Les soins de santé au Maroc

soins de sante
Shutterstock.com
Actualisé 2022-07-14 19:15

Vous avez décidé de vous expatrier au Maroc ? Vous ne serez pas déçus : le Royaume à de quoi offrir de par sa culture et son patrimoine riches et variés. Bien que le système de santé public marocain ne soit pas l'un des meilleurs au monde, il s'est fortement amélioré ces dernières années et continuera à le faire dans le futur grâce à des levées de fonds dédiés à la santé.

Retrouvez toutes les informations sur les recommandations générales en matière de santé, les hôpitaux, cliniques et l'assurance maladie pour les expatriés au Maroc.

Que faut-il prendre en compte avant de partir au Maroc ?

Avant votre expatriation au Maroc, il est important de se renseigner sur la vaccination nécessaire à effectuer avant votre arrivée. Aucun vaccin spécifique n'est obligatoire, si ce n'est mais il faut être à jour dans les doses de rappel en ce qui concerne le tétanos, la diphtérie, la typhoïde, les hépatites A et B, ainsi que le choléra et la polio, pour des questions de prévention. Il est fortement conseillé de se faire vacciner contre la rage si vous séjournez dans une zone rurale au Maroc.

Dans l'ensemble, le pays ne connaît aucune maladie inhabituelle, ce qui ne doit pas vous empêcher de prendre les précautions nécessaires !

Les recommandations sanitaires générales pour le Maroc

Les maladies liées à l'eau et à l'alimentation telles que la tourista, la typhoïde et les parasites intestinaux sont très courantes dans cette région d'Afrique du Nord. Faites également très attention aux endroits où vous mangez, les mesures d'hygiène n'étant pas toujours respectées, même s'il existe des règles strictes à ce sujet. Par précaution, évitez la viande rouge en dehors de chez vous, faites cuire le poulet chez vous et achetez-le dans des boucheries ou des supermarchés propres.

Évitez également de manger du poisson dans les restaurants situés à proximité de la côte lorsque le temps est mauvais, les restaurants servant du poisson congelé en stock.

Il est fortement déconseillé de boire de l'eau du robinet dans les zones rurales et faites aussi attention à ne pas consommer d'aliments crus. L'eau du robinet est potable dans les villes développées, mais certains préfèrent acheter de l'eau en bouteille par mesure de sécurité.

En cuisine, assurez-vous de bien laver tous vos légumes et tous les autres ingrédients.

Enfin, n'oubliez pas de vous protéger du soleil et de la chaleur avec des chapeaux et des lunettes à l'extérieur, les rayons UV étant particulièrement puissants au Maroc en été. Appliquez toujours de la crème solaire.

Le système de santé public et privé au Maroc

Le Maroc possède à la fois des hôpitaux publics et des cliniques privées. Les expatriés évitent généralement les hôpitaux publics, car les temps d'attente sont très longs et les soins sont généralement de moins bonne qualité que dans les cliniques privées. Chaque grande ville du Maroc possède au moins un hôpital public, qui comprend pour certains des hôpitaux universitaires. Il existe également des hôpitaux provinciaux et parfois préfectoraux, ainsi que des infirmeries.

Les cliniques privées sont moins abordables, mais le service est de bien meilleure qualité. Vous pouvez également consulter des médecins généralistes ou spécialisés, nombreux dans le pays et plus abordables.

Bon à savoir :

Le système de santé marocain est similaire à celui de la France, où les patients doivent se rendre dans des cliniques extérieures à l'hôpital pour certains tests ou services. Les médicaments sont généralement achetés dans les pharmacies locales.

Comment se passe une visite chez le médecin au Maroc ?

En règle générale, les cabinets des médecins sont ouverts du lundi au vendredi et le samedi matin et les consultations peuvent être effectuées avec ou sans rendez-vous. Nous vous conseillons cependant de téléphoner avant votre venue, pour vous assurer de ne pas devoir attendre trop longtemps et de signaler une éventuelle urgence. En général, la consultation chez un généraliste coûte environ 100 à 120 dirhams et celle chez un spécialiste 120 à 200 dirhams.

