Créer une entreprise en Indonésie

entreprises en Indonesie
Shutterstock.com
Actualisé 2022-07-28 15:05

En raison de l'importante population du pays, de sa main-d'œuvre abordable et de l'abondance de ressources naturelles, l'Indonésie offre de nombreuses opportunités aux investisseurs étrangers. D'ailleurs, l'indice d'investissement direct étranger (IDE) augmente chaque année en Indonésie.

L'Indonésie a connu une croissance importante durant les 50 dernières années, passant graduellement depuis les années 60 d'une économie essentiellement axée sur l'agriculture à une culture de production et d'importation, largement boostée par le boom pétrolier. Le pays possède en effet des réserves pétrolières non négligeables.

Possédant de nos jours une économie mixte mariant investissements du secteur privé et du secteur public, l'Indonésie est classée en 2021 17ème économie mondiale pour son Produit Intérieur Brut (PIB) nominal, et 7eme en termes de parité du pouvoir d'achat (PPA). Les estimations pour ces deux mesures de performance économique sont respectivement de 1,159 milliard de dollars US et 3,507 milliards de dollars US. Le PIB par habitant se situe à plus de 4 000 dollars. En 2022, l'Indonésie a gagné un rang au classement des pays les plus riches de la planète, avec un PIB de 1 247 milliards de dollars.

Grâce à ce rapide développement économique, la classe moyenne croît rapidement en Indonésie. Aussi, elle devient une cible précieuse pour les investisseurs. Le pouvoir d'achat augmente, tout comme les tendances consuméristes. Selon McKinsey, « 90 millions d'Indonésiens rejoindront la classe moyenne d'ici 2030 ... Pour les entreprises, cela représentera 1 milliard de dollars supplémentaires en dépenses annuelles de la part de consommateurs de plus en plus sophistiqués ». Ces estimations ont toutefois été effectuées avant le début de la pandémie de Covid-19 en Indonésie, qui a eu une incidence économique importante sur le pouvoir d'achat de la population locale.

L'Indonésie a également gravi les échelons dans le projet Doing Business de la Banque mondiale, qui mesure si les réformes facilitent la conduite des affaires dans le pays. Il est donc compréhensible que l'attrait pour la création d'entreprise et l'investissement en Indonésie augmentent. Toutefois, il est important de s'organiser et de suivre les lois à la lettre, même si elles peuvent parfois sembler confuses. Pour bien faire les choses, il est conseillé de contacter au préalable un agent qualifié ou le Conseil indonésien de coordination des investissements afin d'établir un plan d'action concret. Dans la mesure du possible, il est également conseillé de rentrer en contact avec d'autres investisseurs pour obtenir des conseils.

Bien qu'il semble plus facile d'année en année de faire des affaires en Indonésie, il ne faut pas prendre l'aspect administratif à la légère. Néanmoins, il faut considérer cette partie du processus comme une occasion d'en savoir plus sur un marché où la concurrence étrangère est encore gérable. Pour la motivation, ce parcours bureaucratique vous permettra, à terme, d'accéder à une base de consommateurs pesant 260 millions de dollars.

Il est essentiel de demander et d'obtenir les permis requis en Indonésie, tout en gardant à l'esprit que cela coûte du temps et de l'argent. En conséquence, planifiez votre projet bien en amont, en envisageant de créer votre entreprise avant d'avoir un contrat important plutôt que l'inverse.

Dans quels secteurs investir en Indonésie ?

De nos jours, les trois secteurs économiques indonésiens les plus importants sont les services (environ 47% du PIB), l'industrie (environ 39% du PIB) et l'agriculture (environ 21 % du PIB). Parmi les activités économiques les plus intéressantes pour les investisseurs de tous bords, on compte la manufacture, le tourisme, l'e-commerce et le secteur digital, et enfin les infrastructures. Ces quatre activités ont en effet été identifiées par le gouvernement comme celles possédant le plus grand potentiel de croissance et pouvant apporter le plus de bénéfices au peuple indonésien.

