cyclone

Ecu03 :

attendons dimanche, pour avoir une meilleure idée. Mais c'est pas faux de prépositionner et savoir ou sont marteaux, clous et plaques d'aggloméré, de faire le plein d'eau et de combustible y compris le réservoir de la voiture.

Non, dites-moi que je fais un cauchemar moi qui dois m'envoler le 12 juillet prochain pour la République Dominicaine, j’espère que Anatole France a tort et que les Dieux n'ont pas soif...... Une fois au pays, la première chose à faire est de suivre vos conseils car, la méfiance. dit-on, est la mère de la sûreté..... Ne sachant rien de la température locale, je vous suis reconnaissant de m'en avoir averti au préalable.

...Dans toute chose, l'humour est bon !

Le 12 ce sera déjà deux jours que la tempête sera passée avec un vent de 90km/h qui n'impressionne pas quelqu'un qui subit souvent cela sur nos cotes l'hiver.
L'aéroport est à 20m d'altitude, c'est lui le plus haut dans le coin il ne risque même pas d'avoir de séquelles d'innondations.
C'est un tempête et non un cyclone, on ne regarde que la flotte et à la vitesse à laquelle elle se déplace elle ne restera pas longtemps sur la RD.
Pas d'inquiétude à avoir.

phil san cristobal :

Le 12 ce sera déjà deux jours que la tempête sera passée avec un vent de 90km/h qui n'impressionne pas quelqu'un qui subit souvent cela sur nos cotes l'hiver.
L'aéroport est à 20m d'altitude, c'est lui le plus haut dans le coin il ne risque même pas d'avoir de séquelles d'innondations.
C'est un tempête et non un cyclone, on ne regarde que la flotte et à la vitesse à laquelle elle se déplace elle ne restera pas longtemps sur la RD.
Pas d'inquiétude à avoir.

Merci phil....

Plus de peur que de mal...

Jo,
Vous ne pouvez pas venir ou dire que vous connaissez ce pays sans avoir vécu qq cyclones, inondations ou tremblements de terre.
Beryl ne devrait pas trop impacter la RD pour votre venue, il sera déjà dans le golfe du Mexique le jour de votre arrivée.
https://www.nhc.noaa.gov/storm_graphics/AT02/refresh/AL022018_5day_cone_no_line_and_wind+png/233722_5day_cone_no_line_and_wind.png

Avec les "tigres" et autres "chicas", ils font partie intégrante de la vie de la République Dominicaine.
Bon séjour

Merci Ecu03,

Je ne savais pas qu'un cyclone se profilait à l'horizon mais cela n'aurait rien changé car je suis dans l'obligation d'y venir. - On a pas besoin d'assister à sa naissance pour anticiper les douleurs de maman au moment de l'enfantement. La dernière série d'ouragans qui s'est abattue sur la République Dominicaine m'a coûté 50,000 pesos car je n'avais pas le cœur de faire payer le mois suivant à mes locataires sinistrés et cela, c'est sans compter les dépenses pour repeinturer les édifices. - Un jour viendra peut-être où je serai témoin malgré moi d'une catastrophe mais soyons optimistes pour le moment. - Comme je voyageais à raison de 4 a 6 fois par année en RD, cela me donnait une idée superficielle mais pas autant qu'un vrai expatrié j'en conviens. Vous et moi sommes dans la même direction bien que vous soyez beaucoup plus avancé que moi car, suivant vos dires, il vous resterait 9 mois pour finir avec les tracas de nomade et être un expatrié définitif légalement admis en République Dominicaine. - Je le jure sur mon prochain vol, je suis content de tout mon cœur pour vous bien qu'il me reste encore 7 ans pour parvenir tranquillement à cette fin ( j'ai 58). - Prions quand même pour notre pays d'accueil !

Bien content de revoir la plume et le style de Phil .
Quand je reviendrais faut pas que j’oublie mes clées ni ma perceuse/visseuse car j’ai vissé des planches en bas des portes en partant …

