TAXATION DES REVENUS POUR LES RESIDENTS EN THAILANDE

Bonjour a tous,


Tout chaud, tout frais, voici la traduction d un texte paru aujourd hui concernant la taxation en thailande des revenus y compris ceux de votre pays d origine. J ai le pressemtiment que les choses ne vont pas etre aussi simples ni faciles que beaucoup le pensent.....


UN GUIDE SIMPLE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES EN THAÏLANDE

8 janvier, 2024


1. Ce guide a été compilé dans le but de fournir aux lecteurs une vue d'ensemble aussi simple que possible de l'impôt sur le revenu des personnes physiques (PIT) en Thaïlande. Le champ d'application du présent document est limité au PIT.

2. Vous avez peut-être entendu dire que de nouvelles lois fiscales sont entrées en vigueur le 1er janvier de cette année, en fait, ce n'est pas vrai ! Les anciennes règles fiscales existent toujours et restent valables, bien qu'un seul changement mineur y ait été apporté en novembre de l'année dernière. Auparavant, toute personne qui gagnait de l'argent à l'étranger et le transmettait en Thaïlande au cours d'une année fiscale différente recevait cet argent en franchise d'impôt thaïlandais. Cette faille dans le code fiscal du ministère des Impôts (RD) a été largement exploitée par les riches Thaïlandais et est maintenant fermée, par conséquent, tout argent gagné à l'étranger et remis en Thaïlande au cours d'une année donnée est désormais soumis à l'impôt thaïlandais. L'objectif de la nouvelle règle est de réduire l'évitement fiscal. Malheureusement, cela signifie maintenant que les transferts de fonds à l'étranger par des étrangers vivant en Thaïlande ont également un risque accru d'être imposés.

3. Ce guide est un aperçu des éléments essentiels du système PIT. Il n'est pas conçu pour être exhaustif et il ne couvre pas tous les aspects du PIT, et il n'est pas non plus destiné à remplacer tout ce qui est produit par le fisc thaïlandais ou des sociétés fiscales spécialisées telles que Sherrings ou Mazzars. Ce guide n'aborde pas non plus tous les types de revenus ni les règles applicables aux personnes de tous les pays. Ce guide fournira aux lecteurs un point de départ pour gérer leurs propres affaires fiscales et il fournira également la plupart des réponses pour ceux qui ont des affaires fiscales simples, en particulier le retraité moyen.

4. Il existe également certains types de visas qui ne relèvent pas du code fiscal RD. Le visa LTR, par exemple, a reçu son statut d'exonération fiscale par décret royal, de sorte que les détenteurs de visas ne seront pas imposés pour l'impôt thaïlandais et ils sont spécifiquement exclus de cette explication.

5. Terminologie : le présent document utilise souvent le mot « évaluable ». Dans le contexte de ce document, le terme « imposable » désigne un revenu qui est imposable et qui doit être inclus dans une déclaration de revenus thaïlandaise. Tous les revenus ne sont pas imposables, certains sont exclus de l'évaluation fiscale par leur nature même ou en raison des termes d'une convention fiscale spécifique.

6. Convention de double imposition/Convention de double imposition (CDI) : il s'agit d'un accord entre deux pays qui définit lequel des deux pays a le droit d'imposer certains types de revenus et toutes les règles associées. Son but, en partie, est de s'assurer que les mêmes fonds ne sont pas imposés deux fois et fournit un moyen par lequel l'impôt qui est payé deux fois peut être récupéré, comment et à partir de où. Remarque : Si le revenu du contribuable provient d'un pays, mais que le contribuable réside dans un autre pays, l'utilisation d'une CDI peut entraîner une augmentation de l'impôt à payer, si le deuxième pays a un taux d'imposition plus élevé sur le type de revenu en question que l'autre.

7. Si vous séjournez en Thaïlande pendant plus de 180 jours cumulés, entre le 1er janvier et le 31 décembre de chaque année, vous serez considéré comme résident fiscal en Thaïlande au cours de cette année, quel que soit le type de visa que vous avez. Peu importe que vous soyez résident fiscal dans votre pays d'origine ou ailleurs ou que vous payiez des impôts dans ces pays, la Thaïlande vous considérera toujours comme résident fiscal. La résidence fiscale et le statut d'immigration (et le visa que vous détenez) sont des choses différentes. La résidence fiscale est basée uniquement sur le nombre de jours que vous passez en Thaïlande et sur l'endroit où vous vous trouvez à minuit chaque jour.

