Les impôts en Thaïlande
shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

La Thaïlande n'est pas un paradis fiscal et on y trouve deux principaux types de contribuables : les résidents et les non-résidents. Quel sera votre statut fiscal durant votre expatriation dans le Royaume ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les différents types d’impôts en Thaïlande et les conditions à respecter.

Deux types de contribuables en Thaïlande

Le résident vit en Thaïlande pendant plus de 180 jours au cours de l'année civile. Il est soumis à l'impôt sur tout revenu gagné en Thaïlande, ainsi que sur une partie de tout revenu importé à l'étranger en Thaïlande.

Le non-résident n'est soumis à l'impôt que sur le revenu gagné en Thaïlande.

Le Royaume a signé des traités de double imposition avec de nombreux pays. Ainsi, même si vous êtes un nomade numérique travaillant à distance depuis la Thaïlande, vous serez imposable, même si vous n'êtes pas imposable dans votre pays de provenance.

En Thaïlande, l'impôt sur le revenu est calculé sur le salaire, les honoraires professionnels, les intérêts, les dividendes et les plus-values ''sur valeurs mobilières, les redevances éventuelles, la location de biens et les revenus tirés de la consultation ou de la sous-traitance. Plus clairement, la plupart des revenus annuels supérieurs à 150 000 THB sont imposables en Thaïlande.

Exigences

L'année fiscale thaïlandaise va du 1er janvier au 31 décembre. Il est du devoir du contribuable de s'inscrire pour obtenir un numéro d'identification fiscale.

Durant votre expatriation, vous disposez de 60 à compter de la réception de votre premier salaire pour demander ce numéro d'identification fiscale auprès du bureau des impôts le plus proche. Préparez votre passeport et une preuve d'adresse et le formulaire de demande.

Une fois le numéro obtenu, vous devrez produire votre déclaration de revenus et payer vos impôts au service du revenu avant le 31 mars de chaque année d'imposition précédente. Certaines entreprises prennent en charge la déclaration de revenus de leurs employés. Par conséquent, si vous travaillez, il est préférable de demander aux ressources humaines thaïlandaises de savoir comment gérer cette taxe, que vous la payiez ou non.

En cas de retard dans la demande de numéro fiscal ou dans le paiement de vos impôts, une pénalité vous sera infligée par les autorités. En cas de non-paiement ou de paiement partiel de vos impôts sur le revenu, certains de vos avoirs peuvent être saisis et vendus sans décision de justice. L'argent recueilli grâce à la vente réglera tout arriéré fiscal impayé.

En tant que contribuable, vous devez également informer les agents fiscaux de tout changement de situation.

Vous pouvez être amené à fournir des documents ou des informations supplémentaires à tout moment et à vous conformer à toute sommation.

Lors du renouvellement de leur permis de travail, les expatriés doivent présenter une copie de leur déclaration de revenus pour l'année précédente.

Exonérations fiscales et taux d'imposition en Thaïlande

  • Revenus de moins de 150 000 Bahts ' 0 % d'imposition sur le revenu,

  • Entre 150 001 et 500 000 ' 10 %,

  • Entre 500 001 et 1 000 000 ' 20 %

  • Entre 1 000 001 et 4 000 000 ' 30 %

  • À partir de 4 000 001 ' 37 %

Vous êtes autorisé à inclure des déductions et exonérations fiscales lors du calcul de votre revenu imposable. Il est donc conseillé de demander l'aide d'un comptable si vous n'êtes pas rémunéré par une entreprise et êtes tenu de produire vos propres déclarations.

Les déclarations de revenus doivent également être déclarées en thaï.

Liens utiles :

Expat.com - Impôts et taxes en Thaïlande
Département des impôts en Thaïlande - Impôt sur le revenu
Département des impôts en Thaïlande
Département des impôts en Thaïlande ' Impôt sur les sociétés

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.