Avec la vitesse du vent il y a une pression statique. Elle est égale à la moitié de la densité de l'air multipliée par la vitesse au carré.
Les fenêtres et portes tiennent à 30-40m/s voir plus.
Avec 30m/s c'est une pression de 1100 Pascal environ.
Avec cette pression l'eau due à la pluie s'infiltrera sans problème c'est équivalent à 110mm d'hauteur d'eau en pression.
Vos planches diminueront un peu le débit mais l'eau entrera. Même s'il n'y a de 0,5mm c'est un passage équivalent à un tuyau de 20mm de diamètre.
Derrière votre porte vous coincez une planchette entre les murs et un coup de silicone et vous êtes tranquille. Il n'y aura de l'eau que sur l'emplacement nécessaire à l'ouverture de la porte.
En deux minutes le silicone est nettoyé par la suite.
Les portes fenêtres c'est un peu mieux. En 2012 chez moi sur la terrasse il y avait plus de 10mm d'eau, ça rentrait mais j'avais englobé la porte fenêtre avec la porte à proximité.
A l'étage le couloir donnait sur l'extérieur via une porte en treillis. Idem une planche en retrait de la pluie à 3-4m.
J'avais mis du scotch armé autour des fenêtres, l'eau n'est pas rentrée. Sans scotch pas sûr qu'elle soit entrée.

Pour les planches et les vis pour du T4 ou T5 OK. Pour une tempête on oublie.
Un clou tient à 10kg de traction, un vis 30kg, on oublie les clous.
Du contreplaqué marine c'est mieux que des planches, à partir de 12mm ça commence à être correct.
Un question: combien de T5 par décennie en RD?
C'est Sandy qui arrive en second en dégâts aux USA, c'était une tempête.
En RD ce doit être une tempête qui a fait le plus de morts, après ça on se focalise sur la vitesse du vent qui ne concerne qu'un diamètre de 150km à tout casser.
Un cyclone c'est une superbe machine thermodynamique. Il y a sa force indiquée par sa catégorie. Son énergie de nuisance est importante aussi. C'est l'eau qui sert pour le transport de l'énergie, les pluies sont un peu les "cendres" de cette transformation d'énergie.
La plupart ont windy maintenant. On y a l'accumulation des pluies prévues. C'est une image de l'énergie.
Pour ce qui arrive c'est pas énorme.
Maintenant je vais chercher la viande pour le barbecue, pour ce weekend, pour le début de semaine ça risque d'être difficile de l'allumer mais il ne s'envolera pas, c'est du local artisanal, il pèse le bestiau.

Une solution, mais elle à un prix (encore faut il que les murs soient d'équerre)
https://www.dameasyfloodbarriers.com/wp-content/uploads/2017/05/Barrier_Extended_transparent.png
Dameasy Flood Barrier

Wow, ça, c'est un 'bunker' si Saddam Hussein s’était réfugié derrière cette cloison, on l'aurait jamais trouvé. La beauté vaudrait son prix.

J'avais fait la même chose à titre d'essai mais c'était du contreplaqué et j'employais une chambre à air de vélo de course.
Avec du silicone ça va aussi et c'est moins compliqué dans les angles.
C'est plus pour le risque innondation que pour la pluie et la pression dynamique. En RD on est pas à l'abri d'une innondation après une tempête avec leur urbanisme un peu olé olé.
On oublie pas les remontées par les égouts.
Pour les chiottes et leur forme bizarroïde coté évacuation la vessie à l'intérieur des ballons de foot ça fonctionne.

Sur mon smartphone j'ai une application de cartographie (dominican republic maps) sur laquelle j'ai aussi les cartes d'état major de la RD et d'Haïti. Les cartes datent un peu, les années 60.
Sur les cartes modernes je suis dans une zone urbanisée, sur la carte d'état major je suis dans un rio. Après on s'étonne que parfois l'eau rentre dans les maisons.

Cela dit, l'eau qui rentre avec la force du vent ce n'est qu'une flaque, une grande flaque peut être mais épaisse comme une flaque. Quand le vent ce calme un coup de raclette en une demi heure c'est partie et c'est de l'eau claire.
Les meubles locaux pas de problème, pour l'agloméré style Ikea c'est moins sûr et c'est incroyable les cartons, les chaussures qui sont au niveau du sol.
Un cyclone c'est 100% d'humidité et une température de 23-25° ça sèche pas. Les draps deviennent humide.
Ce n'est qu'une histoire de confort sans plus.

Du déjà vu aussi sur le toit une évacuation avec grille anti feuilles pas prévu pour le débit. Tout passait par l'escalier d'accès malgré son rebord de 4cm. Un appartement de 5 étages, de l'eau il y en avait partout.
Autre cas, toujours une évacuation insufisante sur le toit.
Le plus bas du rebord du toit terrasse était coté patio qui était équipé d'une évacuation suffisante pour le patio mais pas avec le toit.
L'eau traversait la maison. Pas plus d'un cm mais c'est chiant.
C'est vrai que ça tombe, si on sort on serre bien sa ceinture ou on met des bretelles sinon le pantalon ou le short est sur les chevilles.