8. Parce que vous êtes résident fiscal, VOUS devez examiner vos revenus chaque année pour déterminer s'ils sont considérés comme imposables en Thaïlande, personne d'autre ne le fera pour vous. Si vos revenus ne dépassent pas 120 000 bahts par an, vous n'avez pas besoin de remplir une déclaration d'impôts (60 000 bahts si votre seul revenu est constitué d'intérêts bancaires qui vous sont versés par une banque en Thaïlande). Si vos revenus sont supérieurs à 120 000 bahts par an, vous devez déposer une déclaration de revenus thaïlandaise entre le 1er janvier et le 31 mars.

9. Votre revenu en Thaïlande est défini comme toute somme d'argent qui vous est versée en Thaïlande, ainsi que tout argent que vous recevez de l'étranger, les deux types sont des revenus potentiellement imposables pour les résidents fiscaux. Il existe de nombreux types de revenus qui peuvent être classés comme imposables, le RD thaïlandais en énumère certains et est lié ci-dessous, cependant, la liste n'est pas exhaustive :

https://sherrings.com/personal-income-t … iland.html

10. Il existe également des catégories ou des types de revenus que le DR ne considère pas comme imposables et qui sont également liés ci-dessous :

https://www.rd.go.th/english/37749.html

11. Les revenus provenant de la Thaïlande sont assez clairs, si vous travaillez et avez un emploi et que vous êtes un résident fiscal, vos revenus sont imposables.  Les intérêts qui vous sont versés sur les comptes bancaires thaïlandais sont considérés comme des revenus, tout comme les revenus provenant d'investissements tels que des actions et des obligations en Thaïlande.  Vous devez noter que si vous générez des revenus en travaillant pendant votre séjour en Thaïlande, il n'est (et a toujours été) pas pertinent de savoir où cet argent est payé et si vous apportez l'argent dans le pays ou si vous le gardez à l'étranger. Cet argent provient de la Thaïlande et est donc imposable ici.

12. Il n'est pas possible d'appliquer la même règle générale à tout le monde pour déterminer si le revenu est imposable ou non en raison des facteurs variables en cause. Les revenus à l'étranger doivent passer plusieurs tests pour déterminer s'ils sont imposables à l'impôt thaïlandais ou non. Il est encore tôt et toutes les règles ne sont pas encore claires. Il a été dit que les résidents fiscaux qui importent des fonds de pays qui ont une CDI avec la Thaïlande ne seront pas affectés. La façon exacte dont cela fonctionnera laisse de nombreuses questions sans réponse, c'est pourquoi ce document tente d'examiner uniquement les types de revenus les plus populaires en fonction de ce que l'on sait à l'heure actuelle. Ce document ne spécule pas sur ce qui pourrait se passer à l'avenir, à l'exception du segment à la fin concernant les futures règles d'immigration probables.

13. Si nous prenons le type de revenu le plus simple et que nous disons que vous transférez des économies personnelles de l'étranger vers la Thaïlande et que ces économies ont été gagnées avant le 1er janvier 2024, ces fonds ne sont pas imposables. Mais l'épargne gagnée après cette date l'est, d'où la date à laquelle le revenu est gagné est extrêmement importante. Attention, il peut vous être demandé de fournir la preuve que des économies ont été réalisées avant le 1er janvier 2024.

14. Les pensions sont un autre type de revenu courant, qui peut être compliqué selon le type de pension et le pays d'origine. Le pays d'origine est important car il existe plus de 60 types différents d'accords de double imposition, parfois appelés accords de double imposition (CDI), entre la Thaïlande et ces 60+ pays et chacun est différent. En règle générale, la plupart des régimes de retraite privés ou d'entreprise de la plupart des pays semblent être imposables ici, mais VOUS devrez confirmer que le vôtre l'est ou non. Si c'est le cas, les revenus de retraite privés et d'entreprise SONT des revenus imposables en Thaïlande.

