allemagne, je n'avais que très peu de connaissances sur le pays et je croyais que les Allemands étaient comme les Français, encore traumatisés par les deux guerres mondiales et donc détestaient les Français, les "ennemis éternels". Eh bien pas du tout, les Allemands adorent la France, aiment la langue française, la culture, la nourriture (excepté le fromage pour certains !), tout! Alors quand on dit en Allemagne qu'on est français, on a de grandes chances d'être accueilli à bras ouverts rien que pour ça !

Sinon, à Cologne, ce qui m'a le plus surprise, c'est le carnaval !! J'en avais entendu parler avant, mais jamais je n'aurais imaginé que cela puisse être aussi important ! Pendant une semaine complète, toute la ville fait la fête non-stop, impossible d'y échapper à moins de rester enfermé chez soi ou de partir en vacances durant cette semaine.

 

Quelles sont les différences les plus marquantes avec la France, ton pays d'origine ?

Difficile de citer quelques différences, bien que voisins, la France et l'Allemagne ont beaucoup de différences et sur tous les niveaux. Par exemple, le coût de la vie est beaucoup plus abordable à Cologne et dans la région qu'en France. 

Les fêtes annuelles telles que Noël ou Pâques sont aussi plus importantes en Allemagne. Ces fêtes se préparent pendant plusieurs semaines et les Allemands aiment créer cette ambiance à la maison avec de nombreuses décorations (couronnes de l'Avent, sapin de Noel, calendrier de l'Avent pour petits et grands pour Noël ; arbre de Pâques et diverses décorations pour Pâques). Ainsi, la maison change de thème au fil des saisons, c'est sympa de décorer sa maison en fonction d'une saison ou d'une fête.

 

Quel est ton meilleur souvenir ?

Là j'avoue j'ai vraiment du mal à trouver un très bon souvenir de ma vie en Allemagne ou la vie d'expat en général, car beaucoup de ces bons souvenirs ont surtout à voir avec le fait que je suis devenue plus indépendante comme mon premier appart, voyager seule, trouver du travail, faire de belles rencontres.

 

Est-ce qu'il y a des choses qui te manquent depuis que tu es installée à Cologne ?

Les montagnes des Alpes!! Cologne est dans une région plus que plate, ennuyante pour moi ! Sinon, la nourriture me manque comme certains produits (confiture de lait, crème de marrons, foie gras, fromage, etc.). Mais ça, j'arrive encore à y pallier : mes parents me ramènent toujours pleins de choses quand ils sont en visite, ou j'en ramène après un séjour en France !

 

La vie d'une expat à Cologne, ça ressemble à quoi ?

 

Comme je l'ai dit, les Allemands aiment les Français et il est toujours agréable d'avoir tout de suite un contact positif avec un étranger juste à cause de sa nationalité. Et puis, on suscite tout de suite l'intérêt et du coup, les sujets de conversations sont très vite trouvés. 

Chaque expat étant différent, difficile de dire ce que tous aiment bien faire, mais je crois ne pas me tromper en disant que la plupart aiment se retrouver entre Français ! Je n'ai pas beaucoup de contacts francophones ici, mais j'avoue que c'est agréable de temps en temps de pouvoir discuter en français, même si je parle allemand couramment, le français reste ma langue maternelle avec laquelle je peux faire des jeux de mots, être plus précise pour certaines expressions, etc.

 

Qu'est-ce qui t'a donné envie d'écrire ce blog ?

J'ai toujours aimé écrire, manuellement ou sur l'ordinateur, donc l'idée du blog d'expat est venue rapidement, avant même mon expatriation. Et puis, l'Allemagne est un pays finalement tellement inconnu en France que j'ai voulu partager les anecdotes culturelles de la vie dans ce pays au monde francophone.

 

As-tu déjà rencontré du monde grâce à ton blog ?

