résident retraité

Célibataire sans enfant ni fiancé(e), je visite le Brésil épisodiquement depuis une dizaine d'années et suis tenté par la carte de résident retraité car elle permet de faire autant de séjours que l'on veut, et donc de s'installer, en louant un logement à l'année ; mais je voudrais savoir si l'on peut éviter les aspects administratifs qui semblent lui être attachés : versement de ma retraite dans une banque au Brésil, souscription au régime volontaire de la sécu française et à plus une assurance brésilienne, domiciliation fiscale ...

Si vous demandez une résidence c'est pour vivre plus de 6 mois dans l'année.

Dans tous les cas votre retraite devra être versé au brésil. Pour la sécurité sociale tout va dépendre si vous allez résider plus en France ou au Brésil.

Je ne vois pas pourquoi un pays va vous accorder un visa si vous ne faites pas une contre partie

Je suis retraitè et j ai un visa permanent car je suis marié a une Brésilienne, je retourne en Belgique tout les 2 ans mais ma pensions reste versée sur un cpte en belgique, je retire avec ma carte visa pour vivre,
pour la securité sociale elle est suspendue en Belgique  mais reprend immédiatement lorsque je remet les pieds en Belgique , je paie mes impots en Belgique et mon épouse est sans revenu , Je pense que pour la sécurité sociale les conditions ne sont pas les même en France .
Pour ma part Le Brésil est compliqué dans son administration les médicaments sont en petit conditionnement et chers une mutuelle est cher et augmente de prix avec l age,  si l on veut vivre comme en Europe le cout de la vie me semble le meme , voir un peu plus cher pour certaines choses voitures par exemple .

merci Claude pour ta réponse

Je pense que je vais continuer à faire des séjours de maximum 3 mois, deux fois par an, en simple touriste, et continuer à résider France, avec la bonne couverture santé à un prix raisonnable ; de plus je suis logé presque gratuitement et roule avec une vieille voiture très économique et robuste

Il faudrait seulement que je trouve un appart au Brésil ( Bahia )  , cela me reviendrait moins cher que la location de vacances, et je pourrai y laisser mes affaires et voyager léger

Grand père, si vous demander une carte de résident, c'est pour y vivre à l'année, seulement il y a des contre parties qui sont pas des moindres notament l'obligation de verser votre pension au Brésil dans une banque Brésilienne et de déclarer vos impôts ici qui sont plus élévé qu'en France, ensuite les propos de Claude n'engage que lui car il existe une convention fiscal entre la France et le Brésil au sujet de ce point fiscal, bien entendu beaucoup ne respectent pas ce point là et font comme Claude  pour des raisons de facilités et de confort que je comprend jusqu'au jour ou la Receita Féderal leur tombera dessus, lui est Belge, à voir si c'est différent d'un Français, je ne le pense pas.

Pour le reste le coût de la vie, des médicaments, des soins effectivement le Brésil ce n'est pas top, donc personnellement faire 3 mois au Brésil comme touriste puis retour en France vous permet une certaine liberté et tranquilité (santé, dentiste surtout) mais cela un coût, le prix des billets d'avion à chaque fois, mais cela reste limité car si vous partez fin octobre pour retour début fevrier et en juin pour retour debut septembre vous serez toujours dans des coûts de transport les plus bas car hors saison pour les compagnies aériennes...

merci pour vos conseils

Bonjour Chico,

Je ne comprend pas ta réaction et la réponse  sur vivre en permanence au Brésil.

Dans les accords internationaux il existe un ACCORD  entre le Brésil et la Belgique qui fixe et détermine  les causes de la double imposition

J ai donc choisi suivant cet accord d être imposé en Belgique et de vivre au Brésil avec mon épouse Brésilienne je paie donc nos impots en Belgique ce qui nous permet de rester dans la sécurité sociale Belge, et ce  dès que mon épouse et moi  aussitôt que  nous déposons les pieds sur le territoire Belge

En contre partie  suivant cet accord , c est la même chose pour les Brésilien (nes)´qui vivent en Belgique

Je note que pour les sujets Brésiliens  qui arrivent en Belgique les facilités sont moindre que l inverse.
Je sais que de nombreux Belges vivent a Goiania.