15. Les paiements de sécurité sociale des États-Unis, une forme de pension versée à certaines personnes âgées, ne peuvent être imposés que par les États-Unis en vertu des règles de la DTA et la Thaïlande n'a pas le droit de les imposer, ce qui signifie que ces paiements ne sont PAS des revenus imposables. La pension de l'État britannique, en revanche, n'est pas couverte par une DTA, il s'agit donc d'un revenu imposable en Thaïlande, alors que les pensions du gouvernement ou de la fonction publique britannique ne le sont pas !

16. Le produit de la vente d'un bien d'équipement tel qu'un bien immobilier à l'étranger, où les fonds sont versés en Thaïlande, est une source populaire de fonds, la vente de certains produits d'investissement tels que les actions, les actions et les obligations en est une autre. Ces produits comprennent généralement deux parties, le capital et le bénéfice. Si le capital a été acquis avant le 1er janvier 2024, il est exonéré d'impôt thaïlandais. Une façon de séparer le capital et le bénéfice peut être d'avoir une évaluation ou une déclaration officielle datée du 1er janvier 2024, car tout ce qui a été gagné avant cette date n'est pas imposable. De plus, si le bénéfice a fait l'objet d'une déclaration de gains en capital dans le pays d'origine, cela peut également être exempt d'impôt thaïlandais, mais cela ne peut pas être garanti pour le moment, jusqu'à ce que les choses soient plus claires et soient à nouveau soumises aux conditions de toute CDI. VOUS devrez consulter la CDI entre la Thaïlande et votre pays d'origine pour bien comprendre quelles clauses particulières vous concernent.

17. Il semble que la plupart des revenus locatifs fonciers qui sont versés en Thaïlande soient considérés comme des revenus imposables et soient imposables ici, à moins bien sûr qu'ils n'aient été imposés dans le pays d'origine et/ou que la CDI n'interdise leur imposition (ce qui semble peu probable).

18. VOUS êtes responsable de déterminer si votre revenu imposable en Thaïlande dépasse le seuil et signifie que vous devez produire une déclaration de revenus. Ce revenu imposable peut comprendre des paiements de pension, des revenus de placement, des revenus de location ou tout autre type de revenu énuméré dans le lien ci-dessus. Si vous avez un revenu imposable de plus de 120 000 bahts par an, vous devez remplir une déclaration de revenus (60 000 bahts si votre seule source de revenus imposables est les intérêts bancaires payés en Thaïlande).

19. Avant de pouvoir déposer une déclaration de revenus en Thaïlande, vous devez obtenir un numéro d'identification fiscale ou TIN auprès des bureaux RD de votre région. Vous aurez besoin de votre passeport, d'un visa ou d'une prolongation valide et en cours de validité et, dans de nombreux domaines, d'un certificat de résidence du ministère de l'Immigration.

20. Remplir une déclaration de revenus est une affaire simple pour la plupart des gens, si vous avez des difficultés, le personnel du ministère du Revenu est extrêmement utile. Les déclarations de revenus doivent être déposées entre le 1er janvier et le 30 mars de chaque année, si vous produisez plus tard, des pénalités s'appliqueront.

21. L'impôt thaïlandais est divisé en tranches et est payable en fonction du montant du revenu imposable qui se trouve dans chaque tranche et qui est indiqué et lié ci-dessous :

Revenu imposable par an (Baht) Taux d'imposition

0 – 150 000 Exonérés

150,000 – 300,000 5%

300,000 – 500,000 10%

500,000 – 750,000 15%

750,000 – 1,000,000 20%

1,000,000 – 2,000,000 25%

2,000,000 – 4,000,000 30%

Plus de 4 000 000 35 %

https://www.mazars.co.th/Home/Insights/ … Income-Tax

22. Le système fiscal thaïlandais contient une série d'abattements, de déductions et d'exonérations qui vous aideront à réduire votre facture fiscale et ils sont très généreux. Il est facilement possible pour le retraité étranger expatrié moyen de réduire son revenu imposable de 500 000 bahts ou plus chaque année. Par exemple, un retraité âgé de 65 ans, marié et vivant ici à temps plein, subvenant aux besoins d'une femme thaïlandaise qui n'a pas de revenu et ne produit pas de déclaration de revenus, a droit à ce qui suit :

a. Allocation personnelle pour soi - 60 000

b. Allocation personnelle pour épouse - 60 000

c. Exemption pour les personnes âgées de plus de 65 ans - 190 000

d. 50 % des revenus de pension perçus, jusqu'à concurrence de 100 000 à 100 000

e. De plus, les 150 000 premiers revenus imposables sont détaxés et exonérés d'impôt