Lorsque la pluie et le vent sont très forts,  l'eau passe au dessus de la bordure d'aluminium, je mets une grande serviette éponge par terre... Avec 33 fenêtres je ne peux les scotcher toutes et en plus le scotch cela laisse toujours des trâces, donc s'il faut refaire la peinture après....

Le scotch d'emballage marron est pas cher mais bouffe la peinture.
Je parlais de scocth armé il est gris argenté mais plus cher, tient mieux et est plus solide.

Ce qui suit est pour les cadres de fenêtres métalliques à glissière, le plus courant localement.
En RD ils ont le chic pour faire des pentes inverses pour l'évacuation de l'eau au niveau du béton. La pente va vers l'intérieur plutôt que l'extérieur, si ça dure trop longtemps ça s'infiltre.
L'eau qui tombe sur les fenêtres s'évacue par le bas, les glissières. Aux extrémités des glissières extérieures il est prévu des fentes d'évacuation. Un coup de peinture ou de béton et elles sont bouchées. Quand les glissières sont remplies ça déborde.
Ces fentes d'évacuation c'est pour les glissières externes, si l'installateur en a laisser coté interne, ça rentre.
Il peu aussi avoir une infiltration sous le cadre.
Rien qui ne peut se résoudre avec du silicone pour boucher, donner une bonne pente.
Si les évacuations vers l'extérieur sont bouchées ou absentes, un trait de scie ou  gratter la peinture ou béton.
J'ai rarement vu un construction dominicaine où l'on a tenue compte de l'évacuation de l'eau, c'est presque générique.
Je contrôle parfois une construction pour des amis. Pour que le problème de la pente soit pris en compte, le raisonnement est parfois difficile, il y a les habitudes. Ça s'arrange quand on dit que le paiement est conditionné par une pente correcte. Dure à la comprenure parfois les maçons locaux.
Pour eux il y a le swap pour résoudre le problème d'infiltration, il ont vu faire leur mère, leur grand-mère.

En Europe toutes les fenêtres on de la pente au niveau des margelles qui sont équipées d'un casse gouttes pour éviter les traces vertes de stagnation. Ici non.
En Europe on construit en dur avec béton depuis les romains, ici c'est 30-40 ans.

Avec 33 fenetres , ca doit ventiler , j’espère qu ‘il n’y a pas trop de carreaux …

Oui, il y a du vent, remarque par cette chaleur cela fait du bien.
Pour les carreaux : 33 fenêtres X 2 battants + 2 portes fenêtres... à chaque fois qu'il pleut cela occupe  :D

Bonjour à tous.
Je me pose une question cruciale. Le passage de Beryl est prévu lundi à 8h00 du matin du coté de Bavaro Punta Cana, si j'en crois les dernières infos ce site :

https://www.nhc.noaa.gov/graphics_at2.s … e#contents

Mais à la lecture actualisée des dernières infos, je parle de feu Beryl car Beryl n'est plus. Paix à ses cendres.
Ma question initiale était : Où va t'on pouvoir voir en même temps le passage de cette tempête et la match France Belgique en même temps ? La question est donc réglée.
Cordialement

Sympa le Beryl, il s'est dégonflé. Incroyable ce que Poutine peut faire pour que son Mondial ne soit pas perturbé...  :offtopic:  je sors... :whistle:

Jeudi soir en voyant les vents contraires en altitude et la vitesse de déplacement du cyclone j'avais prévenu Poutine que Pierre avait de fortes probabilités de regarder son match.
Les cyclones n'aiment pas trop le cisaillement, au dessus de 15m/s ça coince parfois.
Il me semble l'avoir écrit aussi ici.
C'est bien mais pour valider une hypothèse d'innondation, j'aurais préféré plus de flotte.
Le rio à coté de chez moi est mignon avec son débit de 2m³/s, avec 1400m³/s il est dantesque.
Je vais voir les réactions de l'autre rio avec moins de flotte. Avec une bonne tempête ou cyclone pas d'erreur de calcul.

Merci Phil.

En RD ils ont le chic pour faire des pentes inverses pour l'évacuation de l'eau au niveau du béton. La pente va vers l'intérieur plutôt que l'extérieur, si ça dure trop longtemps ça s'infiltre. J'ai rarement vu un construction dominicaine où l'on a tenue compte de l'évacuation de l'eau, c'est presque générique.
Je contrôle parfois une construction pour des amis. Pour que le problème de la pente soit pris en compte, le raisonnement est parfois difficile, il y a les habitudes. Ça s'arrange quand on dit que le paiement est conditionné par une pente correcte.
Dure à la comprenure parfois les maçons locaux.