Le précise aussi que je n ai aucune idée sur les accords internationnaux entre la France et le Brésil

Pour le service des futurs expatriés

Bonne soirée Chico

A partir du moment ou tu demande à avoir  un visa de retraité, c'est pour vivre en permanence au Brésil en principe car dans le cas contraire cela n'a que trés peut d'intérêts vaut mieux rester touriste face aux obligations qui sont liées à ce type de visa, sans parler que tu dois aussi avoir un permis brésilien pour conduire au Brésil car être en possession d'un visa de retraité et diriger une voiture sans permis de conduire  brésilien et aussi passible d'une amende pour défaut de permis de 850 R$

Claude,  lors de ta demande de visa, tu as signé des papiers sur lesquels tu t'engage à respecter des conditions précises et,  c'est sur cet engagement que le visa t'a été délivré, notament l'obligation de virer entre 6000 et 8000 R$ mensuellement au Brésil,  attention si aujourd'hui tu ne le fait pas en cas de contrôle de la PF (pas si rare que cela, notament lors du renouvelement), tu sera incapacable d' en apporter la preuve que tu as bien viré cette somme mensuellement  car on te demandera des justificatifs et tu verra ton visa annulé , avec retour dans ton pays  ou ailleurs dans les 8 jours  et cela s'appelle en Brésilien de la "deportation"....et après tu sera soumis aux mêmes règles que les touristes Belges en terme de durée de séjour

ensuite pour l'imposition fiscal tu peux choisir effectivement si une convention existe dans ce sens


RESOLUÇÃO NORMATIVA Nº 95, DE 10 DE AGOSTO DE 2011
Altera dispositivos das Resoluções Normativas nº 45, de 14
de março de 2000, e nº 62, de 8 de dezembro de 2004.
O CONSELHO NACIONAL DE IMIGRAÇÃO, instituído pela Lei nº. 6.815, de 19 de
agosto de 1980, e organizado pela Lei nº. 10.683, de 28 de maio de 2003, no uso das
atribuições que lhe confere o Decreto nº. 840, de 22 de junho de 1993, resolve:
Art. 1º O art. 1º da Resolução Normativa nº 45, de 14 de março de 2000, passa a vigorar
com a seguinte redação:
“Art. 1º O Ministério das Relações Exteriores poderá conceder visto permanente a
estrangeiro aposentado, acompanhado de até dois dependentes, que comprovar poder
transferir mensalmente para o Brasil importância, em moeda estrangeira, em montante
igual ou superior a R$6.000,00 (seis mil reais).
§ 1º Se o interessado tiver mais de dois dependentes, será obrigado a transferir, ainda,
quantia, em moeda estrangeira, em montante igual ousuperior a R$2.000,00 (dois mil
reais) para cada dependente que exceder a dois.
§ 2º Em qualquer das hipóteses previstas neste artigo, os dependentes deverão estar
enquadrados nas disposições da Resolução Normativa que trata da concessão de visto
temporário ou permanente a título de reunião familiar.”
Art. 2º O inciso V do art. 2º da Resolução Normativa nº 45, de 14 de março de 2000,
passa a vigorar com a seguinte redação:
“V - comprovação de aposentadoria e de capacidade de transferir para o País a quantia,
em moeda estrangeira, em montante igual ou superiora R$6.000,00 (seis mil reais) nos
termos do art. 1º desta Resolução.”
Art. 3º O art. 3º da Resolução Normativa nº 62, de 8 de dezembro de 2004, passa a
vigorar com a seguinte redação:
“Art. 3º A Sociedade Civil ou Comercial que desejarindicar estrangeiro para exercer a
função de Administrador, Gerente, Diretor ou Executivo deverá cumprir com os
requisitos estabelecidos pelo Ministério do Trabalho e Emprego, quanto às disposições
legais referentes à constituição da empresa e comprovar:
I - investimento em moeda estrangeira em montante igual ou superior a R$600.000,00
(seiscentos mil reais) por Administrador, Gerente, Diretor ou Executivo chamado,
mediante a apresentação do Sisbacen,- Registro Declaratório Eletrônico de Investimento
Externo Direto no Brasil, comprovando a integralização do investimento na empresa
receptora; ou
II - investimento em moeda estrangeira em montante igual ou superior a R$ 150.000,00
(cento e cinquenta mil reais) por Administrador, Gerente, Diretor ou Executivo
chamado, mediante a apresentação do Sisbacen - Registro Declaratório Eletrônico de
Investimento Externo Direto no Brasil, comprovando a integralização do investimento
na empresa receptor; e geração de dez novos empregos, no mínimo, durante os dois
anos posteriores a instalação da empresa ou entradado Administrador, Gerente, Diretor
ou Executivo.”
Art. 4º Esta Resolução Normativa não se aplica aos pedidos protocolados antes de sua
entrada em vigor.
Art. 5º Esta Resolução Normativa entra em vigor na data de sua publicação.
PAULO SÉRGIO DE ALMEIDA
Presidente do Conselho Nacional de Imigração
Publicada no DOU nº 160, seção 1, pag. 162 de 19 de agosto de 2011