23. Des déductions et des allocations supplémentaires existent pour les primes d'assurance-maladie ou d'assurance-vie payées en Thaïlande. Une liste complète des déductions, des allocations et des exemptions se trouve ici

https://www.rd.go.th/english/6045.html ou de Sherrings ci-dessous.

https://sherrings.com/personal-tax-dedu … iland.html

24. Le système thaïlandais de déclaration de l'impôt sur le revenu est en ligne, mais n'est actuellement disponible qu'en langue thaïlandaise. Les formulaires fiscaux sont toutefois disponibles en anglais et peuvent être téléchargés à partir du lien ci-dessous. ATTENTION, les formulaires sont mis à jour chaque année et les formulaires 2023/24 pour l'année complète ne sont PAS encore disponibles :

https://www.rd.go.th/english/63902.html

25. Un simple exemple de formulaire d'impôt rempli pour une personne âgée de plus de 65 ans est présenté ci-dessous à titre indicatif.

https://aseannow.com/topic/1312534-taxa … t=18532562 26 

27. La déclaration de revenus en Thaïlande est basée sur le système de l'honneur, elle repose sur la déclaration de toutes les bonnes informations chaque année et il existe des sanctions sévères pour l'évasion fiscale thaïlandaise. Il serait stupide et grossièrement sous-estimer les capacités des RD de penser que ne rien faire et garder un profil bas signifie que vous devriez ignorer la fiscalité thaïlandaise. Très peu de personnes saines d'esprit aux États-Unis et au Royaume-Uni ignorent les autorités fiscales qui ont tendance à avoir une longue portée. Il n'est pas exclu qu'à un moment donné, un lien puisse être établi entre les déclarations fiscales et les prolongations de visa. Il existe déjà une loi qui oblige les étrangers à demander des certificats de décharge fiscale avant d'être autorisés à quitter le pays, mais elle n'est pas appliquée actuellement. Ces choses sont possibles parce que des choses similaires ont été adoptées dans plusieurs pays dans le passé, y compris les États-Unis.

28. Il existe plusieurs sources de renseignements fiscaux détaillés et les sites Web suivants sont liés :

https://www.rd.go.th/english/6045.html

https://sherrings.com/personal-income-t … iland.html

https://www.mazars.co.th/Home/Insights/ … Income-Tax

C'est intéressant mais en fait dans cette usine à gaz, nous ne sommes pour le moment pas plus avancé concernant notre statut !

🥴

D'où vient le texte ci-dessus ? traduit d'un texte du gouvernement thaïlandais ?

je viens de relire le traité de non double imposition, ils disent bien que les impôts sont à payer en France

Ce forum est un forum francais. Quel interet de nous expliquer les specificitees des USA ou de l'Angleterre ? Que je sache, ils ne vont pas venir lire en francais sur ce forum. Plus interessant serait de nous parler de ce qui s'ecrit pour les francais, belges, suisses par rapport aux accords de ces pays avec la Thailande, sur les retraites et la fiscalite des autres ressources, revenus et placements tranferes.

@franckporee

Perso j'ai trouvé ça très intéressant même si cela ne nous concerne pas directement...

Il est urgent de ne pas s'affoler.


Viendra le temps des exceptions voire des renonciations.

Inutile de commencer à faire des supposions , à affoler tout le monde ….

il y a un accord sur la double imposition entre la  france et la Thaïlande ….point …..

Bonjour a tous,


D abord mes excuses j ai omis de mentionner la source. Article paru en anglais dans Asean Now hier.