Toutefois, vous devrez garder en tête que le développement d'infrastructures, et l'immobilier en général, restent plutôt réservés aux capitaux locaux publics ou privés, et ce malgré l'ouverture récente du pays aux investissements étrangers.

Le secteur touristique a été durement touché par la crise Covid-19, mais il reste l'un des principaux patrimoines économiques de l'Indonésie. L'île de Bali, particulièrement, possède une attractivité touristique de niveau mondial, et l'île reste sans conteste la plus développée du pays en termes d'infrastructures touristiques, d'établissements hôteliers et de fréquentation par des vacanciers venant des quatre coins de la planète. Cependant, le potentiel du tourisme indonésien est beaucoup plus grand. Il faut avouer qu'avec plus de 17 000 îles paradisiaques bordées de plages magnifiques faisant partie du territoire national, les opportunités restent nombreuses pour ceux qui souhaitent investir dans le tourisme en Indonésie.

L'Indonésie a également lancé une digitalisation nationale, mais il faut avouer que les performances et les avancées à ce niveau restent inférieures à celles des autres pays de la région, en particulier la Malaisie et Singapour. C'est la raison pour laquelle l'e-commerce a été identifié par le gouvernement comme l'un des secteurs d'investissements nécessitant davantage d'efforts financiers et que plusieurs facilités ont été mises en place pour les investisseurs dans ce secteur.

Enfin, investir dans la manufacture devrait permettre de réduire la dépendance du pays aux importations mais aussi de réduire le coût des commodités, estime le gouvernement, qui espère attirer des entreprises internationales prêtes à s'implanter localement.

Ouverture à l'investissement étranger en Indonésie

L'Indonésie a longtemps eu tendance à être très fermée aux investissements provenant de l'étranger, et à favoriser lourdement l'investissement local. Le pays était ainsi auparavant l'un des seuls de la planète à avoir établi une Negative Investment List, une liste des secteurs économiques accessibles aux investisseurs venus d'ailleurs. Cependant, suite à la crise économique mondiale provoquée par la pandémie de Covid-19, les autorités locales ont pris la décision d'ouvrir le pays aux investissements étrangers pour favoriser la reprise économique nationale.

La Negative Investment List a ainsi été remplacée par une Positive Investment List, et les secteurs interdits aux investissements étrangers ont ete reduits a seulement six activités économiques illégales en Indonésie comme la production de produits stupéfiants, la pêche d'espèces protégées ou encore l'exploitation du récif corallien, entre autres. Désormais, toutes les activités économiques nationales sont techniquement ouvertes aux investisseurs étrangers, mais le degré d'ouverture diffère selon les secteurs.

Investissement public/privé en Indonésie

L'investissement public est très important en Indonésie. L'on compte pas moins de 164 entreprises publiques à travers le pays. L'État contrôle les prix sur de nombreuses commodités de base, incluant le riz, le pétrole et l'électricité. Cette politique a d'ailleurs conduit le gouvernement indonésien à bannir l'exportation d'huile de palme en 2022, dont le pays est le premier producteur mondial, dans l'objectif de mieux contrôler les prix de vente de l'huile au niveau national suite à une envolée des coûts et une vague de protestations de la part de la population. Cette décision a eu un impact considérable sur les prix de la nourriture au niveau international, étant donné que l'huile de palme entre dans la composition d'un grand nombre de produits alimentaires.

Cette importante participation de l'État dans les activités économiques nationales a permis au pays de conserver un taux de performance économique important au fil du temps, mais a néanmoins eu tendance à favoriser les actes de corruptions institutionnelles. Cependant la corruption, qui est depuis longtemps un problème en Indonésie, est en cours de traitement. Ainsi, selon l'Indice de perception de la corruption de , l'Indonésie apporte lentement, mais sûrement, des améliorations. En 2021, l'Indonésie était située à la 96ème place du classement de l'indice de perception de corruption de Transparency International, améliorant ainsi son classement d'une place par rapport à l'année précédente.

