Avis d'expatrié à propos du Costa Rica

Bonjour,

Je tenais à faire une petite mise à jour sur le topique vivre et investir au Costa Rica. Nous sommes installés zone Caraïbes et souffrons de voir des opinions peu nuancées.
Je tiens donc à apporter un avis objectif basé sur un vécu de plusieurs années.

Intégration: Facile au 1er abord, plus compliquée en réalité.
En fait les gens sont très ouverts mais il faut savoir poser les limites car on peut rapidement essayer de profiter d'un étranger.
Toutefois la solidarité est une valeur populaire dans ce pays, par ailleurs vous ne serez pas les seuls francophones.

A mon sens pour vivre au Costa Rica les expatriés se doivent d'apprendre l'espagnol.
Je vois beaucoup trop de gens affirmer avec aplomb maîtriser la langue et s'exprimer en réalité avec autant de clarté qu'un enfant de CP et ça ne va pas en s'arrangeant puisque les locaux vous comprendront tant bien que mal et ne vous corrigeront pas.
Idem pour l'anglais, indispensable pour faire affaire à une clientèle internationale.
Cous intensif, volontariats, méthode de langue c'est une question de volonté.


Activités: Est-ce que c'est rentable, oui ça peut l'être.
Là aussi quelque soit votre parcours attendez vous à une petite période de "rodage".
Administrations lentes, manque de qualifications, mœurs professionnelles légères.
Vous allez voir que la France n'est pas si mal à ce niveau là finalement...
Mais il faut tenir le coup, ne pas se précipiter, observer, faire des erreurs, expérimenter.
N'imaginez pas aussi que parce que vous avez de la bouteille dans telle ou telle industrie,
vous allez couler une retraite paisible en gérant 3 chambres d'hôtes depuis votre hamac.
Il y a du potentiel mais mieux vaut être bien préparé et accompagné.

Alcool, drogue, autres dépendances:
Si vous avez un penchant pour l'un de ces 3 là dites vous bien que vous ne soignerez pas ça au Costa Rica.
Mieux vaut avoir une ligne de conduite, car les tentations sont importantes.

Insécurité: A ne pas négliger mais tout à fait gérable, je n'ai personnellement jamais été agressé, volé, menacé et rappelez vous : ne se passe t'il rien en France?

Visa, administratif: Faites vous dés le départ recommander (chaudement) un avocat (l'ambassade fourni une liste de contacts).
Plusieurs options pour avoir la résidence dans un délai raisonnable, pouvoir justifier de revenus, investir, avoir un enfant dans le pays etc...

Un conseil personnel également: Revenez en France de temps en temps, cela vous permettra de relativiser et de repartir avec plus d'entrain.

Pour ma part j'ai une vie passionnante dans un cadre paradisiaque. Je n'ai aucun mal à me lever le matin pour aller travailler, je ne vois pas le temps passer, je rencontre beaucoup de gens, ma santé est meilleure...
Nous vivons très bien et ne regrettons pas les efforts qu'il a fallu pour en arriver là.

En conclusion s'installer dans un paradis ce n'est pas impossible loin de là, mais cela se mérite.

Bonjour norskgente,

Bienvenue sur Expat.com et merci beaucoup d'avoir partagé votre expérience avec nous.  :top:

Priscilla
Equipe Expat.com

Bonjour Norksjete (excuse moi si j'écorche ton pseudo....)

Je trouve très très bien que tu aies posté tes commentaires.

Je suis moi même en train de préparer notre expatriation pour 2015.

Depuis fin 2011 nous avons déjà passé 3 mois en Tiquicia, et repartons 1 mois cette année. Tourisme certes, mais aussi et surtout "repérage" pour notre future installation. J'ai des amis ticos, j'ai passé 1 mois chez eux, plus toutes les autres fois où nous passons du temps ensemble.
Je m'imprègne d'eux, de leur façon de vivre, je leur pose énormément de questions, je pense bien cerner leur façon de vivre, leur façon d'être.
C'est vrai le C.R. est différent, ce n'est pas seulement un paradis tropical, mais surtout un pays aux moeurs et coutumes différentes.
Un français expatrié doit en être conscient, et s'adapter.
J'espère que l'on s'adaptera. On ne peut préjuger de rien à l'avance, mais prendre conscience de tout ça déjà avant, nous aidera, c'est sûr.

Donc j'en reviens à ton post, il est objectif, il est très bien.
En espérant pouvoir faire le même type de post dans... 5 ou 10 ans, après avoir vécu nous aussi notre expérience
;)

Bonjour Frantica,

Merci pour ton commentaire. Je trouve ça très bien ce que tu fais. Venir plusieurs fois, prendre ton temps pour bien t'imprégner des mœurs et être certaine de ton choix.

Sans indiscrétion as-tu un projet en particulier là bas?

En tout cas tu peux me poser toutes les questions que tu veux je serai ravie de t'apporter mon aide si je le peux.

A bientôt !