@franckporee : je me suis contente de traduire un texte dans son integralite rien d autre. L example etait pour les anglais il serait valable a priori pour toutes les nationalites.


a tous : oui il existe une convention fiscale entre la France et la Thailande stipulant que les revenus de source francaise sont a payer en France., cela n empechera pas la Thailande d exiger une declaration de revenus (frais  d expert comptable a prevoir)  et s il nous ponctionnent, il ne restera plus qu a faire les recours en faisant valoir l accord fiscal entre les deux pays. (Couts, duree et tracasseries paperassieres ????)


Je n ai fait aucune supposition ni alarmisme, simplement donne une information dans notre langue en disant que je pensais que les choses ne seront pas simples et faciles. Vous noterez , si vous avez lu attentivement ce texte , que celui ci est une base et non une decision definitive. Faites en ce que bon vous semblera, personnellement connaissant la mentalite locale je vois clairement les choses venir. Je reste dans l expectative pour connaitre les modalites finales officielles comme tout le monde et je prendrai mes decisions en fonction des evenements.


quant a " "il y a un accord sur la double imposition entre la  france et la Thaïlande ….point ….. ) je vous conseille d aller rechercher des elements sur ce qui se passe actuellement en Italie et vous comprendrez certainement un  peu mieux que le point barre ressemble plus a un poing dans la gueule pour les expats francais concernes.....et ca ressemble beaucoup a ce qui se trame ici, la retroactivite en moins....


Je me permets de vous rappeler que l histoire de l assurance maladie obligatoire sur les visa OA etait supposee ne jamais etre appliquee, on a vu le resutat........


Il existe depuis des dizaines d annes un texte imposant la presentation d un "Tax Clearance Certificate" pourt sortir du pays, jamais applique jusqu a present mais qui peut le devenir sans delai....... Wait and see ....


merci Piloutai  d avoir trouve de texte interessant, je prends cela comme un "merci d avoir fait le boulot...'


   ... Je reste dans l expectative pour connaitre les modalites finales officielles comme tout le monde et je prendrai mes decisions en fonction des evenements.

  -@el escondido

C'est surtout ça qui m'intéresse : que faire et comment le faire si on a quelque chose à payer ?

j'espère qu'on aura des explications précises

@Gerardthai


Oui, surtout que la declaration aux impots en thailande est dans quelques mois ...

Si nous avons a faire une declaration ce ne sera qu entre le 1 er janvier et le 31 Mars 2025 sur les revenus de 2024

@el escondido Merci pour ces informations qui sont une bel entrée en matière de ce qui nous attend. Je pense que ça va remettre en cause beaucoup de choses au niveau d'investissement éventuelle que nous pourrions faire en Thaïlande  …. Il est vrai que l'assurance obligatoire pour les visas. AO en est un bel exemple. .. Il n'y a pas grand chose qui les arrêtent (lol) Bonne journée à tous

On se calme, au moins pour retraités ( ou alors dites que j'ai mal compris )

j'ai soumis la question au Consulat, et d'après leur réponse, on devra faire une déclaration d'impôt ( à la mairie , auquel cas il faudra avoir un formulaire ), mais grâce à la Convention , on n'aura rien à payer

voici le texte du Consulat


"Suite à la nouvelle réglementation no Por. 161/2566 en date du 15 septembre 2023, mise en vigueur depuis le 1 janvier 2024, une personne résidente en Thailande plus de 180 jours (l'année fiscale) est obligée de déclarer ses revenus auprès de l'administration fiscale thaïlandaise.


La nouvelle réglementation exige que toutes les personnes qui transfèrent ses revenus de l'étranger, vers son compte en Thaïlande, doivent déclarer cette somme d'agent dans le formulaire de déclaration de revenus. Ce montant fait partie du calcul des impôts.

Les Français, qui bénéficient de l'application de la Convention, sont exemptés sous le système de "Tax Credit".

Ils devront présenter auprès de l'administration thaïlandaise les preuves de leur paiement de leurs impôts en France lors de la déclaration de revenus avant la fin du mois de Mars de l'année suivante.       


Pour les personnes domiciliées à Bangkok, elles devront se diriger vers « Revenue Office » de leur lieu de résidence. Il y en existe plusieurs dans Bangkok.

Pour les personnes domiciliés hors de Bangkok, elles devront se diriger vers la mairie.


Nous restons à votre disposition pour tout complément d'informations."


