Étudier au Japon

japonais
Shutterstock.com
Actualisé 2020-01-07 11:28

Envie d’étudier au Japon ? Deux options pour vous : partir en tant que touriste (rester au Japon moins de 90 jours; selon votre pays d’origine, le visa n’est pas forcément obligatoire) ou rester plus longtemps : dans ce cas, vous devez avoir un visa : le visa étudiant - comme son nom l’indique - est spécifiquement crée pour vous permettre de réaliser votre projet d’études.

Inscription dans une école de langue au Japon

Que vous souhaitiez étudier en école de langue ou au sein d’une université japonaise, votre dossier sera sensiblement le même : tout comme pour le visa de travail, sponsorisé par l’entreprise qui vous recrute, l’école dans laquelle vous étudierez sponsorisera votre visa. C’est votre interlocutrice, le lien entre les services de l’immigration japonaise et vous. C’est donc à elle que vous fournirez les documents nécessaires à la création de votre visa.

La procédure est longue (environ 6 mois) : mieux vaut commencer ses recherches d’établissement à l’avance. Une fois le contact établi avec l’école, et les formalités remplies (envoi des documents demandés, contrôle par l’établissement scolaire), l’immigration transmet à votre école le CoE - Certificate of Eligibility. C’est grâce à ce document que vous pourrez faire votre demande de visa.

Le visa étudiant est renouvelable : vous pouvez en faire la demande au sein de votre établissement, qui la relaiera à l’immigration. Vous pouvez également, après votre école, poursuivre votre scolarité dans une université japonaise. Dans ce cas, c’est votre école qui vous aide à constituer votre dossier.

L’entrée à l’université se fait via un examen. Nombre d’écoles proposent des cours préparatoires. Selon le parcours que vous souhaitez faire, prenez le temps de vous renseigner sur les écoles et les cursus qu’elles proposent. Certaines seront plus orientées vers la poursuite d’études universitaires. D’autres, plus tournées vers la recherche d’emploi (avec des programmes « business », « culture d’entreprise », « code vestimentaire », etc.).

Il n’y a pas d’examen officiel pour entrer dans une école de langue. Néanmoins, chacune d’entre elles réalise sont propre examen, pour déterminer le niveau de chacun. L’examen peut se faire en ligne, avant l’arrivée au Japon (via Skype). Il peut également se faire le jour de la rentrée scolaire.

Besoins de conseils pour le choix de votre école, la constitution de votre dossier ? Des organismes, comme Motivist Japan, vous aident gratuitement à préparer votre dossier. Leur personnel parle français, et fait le lien avec vous et l’école que vous avez choisie. C’est à eux que vous fournissez les documents demandés. Leurs compétences s’étendent à la recherche d’un logement et d’un petit boulot. Une aide bienvenue pour qui envisage de s’expatrier au Japon.

 Attention :

Il est, en principe, interdit de travailler avec un visa étudiant au Japon. Lors de la constitution de votre dossier, votre école vous délivrera un certificat vous autorisant à travailler : à remettre au service de l’immigration, à votre arrivée au Japon (à l’aéroport). Grâce à ce document, l’immigration apposera, sur votre passeport, un tampon indiquant que vous pouvez travailler. Un travail strictement encadré : 28h/semaine maximum, avec interdiction de travailler dans le « milieu de la nuit ».

Conditions d'entrée dans une université au Japon

Pour entrer dans une une université japonaise, vous devez d'abord passer un examen d’entrée. La plupart des universités pratiquent l'examen d'admission à l'université japonaise (EJU - Examination for Japanese University) pour les étudiants internationaux. L’EJU se déroule deux fois par an et se concentre principalement sur la culture japonaise, la langue japonaise, les sciences et les mathématiques. L’examen peut être dispensé en anglais ou en japonais (certains sites ne proposent que l’examen en japonais). Vous pouvez passer l'examen au Japon ou dans quelques villes d'autres pays.

Si vous êtes dans une école de langue, c’est avec elle que vous vous inscrirez à l’EJU. C’est elle qui se chargera des formalités avec le centre d’examen.

Certaines universités pratiquent leurs propres examens d'entrée.

 Bon à savoir :

Même si l'examen peut être passé en anglais, il est fortement recommandé de bien maîtriser la langue japonaise avant d'entrer dans une université au Japon, la plupart des cours étant dispensés en japonais (il existe également des universités proposant des programmes entièrement en anglais). Beaucoup d’étudiants internationaux choisissent de passer d’abord par une école de langue, avant de s’inscrire à l’université.

Frais universitaires au Japon

Étudier au Japon coûte cher. Renommée de l’établissement, université publique ou privée, emplacement, variété des programmes dispensés, présence d’un campus universitaire, etc. : autant de variables qui expliquent le coût des études.

Comme mentionné plus haut, si les écoles de langue peuvent proposer des programmes spéciaux, la base est la même : pratique du japonais. Les options varient en fonction de l’esprit de l’école : cours business, cours artistiques, cours de manga, préparation à l’entrée à l’université etc. Les frais scolaires sont sensiblement les mêmes d’une école à l’autre : environ 601 000 à 841 000¥/an (5 000 à 7 000€). Bien entendu, de grands écarts de prix existent selon les écoles.

Pour les universités, comptez un coût de départ d’environ 962 000 ¥ par an (8 000 €), frais d’entrée inclus, pour une université publique. Pour les universités privées, les frais augmentent : d’environ 1 200 000¥/an (10 000€) à plus de 1 400 000 (plus de 12 000€), voire même, plus de 4 800 000¥/an (plus de 40 000€) pour les établissements les plus prestigieux. Là encore, on constate de fortes disparités selon les universités.

Il existe des options de bourses, des exemptions de frais de scolarité, et des programmes parrainés par le gouvernement. Pour plus d'informations, contactez l'ambassade du Japon dans votre pays d'origine. Si vous êtes scolarisé dans une université en partenariat avec un établissement japonais, renseignez-vous également auprès d’elle. Vous pourriez bénéficier d’aides dans le cadre d’un échange universitaire.

 Liens utiles :

Study In Japan – Guide complet des études au Japon
Ministère des Affaires étrangères du Japon – Le visa étudiant
Ambassade du Japon en France - pièces à apporter pour sa demande de visa
Ambassade de France au Japon - le visa étudiant
L’Université de Tokyo

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.