Blog du mois : EloditHello

  • expatriee a Bangkok
Blog du mois
Publié le mois dernier

Elo se décrit comme une « citoyenne du monde ». Originaire de la région parisienne, elle y décroche un diplôme d’ingénieur packaging suivi d'un poste qui correspond, mais comme la vie est pleine de surprises, elle finit par se retrouver à Bangkok, en Thaïlande, et arrive à y décrocher un nouveau job. Curieuse et enthousiaste, elle parle sur son blog, EloditHello, de ses nouvelles aventures et donne de précieux conseils à tous ceux qui souhaiteraient voyager en Asie ou s'installer en Thaïlande.

Bonjour Elo, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

J'ai 29 ans et je suis parisienne de naissance, gersoise de cœur, actuellement « citoyenne du monde », voyageuse hyperactive, gourmande à souhait, roller-skateuse à mes heures perdues, accro au thé, et j’en passe !

Diplômée « Ingénieur Packaging » (oui oui, cela existe), je venais de décrocher un poste en région parisienne avant de m’expatrier. Et j’ai eu l’opportunité de trouver un poste équivalent peu de temps après mon arrivée à Bangkok.

Qu'est-ce qui t'a attiré vers la Thaïlande ?

Pour être honnête, j’avais fait un voyage en mode « backpacker » à travers l’Asie peu de temps auparavant et la Thaïlande était loin d’être mon coup de cœur. Mais, par pure coïncidence, mon ex-copain a reçu une proposition de mutation sur Bangkok. Ce genre d’occasion n’arrive pas si souvent, alors il s’est lancé, puis j’ai quitté mon travail pour le suivre, dans l’espoir de trouver quelque chose sur place !

Si la Thaïlande était loin d’être mon coup de cœur pendant ce voyage, je pense que Bangkok est l’un des meilleurs choix pour vivre en Asie.

  1. Il fait chaud toute l’année (il pleut pas mal pendant quelques mois, mais c’est amplement supportable) ;

  2. La nourriture thaïe est excellente et variée (à conditions d’accepter les épices) ;

  3. On ne se fait plus arnaquer quand on parle les basiques de la langue locale ;

  4. On a le temps de visiter de magnifiques lieux loin des gros flux touristiques ;

  5. On peut aller sur des plages paradisiaques le temps d’un week-end, dans la montagne, dans la jungle, ou dans n’importe quel autre lieu « déconnectant »: de toute façon les vols domestiques sont peu chères;

  6. Le coût de la vie est faible ;

  7. On ne cuisine plus…c’est tellement peu cher de manger dehors ;

  8. Les Thaïlandais sont très souriants et gentils (sauf ceux qui sont pourris par le tourisme) ;

  9. Travailler en Thaïlande est tranquille et sans pression ;

  10. Bangkok ne s’arrête jamais, il y aura toujours quelque chose à faire ou une soirée à rejoindre ;

  11. Bangkok a une super équipe de Roller Derby (et ce serait dommage que vous ratiez ça) ;

  12. Bangkok est une ville d'expatriés, ce qui la rend facile pour l’intégration ;

  13. Les copains adorent venir en vacances en Thaïlande, donc on revoit régulièrement nos potes ;

  14. Les vols France-Thaïlande sont peu chers ;

  15. On peut tout trouver à Bangkok (même des tampons, ou un restaurant Éthiopien)

Qu'est ce qui t'a motivé à lancer ton blog ?

Initialement, je l’ai fait pour les parents et les copains, afin de mettre mes photos. Mais comme j’ai fait plusieurs sorties qui sortaient des lieux classiques, plusieurs personnes ont commencé à m’écrire pour me demander des détails (par exemple : comment j’avais réussi à rejoindre un lieu). Je me suis ainsi prise au jeu et j’ai commencé à raconter mes voyages avec un peu plus de profondeur, avec tous mes conseils de petite expat.

De quoi parle ton blog et en quoi peut-il être utile aux futurs expatriés en Thaïlande ?

Mon blog donne des idées et des conseils pour voyager à Bangkok, en Thaïlande, ainsi que dans d’autres pays d’Asie (tous ceux que j’ai eu l’occasion de visiter). J’aime aussi donner mon retour, avec second degré, sur une vie d’expat à Bangkok, que je vous laisse découvrir sur EloditHello.com.

Quels sont tes projets d'avenir ?

J’imaginais me rapprocher de ma famille dans l’année mais j’ai toujours été mauvaise pour faire des plans en avance, donc je ne vais pas m’engager là-dessus ! Je verrai bien ce que l’avenir me réserve !