Une bille, une agate, un roulement à bille, un niveau à bulle et éventuellement hausser le ton pour bien faire passer le message, si ça va vers l'intérieur, je ne paye pas non plus, et j'insiste sur le diamètre de l'évacuation qui est systématiquement sous-dimensionné. Je pense que certains ont compris depuis les années mais il ne faut jamais les lâcher car comme tu disais, ils sont formaté depuis des générations dans cette aberration.

Bonjour à tous.

Premier réflexe du matin, c'est de regarder la météo.

Nous sommes en pleine période  cyclonique, et je scrute avec la plus vive attention, ce qui nous arrive sur notre tête.

https://www.nhc.noaa.gov/refresh/graphi … e#contents

Et là, ce matin, la neuvième tempête tropicale pourrait très bien se convertir en un cyclone qui rejoindrait notre pays la semaine prochaine.

A vos planches , vos clous et autre scie.

Maintenant, à y mieux regarder, le site météo Windy donne plutôt un trajet plus au sud et un touch down au Nicaragua prévu le dimanche 16 septembre:

https://www.windy.com/fr/-Pluie-Tonnerr … ,-79.178,7

Comment procédez vous personnellement pour protéger vos maisons ?

Cordialement

Comme chaque année on chante "passe passera...."
Avec mes 33 fenêtres et 2 balcons, cela fait 37 plywoods à poser, viser sur les grilles, du travail pour 3 personnes pour une journée.........
S'il y a cyclone, deux solutions : tout ouvrir et laisser passer.......... (grand ménage assuré....) ou tout fermer.
J'ai choisi la dernière solution.
Qui vivra verra.
(Si Dios quiere...)

Avec la vitesse du vent la maison se met en dépression.
Contrairement aux bateaux, les fenêtres et portes ne sont pas étanches.
S'il y a de l'eau au bas des portes elle va rentrer.
Cette eau chez moi il y en a peu, il y a une margelle de 15cm plus la porte pour recueillir la pluie. C'est quand même 1 à 3 litres/min d'eau qui peuvent entrer avec une pluie cyclonique. Plus que suffisant pour mouiller le sol d'une maison.
Une planchette de 80x8 ou 10mm derrière la porte et siliconée qui bloquera l'eau mais permettra d'ouvrir la porte. L'eau stagne le temps de la dépression due au vent puis s'évacue. Un coup de serpillière sur 4m2 pour deux portes par la suite.
Une flaque d'eau à travers la maison on ne s'y noie pas mais les meubles, cartons, chaussures mouillés c'est galère surtout avec plus de 90% d'humidité pour quelques jours.
Pour les fenêtres, elles sont à glissière, en RD ils font toujours une pente inverse au niveau des fenêtres (ne me demandez pas pourquoi, ce doit être religieux peur être).
L'eau a déjà tendance à entrer avec ce vice de forme avec une pluie normale. A l'extérieur j'ai redonné une pente normale. Il y a des lumières d'évacuation pour l'eau le long des glissières. C'est prévu pour des pluies fortes mais pas cyclonique, j'ai agrandi ou multiplié les lumières. Comme les fenêtre sont aussi soumises à dépression, je scotche le bas les fenêtres avec le scotch gris de bricolage ça tient le choc.
Enlever les planches, le coup de spatule pour le silicone, enlever le scotch et le coup de serpillière ça me prend 30 minutes ensuite je vais me ballader et m'apercevoir que tous n'ont pas pris les mêmes précautions et qu'ils sont parti pour subir de l'humidité un bon bout de temps.

Au sujet de windy, ça fait une semaine qu'il indique des dépressions tropicales partant d'Afrique. Dans le lot qu'il y en aura peut être une pour nous.
3 jours avant je regarderai.
Au niveau calcul météo, il faut multiplier par 10 la précision des mesures pour gagner un jour. C'est comme ça, c'est mathématique.
3 jours ça me va, j'ai le temps d'acheter mes planchettes et silicone si nécessaire.
N'oubliez par de remplir vos tinacos sur le toit, vides ils s'envolent. Après un cyclone la gravité reste l'électricité c'est moins sûr.
Vous avec du gaz pour une semaine?
Coté conserves, riz et pâtes c'est ok.

Ben voilà, la vie est belle.

Phil, le scotch gris tu le mets uniquement en bas des fenêtres ? C'est contre l'eau ?? et quid de la peinture quand tu l'enlèves, elle part avec ?

