Impôts et taxes en Indonésie

les impots
Shutterstock.com
Actualisé 2018-06-28 14:55

À compter de votre date d'arrivée jusqu'à la date de votre départ définitif, vous serez considéré comme contribuable résident si vous séjournez en Indonésie plus de 183 jours sur une période de 12 mois. Cet article vous en dit plus sur vos obligations fiscales durant votre expatriation en Indonésie.

En tant que contribuable résident en Indonésie, vous devrez déclarer vos actifs et passifs à la fin de chaque exercice fiscal. Il est important de vous tenir au courant des termes de toute convention fiscale qui existe entre votre pays d'origine et l'Indonésie, car cela pourrait avoir des répercussions sur votre taxation. Vous pouvez obtenir un certificat de domicile qui prouvera votre statut de résident, afin de prétendre à certains avantages en vertu des conventions de double imposition.

En Indonésie, ne pas payer ses impôts en temps et en heure est passible d'intérêts supplémentaires : 2 % du montant à payer par mois de retard. Ne pas produire sa déclaration fiscale à temps est passible d'une amende pour dépôt tardif. Dans certaines circonstances, cela peut être considéré comme un acte criminel qui débouche sur une peine d'emprisonnement.

Bon à savoir :

En tant qu'expatrié, en plus de l'impôt sur le revenu, vous devrez verser des cotisations pour les régimes de sécurité sociale, tels que le régime de main-d'œuvre du pays (BPJS Ketenagakerjaan) et le régime de soins de santé (BPJS Kesehatan), obligatoires pour les ressortissants indonésiens et étrangers travaillant en Indonésie pendant au moins la moitié de l'année. Lors du renouvellement de votre permis de travail, vous devrez être en mesure de prouver votre participation à ces régimes de sécurité sociale.

Pour plus de précisions concernant vos obligations en Indonésie, adressez-vous à un spécialiste ou demandez conseil à votre employeur. Notez toutefois que le paiement d'impôts dans les temps impartis est considéré comme votre responsabilité en tant qu'étranger résidant dans le pays.

Obligations fiscales en Indonésie

En Indonésie, les revenus professionnels sont imposables, quel que soit leur pays de provenance. En plus du salaire mensuel, le revenu imposable comprend les primes, les commissions et toutes les indemnités, telles que le logement, l'éducation et les soins médicaux.

En tant que contribuable résident, vous devez vous inscrire auprès du bureau fiscal indonésien et obtenir un numéro d'identification fiscale, le NPWP. Vous devez également faire « radier » ce numéro d'identification fiscale lorsque vous quitterez définitivement l'Indonésie. Ceux qui ne disposent pas d'un NPWP peuvent être soumis à une majoration de 20 % en plus des taux de base de l'impôt sur le revenu.

Tout en vivant dans le pays, vous serez imposé sur vos revenus étrangers, indépendamment de la source, de sorte que vous devrez produire une déclaration d'impôts sur le revenu annuel, vos actifs et passifs. Vous devez conserver tous les documents indiquant vos revenus, impôts payés, actifs et passifs déclarés sur votre déclaration de revenus pendant une période minimale de 10 ans. Ceux-ci peuvent inclure des relevés bancaires, des déclarations de revenus étrangers et des certificats de propriété.

Important :

Votre déclaration de revenus annuelle s'applique sur la période allant du 1er janvier au 31 décembre et doit être déposée au bureau des impôts où vous êtes enregistré au plus tard le 31 mars de l'année suivante. Le bureau des impôts encourage désormais les contribuables à utiliser le système de dépôt électronique pour améliorer leur gestion et éviter de longues files d'attente

Taux d'imposition et déductions en Indonésie

En tant que contribuable résident, vous serez assujetti aux taux suivants sur vos revenus imposables :

  • 5 % - jusqu'à 50 000 000 IDR
  • 15 % - De 50 000 000 à 250 000 000 IDR
  • 25 % - De 250 000 000 à 500 000 000 IDR
  • 30 % - Plus de 500 000 000 IDR

Toutefois, il convient de noter que vous pouvez être admissible à certaines déductions lors du calcul de votre revenu imposable. Ceux-ci dépendront de votre situation personnelle et incluront le conjoint ou le soutien à charge, les cotisations à un fonds de pension approuvé, et les contributions religieuses obligatoires, telles que la zakat.

Rendez-vous fiscaux importants en Indonésie

Lorsqu'il s'agit de payer des impôts en Indonésie, certaines dates sont à retenir :

L'année fiscale indonésienne s'étend du 1er janvier au 31 décembre.

Vous devez régler toute taxe mensuelle provisoire due le 15 de chaque mois suivant. Par exemple, le versement d'impôt pour septembre 2017 devrait être payé avant le 15 octobre 2017.

Vous devez produire et payer votre déclaration annuelle de revenus personnels avant le 31 mars de chaque année. Ainsi, votre déclaration de revenus pour l'année fiscale 2017 devrait être déposée avant le 31 mars 2018. Une prolongation peut être demandée si nécessaire. En retour, vous disposerez d'un délai maximal de deux mois si elle est approuvée et accordée par le bureau des impôts. Cependant, vous ne pouvez pas demander une prolongation de la date limite de paiement des taxes.

Lien utile :

Indonesia Individual Income Tax Guide 2017

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.