Se déplacer en Indonésie

transport traditionnel
Shutterstock.com
Actualisé 2022-07-26 11:43

En raison des embouteillages et du chaos urbain, se déplacer dans les grandes villes indonésiennes n'est pas chose aisée. Toutefois, les options ne manquent pas en ce qui concerne les moyens de transport pour ceux qui choisissent de s'installer en Indonésie. En route à travers cet article !

En Indonésie, on utilise communément la voiture particulière, les taxis, les bemos (minibus publics), les ojeks (motos) et les becaks (cyclo-pousse) pour les trajets courts du quotidien. Le réseau ferroviaire est présent sur certaines îles, comme Java, et il est généralement fiable et efficace.

Pour les trajets plus longs, les vols domestiques au départ de la plupart des grandes villes sont généralement assez abordables, mais si vous préférez rester sur terre, le bateau peut être un moyen pratique de passer d'une île à l'autre.

Il existe un grand nombre de modes de transport en Indonésie. Ainsi, les taxis officiels sont facilement disponibles dans les grandes villes, tout comme le dokar, chariot à deux roues tiré par des chevaux, à emprunter un peu partout à travers l'archipel. Quoi qu'il en soit, le mode de transport que vous choisirez dépendra de votre lieu de départ, de votre destination, de votre budget et des contraintes de temps, car certains sont sans doute plus confortables, plus rapides, mais plus chers que d'autres.

Sachez également que le trafic peut devenir intense dans certaines grandes villes d'Indonésie, et surtout à Jakarta et Bali. Les bouchons sont encore plus épais à l'occasion de certaines célébrations, donc mieux vaut prendre vos dispositions à l'avance. Par exemple, il est de coutume que les musulmans indonésiens reviennent dans leur village ou ville d'origine pour célébrer l'Eid (la fin du Ramadan). À cette occasion, il n'est pas rare que des millions de véhicules se retrouvent bloqués sur les routes pendant plus de 10 ou 15 heures. Vous êtes prévenus !

Découvrez ci-dessous certains des moyens de transport les plus populaires en Indonésie.

Se déplacer en Ojek

Les Ojeks sont des moto-taxis dédiés au transport des passagers. Vous les trouverez autour de la plupart des terminaux et des sites principaux, ainsi qu'aux intersections. En raison de leur taille, ils se faufilent facilement à travers la circulation à Jakarta, de plus, ils sont particulièrement populaires à Bali.

Négociez le prix du trajet avant le départ. Autrement, l'application mobile Go-Jek permet de commander un ojek dans les grandes villes à prix raisonnable.

Se déplacer en Bemo

Le bemo (parfois appelé angkot, taksi, opelet, mikrolet, angkude ou pete-pete selon la région) est une fourgonnette ou un minibus dont les sièges ont été remplacés par des bancs. Les places peuvent être plutôt exiguës, d'autant plus que les conducteurs tendent à remplir au maximum leur véhicule avant de partir.

La plupart des bemos opèrent le long des routes habituelles, mais ils peuvent ramasser et déposer les voyageurs à n'importe quel moment du trajet.

En raison de leur taille et de leur mode de fonctionnement, les bemos sont relativement bon marché et assez petits pour négocier des routes étroites. Toutefois, choisissez ce mode de transport uniquement si vous avez un tout petit budget, les conducteurs étant connus pour essayer d'augmenter les tarifs lorsqu'il s'agit de passagers étrangers. Pour éviter tout inconvénient, il est conseillé de demander le tarif réel à une source fiable ou d'essayer de voir ce que les autres passagers paient.

Se déplacer en Becak

Traditionnellement, le becak est un vélo à trois roues avec un siège passager à l'avant. Il s'agit d'une évolution du pousse-pousse d'antan, tiré manuellement. Tout comme la cigarette au clou de girofle ou la marionnette wayang kulit, le becak est un des symboles de l'Indonésie. Les styles peuvent varier d'une ville à l'autre, et aujourd'hui, il existe des becaks motorisés, plutôt bruyants, mais bon marché pour se déplacer.

Le becak est interdit dans les rues principales de certaines grandes villes, mais ils sont parfaits pour se déplacer dans les rues étroites. Assurez-vous de convenir d'un prix avec le chauffeur avant de monter. S'il y a deux passagers, assurez-vous de tomber d'accord sur un prix incluant les deux.

