Se loger en Thaïlande

Se loger en Thaïlande
shutterstock.com
Actualisé 2019-08-12 12:47

La Thaïlande s'est développée rapidement au cours des dernières décennies, tout comme son marché immobilier, qui ne manque pas de logements confortables. En la matière, quatre options s'offrent à vous dans le Royaume : les appartements avec services hôteliers, les copropriétés, les maisons en rangée et les maisons individuelles.

Comme leur nom l'indique, les appartements avec services incluent, par exemple, le changement des draps et le nettoyage, ce qui est apprécié par les professionnels célibataires.

Les copropriétés n'incluent pas de services supplémentaires, mais sont généralement équipées de piscine, de salle de sport, etc.

Les maisons en rangée sont plus abordables que les maisons individuelles, mais offrent plus d'espace pour un prix inférieur à celui de nombreuses copropriétés de luxe.

Prix du loyer en Thaïlande

Comparés aux normes européennes, nord-américaines ou australiennes, les prix des loyers sont souvent très raisonnables en Thaïlande, mais il existe également des disparités en fonction des régions, quartiers, etc. Par exemple, dans la banlieue de Bangkok, les loyers sont plus raisonnables que dans les zones centrales comme Sukhumvit, mais plus cher qu'à Chiang Mai.

Le logement au sein des communautés touristiques, telles que Pattaya ou Phuket, est également plus cher que sur des îles plus calmes telles que Koh Lanta, mais prisé par les expatriés.

Quoi qu'il en soit, le logement ayant tendance à être très abordable pour la plupart des expatriés vivant en Thaïlande, nombre d'entre eux choisissent également de consacrer un budget à l'embauche d'une gouvernante ou d'un chauffeur.

Le salaire d'une aide-ménagère (« appelée mae baan ») est relativement abordable : comptez entre 15 000 et 20 000 THB. Pour ce prix, la personne s'occupera de vos enfants, de la cuisine, du ménage, du linge et du repassage.

Bon à savoir :

Il est inapproprié de donner ses sous-vêtements et chaussettes à votre Mae Baan.

Location de logement en Thaïlande

En Thaïlande, la plupart des logements sont loués avec les équipements de base, tels que la climatisation, un lit et un placard. De plus, l'eau chaude n'est pas toujours présente dans les logements plus anciens, mais en contrepartie, le loyer sera plus abordable encore. N'hésitez pas à en parler à votre bailleur.

Vous pouvez également opter pour un logement meublé ou non meublé, cette dernière option étant moins chère. Sachez que les meubles ne sont bon marché en Thaïlande, en particulier si vous achetez des produits locaux, aussi, le non meublé pourra être une bonne affaire, notamment, s'il s'agit d'une expatriation à long terme.

Avant d'emménager, préparez une avance de 2, voire 3, mois de loyer ainsi qu'un dépôt de garantie d'un mois, restitué pour ce dernier à la fin du contrat de location, sauf départ anticipé. Vous signerez un bail qui devra contenir l'inventaire de tous les meubles fournis et l'état général du logement. Vous devrez généralement fournir une copie de votre passeport, une copie de votre permis de travail et une preuve de revenu. Si vous louez un bien immobilier par l'intermédiaire d'une agence immobilière, vous pouvez être soumis à une vérification de solvabilité et être tenu de fournir une référence morale de votre employeur.

Généralement, les contrats de location durent de six mois à un an, cependant, cette durée, tout comme le loyer, sont négociables avec le propriétaire et peut être réduite à trois mois.

Veuillez noter qu'en Thaïlande, les étrangers ne sont pas autorisés à utiliser leur location à des fins commerciales ou à sous-louer, car il s'agit d'une violation de la loi thaïlandaise (Condo Act Sec 17.1). Si vous avez trouvé un espace commercial au sein d'une copropriété, l'entrée et la sortie du commerce devront se situer en dehors des zones de passage des résidents.