La qualité des soins varie, là encore, selon le privé ou le public et si vous recherchez des soins particuliers, nous conseillons une nouvelle fois le privé pour les expatriés. Enfin, dans les grandes villes, si vous ne parlez pas l'arabe ou le français, aucune inquiétude à avoir, beaucoup parlent anglais couramment.

Comment acheter des médicaments au Maroc ?

Si vous avez la nécessité de vous fournir en médicaments au Maroc, vous trouverez beaucoup de pharmacies dans tout le pays. Certains sont en vente en libre-service comme partout, et d'autres ne seront délivrés que si une ordonnance est présentée. Ces derniers sont le plus souvent des médicaments qui sont pris en charge par l'assurance santé marocaine et le plus souvent, prennent également en charge toute ordonnance délivrée par professionnel de santé.

Des parapharmacies en ligne se sont aussi développées au Maroc, ce qui permet d'être livré en médicaments libre-service et produits de santé directement chez soi. Cela ne concerne cependant pas les médicaments sous ordonnance.

Avant d'arriver dans le pays, n'hésitez pas à emporter vos propres médicaments avec vous et vos éventuelles ordonnances pour prouver votre nécessité à votre arrivée si besoin. 

L'assurance maladie au Maroc

Bien que le système de santé soit accessible aux expatriés, l'assurance est principalement payée par les employeurs en échange de prestations de santé. Il vous faudra donc trouver un travail (majoritairement dans le secteur privé) pour pouvoir en bénéficier. Si vous n'en avez pas la possibilité, d'autres régimes sont mis en place selon la situation sociale, nous vous conseillons de vous renseigner auprès des services de sécurité marocains pour vous informer sur les différents régimes sociaux et vos possibilités en tant qu'expatrié non-salarié.

L'AMO (ou Assurance Maladie obligatoire) est généralement fournie par la sécurité sociale, mais le Maroc a également mis en place le RAMED, un programme d'assurance maladie conçu pour aider les personnes en grande difficulté financière. Vous pouvez également opter pour une police d'assurance maladie personnelle (indépendante de votre employeur) auprès de l'une des nombreuses compagnies d'assurance privées, si vous avez le budget nécessaire.

Certains traitements plus complexes peuvent être difficiles d'accès dans le pays et le remboursement de certains soins peut également nécessiter plusieurs visites auprès de la mutuelle. De ce fait, en tant qu'expatrié, il est fortement conseillé de souscrire à une assurance santé dans votre pays de départ avant votre départ pour le Maroc.

Il existe un large choix, parmi les leaders mondiaux en matière d'assurance santé et il est parfois difficile de s'y retrouver. Nous vous conseillons les suivants :

N'hésitez pas à prendre contact avec le ou les assureurs de votre choix en fonction de vos besoins et vous renseigner sur les modalités et le type de prise en charge proposés. Vous pouvez aussi obtenir gratuitement un devis sur notre page dédiée à l'Assurance santé expatrié au Maroc.

Quelles sont les formalités d'adhésion à la sécurité sociale marocaine ?

Afin d'adhérer à la sécurité sociale marocaine, et plus particulièrement à l'AMO, comme indiqué plus haut, il vous faudra pouvoir, dans un premier temps, être travailleur et percevoir un salaire au Maroc. Le régime étant différent dans les entreprises du service public et privé, il est conseillé de demander directement à votre employeur quelle est la marche à suivre pour vous. Vous pouvez également vous rapprocher des services de santé publique du Maroc, qui sauront vous guider et vous informer sur les modalités d'adhésions et les pièces justificatives à présenter.

