Statut "d'autonomo" en Espagne

Bonjour,

Actuellement mon époux est auto-entrepreneur en France, mais il ne pas pas garder ce statut car au bout de deux commissions il aura dépassé le plafond, donc j'ai entendu parlé du statut d'autonomio en Espagne sans plafond, j'avais lu un petit texte de Sylvie qui elle en sait beaucoup plus sur ce sujet, mais impossible de la retrouver!
Donc si quelqu'un peut me renseigner ce sera avec le plus grand des plaisirs !!!

Bien à vous.
Ana

effectivement, il n'y a pas de plafond et les charges sociales sont fixes: environ 280 euro par mois -

Pour ceux qui n'ont jamais eu le statut d'autonoMO (mio ....ô sole mio   :whistle: ), il existe des réductions de charges assez importantes, voir avec une gestoria.

Je vous conseille vivement de vous rapprocher d'une gestoria d'une part pour vous informer et d'autre part pour éventuellement vous assister par la suite dans vos déclarations.

Ici comme ailleurs, si vous faites des erreurs en matière de déclarations vous en serez comptable auprès de l'administration fiscale ou sociale. Autant faire bien dès le départ, une gestoria vous renseignera et vous assistera en cas de contrôle (eh oui, ici aussi ça existe). Une gestoria qui vous a accompagné pourra prendre en charge le contrôle, si vous faites la démarche à posteriori, ils seront plus réticents.

Les tarifs des services de gestoria sont moins élevés qu'en France et les renseignements gratuits.....si on veut vous faire payer l'information....fuyez !

Cordialement.

Bonsoir,

Désolée, je ne me souvenais plus du mot exact!
Autonomo ;-)

Merci pour ces supers infos!
Je trouve ce site génial, mais une chose me fait beaucoup rire dés qu'on demande une info, tout le monde a l'air confus et nous renvoie vers une gestoria!!!!
De toute façon, je pense que c'est le mieux car on lit aussi parfois des chose très contradictoires, du coup on est perdus, mais je pense que cela dépend de l'expérience de chacun.

Nous allons déjà faire un tour du côté des impôts en France, car pour ma part j'ai ma Société qui restera ici, alors la grosse question... comment un couple peut déclarer un ses revenus en France et l'autre en Espagne!!! Pour ça les impôts seront plus sûrs selon la personne sur qui ont tombe!!! mdr

Merci pour ces infos très précieuses du statut d'autonomo!!!!!!!!!!

Bonne soirée
:)

Il faut consulter cet excellent site exhaustif : http://www.serautonomo.net/

Super!
Merci beaucoup sdompy!!!!
Parfois on est un peu perdus dans tous les témoignages! 4C'est super gentil pour ce lien, j'y suis aller directement et c'est génial!!!
Vous êtes au top!
:top:
Très bonne soirée  ;)

Bonne soirée voisine :)

sdompy :

Il faut consulter cet excellent site exhaustif : http://www.serautonomo.net/

:one

Sdompy fait des prouesses !

Au plaisir  ;)

J'aurais encore d'autres questions, mais je ne veux embêter personnes....

Le gros soucis du statut par rapport à la France, c'est le cout...

Tout le monde espère que le nouveau gouvernement s'inspirera fortement de ce qu'ils se fait en France ou Angleterre, pour les charges sociales.

sdompy :

Le gros soucis du statut par rapport à la France, c'est le cout...

Tout le monde espère que le nouveau gouvernement s'inspirera fortement de ce qu'ils se fait en France ou Angleterre, pour les charges sociales.

Oui, en effet, passés les 18 premiers mois de bonifications dans la mesure où c'est une première ouverture, ... après, c'est lourd :/

Merci encore pour cette info Sdompy !

Je pensais que le statue d'auto entrepreneur était plus avantageux en Espagne qu'en France mais je ne comprends pas assez bien l'Espagnole pour lire votre lien malheureusement.
Vous pensez que c'est moins avantageux ? cela m'inquiète car je compte fermer ma société française pour en ouvrir une en Autonomo en Espagne, j'étais sur que j'y gagnais.

En fait cela dépend combien l'on facture.

