Se loger en Thaïlande

Se loger en Thaïlande
shutterstock.com
Actualisé 2022-09-26 15:27

Si vous êtes sur le point d'aller vivre en Thaïlande, la question la plus importante concerne l'endroit où vous allez vous installer. La Thaïlande est réputée pour son coût de la vie peu élevé, cependant, la recherche d'un logement de qualité et bon marché est tout aussi difficile que dans tout autre pays.

Examinons ci-dessous la recherche de logement en Thaïlande.

Pourquoi déménager en Thaïlande ?

Les raisons pour lesquelles vous envisagez de vous installer en Thaïlande sont nombreuses.

De nombreux expatriés choisissent la Thaïlande pour l'expérience, le royaume constituant une destination exceptionnellement intéressante et diversifiée, avec beaucoup de choses à voir. Depuis les fêtes de la pleine lune aux retraites de yoga, des villes animées aux temples cachés, la Thaïlande ne manque pas d'intérêt.

Pour certains étrangers, la Thaïlande est une telle de nouvelles opportunités par rapport à la plupart des pays occidentaux, où les talents peuvent vivre confortablement grâce à un coût de la vie relativement bas. Sur place, vous découvrirez un pays qui ne demande qu'à être exploré au niveau professionnel, qui permet d'apprendre de nouvelles compétences et d'acquérir une expérience dans un environnement international.

La Thaïlande constitue une destination idéale pour les nomades numériques, aussi, si vous travaillez en ligne et que vous êtes à la recherche d'une destination rentable où vous installer, la Thaïlande ne vous décevra pas. Notez que Chiang Mai constitue l'un des hubs les plus célèbres au monde pour le nomadisme digital, avec sa grande communauté de freelances et de nombreux espaces de coworking.

Si vous envisagez de vivre votre retraite en Thaïlande, le pays dispose de plusieurs options en matière de visa, faciles à mettre en œuvre pour les étrangers âgés de plus de 50 ans.

Quelle que soit la raison pour laquelle vous souhaitez vous installer en Thaïlande, le logement doit faire partie de vos priorités. En effet, l'endroit où vous choisirez de vous installer peut faire ou défaire votre expérience d'expatriation en Thaïlande.

Voici quelques informations de base pour louer ou acheter un logement en Thaïlande.

Types de logement en Thaïlande

La Thaïlande s'est développée rapidement au cours des dernières décennies et, par conséquent, il n'est pas difficile d'y trouver un logement confortable. Le royaume offre quatre grandes options en matière de logement : les appartements avec services, les condominiums, les maisons en rangée (townhouses) et les maisons individuelles, disponibles pour tous les budgets et besoins.

Les appartements avec services offrent une gamme de services, comme le changement des draps et le nettoyage, très prisés par les professionnels expatriés célibataires. Les appartements en copropriété n'incluent pas de services supplémentaires, mais sont généralement équipés d'une piscine ou d'une salle de sport.

Les townhouses sont plus abordables que les maisons individuelles, mais les deux types de logements offrent plus d'espace pour un prix inférieur à celui de nombreux condominiums de luxe.

Combien coûte un loyer en Thaïlande ?

Selon les normes européennes, nord-américaines ou australiennes, les prix des loyers sont tout à fait raisonnables en Thaïlande. Toutefois, il existe encore des disparités en fonction de l'emplacement. Les logements de la périphérie de Bangkok, par exemple, sont moins chers que ceux des quartiers centraux comme Sukhumvit, mais restent beaucoup plus chers que les logements à Chiang Mai.

Les logements situés dans les zones touristiques populaires et prisés par les expatriés en Thaïlande, comme Pattaya ou Phuket, sont également plus chers que sur des îles plus calmes comme Koh Lanta.

Le logement ayant tendance à être assez abordable pour de nombreux expatriés vivant en Thaïlande, nombre de ces derniers peuvent en conséquence recruter une aide ménagère ou tout autre type de personnel, tel un chauffeur. Le coût d'une aide ménagère (appelée mae baan) va de 15 000 à 20 000 THB, tarif pour lequel elle s'occupera de vos enfants, fera la cuisine, le ménage, la lessive (excepté les sous-vêtements et chaussettes) et le repassage.

Choisir un logement en Thaïlande

La plupart des logements en Thaïlande sont équipés des éléments de base, tels que la climatisation, d'un lit et d'une armoire. L'eau chaude n'est cependant pas toujours un standard, surtout dans les logements anciens. Ces derniers sont beaucoup moins chers, mais s'il s'agit d'un point essentiel, renseignez-vous avant d'emménager.

Vous pouvez également opter pour un logement meublé ou non meublé, bien que les non meublés soient nettement moins chers. Les meubles n'étant pas particulièrement chers en Thaïlande, surtout les produits locaux, le logement non meublé peut être une meilleure option si vous souhaitez vivre en Thaïlande à long terme. Dès votre emménagement, veillez à préparer votre avance de deux mois de loyer, votre caution d'un mois. Vous signerez un contrat comportant un inventaire qui répertorie tout le mobilier fourni et l'état général du logement.

Bon à savoir :

Sauf indication contraire dans le contrat de location, l'eau, le gaz et l'électricité ne sont pas inclus et doivent être payés en en supplément du loyer mensuel.

Avant de louer votre logement, il est conseillé de vérifier que toutes les factures de services publics en cours ont été entièrement payées par le locataire précédent.

En Thaïlande, on paie généralement ses factures de services publics en se rendant dans l'une des nombreuses supérettes 7-Eleven du pays. Ces magasins sont ouverts 24 heures sur 24 ! Repérez les supérettes proposant cette facilité grâce au logo d'un robinet ou d'un téléphone.