Oui, je reçois assez régulièrement des messages de Français expats ou futurs expats à Cologne qui recherchent des conseils et des nouvelles connaissances.

 

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à celles et ceux qui souhaitent aller vivre à Cologne/en Allemagne ? 

Parler allemand !!! Tous les Allemands ne se débrouillent pas en anglais ou en français, et c'est en apprenant la langue que l'on peut vraiment s'intégrer et connaître la culture allemande ! J'ai croisé trop d'expats qui ne parlent pas l'allemand et véhiculent des clichés faux sur l'Allemagne parce que justement ils ne sont pas intégrés et ne connaissent pas d'Allemands personnellement. Sans comprendre, on peut très facilement interpréter faux !

 

Une Frenchy au pays de la bière

10 Commentaires
bismark33
bismark33
il y a 4 ans

il faut parler de la culture allemande et la rigueur allemande , J'ai plusieurs fois eut l'occasion de traverser l' Allemagne pour aller en Pologne Berlin est une très belle ville et c'est vrai que l'hospitalité est très bonne. Chère Audrey L'Allemand est quand même une langue très dure a apprendre. Je penses que l'envie de l'apprendre et quitter son pays est une forme de courage.Pour moi je préfère le soleil au mois d'octobre je fais un voyage à la Havane et qui sais si tout se passe bien à la retraite j' irai peut être y vivre. Je vous souhaite une bonne nuit et bonne continuation à Frechen au plaisir de vous relire.

Répondre
Arturine
Arturine
il y a 4 ans

Je persiste et signe pour dire que la langue allemand n'est certainement pas aussi difficile que les langues qui ont un autre alphabet que le notre ou qui utilise des signes ou encore des prononciations très différentes. Maîtriser la langue allemande en deux ou trois ans, c'est faisable, c'est beaucoup plus difficile pour d'autres langues. Seulement, l'allemand reste une langue mal aimée donc dénigrée par beaucoup, malheureusement :(

Répondre
a.berenice
a.berenice
il y a 4 ans

Bravo Arturine! Mal aimée par son passé, sa politique....On ne la conseille par vraiment dans les écoles. C'est vrai aussi que l'on apprend beaucoup dans le pays même....Peu importe au début comment l'on parle. Le important est d'essayer. Celui qui essaye, trouvera toujours une bonne oreille. Si on met des enfants de nationalités différentes, ils arrivent toujours à se comprendre! Alors pourquoi nous?! T'inquiète pour l'Autriche, tu as déjà la langue,... alors tu es sur le bon chemin. :-)

Répondre
a.berenice
a.berenice
il y a 4 ans

Servus Audrey! Wie ich dich verstehe! Ich möchte dabei sein!!! J'ai vécu en Autriche 17 ans, et pour moi c'est inoubliable....Mon fils de 24 ans a vécu en Allemagne et est retourné en france mais n'est connecté qu'avec des allemands ou autrichiens. Et moi, je glandouille aux Pays-Bas en attendant de "erobern" la Suisse et ses montagnes....et c'est pour bientôt...enfin parler allemand, pourvoir faire la fête, jusqu'à ce que la tête tourne!!!! Je suis déjà au septième ciel.... Merciii Audrey pour ce retour aux sources...de tout coeur ...

Répondre
Arturine
Arturine
il y a 4 ans

Quelle chance d'avoir vécu en Autriche! Qui sait, peut être que cela deviendra un jour une réalité pour moi aussi :)

Répondre
toure vakesse
toure vakesse
il y a 4 ans

cool, ravis pour toi.

Répondre
njie9016
njie9016
il y a 4 ans

Un vrai et joli commentaire. Intéressant. Merci pour ce grand conseil.

Répondre
Patchwork57
Patchwork57
il y a 4 ans

Bonjour, Idem, plus le temps passe et plus je trouve que les Allemand(e)s ainsi que l'Allemagne gagnent à être estimés à leur juste valeur.

Répondre