Si on fait un gros chiffre, forcement 250€ par mois de charge c'est rien.

Mais si on fait 0 de CA, ben on paye qd même 250€ par mois.

Et il faut aussi rajouter les impots, car un autonomo est un particulier...

Ok donc ça va j'ai eu peur, ici en France je donne 70% de mon salaire  au RSI + les impôts revenu + impôts entreprise + les taxes, donc je pense que je vivrais mieux en Espagne. 250€ par mois c'est magique pour moi. Par contre j'ai entendu dire que les impôts en Espagne étaient corsé, mais je pense qu'au final je paierai moins qu'en France.

Dire qu'il faut s'inspirer du statut français pour l'Espagne........ c'est de la blague j'espère !

Le statut autoentrepreneur français est très limité car les plafonds sont vite atteints et après on tombe sous le coup du RSI et là c'est le "coup de bambou" ! Ceux qui sont passé par-là comprendront vite de quoi je parle.

Parce qu'ils sont forts dans cet organisme pour vous réclamer ce que vous devez mais aussi ce que vous ne devez pas. Pour leur faire entendre raison, c'est pas de la tarte quand ils veulent bien répondre au téléphone et ne parlons même pas des courriers recommandés avec AR dont ils se dispensent eux-même de lecture.

Cotisations disproportionnées pour une protection moindre et une retraite ridicule par rapport aux versements.

Alors, non merci !

sdompy :

En fait cela dépend combien l'on facture.

Si on fait un gros chiffre, forcement 250€ par mois de charge c'est rien.

Mais si on fait 0 de CA, ben on paye qd même 250€ par mois.

Et il faut aussi rajouter les impots, car un autonomo est un particulier...

Si revenu de l'activité = zéro, impôt sur l'activité = zéro

250 Euros = cotisations sécu + retraite

Si le conjoint n'a pas d'activité, il peut devenir ayant-droit et c'est 250 Euros pour le couple (et enfants si enfants). C'est pas hyper-délirant non plus.

70% de vos revenus pour un auto entrepreneur en France ? Êtes vous bien certain ? Moi j'étais loin de ce pourcentage avec un CA de +/- 200.000 euros HTVA et quasi pas de frais de fonctionnement à déduire (consultant, mais BIC quand même).
Avez-vous estimé vos impôts sur le revenu en Espagne ? Par ailleurs, si votre activité est principalement localisée en France, êtes vous certain de pouvoir être résident fiscal en Espagne et de pouvoir bénéficier du statut "d'autonomo" ? Faut surtout pas improviser, parce que ce soit le fisc ou la sécu espagnol, ils ne sont pas moins psychorigides qu'en France (si j'avais du talent, je pourrais vous écrire un roman avec le fisc espagnol ou le RSI français)...

MIMOSA13 :

Dire qu'il faut s'inspirer du statut français pour l'Espagne........ c'est de la blague j'espère !

Le statut autoentrepreneur français est très limité car les plafonds sont vite atteints et après on tombe sous le coup du RSI et là c'est le "coup de bambou" ! Ceux qui sont passé par-là comprendront vite de quoi je parle.

Parce qu'ils sont forts dans cet organisme pour vous réclamer ce que vous devez mais aussi ce que vous ne devez pas. Pour leur faire entendre raison, c'est pas de la tarte quand ils veulent bien répondre au téléphone et ne parlons même pas des courriers recommandés avec AR dont ils se dispensent eux-même de lecture.

Cotisations disproportionnées pour une protection moindre et une retraite ridicule par rapport aux versements.

Alors, non merci !

L’herbe semble toujours bien plus verte ailleurs que chez soi ! Pour avoir expérimenté les systèmes socio/fiscal de la Belgique, de la France et de l’Espagne, pour moi il n’y a pas photo : on peut retirer l’échelle une fois qu’on a grimpé jusqu’en France, tant au niveau de ce qu'on paie que de ce qu'on reçoit ! Oh, tout n’est pas rose, notamment avec le RSI, qui a mon avis en en dessous de tout… …mais avec un bon comptable et, quand c’est nécessaire, un bon avocat, l’État de droit reprend le dessus. Je n’ai pas eu cette impression en l’Espagne !