C'est le scotch d'emballage marron par cher qui attaque la peinture si on le laisse un certain temps.
Le gris de bricolage est 5-6 fois plus cher, le scotch de Micgayver.
La vitesse du vent fait que la maison est habituellement* en dépression, le rebord interne du rail de la fenêtre ne fait que 15mm, c'est parfois insuffisant, je scotche le bas de la fenêtre. Pour être honnête, je ne sais pas si c'est vraiment nécessaire, le scotch était mouillé mais j'avais d'autres choses à faire, on regarde ce qui va pas dans ces moments là et non ce qui va ou devrait aller.
Deux portes fenêtres à protéger ça me prend 10 minutes. Les fenêtres à glissières je fais le bas et les cotés pour les plus exposées, 2 minutes par fenêtre.
Ce n'est peut être pas absolument nécessaire mais ça prend peu de temps et en tout cas moins que de sécher derrière.
Comme toi tes fenêtres sont protégées par du pliwood normalement il n'y a pas d'eau qui va s'accumuler.

*S'il y a plus d'ouvertures au vent ce sera en surpression, mais habituellement avec la pluie, c'est pas trop l'endroit où l'on laisse ouvert.
Un goutte d'eau tombe à 6-8m/s, dans un vent à 30-40m/s, elle flirte plus avec l'horizontale que la verticale. On comprend que la porte-fenêtre habituellement à l'abri sous la véranda risque la douche.


En me relisant, je me suis souvenu d'une caractéristique locale. Le dominicain ne nettoie pas avant de peindre. Effectivement la peinture pourrait se décoller. Mes fenêtres c'est peinture d'origine et l'autre c'est moi le peintre.
J'ai un karcher, parfois je le prête, sale moment pour les peintures voir le ciment, 160 bars ça décape. En France pas de problème ici si.

Concernant "Isaac" il semblerait qu'il se soit dégonflé et de plus il a prit une trajectoire plus sud que prévu ces derniers jours, donc de la pluie pour l'Est, la Capitale et Barahona, mais rien de cataclysmique question vent. Les choses pouvant évoluer rapidement, un prochain point demain. Dormez tranquille, mais ayez toujours vos réserves prêtes au cas ou.

Demain, la Guadeloupe "fêtera" le 90e anniversaire du cyclone de 1928.

Entre 1.500 et 2.000 victimes.

Au XVIIIème siècle il y a un monstre qui s'est balladé dans le coin.
Vu les dégâts et les rapports terrestres et de bateaux c'était du 5.
La mortalité c'était surtout de l'après, toutes les cultures étaient détruites, rien à bouffer et toutes les infrastructures à terre.
Des murs de pierre ont été détruits sur pas mal d'iles.
C'est le genre de monstre qu'il vaut mieux affronter au XXIème siècle qu'au XVIIIème, l'aide est plus réactive.

Pour "Isaac" les prévisions s'affinent, pas de problèmes majeurs à redouter, il c'est déjà bien effondré et en plus sa trajectoire prévue est plus sud. Attendez toutefois demain soir pour ranger les contreplaqués, visseuses et autres serpillères que les projections concernant la RD soient confirmées. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, c'est l'ouragan "Florence" qui a pompé "Isaac" mais il met en danger les côtes américaines des 2 Carolines et de la Virginie sans compter la Géorgie, plus d'un million de personnes quittent les côtes pour l’intérieur.

Dans une turbine á vapeur on emploie la vaporisation et la condensation de l'eau pour produire de l'énergie.
1kg ou un litre d'eau qui vaporise c'est 0,626kwh ou 2,25 MJ, oui c'est beaucoup, on comprend son emploi.
1 kg de TNT c'est 4,184 MJ.

1mm d'eau c'est 1 litre au m2.
Isaac va nous envoyer 60mm d'eau environ.
La cote est US c'est 10 fois plus qu'il vont se prendre.

Sur windy on a les accumulations d'eau estimées sur 10  jours ça me permet de me faire une idée de l'énergie d'un cyclone ou tempête tropicale.
En RD c'est une tempête tropicale qui a fait le plus de dégâts et victimes.
Sandy n'était qu'une tempête tropicale mais elle a foutu New York à genou.

Pour l'instant on est mieux en RD qu'en Caroline du nord ou sud.

Bonjour à tous.

C'est reparti pour 6 mois.

La période des cyclones reprend du service.

https://www.diariolibre.com/actualidad/ … NJ12820926

A partir d'aujourd'hui, je regarde attentivement tous les jours le site météo suivant :

https://www.nhc.noaa.gov/

Il vaut mieux être prévoyant. Même si l'on prévoit une faible saison cyclonique, faudrait pas tomber sur un big one.