Mais la preuve à fournir, je suppose que c'est l'avis d'imposition, mais pour l'année 2023, ça ne peut être que l'avis de 2022 : je me trompe ?

@Gerardthai  merci pour vos informations. Bonne soirée

Bonjour,


Pour information, voici la convention fiscale entre la France et la Thailande :

https://www.impots.gouv.fr/sites/defaul … d_1970.pdf


Mais... en ce qui me concerne, c'est totalement indéchiffrable.


Bref, si quelqu'un parvient à déchiffrer cette convention, voici ma question : qu'en est-il du livret A?


Mon avis est que les intérêts du livret A sont dors et déjà imposables en Thaïlande mais que les impôts thaïlandais ne nous réclament rien. Par contre, avec cette nouvelle loi et les échanges d'informations automatisés qui y sont liés ça m'étonnerait que cela continue...


extraits de la convention fiscale :


Article 3 - Définitions générales

1. b) L'expression " un Etat contractant " désigne, suivant le contexte, la France ou la

Thaïlande.


Article 11 - Intérêts

1. Les intérêts provenant d'un Etat contractant et payés à un résident de l'autre Etat

contractant sont imposables dans cet autre Etat.


2. Toutefois, ces intérêts peuvent être imposés dans l'Etat contractant d'où ils proviennent et

selon la législation de cet Etat, mais, dans les cas ci-après, l'impôt ainsi établi ne peut

excéder :

a) 3 p. cent du montant des intérêts payés au titre de prêts ou de crédits accordés pour

une durée de quatre années ou plus avec la participation d'un organisme public de

financement, à un établissement public ou à une entreprise de l'autre Etat contractant et liés

à la vente de biens d'équipement ou à l'étude, à l'aménagement ou à la fourniture

d'installations industrielles, commerciales ou scientifiques ainsi que d'ouvrages publics ;

b) 10 p. cent du montant des intérêts payés à tout établissement financier qui est une

société de l'autre Etat contractant.


3. Nonobstant les dispositions du paragraphe 2, les intérêts visés au paragraphe 1 ne sont

pas imposables dans l'Etat contractant d'où ils proviennent, s'il s'agit d'intérêts payés à

l'autre Etat contractant ou à un établissement public de cet autre Etat contractant.


4. Le terme " intérêts " employé dans le présent article désigne les revenus des fonds

publics, des obligations d'emprunts, assorties ou non de garanties hypothécaires ou d'une

clause de participation aux bénéfices, et des créances de toute nature, ainsi que tous autres

produits assimilés aux revenus de sommes prêtées par la législation fiscale de l'Etat d'où

proviennent les revenus.


5. Les dispositions des paragraphes 1 et 2 ne s'appliquent pas lorsque le bénéficiaire des

intérêts, résident d'un Etat contractant, a, dans l'autre Etat contractant d'où proviennent les

intérêts, un établissement stable auquel se rattache effectivement la créance génératrice des

intérêts, à la condition que, conformément à la législation de cet autre Etat, les intérêts soient

imposés comme éléments des bénéfices de l'établissement stable. Dans ce cas, les

dispositions de l'article 7 sont applicables.


6. Les intérêts sont considérés comme provenant d'un Etat contractant lorsque le débiteur

est cet Etat lui-même, une collectivité locale ou un résident de cet Etat. Toutefois, lorsque le

débiteur des intérêts, qu'il soit ou non résident d'un Etat contractant, a dans un Etat

contractant un établissement stable pour lequel l'emprunt générateur des intérêts a été

contracté et qui supporte la charge de ces intérêts, lesdits intérêts sont réputés provenir de

l'Etat contractant où l'établissement stable est situé.


7. Si, par suite de relations spéciales existant entre le débiteur et le créancier ou que l'un et

l'autre entretiennent avec de tierces personnes, le montant des intérêts payés, compte tenu

de la créance pour laquelle ils sont versés, excède celui dont seraient convenus le débiteur

et le créancier en l'absence de pareilles relations, les dispositions du présent article ne

s'appliquent qu'à ce dernier montant. En ce cas, la partie excédentaire des paiements reste

imposable conformément à la législation de chaque Etat contractant et compte tenu des

autres dispositions de la présente Convention.