Serge je ne suis pas autoentrepreneur (se) en France j'ai une SARL, j'ai eu à une époque des employés (2), mais malheureusement je suis tellement taxée que j'ai du à contre cœur les licencier. Mais comme en Espagne il n'y a pas de plafond le statut Autonomo est parfait pour moi car je suis commerçante. Je pense que cela ne posera pas de problème car je vends à l'international via internet. Je n'ai plus de boutique physique depuis maintenant 4 ans.

Je vais évidement bien me renseigner avant, car je ne vais pas m'installer dans un pays pour me mettre à mal l'administration du pays mais plutôt pour améliorer mon train de vie, je ne parle pas ici d'argent mais plutôt de qualité de vie, climat, habitant etc... J'ai toujours rêvé de vivre au bord de la mer et je suis amoureuse de la Costa Brava, alors je fonce ;-)

Comment peut-on estimer son impôt sur le revenu Espagnol ? ça m’intéresse !

MIMOSA13 :

Dire qu'il faut s'inspirer du statut français pour l'Espagne........ c'est de la blague j'espère !

Le statut autoentrepreneur français est très limité car les plafonds sont vite atteints et après on tombe sous le coup du RSI et là c'est le "coup de bambou" ! Ceux qui sont passé par-là comprendront vite de quoi je parle.

Parce qu'ils sont forts dans cet organisme pour vous réclamer ce que vous devez mais aussi ce que vous ne devez pas. Pour leur faire entendre raison, c'est pas de la tarte quand ils veulent bien répondre au téléphone et ne parlons même pas des courriers recommandés avec AR dont ils se dispensent eux-même de lecture.

Cotisations disproportionnées pour une protection moindre et une retraite ridicule par rapport aux versements.

Alors, non merci !

Mimosa oh oui je connais bien ! A une époque j'avais la possibilité de m'agrandir et d'embaucher mais ils m'ont tellement taxé que j'ai laissé tomber. Normalement avec mon CA je devrais bien gagner ma vie, mais ce n'est pas le cas, il ne me reste presque plus rien une fois qu'ils ont fait leur ramassage...
Le comble c'est que l'année dernière j'ai eu une hospitalisation, et j'attends encore le remboursement du RSI ! J'ai tout payé de ma poche.

Ce sont les autonomos espagnols qui rêvent en voyant comment cela se passe en France ou Angleterre.

Comme les français rêvent en voyant certains avantages du statut d'autonomo espagnol.

Forcément si on fait un mix des avantages de son pays + les avantages des voisins, c'est super alléchant :)

Bonjour,

Une longue discussion avait été postée ici https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=441319
Je vous l'accorde, c'est très long à lire ;)

Un petit tableau comparatif :

http://www.tas-consultoria.com/blog-fr/wp-content/uploads/2015/01/tableau1.png

Sûrement avec un bémol avec la nouvelle réforme fiscale ... Mais pas l'impression que çà joue beaucoup ??? :/

cdt

Oui il faudra que je penche dessus et que j'analyse sérieusement. Mais bon je ne pars pas faire un exil fiscale mais plus un exil climatique :-) Donc au pire tant pis. Bien que je pense que pour moi ça sera quand même un peu plus avantageux car le rsi me réclame sans cesse des sommes qui sortent d'on ne sait où et ils sont incapable de me dire à quoi elles correspondent.

Bonsoir,

Je parlais d'expérience personnelle de comparaison entre une SARL en France pendant 12 ans et une SL (2 associés avec statut autonomo...oui, c'est possible !) en Espagne. Il n'y a pas photo ! Ce n'est pas la SARL qui m'a permis de gagner ma vie car à part brasser du Chiffre d'Affaires et faire la redistribution en charges sociales, en impôts et redevances directes et indirectes, en commission bancaires (commissions sur mouvements), honoraires d'expert comptable qui mettait en forme le bilan et me coûtait un bras (je faisais toute la saisie), honoraires d'avocats en formalités diverses, il restait pas grand chose.....beaucoup de boulot pour du vent !

