Visa de court séjour en Thaïlande
shutterstock.com
Actualisé il y a 6 jours

Le tourisme est un moteur économique important en Thaïlande. En décembre 2018, le pays a attiré 32,8 millions de touristes, ce qui a généré un chiffre d'affaires de 62 milliards de dollars contre 52 milliards l'année précédente.

En conséquence, il y a eu des changements récents dans la réglementation de l'immigration thaïlandaise, aussi, il est important de connaître les règles actualisées en matière de visa pour éviter, par exemple, le dépassement du délai de séjour. Avant de voyager en Thaïlande, il est conseillé de contacter l'ambassade royale thaïlandaise ou un consulat général thaïlandais royal pour connaître les conditions et procédures.

L'exemption de visa pour la Thaïlande

En vertu des nouvelles dispositions du programme d’exemption de visa et de l’accord bilatéral en vigueur au 31 décembre 2016, les citoyens de 64 pays sont autorisés à entrer autant de fois qu’ils le souhaitent sans visa en Thaïlande, uniquement en avion, dans un cadre strictement touristique et en présentant un billet retour dans les 30 jours qui suivent leur arrivée. Il peut également être demandé à ces voyageurs de prouver qu’ils disposent de fonds d’au moins 10 000 THB pour subvenir à leurs besoins pendant leur séjour en Thaïlande. Si l’entrée se fait par voie terrestre ou maritime, l'exemption est accordée au plus deux fois par année civile, à l’exception des citoyens malaisiens.

Si vous êtes citoyen de l’un des 64 pays concernés et que vous entrez en Thaïlande par un aéroport international, vous recevrez un tampon à votre arrivée vous permettant de séjourner jusqu’à 30 jours dans le pays.

Les citoyens de Corée, du Brésil, du Pérou, d'Argentine et du Chili sont autorisés à séjourner jusqu'à 90 jours.

Quant aux citoyens du Cambodge et du Myanmar, ils sont autorisés à séjourner 14 jours en Thaïlande.

Visa à l'arrivée en Thaïlande

Comme expliqué ci-dessus, les citoyens de 64 pays se voient apposer un visa de 30 jours à leur arrivée en Thaïlande, à condition qu'ils voyagent en avion, à des fins touristiques et puissent fournir un justificatif de domicile en Thaïlande.

Toutefois, ceux qui traversent la Thaïlande par voie terrestre peuvent séjourner dans le pays quelques jours seulement, en fonction du type de visa qu’ils demandent.

Selon le bureau d'immigration thaïlandais, ce nouveau règlement a été créé pour encourager les étrangers à demander un visa auprès d'une ambassade royale thaïlandaise avant leur arrivée dans le pays.

Si vous êtes admissible à un visa à votre arrivée, vous devrez prouver que vous quitterez la Thaïlande dans les 15 ou 30 jours suivant votre date d'entrée, selon que vous choisissiez d'arriver par voie aérienne ou terrestre.

Vous devrez également fournir une preuve d’au moins 20 000 THB pour subvenir à vos besoins pendant votre séjour.

Visa touristique en Thaïlande

Si vous n'êtes pas citoyen d'un pays exempté de visa, vous devrez alors demander un visa de tourisme à l'ambassade ou au consulat de Thaïlande le plus proche, avant de voyager.

En règle générale, le visa de tourisme est valide de trois à six mois, et d’un à trois ans dans certains cas.

La validité du visa est différente de la durée du séjour : il s’agit de la période pendant laquelle le visa peut être utilisé pour entrer en Thaïlande. Quant à la durée de séjour, elle est accordée par un agent d'immigration à l’arrivée en Thaïlande et se présente sous la forme d’un tampon.

En Thaïlande, vous pouvez prolonger votre visa touristique auprès du bureau de l'immigration à Bangkok, situé à Lak Si, ou auprès du bureau de l'immigration le plus proche de votre province de séjour.

Faire une demande de visa en Thaïlande

Pour faire une demande de visa de touriste, vous devrez soumettre les documents suivants à l'ambassade royale thaïlandaise ou au consulat général thaïlandais le plus proche de chez vous :

  • Passeport valide au moins six mois après la date d'entrée,

  • Un formulaire de demande de visa rempli,

  • Une photo (4cm x 6cm)

  • Vos billets d'avion aller-retour (facultatif),

  • La preuve que disposez d’au moins 20 000 THB pour subvenir à vos besoins pendant votre séjour,

  • 30 00 USD (ou l’équivalent) par inscription,

Ceux qui voyagent depuis / depuis les 45 pays mentionnés ici devront également présenter un certificat sanitaire international prouvant qu'ils ont été vaccinés contre la fièvre jaune.

Les agents consulaires peuvent demander des documents supplémentaires lorsqu’ils le jugent nécessaire.

Les frais de visa sont également susceptibles de changer, l'ambassade royale thaïlandaise ou le consulat général royal thaïlandais le plus proche pourra vous confirmer ces informations.

 Liens utiles :

Expat.com - Informations sur les visas en Thaïlande
CEIC Data – Le tourisme en Thaïlande
Thai Embassy – Les exemptions de visas en Thaïlande
Organisation mondiale de la santé – Liste de pays dont les citoyens doivent être vaccinés contre la fièvre jaune

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.