Sauf indication contraire dans le contrat de location, l'eau, le gaz et l'électricité ne sont pas inclus dans le loyer. Avant de louer un logement, il est conseillé de vérifier que les factures de services publics du dernier locataire ont été entièrement soldées.

En Thaïlande, on paie généralement ses factures à l'épicerie 7-Eleven la plus proche. Vous reconnaîtrez ces supérettes à leur panneau affichant un robinet ou un téléphone. Ces magasins sont situés un peu partout et sont ouverts 24h / 24.

Si vous habitez une copropriété, vous pouvez vous acquitter de vos factures auprès de la réception de l'immeuble moyennant des frais supplémentaires.

Si vous vivez en appartement, vous paierez directement auprès de votre propriétaire.

Concernant la vie quotidienne, vous devrez acheter votre bouteille de gaz et bonbonne d'eau minérale, l'eau du robinet n'étant pas potable. Pour plus de facilité, vous pouvez faire appel à des entreprises de livraison de bonbonnes, qui vous rendront visite toutes les semaines et qui reprendront les contenants vides.

En outre, certains appartements et copropriétés disposent de distributeurs d'eau auxquels vous pouvez remplir vos bidons et bouteilles d'eau.

Trouver un logement en Thaïlande

En Thaïlande, les logements vacants ne sont pas tous répertoriés sur internet, d'autant plus que la n'est pas le moyen le plus fiable de trouver un logement bon marché ou clairement décrit. Par mesure de sécurité, en tant qu'expatrié, fiez-vous aux sites anglophones.

Si vous êtes sur place et que vous souhaitez déménager, n'hésitez pas à vous renseigner auprès des locaux et des autres expatriés. Une fois que vous avez choisi l'endroit qui vous convient, partez en exploration, visitez les logements qui vous intéressent à différents moments de la journée et le week-end. Ceci est important, car il peut arriver que certaines maisons deviennent des commerces pendant la journée !

Les journaux anglophones, tels que The Bangkok Post ou le Chiang Mai Mail, comptent des sections « petites annonces immobilières » qui peuvent s'avérer utiles, mais le moyen le plus sûr et pratique de trouver un hébergement reste l'agence immobilière. Attention cependant, les agences ont tendance à proposer des biens de plus de 30 000 THB par mois.

Achat d'un bien immobilier en Thaïlande

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier en Thaïlande, attention aux restrictions pour les étrangers. Vérifiez auprès de votre agent immobilier ou d'un avocat local avant de prendre toute décision.

En effet, les étrangers ne sont pas autorisés à posséder des terres en Thaïlande. Cependant, la législation thaïlandaise autorise les étrangers à acheter un bien au sein d'une copropriété, à condition de payer en devises. Autrement, il est possible d'acheter légalement une résidence privée d'une superficie maximale de 1 600 m² dans le pays à condition d'investir au moins 40 millions THB dans l'économie thaïlandaise.

Ceux qui souhaitent acheter ou construire leur propre maison le font généralement par l'intermédiaire de leur conjoint ou partenaire commercial thaïlandais.

En raison de ces restrictions, de nombreux étrangers préfèrent la location à long terme, car la loi autorise les baux allant jusqu'à 30 ans. Dans un tel cas de figure, assurez-vous que le bail soit enregistré afin d'avoir un recours légal si votre propriétaire tente de vous expulser avant expiration.

Les baux non enregistrés auprès du Land Department sont valables trois ans. De plus, de nombreux contrats de location contiennent des clauses de renouvellement de 30 ans supplémentaire après expiration. S'il s'agit d'une promesse écrite, elle n'est pas toujours respectée !

Liens utiles :

Expat.com - Se loger en Thaïlande
Expat.com - Immobilier en Thaïlande
Rent Hub
Hip Flat
Thailand Property
DD Property
Rent Bangkok Apartments
Thai Apartment
BKK Home Seeker
Department of Lands ' Lois régissant l'achat immobilier en Thailande

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.