Bonjour norskgente,
très agréable de lire des commentaires qui ne tombent pas dans des extrêmes, mais qui sentent le vécu avec du bon et du moins bon.
Je compte aussi faire du repérage pendant 3 mois. J'ai un penchant pour la cote caraïbe mais j'irai aussi voir le pacifique nord et sud. J'aimerai trouver des locations pour une personne pour une durée d'un mois. As tu des adresses à des prix raisonnables? Est il préférable de louer une voiture pendant un mois ou se débrouiller dans les transports?
Encore beaucoup de questions, il faut être patient...
Yvesene

Bonjour Norksgente,

Notre projet, c'est nous lancer dans "un negocio" ; ce serait ouvrir une espèce de "soda" mais de cuisine française à emporter essentiellement, et un peu à consommer sur place, et aussi pâtisserie maison.
On s'installera sans doute dans le Guanacaste, ça c'est un lieu qu'on doit définir cet été en venant.

Et toi, tu travailles dans quoi ?
A bientôt

Je suis arrivée à Puerto Viejo début Décembre avec le projet initial de m'établir à terme de ce côté de la côte Caribéenne. Je loue depuis, la moitié d'une jolie petite cabinas à une famille costaricaine (sur Playa Chiquita).L'histoire avait bien commencé et j'ai vraiment le sentiment de faire partie de la famille. Pas une fête à laquelle je ne sois pas invitée et bien sûr nous nous voyons tous les jours pour partager les choses de la vie,les petits plats,etc...Petit à petit mon espagnol progresse et de mon côté je leur sers d'interprète en anglais et en allemand auprès des touristes qu'ils accueillent.Hormis la beauté des paysages et mon attachement à la culture caribéenne,la proximité de Panama était un argument de plus car les facilités de renouvellement d'un visa faisaient partie de mes préoccupations.Bref,Pura Vida. A quelques jours de l'expiration de mon visa (le 2 Mars) j'ai donc fait un petit sac et pris la direction de Panama avec l'idée d'y séjourner une semaine et d'obtenir un renouvellement. Mais faute d'informations en amont grosse déconvenue.Après trois aller et retour sur le pont de Sixaola d'un poste frontière à l'autre à suivre le douanier panaméen qui détenait mon passeport,j'ai appris à mes dépends qu'à défaut de billet d'avion (je dis bien d'avion car j'ai lu sur un autre forum de discussion qu'un ticket de bus pouvait faire l'affaire côté Nicaragua)donc faute de preuve de sortie à présenter aux douaniers panaméens,pas moyen d'entrer.
En même temps la douane panaméenne au lieu de me refuser purement et simplement le visa,m'a fait entrer dans le bureau,a pris mon passeport,l'a gardé un bon quart d'heure,pris des notes,une copie peut être,ouvert un dossier puis le douanier (qui avait toujours mon passeport) m'a emmenée côté Costa Rica.Quand je lui ai demandé si ça pouvait s'arranger la réponse m'a semblé évasive,une sorte de ni oui ni non,pas très clair.Discussion entre douaniers de l'autre côté du pont et finalement annulation et remplacement de mon visa costaricain en cours (un jour de moins sur le visa daté d'aujourd'hui).
Me reste à tenter la clandestinité (et je n'y tiens pas)ou retenter ma chance dans les 72 heures maximum avec un billet d'avion pour les Etats Unis (où j'avais de toute façon projeté de séjourner en Juin). J'ai rencontré ici pas mal d'expats (mais pas de français) qui manifestement sont parvenus à rester depuis des années,j'en déduis qu'ils sont mieux organisés que moi mais il semblerait tout de même que les regles se soient récemment durcies car je n'étais pas la seule dans cette galère cet après midi.
Bref gros coup de blues ce soir parce que le doute s'est installé et je ne sais même pas combien de temps je vais devoir rester au Panama,à compter qu'un billet pour les USA leur convienne...La perspective de devoir refaire mon sac toutes les dix semaines n'est pas très engageante. Voilà, je crois que j'ai besoin d'un petit "soutien" pour savoir comment envisager la suite.

Bonjour Wildland
Effectivement les règles se sont considérablement durcies ces 2 dernières années et d'après ce que je sais, ca ne va pas aller en s'arrangeant.
Dans ton cas, tu peux retenter un passage de frontière avec le fameux billet d'avion et tu dois aussi justifier de 500 $ ( tu peux montrer un relevé de compte à jour). Ca te permettra d'entrer au Panama mais rien ne dit qu'en revenant au Costa Rica, tu auras de nouveau un visa de 90 jours.
Après tu as 2 solutions : soit déposer une demande de résidence qui te donnera le fameux "tramite" et tu n´auras plus besoin de sortir du pays tous les 90 jours (durée 2 ans mais ca aussi ca peut changer), soit faire appel à un "passeur" qui se chargera d'obtenir les fameux tampons sur ton passeport grâce à des pots de vins (c'est ce que font la plupart des gens qui ne sont pas en règle).
Malheureusement, ces solutions ne sont que que temporaires si tu ne rentres dans aucun critère pour obtenir la fameuse résidence.
Nous sommes à Cahuita si tu souhaites en parler plus longuement.
Cordialement
Laetitia

Merci Laetitia pour ta réponse

J'ai (comme tant d'autres...) l'opportunité du "plan B".Je l'avais gardée en réserve persuadée qu'un premier passage se ferait sans souci.Erreur :(
Sans compter que j'ai tenté hier de convaincre hier les panaméens que je m'apprêtais à rentrer en France... et que je comptais juste terminer mon séjour par Bocas avant de repartir de San José.Je finis par penser que repasser par le même poste frontière (même dans le cas où mon passeport s'y rendrait sans moi...) n'est pas une bonne idée.

Nouvelle discussion