Cordialement

Oui, d'autant que la température de l'eau de mer est déjà très élevée, c'est un peu inquiétant....

Cathy ça ne sert à rien de s'inquiéter, ça n'a aucune influence sur les cyclones. Si la température de l'eau est plus élevée chez nous, c'est plus un problème pour les USA.
Un cyclone il lui faut de la place sans terre pour se développer.
Il y a un logiciel qui marche pas mal pour modéliser les cyclones. Quand on pose une ile dans le modèle, le cyclone écarte sa route d'une cinquantaine de km en moyenne. Quand il est bien gros 50km fait qu'il touche les terres, dans sa genèse dans le coin, il doit attendre un peu de grossir. J'ai vu des modélisations avec l'ile de la Réunion, c'est un trépan pour le cyclone qui pertube jusqu'à 3 fois l'altitude de l'ile.

Ce début d’année est marqué par un épisode El Niño de faible intensité. La moyenne des modèles table sur la poursuite des conditions El Niño en automne 2019 vers une phase quasi-neutre en fin d’année.
Peu d'influence sur les cyclones, un peu en dessous de la moyenne. Condition El Niño n'a pas empêché St Martin de dérouiller.
Un cyclone 3 jours avant on ne sait pas trop où il va donc il y a pas lieu de s'inquiéter.
Le danger ou la mortalité des cyclones c'est l'eau et 92% des victimes sont des pauvres.
Normalement statistiquement on est pas concerné.

Pierre, pour ce qui est d'un big one, un T5, à moins qu'on s'est construit un blockaus avec réserves et groupe électrogène, on évacue à plus de 100km de l'oeil. La pression évolue avec le carré de la vitesse de vent, il y a un moment où ça ne résiste plus. Pour la Martinique le vent de référence c'est 36m/s, 130km/h, avec coef ça monte à 160km/h.
Au dessus ce n'est plus un problème résolvable avec de la construction individuelle.
Chez toi du T5 ça n'arrivera pas, un cyclone qui passe sur une ile comme Hispagnola perd 30-40% de son énergie.
Par contre cette perte c'est du frottement et de la pluie. Le relief c'est 3 fois plus de flotte.
Ta maison est à 60m de la ligne de partage des eaux donc pas de risque de beaucoup de flotte et la rivière est 77m plus bas.
Un moment ta maison sera en dépression si ça souffle fort et qu'il pleut. Ca ne risque d'entrer que par ta porte et ta porte fenêtre.
Quelques lattes de bois avec du silicone au sol guideront l'eau coté porte fenêtre vers la salle de bain. Pour ta porte des lattes de bois qui permettent l'ouverture de la porte empêcheront que la flaque s'étale.
Chez moi le dernier cyclone avec ces protections ça m'a pris 45 minutes pour nettoyer. Pas épaisse la flaque mais si elle rentre dans les placards, bonjour le séchage en période de cyclone.
Ne pas oublier de remplir le tinaco, pour éviter qu'il s'envole et après un cyclone plus d'électricité pour la pompe.
Le relief peut diminuer comme augmenter les effets. Où t'es je ne voit pas trop de l'amplificateur. Pour modéliser il y a bien le logiciel méso-NH qui est pas mal mais je suis fainéant et pas du genre à m'inquiéter. Où je suis du T4 se fait les dents sur 30km de relief s'il vient du sud et il y a du bâti plus haut. Du T5, je bouge peut être, il y a des petits groupes électrogènes à 6000 pesos qui vont très bien pour combler les lacunes normales de edesur après un cyclone. On a 3 jours pour se décider, un cyclone ce n'est pas un tremblement de terre.

Bonsoir Philippe.
A moins que le vent n'emporte mes panneaux solaires, ce qui n'est pas exclut, j'aurai du courant électrique.
Mais oui, un groupe électrogène au cas ou.
Par contre, où as tu vu ceci  ""Ta maison est à 60m de la ligne de partage des eaux ""
Et merci pour ton évaluation.
Cordialement