Leia mais: http://jus.com.br/forum/332083/visto-de … z3aA4JhyZz

bonjour,
merci de ta longue réponse , mais mon visa porte la mention multipas pour  reunioâo FAMILIAR, rien ne dit que c est une retraite , dans ce cas je pense  ne pas ~etre soumis a l obligation du minimum a importé je touche peut ^tre moins que ce inimum ...alors comment faire un regroupement familial.

En Bref suivant le cas de l accords du Bresil avec la Belgique du choix pour éviter la double imposition je suis taxé en belgique mais je dépense mon argent pour ma famille au Brésil , reciproque pour les Brésilien qui vivent eb Belgique .
Quand aux Résidents Français , je sais q uil y a eux quelques frictions entre la france et le Brésil au sujet d expulsions et qu il y a en ce sens une plus grande rigidité
que penses tu au suget de la mention regroupement familiale et des montants que tu signales dans ta réponse.
merci claude

Claude tu as la réponse dans ton visa, tu as un visa de rapprochement familial qui t'exempt de toutes obligtions de quoique ce soit, différent du visa de retraité....donc personne ne t'impose de ramener ta retraite au Brésil...différent du cas de "grand-père"....

merci

Bonjour les expats et particulièrement Chico Brasil qui a déjà répondu a plusieurs de mes questions dans le passé.

Voici mon cas: moi je suis citoyen canadien et résident au Canada. En 2016 suite a la  naissance de mon enfant au Bresil d'une femme résidente au Brésil, j'ai obtenue la carte de résident permanent (RNE) au Bresil mais en réalité je vis et travaille au Canada. De plus, le Canada a un accord de non double imposition avec le Brésil.
Donc, dois je déclarer quand même les revenus que je gagne au Canada au Bresil alors que je ne reste pas plus de 90 jours par an au Brésil depuis que j'ai obtenu la carte de résidence du Bresil? Merci d'avance de m'éclairer a ce sujet.

jfalaise84 :

dois je déclarer quand même les revenus que je gagne au Canada au Bresil alors que je ne reste pas plus de 90 jours par an au Brésil depuis que j'ai obtenu la carte de résidence du Bresil? Merci d'avance de m'éclairer a ce sujet.

Bonjour, a partir du moment ou vous n'avez aucun revenu* au Brésil, vous n'avez rien à faire,
Juste aller et venir au Brésil comme bon vous semble.


*(Revenu a partir de 28 000 rs/an environ, et/ou, biens supérieurs a 300 K de Brl)

Merci Beaucoup Aventureiro,

Je suis beaucoup plus rassuré maintenant. Cela m'a stressé un peu avant de coller un peu d'information un peu partout. Au Canada par exemple, la déclaration d’impôt n'est pas obligatoire sauf, si l'État vous le demande ou si vous voulez profiter des nombreux ajustements et différents mesures et avantages fiscaux disponibles.

Les consulats du Bresil étaient incapables de me donner des informations claires et fiables. Ils m'ont même dit de questionner la receita federal quand je serai au Bresil. 

Même en lisant la convention de non double imposition je n'étais toujours pas rassuré. Maintenant je sais que je peux profiter de mon statut de résident permanent sans être obliger de déclarer mes revenus au Bresil puisqu'ils sont déclarés au Canada ou  je suis résident fiscal.

Merci encore et bonne journée!

Nouvelle discussion