En Espagne : compte bancaire professionnel rémunéré (bon ok c'était quelques dizaines d'euros mais pas de frais), la gestoria faisait la compta, le bilan, le juridique, les formalités sociales et fiscales pour la moitié des honoraires de l'expert-comptable français y compris l'assistance au cours du contrôle fiscal où j'ai eu une paix royale côté Espagne et j'ai pu me consacrer à mon travail uniquement à mon travail.

En France, j'ai bien essayé de changer d'expert mais ils se tiennent entre eux pour les tarifs. Idem pour la banque...disons que je suis passée de 2 bras à 1,7 bras mais c'était encore bien cher et le service rendu moyen.

Et je pourrais rajouter côté français les taxes sur le chiffre d'affaires complètement stupides pour ceux qui n'ont pas de grosses marges, les emmerdes administratives à n'en plus finir, etc....

C'est sûr, ici, il faut bien sélectionner sa gestoria et bien négocier les honoraires. Mais ensuite, tout en gardant l'oeil ouvert quand même, on peut se consacrer à son activité et avoir du temps pour la développer.

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais personnellement, monter une entreprise, prendre des risques financiers , ce n'est pas pour me retrouver coincée par la paperasserie à jouer au ping pong entre les administrations qui se renvoient la balle !

Bonne soirée.

capandalousie :

Bonjour,

Une longue discussion avait été postée ici https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=441319
Je vous l'accorde, c'est très long à lire ;)

Un petit tableau comparatif :

http://www.tas-consultoria.com/blog-fr/ … bleau1.png

Sûrement avec un bémol avec la nouvelle réforme fiscale ... Mais pas l'impression que çà joue beaucoup ??? :/

cdt

Si quelqu'un avait ce même tableau mais avec fiscalité belge, ça serait vraiment génial !

Je vais quitter la Belgique et tenter en Espagne ce que je n'oserais jamais tenter ici : Créer ma petite entreprise.  C'est triste à dire, mais en Belgique on est tellement acculés de charges diverses que même si on crée quelque chose qui a du succès, on ne s'en sort pas.  Je n'ai plus foi en l'avenir dans mon propre pays, mais mes parents ont décidé de prendre leur retraite sous le beau soleil espagnol, alors je me suis dit pourquoi pas ?  J'aime la culture de ce pays, ses habitants donc autant faire d'une pierre deux coups, trouver une douceur de vivre que je n'ai pas en Belgique et me donner une chance de construire quelque chose avec passion.

Bonjour
Je me permet d'intervenir car je viens de voir le tableau très intéressant de "capandalousie", je veux seulement ajouter que si vous créez une AUTONOME en Espagne (c'est ce que je suis en train de faire en ce moment", vous avez des abattements sur vos charges, ce n'est donc pas 255 euros par mois au début, mais :
• Alta en el régimen especial de trabajadores autónomos (équivalent RSI - Cotisations sociales patronales) =  (paiement mensuel)
    - 53,50 euros HT par mois pendant 6 mois
    - 132 euros HT par mois pendant 6 mois
    - 187 euros HT par mois pendant 6 mois
    - 265 euros HT par mois ensuite
Voila un petit complément d'informations

Bonjour


Chris_tophe, peux tu me dire si le montant de 265 euros HT est une somme forfaitaire ou bien y a t il un pourcentage sur le C A ( ce que je suppose)

et dernière question, y a t il autre chose à payer ?

car en France les 25% environs pour les autoentrepreneurs en profession libérale  sont libératoires de tout ( charges sociales et impôts sur le revenu) c est à dire rien d autre à payer...

Merci

Step

C'est une somme forfaitaire les 265 €. Pas de % sur le CA en Espagne.

Et on ajoute l'IRPF (http://www.serautonomo.net/cuanto-paga- … onomo.html)

je confirme

merci à vous,

donc 9% pour les 3 premières années sur le Chiffre d affaire je suppose et 21% après.

c est  bien ça ?

Step

supersteph :

merci à vous,

donc 9% pour les 3 premières années sur le Chiffre d affaire je suppose et 21% après.

c est  bien ça ?