Des panneaux solaires photovoltaiques ou thermiques ? , dans un pays comme la Repdom ou la luminosité est intense ,  les photovoltaiques , inutile de les élever et de les orienter face au soleil et sensibles aux vents : mème bien plaqués et collés à un toit plat , ils fonctionneront largement assez , les miens sont dans une région ou ca souffle à 100 km régulièrement et ca bouge pas : bien plaqués/collés au toit , mème au contraire d’une orientation idéale , ils chargent … mème sans soleil et … mème avec la lune ... vérifié .
L’orientation et le rendement des panneaux sont des faux problèmes qui ne servent qu  ‘ à comprendre le fonctionnement  .
En réalité , en plein jour , le soleil a tout le temps de vous remplir autant de batteries que vous aurez , tranquillement .
Il faut savoir que le plus important pour un système de panneaux photovoltaiques  , ce n’est pas le nombre et la dimension des panneaux mais le volume du stockage ...
En exagérant , un seul petit panneau vous remplira 10 batteries  si vous voulez et si vous avez un chargeur capable de passer de l’une à l’autre automatiquement .
Par exemple , avec seulement deux panneaux ( 250 watts les deux ) , je stocke dans 4 batteries de 150 ampères  , 4 fois 150 ampères en 12 volts  , soit 600 ampères x 12 = 7200 wh que je transforme avec un bon convertisseur en 3500 watts de courant 220 volts , qui me permettent de : m’éclairer , frigo à compression en 12 volts trés performant (et couteux ) , mais aussi de passer l’aspirateur , etc …
Le lendemain matin , en 2 /3 heures de soleil , mème si le ciel est nuageux , à midi , mes 4 batteries sont à nouveau pleines , avec des régulateurs /chargeurs trés performants PWM ou MPPT .

Bonjour Powerkite.
Merci pour votre cours d'électricité, fort intéressant au demeurant, mais vous l'avouerez aisément, totalement hors sujet dans une discussion consacrée aux cyclones.
Cordialement

Qui dit cyclone , dit panne d’électricité Pierre …
Cyclone = panneaux envolés … ou pas envolés parce que fixés intelligemment .
Il faut tout prévoir .
S’il faut refaire une installation solaire à chaque cyclone …
C’est pour cela que je donne des conseils de pose …
La priorité de la pose de panneaux solaires dans ce pays , ce n’est pas l’orientation du panneau , ( comme dit précedemment , on s’en fiche ) : la priorité , c’est la résistance aux cyclones .
Un panneau collé sur un toit plat , n’a absolument aucune prise au vent et fonctionne à peu prés aussi bien …
Les cyclones en Repdom font partie intégrante de la météo locale et il faut s’y attendre .
Un jour ou l’autre , il y en aura un autre .

[at] Pierre.
J'ai l'application measure map sur mon smartphone.
Elle mesure les distances, les aires et les altitudes.
J'ai fais des mesures chez moi de surfaces, de pentes, de distances. Maintenant quand il y a une très grosse pluie, je pèse l'eau tombée dans le bol des chiens qui me sert de pluviomètre, à 17mm/h je préviens mon voisin de la protection civile que le barrio madre vieja aura 1m voir 1m50 d'innondation.
J'ai demandé à ta femme s'il y avait des problèmes en cas de fortes pluies elle a répondu que non ce qui confirmait ma vision des choses.
Toi ton problème c'est l'accès aux ressources, ton chemin mettra une journée à être praticable après la fin des pluies. Pour Jarabacoa coté ville ça pourra prendre plus de temps.
Le problème ici c'est que les dominicains ne stockent pas, c'est l'achat au jour le jour. A San Cristobal au bout de 3 jours sans accès ça approche la famine.
Pourtant il est simple de stocker du riz, de l'huile, des haricots, des conserves et le gaz pour une semaine voir deux pour du T4 ou 5 .
Quand un cyclone arrive je prévoit 15 jours, comme la plupart du temps ça ne sert à rien je fais moins de courses après ou je distribue.

Les panneaux s'il sont bien fixés ne se barrent pas.
Comme la force est proportionnelle au carré de la vitesse du vent, à partir d'un cyclone T4, on compte aussi sur la chance.
Un clou résiste à 15kgen traction,  une vis de même diamètre 25kg.
Je me rappelle de Sandy et de son diamètre, si on a pas été impacté par lui, coté nuages c'est resté couvert un bon bout de temps. Coté production d'électricité solaire ça n'a pas dû être merveilleux.
Que Powerkite nous fasse part de ses relevés de puissance de ses panneaux en fonction de l'orientation et surtout avec la lune.
L'ombre d'une simple branche perturbe plus que le manque de production due à son ombre projetée, c'est quantique. Quantique vient de quanta ou seuil, pas toujours linéaire ou proportionnel le quantique. En plus il y a la fréquence de la lumière, l'ultra violet fait bondir coté électricité, l'infra rouge pas de luz, ça chauffe c'est tout.
Tes arbres ont connu plus de cyclones que toi, coté feuillage c'est léger coté prise au vent. Je ne connais pas cette essence donc je ne connais pas le système racinaire.