Cordialement,

Serge

Livret A imposable en Thaïlande ?

Pour moi la réponse est dans la phrase ci-après, mais peut-être que quelqu'un a un avis plus éclairé que le mien ?

"1. Les intérêts provenant d'un Etat contractant et payés à un résident de l'autre Etat contractant sont imposables dans cet autre Etat."

Donc, les intérêts du livret A ne sont pas imposables en France, mais imposables en Thaïlande ?

Bizarre, quand même : et les autres épargnes ? ça veut dire que les personnes détentrices d'un compte épargne paient 2 fois ( par ex le PEL )

Pourquoi les déclarer ? Vous croyez que les Thaïlandais savent que vous avez un livret A ?; de plus, on a dit qu'en tant que Français, on n'aurait rien à payer en Thaïlande

Quel est le problème?

Payer des impôts ? Oui!

2 fois pour les mêmes revenus ?  non!

Je n'y crois pas!, il y a des gens qui aiment se faire peur


    Quel est le problème?
Payer des impôts ? Oui!
2 fois pour les mêmes revenus ?  non!
Je n'y crois pas!, il y a des gens qui aiment se faire peur
   

    -@Patviathai

Il est effectivement urgent d attendre.

Bonjour

Pour le sujet de double taxation ,MEME PAS PEUR 1f601.svg1f601.svg

Par contre , pour nous sortir un nouveau truc special Farang 1f60b.svg

1f3cc.svg1f3cc.svg1f3cc.svg

on a dit qu'en tant que Français, on n'aurait rien à payer en Thaïlande -@Gerardthai


Il ne faut pas croire tout ce qu'"on" nous dit, car "on" ne s'engage jamais et dit souvent n'importe quoi...


A ce que je "pense" avoir compris :

  • si vous percevez juste un pension en France, et possédez un livret A (même plein), et ne percevez pas plus de 60 000 bahts d'intérêts sur des comptes Thaïlandais alors vous n'avez rien à déclarer
  • si vos revenus non protégés par la convention dépassent 120 000 bahts par an alors vous devez les déclarer en Thailande. Toute la difficulté est de savoir ce que la convention protège et ne protège pas

@sergio-fr

Une convention, ça se modifie ou ça s'annule, mais la décision est très politique.

Le gouvernement doit œuvrer pour contrer l'ogre chinois et toutes les mafias qui blanchissent aisément de l'argent à tour de bras dans ce pays; le retraité "moyen" européen ne devrait pas être inquiété à mon avis.

@Patviathai


A voir avec cette nouvelle loi qui n'est pas faite uniquement pour leurs amis chinois...

@cash 56

Il y a une convention de non double imposition entre la France et la Thaïlande

@sergio-fr

En Diplomatie, la notion d'ami est très relative .. 1f60b.svg

C'est le dernier de mes soucis , car je reste persuadé que nos retraites ne sont pas concernées par cette mesure

…..car pratiquement impossible à contrôler…

au cas où ….je virerais l'argent sur le compte de mon épouse….


    C'est le dernier de mes soucis , car je reste persuadé que nos retraites ne sont pas concernées par cette mesure
…..car pratiquement impossible à contrôler…
au cas où ….je virerais l'argent sur le compte de mon épouse….
   

    -@NAVIGATEUR30

En fait je pense que c'est justement pour taxer l'argent venant de l'étranger sur des comptes de thaïlandais que l'État voudrait faire cette imposition...

@Piloutahai


Bonjour


Vous avez parfaitement raison. Le premier objectif du fisc Thai est de taxer l argent importe par Les Thais depuis des comptes etrangers et pour en avoir discute avec une amie Thai vivant partiellement aux US, ils ont deja parfaitement compris  la mauvaise surprise. Nous allons etre Les victimes collaterales de cette loi, l opportunite est trop belle sous couvert d egalite. Je suis en relation avec un ami Tax Advisor officiel Thai pour comprendre le mecanisme et ses consequences a la vue des connaissances actuelles du texte et des que j ai son avis j en ferai part ici. Je pense avoir bien senti le vent venir mais je veux pas m epancher avant de savoir..... Suite au prochain episode.


Cordialement