Step

21% ? Si c'est de l'IRPF dont vous parlez, le pourcentage dépend de votre revenu imposable.

Salut Serge54

je parles de ce que doit payer un autonomo si on lit le document de Sdompy:

"Actuellement, l'impôt sur le revenu à la source sur les revenus d'activités professionnelles et de revenus pour tenir compte des revenus du travail est de 21%.
Toutefois, pour les nouveaux indépendants et en tant que mesure d'encouragement, le bureau des impôts permet de retenir 9% est  comme impôt sur le revenu pour les trois premières années"


Est ce qu'il y a autre choses à payer?

Pour moi c est la somme forfaitaire + le taux d' impot sur le revenu décrit dans ce document.

Où est ce que je me trompe?

Merci

Steph

supersteph :

Salut Serge54

je parles de ce que doit payer un autonomo si on lit le document de Sdompy:

"Actuellement, l'impôt sur le revenu à la source sur les revenus d'activités professionnelles et de revenus pour tenir compte des revenus du travail est de 21%.
Toutefois, pour les nouveaux indépendants et en tant que mesure d'encouragement, le bureau des impôts permet de retenir 9% est  comme impôt sur le revenu pour les trois premières années"


Est ce qu'il y a autre choses à payer?

Pour moi c est la somme forfaitaire + le taux d' impot sur le revenu décrit dans ce document.

Où est ce que je me trompe?

Merci

Steph

La retenue à la source est un acompte ! L’année qui suit, vous devez déclarer vos revenus réels au fisc espagnol. L’impôt est alors calculé sur le revenu réel et l’acompte payé est déduit.

Exemple :
Montant à déclarer aux impôts 30.000 euros en 2017 pour les revenus de 2016. Précompte professionnel : 6.300 euros retenus en 2016 (si comme vous le dites le précompte est de 21%).
Impôt réellement dû : 5.511 (isolé). Remboursement 789 euros.
Attention : pour faire la comparaison avec la France il faut procéder au même exercice car le forfait d’impôt est un choix, rien ne vous empêche de demander l’impôt réel (si je me rappelle bien, à vérifier). Donc pour notre exemple l’impôt en France serait de 2.461 (isolé) desquels il faudrait déduire l’impôt retenu à la source.

Bonjour,

Un article paru au petit journal au sujet des autónomos

http://www.lepetitjournal.com/madrid/ac … on-reduite

cdt

bonjour,
merci chris_tophe pour tes renseignements,
vue ton expérience peux tu me conseiller sur une  gestoria ,je compte aller  m 'expatrier sur barcelone pour l’été avec un statut auto entrepreneur  .

bonjour Christophe
c'est pas pour les moins de 25 ans les abattements dont tu parle ?
cdt
christophe

chrisboulanger :

bonjour Christophe
c'est pas pour les moins de 25 ans les abattements dont tu parle ?
cdt
christophe

Bonjour,

Non, ces abattements dans les 18 premiers mois sont valables pour tous, MAIS dans la mesure où c'est le premier autónomo que vous montez... logique  ;)

cdt

Bonsoir à tous,
Je viens de démarrer mon autoentreprise en Espagne.
Après une EURL, auto entrepreneuse et enfin en nom propre - profession libérale en France, je suis venue voir de l'autre côté de la frontière.
Pour créer mon statut d'autonomo, j'ai payé 550 euros TTC à un gestoria (vous pouvez faire cette démarche seul si vous voulez), ensuite je le rénumère 90 euros HT par mois pour remplir les obligations administratives, et pour le moment je paye 58 euros TTC forfaitaire de cotisations sociales.
Après il faut vérifier si en étant non résident en espagne vous pouvez être autonomo...

Bonne soirée

Modéré par Bhavna il y a 3 ans
Raison : Merci de ne pas promouvoir vos services sur le forum. Les professionnels sont invités à s'enregistrer dans l'annuaire de services
Je vous invite à lire la charte du forum

BONJOUR,
Je suis sur Camp Redo, puis je avoir vos coordonnées stp, je vais me mettre autonomo en 2017
Cordialement
Stéphane

Nouvelle discussion