Visas pour le Brésil

utilisation d'un tampon sur un papier
Shutterstock.com
Actualisé 2022-06-09 13:22

Le Brésil ne demande qu'à être exploré. Mais avant de réserver votre hôtel et votre vol, vérifiez si vous devez demander un visa.

Visas touristiques

Généralement, le Brésil suit une politique de réciprocité : si votre pays exige que les Brésiliens obtiennent un visa pour entrer, alors vous aurez probablement besoin d'un visa pour entrer au Brésil. Toutefois, pour tout séjour au Brésil ne dépassant pas 90 jours, la plupart des touristes sont dispensés de la demande de visa. Il leur suffit de présenter un passeport valide au moins six mois après la date de passage à la frontière.

Les exceptions

  • Si vous êtes citoyen de Djibouti, vous devez demander un visa touristique pour visiter le Brésil.
  • Si vous êtes citoyen du Venezuela, vous devez faire une demande de visa pour tout séjour de plus de 60 jours.
  • Si vous êtes citoyen du Bhoutan, de la République centrafricaine ou de Taïwan, votre visa touristique sera délivré sur un laissez-passer. Celui-ci est délivré aux personnes originaires de pays non reconnus par le gouvernement brésilien.

La demande de visa doit être déposée auprès du consulat ou de l'ambassade désigner pour desservir votre zone de résidence. Toute demande déposée auprès d'un autre consulat entraîne un non traitement de la demande.

Pour demander une prolongation de visa de 90 jours supplémentaires une fois au Brésil, rendez-vous dans l'un bureau de la police fédérale. La prolongation est accordée dans la majorité des cas, mais une seule prolongation est possible.

Dans tous les cas, le visa touristique permet un séjour d'un maximum de 180 jours par an au Brésil. Il faut donc attendre l'année suivante pour revenir sur le territoire brésilien avec un nouveau visa touristique.

Les visas de travail

Les visas de travail pour le Brésil peuvent être délivrés aux personnes possédant des compétences particulières et difficiles à trouver sur place. Sont concernés, notamment les travailleurs des plates-formes pétrolières, les ingénieurs et certains professionnels de la santé.

En pratique, cependant, le visa de travail brésilien est difficile à obtenir. En effet, l'entreprise brésilienne qui recrute doit prouver que l'embauche d'un candidat étranger est la seule solution, du fait de l'absence de ses compétences localement. Notez également que la plupart des emplois au Brésil requièrent une bonne compréhension du portugais.

Contrairement à de nombreux autres pays, le Brésil ne possède pas de programme dédié à l'immigration d'anglophones à des fins d'enseignement ou de soutien scolaire en anglais. Le pays considère que la maîtrise de l'anglais en tant que langue maternelle ne suffit pas à elle seule pour qualifier au visa de travail. En contrepartie, certaines écoles de langues peuvent être disposées à parrainer les candidats étrangers anglophones.

Le visa de travail brésilien est valable pour un maximum de deux ans, après quoi son bénéficiaire peut demander un renouvellement. Cette démarche est bien plus facile à accomplir que celle pour l'obtention du visa de travail ! Il est également possible de demander la transformation du visa de travail en visa permanent.

Notez que même si vous n'êtes pas admissible à un visa de travail, vous pouvez travailler légalement au Brésil à condition d'avoir la résidence permanente.

Visas permanents au Brésil

Le statut de résident permanent donne de nombreux avantages, notamment la possibilité d'ouvrir un compte bancaire, la liberté de sortir du Brésil et d'y revenir, l'accès au système de santé public et le droit de travailler légalement. Il existe plusieurs types de visas permanents.

Les visas de retraite s'adressent aux étrangers âgés d'au moins 60 ans (ou ayant un conjoint âgé d'au moins 60 ans) et qui peuvent prouver un revenu mensuel régulier d'au moins 2 000 $ US. En remplissant l'une de ces conditions et en l'absence de casier judiciaire, le visa de retraite au Brésil est généralement assez facile à obtenir.

Les visas permanents sont accordés aux personnes mariées à un citoyen brésilien ou à une personne ayant la résidence permanente au Brésil.

Les autres types d'union

Les mariages homosexuels sont désormais reconnus au Brésil.

L'union civile stable avec un Brésiliens est considérée de la même manière que les mariages traditionnels. La loi brésilienne ne définit pas clairement le concept d'union stable, aussi, il faut fournir suffisamment de preuves pour convaincre un juge de l'admissibilité d'une relation.

Le visa permanent est également accordé aux parents d'enfants nés au Brésil. Qui plus est, tout enfant né durant le séjour de ses parents au Brésil obtient la nationalité brésilienne. Attention, cette citoyenneté ne s'étend pas automatiquement aux parents, qui obtiennent en revanche le statut de résident permanent.

La visa d'investisseur est octroyé aux étrangers investissant un minimum de 500 000 reals brésiliens. Ce montant peut être inférieur si l'investisseur recrute 10 employés brésiliens. Le processus requiert un investisseur actif, dont l'entreprise crée des emplois pour les Brésiliens. Le plan d'affaires est donc scrupuleusement examiné avant approbation et l'investisseur doit présenter périodiquement un rapport à l'un des représentants du gouvernement.

Le visa d'investisseur n'est pas recommandé pour celles et ceux uniquement candidats à la résidence au Brésil, car son obtention est complexe.

Autres types de visas

Le visa étudiant brésilien est accordé aux étrangers inscrits auprès d'un établissement qualifié. Ce dernier peut alors assister l'étudiant étranger dans les démarches d'obtention de son visa, qui est d'ailleurs valable uniquement pour la durée des études.

Les visas missionnaires sont accordés pour un an à compter de leur date de délivrance. Vérifiez auprès du consulat brésilien desservant votre région pour connaître les exigences spécifiques à son obtention.

Le Brésil ne propose pas spécifiquement de visas pour le service volontaire. De plus, il n'y a pas de programmes de recrutement d'anglophones désireux d'enseigner dans les écoles publiques, contrairement à certains autres pays.

Dépassement de séjour au Brésil

Comme chaque pays, le Brésil régule les temps de séjour des étrangers qui visitent son territoire. En cas de dépassement, les contrevenants sont punissables d'une amende de 120 R$ (environ 20 USD) pour chaque jour de dépassement. Dès lors de leur verbalisation, ils ont un délai de 7 jours pour quitter le territoire brésilien et sont interdits de territoire pendant 6 mois.

Bien que l'obtention de la résidence permanente au Brésil puisse s'avérer difficile, il est assez facile d'y séjourner jusqu'à 180 jours en tant que touriste. Choisissez simplement un lieu et les mois que vous souhaitez visiter !

Lien utile :

Site officiel du gouvernement brésilien

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.