Loisirs et activités en République Dominicaine

Loisirs et activités en République Dominicaine
shutterstock.com
Actualisé 2018-10-02 14:23

Une fois expatrié en République dominicaine, vous découvrirez une nouvelle vie, une nouvelle gastronomie et sans doute une nouvelle façon de consommer. Voici des informations pratiques pour faire du shopping et vous régaler comme les Dominicains !

Alimentation en République dominicaine

La cuisine dominicaine requiert l'utilisation d'une grande quantité d'huile végétale, de sel et généralement très peu d'épices. Les saveurs sont principalement apportées par la coriandre ainsi que l'origan.

Le régime dominicain est à base de riz, de haricots et de viande cuite, généralement du poulet. On appelle ce trio de tête de la gastronomie dominicaine « La Bandera ».

Les Dominicains prennent leur repas principal à midi, en accompagnant les plats d'une salade ou d'un avocat en saison. Autre plat préféré des locaux, le mangú, composé de bananes plantain en purée servies avec un salami frit ou une côtelette de porc fumée. Souvent, le mangú est servi au petit-déjeuner avec un œuf au plat, du salami frit et du fromage frit. Le poulet frit avec des chips de banane plantain, appelé tostones, s'ajoute à cette liste d'ores et déjà délicieuse.

Les légumes en République dominicaine

Outre les légumes importés disponibles dans les supermarchés internationaux, vous trouverez des légumes locaux à longueur d'année : bananes plantain et bananes vertes plus petites, appelées guineo, pommes de terre, le yuca, l'igname et d'autres légumes racines. Ils agrémentent un ragoût appelé san cocho souvent consommé lors des mariages et autres célébrations. Le San Cocho contient également de la viande, généralement du bœuf ou du porc et beaucoup de coriandre. La version parfaite de cette préparation contient sept types de viande différents.

Vous trouverez facilement du chou, des betteraves, de la laitue, des tomates, du concombre, des oignons de printemps et du céleri, ainsi que des herbes telles que la coriandre et le persil. La liste contient du brocoli, des carottes, de la chayote, du gombo et de l'aubergine, ainsi que des poivrons verts et rouges, de l'ail et des oignons.

Les seuls pois disponibles sont les pois d'Angole, lorsqu'ils sont en saison, et parfois des haricots verts longs. Il y a toutes sortes de haricots : rouge, noir, blanc et pinto qui doivent être mis à tremper toute la nuit. Amateurs de graines germées, panais, pois verts sucrés, champignons, et pommes de terre nouvelles, vous devrez faire le deuil de ces derniers durant votre expatriation en République dominicaine.

Les viandes et poissons en République dominicaine

En République dominicaine le poulet est la viande la plus consommée, suivie par le porc. La chair bovine est généralement assez dure, aussi, elle est privilégiée pour les cuissons longues. Pour de la viande tendre, vous devrez vous tourner vers les produits importés. Quant à l'agneau, il est rare, aussi, lors d'occasions spéciales, on accommode de la chèvre.

Le poisson et les fruits de mer sont abondants sur la côte et généralement délicieux, surtout s'ils sont grillés.

Manger dehors en République dominicaine

Vous ne manquerez pas d'occasion de manger sur le pouce en République dominicaine. La nourriture de rue dominicaine est principalement frite et de stands vendant des empanadas (pâtes frites renfermant du fromage, du poulet, du salami), des boulettes de yucca frites et des kippes (semblables aux falafels), ainsi que du poulet.

Il y a également ce que l'on appelle des colmadons, semblables à des cafétérias, avec des tables et des chaises en plastique pour s'asseoir. Les repas sont en service libre, sur de grands plateaux chauffés. On trouve généralement du riz, des haricots et du ragoût de porc ou de bœuf, et un repas coûte environ 4 dollars.

De nombreuses plages abritent des cabanes qui vendent du poisson frit et du poulet, pour un excellent rapport qualité-prix.

Vous trouverez également des pubs ainsi que toute une gamme de restaurants espagnols, britanniques, chinois, japonais, libanais, etc., souvent dirigés par des expatriés. Ces établissements sont généralement installés dans les villes de Saint-Domingue et de Santiago, ainsi que les principales zones touristiques et d'expatriés de Sosuá et Cabarete, Las Terrenas, Punta Cana et Bávaro.

Attention :

Il est fortement déconseillé d'abandonner l'eau du robinet au profit de l'eau en bouteille.

Il n'est pas judicieux non plus de manger des salades hors de chez soi, l'eau de lavage étant sans doute celle du robinet.

Mis à part ces deux éléments, vous pouvez manger en toute confiance en dehors de chez vous en République dominicaine, en faisant attention toutefois à ce que les viandes (de poulet et de porc notamment) soient suffisamment cuites.

Faire ses courses alimentaires en République dominicaine

Vous trouverez des supermarchés internationaux dans toutes les grandes zones d'expatriés et touristiques ainsi que dans les grandes villes. Ils proposent une large gamme de viandes importées, de fromages, de charcuteries et de conserves. En dehors, vous pourrez vous ravitailler auprès des supermarchés dominicains, mais les gammes de produits sont réduites, avec très peu d'articles importés.

La plupart des Dominicains font leurs achats dans les colmados, qui signifie littéralement « fourré ». Ces magasins de proximité vendent les aliments de base tels que le riz, les haricots, le poulet, le salami, le lait, les oeufs, le jus, la bière, le rhum, etc., avec pour la plupart un service de livraison. Ils vendent également de nombreux articles en petits paquets ou en sachets, car de nombreux Dominicains n'ont pas de réfrigérateur.

Toutes les villes possèdent leurs marchés, parfaits pour faire le plein de fruits et légumes frais. Il y a également des camions qui circulent à haute altitude pour vendre des fruits et des légumes.

Acheter des articles électriques et ménagers en République dominicaine

La plupart des grands supermarchés tels que Jumbo, La Sirena, Nacional et Plaza Lama proposent une large gamme de produits électriques et ménagers. Bon nombre de ces types de produits ont été rejetés de leur pays d'origine en raison d'une fabrication de qualité inférieure. Vous l'aurez compris, ces articles ne possèdent pas de la même qualité que ceux commercialisés en Europe ou en Amérique. D'ailleurs les garanties portent souvent la mention « Null and Void ». Pour les articles électriques et ménagers de qualité, il est souvent préférable de les importer.

Acheter des vêtements en République dominicaine

Si on peut acheter des vêtements partout en République dominicaine, les grandes tailles peuvent être difficiles à trouver. Les grands centres commerciaux des villes abritent des magasins de marque, mais ailleurs, la plupart des vêtements sont moins chers et d'une durée de vie assez limitée.

Importer de la marchandise en République dominicaine

Vous pouvez importer des marchandises depuis l'étranger en République dominicaine. Bonne nouvelle, il n'y a pas de taxe ou de droit d'importation pour les articles commandés en ligne à moins de 200 USD.

Au-dessus de cette somme, vous devrez payer une taxe à l'importation, qui varie en fonction du type de produit et de sa valeur. La plupart des expatriés ont une boîte postale à Miami et un transitaire qui envoie leurs marchandises en République dominicaine.

Liens utiles :

Douanes dominicaines
Recettes de cuisine dominicaine
Supermarché La Sirena
Suparmarchés El Nacional and Jumbo
Plaza Lama

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.