formulaire d'impots
Shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

Serez-vous imposable une fois expatrié au Maroc ? Que vous déménagiez au sein de ce royaume pour travailler, pour créer une entreprise ou pour prendre votre retraite, voici tout ce que vous devez savoir sur le système fiscal marocain.

Si vous allez travailler au Maroc ou si vous avez l'intention d'y créer une entreprise, il est important de connaître un tant soit peu le système fiscal local. En effet, il existe différents types de taxes : les impôts directs, la taxe sur la valeur ajoutée, les frais d'enregistrement et de timbre. Vous serez principalement concerné par l'impôt sur le revenu si vous êtes salarié, ou alors à l'impôt sur les sociétés, si vous créez une entreprise.

Impôt sur le revenu au Maroc

Au Maroc, l'impôt est déduit directement à la source par l'employeur, versé au Trésor et figure sur le bulletin de paie. Notez également que les salaires, les indemnités, les émoluments et les pensions sont considérés comme un revenu.

Vous serez imposable si vous êtes physiquement présent au Maroc et si vous y résidez. Ainsi, sont assujettis à l'impôt sur le revenu les salariés percevant un revenu, ainsi que les personnes qui perçoivent des revenus immobiliers ou agricoles au Maroc.

Si vous avez pris votre retraite et que vous êtes résident actuel du Maroc, vous aurez droit à une réduction de 80 % du montant imposable en transférant votre argent sur un compte bancaire local, en dirhams. Pour cela, vous devrez produire une déclaration chaque année, détaillant votre revenu total, fournir un certificat de pension, ainsi qu'un justificatif indiquant le montant reçu sur votre compte.

Barème d'imposition au Maroc

Découvrez le barème d'imposition applicable au Maroc, au moment de la rédaction de cet article :

Barème de l'impôt sur le revenu de 2018 : tranches de revenu annuel

Barème de l'impôt sur le revenu de 2018 : Tranches de revenu annuel

RNI dû (MAD)

RNI au (MAD)

Taux impôt

Déduction (MAD)

0.00

30 000.00

0 %

0.00

30 001.00

50 000.00

10 %

3 000.00

50 001.00

60 000.00

20 %

8 000.00

60 001.00

80 000.00

30 %

14 000.00

80 001.00

180 000.00

34 %

17 200.00

180 001.00

38 %

24 400.00

Barème de l'impôt sur le revenu de 2018 : tranches de revenu mensuel

Barème de l'impôt sur le revenu de 2018 : tranches de revenu mensuel

RNI dû (MAD)

RNI au (MAD)

Taux impôt

Déduction (MAD)

0.00

2 500.00

0 %

0.00

2 501.00

4 166.00

10 %

250.00

4 167.00

5 000.00

20 %

666.67

5 001.00

6 666.00

30 %

1 166.67

6 667.00

15 000.00

34 %

1 433.33

15 001.00

38 %

2 033.33

Bon à savoir :

Votre conjoint et vos enfants de moins de 25 ans sont considérés comme vos personnes à charge s'ils perçoivent moins de 20 000 dirhams marocains par an. Ils sont également considérés comme des personnes à charge s'ils sont incapables de subvenir à leurs besoins en raison d'un handicap.

Impôt sur les sociétés au Maroc

Si vous avez créé une entreprise au Maroc, elle sera soumise à l'impôt sur les sociétés, applicable aux revenus et bénéfices des sociétés, des institutions publiques et de toute personne qui exerce des activités commerciales dans le pays. Le taux d'imposition des sociétés est d'environ 30 %. Il existe également des taux spécifiques, ainsi que des exonérations fiscales totales et temporaires.

Taxe sur la valeur ajoutée au Maroc

Au Maroc, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est de 20 %. Certains produits consommés à grande échelle sont soumis à une taxe de 7 %, tandis que d'autres sont soumis à une taxe de 10-14 %.

Liens utiles :

Direction générale des impôts du Maroc ' Accueil
Ministère de l'économie et des Finances du Maroc
Direction générale des impôts du Maroc ' Impôts sur le revenu

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.