Se déplacer en Bajaj

Un bajaj est une sorte de pousse-pousse motorisé ou de tuk-tuk capable de transporter jusqu'à cinq passagers, selon la taille et le nombre de bagages. Autrefois, il s'agissait d'un moyen de transport extrêmement populaire à Jakarta, mais leur nombre a diminué de façon drastique.

Aujourd'hui, certains bajaj fonctionnent au gaz naturel ou à l'électricité, qui sont plus écologiques et moins bruyants que la version traditionnelle à moteur diesel.

Se déplacer en Dokar et en taxi fluviaux

Le dokar est une calèche tirée par des chevaux, un mode de transport traditionnel à Jakarta qui devient de plus en plus difficile à trouver. Aujourd'hui, le dokar est le plus souvent utilisé pour transporter de la marchandise entre les marchés.

À l'époque, avant que le bajaj, le becak et l'ojek ne deviennent populaires, les habitants de la capitale se déplaçaient le long des nombreux canaux et rivières sur des bateaux. Si aujourd'hui il y a encore quelques perahu penyeberangan (taxis fluviaux), ces derniers sont utilisés pour traverser la rivière depuis une route principale vers les villages situés sur l'autre rive.

Se déplacer en bus

En dehors de Java et de Bali, les bus ne sont pas très populaires en tant que moyen de transport en ville. Il existe toutefois un système de bus relativement étendu à Jakarta, qui est abordable. À bord, faites très attention aux pickpockets.

Se déplacer en taxi

Abordables, les taxis sont un moyen commode de se déplacer en Indonésie. Toutefois, mieux vaut éviter les heures de pointe. Essayez d'emprunter un véhicule équipé d'un compteur. Vous ne devriez pas avoir de mal à en trouver, ils sont nombreux dans les grandes villes. Assurez-vous que le compteur (argo) est allumé, autrement, convenez d'un prix avant le départ.

Bluebird Taxis propose ses services dans les grandes villes et les zones touristiques. Les chauffeurs utilisent un compteur et peuvent généralement communiquer en anglais. De plus, la compagnie dispose d'une application mobile, dédiée à la commande d'un véhicule.

Grab Car est la version sud-est asiatique d'Uber, mais à des tarifs plus abordables.

Applications de type Uber en Indonésie

Uber était autrefois présent en Indonésie, mais l'application de transport a cessé ses activités dans la plupart des pays d'Asie du Sud-Est depuis 2018, suite à la signature d'un accord de partenariat avec son concurrent Grab. De nos jours, seuls Grab et Go-Jek restent présents sur ce marché en Indonésie. Go-Jek étant une entreprise locale, Grab a plus de mal à s'implanter durablement dans le pays qu'ailleurs dans la région. Les Indonésiens ont en effet tendance à soutenir plus favorablement les entrepreneurs locaux. De plus, les chauffeurs de taxis voient d'un très mauvais œil cette concurrence, et se sont généralement octroyé la chasse gardée des aéroports et des hôtels.

Louer une voiture ou une moto en Indonésie

Pour plus d'indépendance et de flexibilité en Indonésie, vous pouvez louer (ou même acheter) votre propre voiture ou moto. Vous avez également la possibilité de louer une moto à court terme et, sur des îles comme Bali, il est facile de louer auprès des nombreuses agences de location spécialement pensées pour les expatriés.

Si vous souhaitez louer à long terme, alors assurez-vous de négocier le harga terbaik (meilleur prix). Plus la location est longue, moins le tarif sera élevé. Assurez-vous qu'un casque est inclus et que le compartiment sous le siège se verrouille solidement.

Enfin, vous pouvez simplement louer une voiture en Indonésie et un chauffeur pour une journée, voire pour une plus longue période. Cette alternative peut être particulièrement utile si vous n'avez jamais conduit en Indonésie auparavant et lors de votre recherche de logement en Indonésie. La location d'un véhicule avec chauffeur ne coûte pas plus cher que la location seule d'un véhicule.

Liens utiles :

Bluebird Taxis

Grab Car

Go-Jek

Taxi Calculator pour Jakarta

Prix des tickets de bus en Indonésie

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.