Retour en France

Chers membres,
Nous sommes français vivant à Porto depuis le mois de mars 2018, plus exactement à Porto, malheureusement nous quittons ce magnifique pays et rentrons en France, nous voudrions savoir plus par rapport aux lois concernant le bail de location ici au Portugal.
Nous avons signé un bail de location de 3 ans mais avec un echenancier d’une années, c’est à dire nous avons payé les premier 6 mois puis payer 3 mois puis 3 derniers mois.  Là nous avons payé les premiers 6 mois et sommes presque à la fin des 3 mois suivant les 6 premièrs mois qui prendront fin vers la fin du mois de novembre. DOnc il restera les derniers mois à payer de début décembre à fin février.
Notre situation est la suivante :
Nous devons impérativement quitter le Portugal vers fin novembre pour raison professionnelle et non possibilité de trouver un travail ici à Porto ! Quelle est la solution pour rompre le bail de location pour raison professionnelle et retour en France car cas de force majeure et impossibilité de payer le reste du loyer car impossibilité de trouver du travail depuis 7 mois ici. Nous avons puisé dans toutes nos ressources financières et devons retourner en France. C’est dommage car nous aimons le Portugal et les portugais.
J’attends vos commentaires et réponses chers membres.
Maya et Gaëtan Lodevis

Maya1985 :

Chers membres,
Nous sommes français vivant à Porto depuis le mois de mars 2018, plus exactement à Porto, malheureusement nous quittons ce magnifique pays et rentrons en France, nous voudrions savoir plus par rapport aux lois concernant le bail de location ici au Portugal.
Nous avons signé un bail de location de 3 ans mais avec un echenancier d’une années, c’est à dire nous avons payé les premier 6 mois puis payer 3 mois puis 3 derniers mois.  Là nous avons payé les premiers 6 mois et sommes presque à la fin des 3 mois suivant les 6 premièrs mois qui prendront fin vers la fin du mois de novembre. DOnc il restera les derniers mois à payer de début décembre à fin février.
Notre situation est la suivante :
Nous devons impérativement quitter le Portugal vers fin novembre pour raison professionnelle et non possibilité de trouver un travail ici à Porto ! Quelle est la solution pour rompre le bail de location pour raison professionnelle et retour en France car cas de force majeure et impossibilité de payer le reste du loyer car impossibilité de trouver du travail depuis 7 mois ici. Nous avons puisé dans toutes nos ressources financières et devons retourner en France. C’est dommage car nous aimons le Portugal et les portugais.
J’attends vos commentaires et réponses chers membres.
Maya et Gaëtan Lodevis

Bonjour,
le mieux étant de "négocier" en expliquant votre situation...avec l'agence ou votre propriétaire...(ils pourraient comprendre et ne pas prendre le risque d'avoir un impayé...
ou alors de trouver "un nouveau" locataire qui pourrait vous remplacer à la bonne date....vous avez encore 1 mois pour trouver, puisque le marché de la location à l'année est recherchée....
ça pourrait "dépanner" un couple de retraités par exemple...
Vous  avez des "petites annonces" à votre disposition sur ce blog....

Cdlt et bonne chance pour la suite...

Serge

Merci Serge pour votre réponse :)
En attente d’autres suggestions.

Bonsoir..
Il faut lire votre contrat..s'il y a eu contrat signé et déposé aux "finanças"..
Avec un contrat type...(clause 7..)
Si vous avez dépassé 1/3 du délai du contrat initial vous pouvez annuler votre contrat en envoyant une lettre recommandée avec avis de récepton au moins 120 jours avant la date souhaitée de la rupture du contrat...mais il faut bien lire ce qu'il y a d'indiqué sur votre contrat.
Cordialement
Manmen

Voici ce que j'ai trouvé il y a qqs mois , écrit par un membre de ce forum, qui me semble bien rédigé:
* En cas de non-renouvellement, le locataire doit donner un  préavis de :
1/3 de la durée du contrat s’il est inférieur à 6 mois de location, 2 mois si la durée du contrat est inférieure à 1 an de location, mais égale ou supérieure à 6 mois, 3 mois si la durée du contrat est égale ou supérieure à 1 an et inférieure à 6 mois, 4 mois si la durée du contrat de location est égale ou supérieure à 6 ans.
* Si le propriétaire s’oppose formellement à la reconduction du bail une fois celui-ci terminé, le locataire dispose de :
1/3 de la durée du contrat pour les contrats inférieurs à 6 mois,
2 mois de préavis pour quitter le logement, si la durée du contrat est égale ou supérieure à 6 mois et inférieure à 1 an,
4 mois de préavis pour quitter le logement, si la durée du contrat est égale ou supérieure à 1 an et inférieure à 6 ans,
8 mois si la durée du contrat est égale ou supérieure à 6 ans.
* Si le locataire souhaite rompre le bail avant terme, il doit respecter un préavis de :
2 mois avant de quitter le logement si la durée du contrat est inférieure à 1 an,
4 mois si la durée du contrat est égale ou supérieure à 1 an.

Dans le cas où le locataire souhaite partir, sans respect de ces différents préavis, il devra payer la différence entre les paiements effectués et ceux manquants jusqu’au tiers de la durée  (donc , pour vous , d'Octobre jusqu"à Mars 2109, Mars 19  étant le tiers de votre contrat de 3 ans )
Donc, apparement, vous "devrez" 4 mois de préavis (durée de contrat supérieure à 1 an)
Mais essayez de négocier, d'expliquer, etc....Qui ne tente rien....
Bon courage!

Mille merci pour vos réponses très utiles

Bonjour,

Quels sont les démarches que va faire le propriétaire en cas de non paiement ?
Et quels sont les risques pour le locataire ?

77-Rodolphe :

Bonjour,

Quels sont les démarches que va faire le propriétaire en cas de non paiement ?
Et quels sont les risques pour le locataire ?

Bonjour,

si le propriétaire est averti il peut déjà rechercher un nouveau locataire et il y a beaucoup de demandes de "locations à l'année", donc, ça ne devrait pas être un problème..

Quant à engager une procédure pour 2 mois de loyers...???? ça va lui coûter beaucoup plus cher et en plus il faut connaitre l'adresse de ses futurs "ex-locataires" en France....et là....je vous laisse deviner...

Cdlt,
Serge

Bonjour,

Ce n'est pas deux mois mais trois, et peut-être aussi des factures des abonnements tel que eau, gaz, électricité, ... si c'est le propriétaire qui avait conservé les contrats à son nom.
Et lorsqu'ils sont arrivés ils avaient communiqué leur adresse d'origine.
Je pense que tant qu'ils ont un compte bancaire au Portugal, ils risquent une saisie tôt ou tard.
De plus, qu'en est-il des impôts qui risquent de ne pas être versés par le propriétaire pour les trois mois.

Nouvelle discussion