Ce que j’ai vu en Repdom et que j’avais jamais vu auparavant , c’est de la pluie qui tombe bien droite et bien visible là ou vous vous trouvez et vous faites trois pas , plus de pluie … vous refaites trois pas en arrière et il pleut des cordes .
Un peu comme Moise quand il a traversé la mer .
J’ai du mal à m’expliquer ce phénomène qui n’existe pas en F .

Pour le dru: les cumulonimbus en France atteignent difficilement 10km d'altitude.
Sous les tropiques du 18km est possible.
Les cumulonimbus sont plus généreux sous les tropiques, il y a de la hauteur pour former la bonne pluie bien drue.

-En France la pluie fait rentrer les gens chez eux, sous les tropiques c'est plutôt l'inverse pour profiter de la fraicheur.
Si on est dehors on remarque plus de choses.
-Sous les tropiques c'est de la pluie de cumulos, véritable usine thermique, il aspire les vents aux alentours vers sont centre pour s'entretenir, ça délimite aussi bien sous les tropiques qu'en Europe.
-En Europe en plus il y a de la pluie de stratus qui sont assez bas.
Il ne font que pisser la pluie qu'ils ont récupéré en mer assez souvent. Ils subissent le vent mais n'en créent pas. Les bords sont plus flous.
Je parle pour chez moi, en zone montagneuse il y a aussi la pluie due au relief. Les nuages ont tendance à s'essorer sur la face au vent, là aussi ça risque d'être localisé.
Pierre doit être sous le vent en général car il observe plus de pluies sur l'autre versant.
En France où les vents d'ouest humides sont dominants, les nuages s'essorent sur les Vosges quand l'air a passé le relief il est plus sec en Alsace.

Une chose qu'on oublie parfois c'est que la RD est classée huitième au niveau mondial pour les risques naturels.
Les mangues sont délicieuses, ça compense.

Effectivement , Phil , il y a des régulateurs chargeurs qui enregistrent les courbes de chargements à un moment donné , ( j’en ai un ) que l ‘on peut visionner sur ordi , via une prise USB ,  mais je ne m’en sers pas , je me contente d’observer avec admiration le led de témoin de chargement effectif des batteries s’allumer en VERT quand c’est la pleine lune , comme un enfant …
Bien sur , ca doit pas etre extraordinaire comme intensité , mais ca charge …
C’est extraordinaire et merveilleux cette sensation que l’on éprouve d’etre autonome , pas vrai , Pierre ?

Bonjour Powerkite.
La question posée est celle des cyclones.
Oui, mes panneaux sont fixés au toit par des vis anti vols. Mes panneaux, antérieurement fixés à Villa Mella, ont déjà subit pas mal de coups de vents et cyclones sans avoir eu de soucis particuliers.
Le manque de prévention de la part des dominicains ne doit pas nous faire oublier de l'être nous même.
Par exemple, dans une congrégation religieuse, l'autre jour, ils parlaient de savoir quoi faire avant qu'un cyclone ne nous arrive dessus. Par exemple, avoir un sac à dos avec toutes sortes de choses nécessaires pour survivre : Nourriture, lampe torche, couverture de survie, piles, radio, eau etc.....
En 2017, j'avais été la risée de tout mon quartier car j'avais acheté des planches en bois pour calfeutrer mes fenêtres en prévision du passage de Irma et Maria. J'avais été surpris par le manque de réactivité des dominicains en général. Un peu plus tard, un américain logeant chez moi, à qui je demandais ce qu'il faisait, lui, pour protéger ses appartements en Floride, me répondait d'après les normes fixées par les compagnies d'assurance américaine. Et c'était sans commune mesure avec les "" non normes ""dominicaines.
L'épaisseur des planches en bois, les fixations dans le béton avec des exigences qualitatives draconiennes, tout était répertorié pour pouvoir bénéficier des remboursements des assurances.
Ici, curieusement, rien du tout.
C'est la raison pour laquelle, je trouve, que le sujet des cyclones en République Dominicaine est totalement sous évalué, méconnu par tous, ou presque.
Mes panneaux solaires font le bonheur de mes voisins, et cela sera de même, je l'espère du moins, en cas de cyclones et de coupures prolongées du courant électrique. Ces derniers jours, suite à une coupure de courant de plus de 48 H 00, certains voisins m'ont amené quelques aliments à mettre au congélateur ou au frigo. Nous sommes totalement autonome.
Cordialement

Nouvelle discussion