Si vous vivez dans un condominium, vous pouvez souvent payer à la réception de l'immeuble moyennant des frais et si vous habitez dans un appartement, tournez-vous directement vers le propriétaire.

Pour les besoins de la vie quotidienne, vous devrez très probablement acheter une bouteille de gaz et une fontaine à eau. L'eau du robinet n'étant pas potable, le moyen le plus efficace de contourner ce problème est de faire appel aux services d'une entreprise qui livre des bonbonnes d'eau potable à domicile toutes les semaines tout en reprenant les bonbonnes vides. De plus, certains appartements et condominiums sont équipés de distributeurs d'eau où vous pouvez remplir vos carafes et bouteilles d'eau.

Comment louer un logement en Thaïlande

Pour louer un logement en Thaïlande, il faudra fournir une copie de votre passeport, une copie de votre permis de travail et une preuve de revenus. En passant par une agence immobilière, celle-ci peut vérifier votre solvabilité et vous demander de fournir un certificat de moralité, document à demander de votre côté à votre employeur.

En Thaïlande, les contrats de location sont généralement de six mois à un an, négociables à 3 mois. Le loyer peut également être négocié !

Pour se loger en Thaïlande, il suffit d'avoir :

  • Un bail ;
  • Un dépôt de garantie ;
  • Une caution de deux mois ou de trois mois, selon le propriétaire ;
  • Le premier mois de loyer.

En rendant le logement exactement comme il était à votre arrivée, c'est-à-dire sans aucun dommage, vous récupérerez intégralement votre caution. Toutefois, cette condition ne s'applique pas en cas de rupture anticipée dudit bail, à moins que cela soit prévu par le bail.

En Thaïlande, les expatriés ne sont pas autorisés par la loi à utiliser leur location à des fins commerciales et à les sous-louer. Tout contrevenant est en situation de violation de la loi thaïlandaise (Condo Act Sec 17.1 comme suit) :

"Dans le cas où un espace de la copropriété est réservé à l'exercice d'une activité commerciale, un système d'entrée et de sortie de cet espace doit être spécifiquement mis en place afin d'éviter de perturber la jouissance paisible des copropriétaires.

Personne n'est autorisé à effectuer des transactions commerciales dans la copropriété, sauf s'il s'agit d'une transaction commerciale dans la zone de la copropriété désignée conformément au paragraphe 1) qui interdit la location à court terme des copropriétés et des appartements."

Comment trouver un logement en Thaïlande

Malheureusement, tous les biens immobiliers ne sont pas répertoriés en ligne en Thaïlande. Si Internet est un bon point de départ, il ne constitue pas toujours le moyen le plus fiable de trouver un logement. Les propriétés répertoriées ont tendance à être les plus chères et ne sont pas toujours clairement indiquées. Certains sites Web valent cependant la peine d'être consultés, affichant des annonces en anglais.

Si vous êtes déjà en Thaïlande et que vous cherchez un logement, renseignez-vous auprès des habitants et des autres expatriés. Une fois que vous avez choisi la région dans laquelle vous voulez vous installer, explorez-la en personne avant de prendre une décision.

Une fois que vous avez trouvé un logement qui vous intéresse, essayez de le visiter à différentes heures de la journée et le week-end, de nombreuses personnes transformant leur logement en entreprise pendant la journée. Assurez-vous également de la qualité du voisinage.

Si vous êtes intéressé par un condominium, renseignez-vous directement auprès du centre de gestion de l'immeuble sur les logements disponibles à la location.

Les journaux anglophones, tels que le Bangkok Post ou le Chiang Mai Mail, possèdent également des rubriques dédiées aux petites annonces immobilières qu'il est utile de parcourir pour se faire une idée des prix et des disponibilités.

Le moyen le plus pratique pour trouver un logement en Thaïlande consiste probablement à contacter un agent immobilier. Attention, la plupart des agents ont tendance à consacrer leur temps aux locations de plus de 30 000 THB, sans oublier que leurs services sont payants.

Acheter un bien immobilier en Thaïlande

Si vous souhaitez acheter un logement en Thaïlande, certaines restrictions s'appliquent aux expatriés, à vérifier auprès de votre agent immobilier ou d'un avocat local avant de prendre toute décision.

En effet, les étrangers ne sont pas autorisés à posséder de terrain en Thaïlande, toutefois, la loi thaïlandaise les autorise à acheter un condominium, à condition de payer en devises étrangères. Par ailleurs, les étrangers doivent investir au moins 40 millions de THB dans l'économie thaïlandaise pour pouvoir acheter légalement une résidence privée d'une superficie maximale de 1 600 m² dans le pays. Ceux désireux d'acheter ou de construire leur propre logement doivent passer par l'intermédiaire de leur conjoint ou d'un partenaire commercial thaïlandais.

En raison de ces restrictions, de nombreux étrangers préfèrent conclure un contrat de location à long terme. La loi autorise les baux d'une durée maximale de 30 ans et si vous êtes concerné, assurez-vous que le bail est enregistré afin d'être protégé en cas de tentative d'expulsion prématurée par le propriétaire.

Bon à savoir :

Les baux ne sont valables que trois ans s'ils ne sont pas enregistrés auprès du ministère des affaires foncières.

De nombreux baux contiennent des clauses de renouvellement qui prévoient un nouveau bail de 30 ans à l'expiration de la période initiale de 30 ans. La clause de renouvellement est une promesse de renouveler un bail, mais il est important de comprendre qu'elle n'est pas toujours automatique : pour que la transaction soit transparente, la coopération de votre propriétaire est primordiale !

Liens utiles :

Renthub

Hipflat

Thailand Property

DD Property

Rent Bangkok Apartments

Thai Apartment

BKK Homeseeker

Thailand Department of Lands: Property Laws in Thailand

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.