Quels sont les différents types d'entreprises en Indonésie ?

Si vous envisagez de générer des revenus en vendant des produits ou des services en Indonésie, vous devrez établir une « Société à responsabilité limitée d'investissement étranger » (Perseroan Terbatas Penanaman Modal Asing - PT PMA). Il s'agit de l'entité juridique par laquelle tout investisseur étranger est autorisé à mener des activités commerciales en Indonésie.

La PT PMA peut être détenue à 100 % ou en partie par des étrangers.

Quelles sont les procédures et exigences pour créer une entreprise en Indonésie ?

Au moins deux actionnaires sont nécessaires pour établir une PT PMA, et au moins un de ces deux actionnaires devra être un étranger. Il devra obtenir un numéro d'identification fiscale (NPWP) et un permis de travail (KITAS).

Si vous décidez d'établir une société étrangère en Indonésie, contactez l'Indonesia Investment Coordinating Board (BKPM). Cette agence de services est dédiée au traitement des investissements étrangers en Indonésie.

Autrement, si vous ne souhaitez pas gérer toute la partie administrative, vous pouvez solliciter les services d'une entreprise locale spécialisée dans la mise en place de PMA PT ou de bureaux de représentation pour les étrangers. Assurez-vous que votre agent est digne de confiance, qu'il est capable de fournir des références et qu'il est au courant des réglementations BKPM (qui changent régulièrement). Une fois que vous avez choisi un agent fiable, envoyez-lui tous les documents requis afin qu'il puisse prendre en charge toutes les procédures en votre nom auprès du BKPM.

Afin d'établir une PMA PT, vous devrez respecter les exigences de capital minimum pour l'investissement étranger, qui s'élève actuellement à 2,5 milliards IDR, soit moins de 200 000 dollars US. Auparavant, le gouvernement indonésien avait fixé une exigence relativement élevée dans le but d'attirer les grandes entreprises et les investisseurs, tout en protégeant les petites entreprises locales, mais le pays a récemment ouvert davantage son économie aux investissements étrangers afin de favoriser la reprise de la croissance après la crise Covid-19 (voir plus haut).

En théorie, le capital libéré représente 25 % de cette exigence, mais dans certaines industries ce montant est plus élevé. Toutefois, en pratique, dans la plupart des secteurs, un PT PMA est souvent établi sans qu'un investisseur étranger ait besoin de transférer le capital versé sur un compte bancaire indonésien, à condition que les actionnaires de la PT PMA signent une déclaration de capital stipulant que le capital libéré peut être transféré si nécessaire.

Afin de mettre en place un PT PMA en Indonésie, vous aurez besoin des documents suivants :

  • Une licence principale et une licence commerciale du BKPM
  • Un acte d'établissement légalisé par un notaire public. Ce document doit détailler les membres fondateurs, le conseil d'administration, le conseil des commissaires et tous les actionnaires.
  • Le statut d'entité légale du PT PMA par le Ministère du droit et des droits de l'homme
  • Une lettre de domicile de l'autorité locale de district
  • Un numéro d'identification fiscale (NPWP) et une confirmation d'entreprise imposable (PKP)
  • Un certificat d'enregistrement d'entreprise (TDP) pour les services de licences intégrées (BPPT)
  • Un rapport sur la main-d'œuvre et un rapport sur le bien-être de l'entreprise du ministère de la Main-d'œuvre

Une fois votre PT PTMA établie, assurez-vous de déclarer vos impôts à temps, étape surveillée de très près par les autorités indonésiennes.

Vous devez également savoir que l'assurance maladie est désormais obligatoire et que chaque ATP doit déclarer son activité.

Liens utiles :

BKPM

KEMLU - Ministère des Affaires étrangères d'Indonésie

Doing Business - Créer une entreprise en Indonésie

Chambre de Commerce et de l'Industrie d'Indonésie

Indonesia Investments

Imigrasi dan hak manusia Asasi - Département de l'Immigration d'Indonésie

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.