La santé des enfants et allocations familiales au Maroc

La santé des enfants est un sujet sur lequel le Maroc s'est beaucoup amélioré ces dernières années et permet des soins complets quel que soit l'âge, depuis la naissance. Pour la grossesse, nous abordons le sujet plus bas. Pour tout ce qui concerne les soins en pédiatrie, que ce soit pour un suivi ou une consultation de routine, une maladie ou une hospitalisation, les pédiatres travaillent aussi bien en cabinet privé, en hôpital et en clinique. Vous en trouverez également spécialisés dans certaines pathologies ou maladies diverses. N'hésitez pas à consulter notre page dédiée aux pédiatres au Maroc pour en trouver un lors de votre expatriation.

Si votre enfant, quel que soit son âge, souffre d'une pathologie et dépend de soins particuliers, avant votre départ, prenez toutes les dispositions nécessaires afin de ne pas vous retrouver en difficulté, arrivés sur place. 

La famille étant un sujet très sérieux au Maroc, la santé pour les enfants et l'aide aux familles en général sont avantageux et permettent des aides conséquentes. Là encore, les allocations familiales sont à la charge des employeurs mais sachez que le montant perçu est uniforme, donc le même pour n'importe quel salarié, quel que soit son revenu de base.

Sécurité sociale pour les étudiants au Maroc

Les étudiants qui ont décidé de poursuivre leurs études au Maroc peuvent eux aussi bénéficier d'une prise en charge par la sécurité sociale locale, mais il est également fortement conseillé d'adhérer à une assurance santé privée. Toutefois, sachez que les étudiants peuvent bénéficier de l'AMO sous certaines conditions, soit :

  • Être inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur ou de formation professionnelle, 
  • Avoir moins de 30 ans,
  • Ne pas déjà bénéficier d'une couverture médicale de base à titre personnel comme le RAMED, l'AMO du secteur public gérée par la CNOPS, l'AMO secteur privé gérée par la CNSS, toute mutuelle ou caisse interne relevant d'établissements publics.

Bon à savoir :

Certaines universités, comme la Cité Universitaire Internationale de Rabat, disposent de Centres médico-sociaux. Ce qui peut aider les jeunes à consulter sans devoir passer par un hôpital ou un médecin classique. Il sera possible de bénéficier gratuitement de soins adaptés, consultations et orientation médicale.

Vivre sa grossesse au Maroc

Si vous tombez enceinte lors de votre expatriation au Maroc, aucune inquiétude à avoir, le suivi de grossesse, l'accompagnement avant, pendant et après l'accouchement sont bien intégrés dans le régime social marocain et vous trouverez beaucoup de spécialistes pour vous aider tout au long de cette période : maternités privées ou publiques, sages-femmes, gynécologue obstétricien, particulièrement dans les grandes villes telles que Marrakech, Rabat, Fès, Tanger, Agadir ou encore Casablanca. 

L'aide sociale AMO inclut les soins du suivi de grossesse et l'accouchement, ainsi que le suivi des nouveau-nés. Les congés maternité sont également pris en charge par la sécurité sociale marocaine, la durée est de 14 semaines et ils sont pris en charge à 100%.

Étant donné que le service public est particulièrement saturé, de moins bonne qualité et que les listes d'attente longues, si vous recherchez des soins de grande qualité et souhaitez mettre en place un plan de naissance particulier, nous vous conseillons de vous tourner vers des structures privées, même si plus onéreuses.

Important :

Notez que l'interruption volontaire de grossesse est interdite au Maroc, elle est même punie sévèrement par la loi, pouvant aller jusqu'à l'emprisonnement. Des débats pour changer cette loi sont ouverts depuis quelques années, mais aucun accord n'a encore abouti à ce jour.

La santé des retraités au Maroc

Beaucoup de retraités décident de s'expatrier au Maroc à ce moment de leur vie pour y vivre une expérience enrichissante et profiter du temps ensoleillé et de la culture marocaine riche. C'est d'ailleurs un pays particulièrement privilégié par les retraités originaires de certains pays comme la France notamment.

Dans ce cas de figure, il est tout à fait possible de bénéficier du régime social marocain. Il sera nécessaire de vous inscrire auprès de la caisse nationale de sécurité sociale marocaine. Pour les modalités d'inscription et la prise en charge cela dépendra de votre régime perçu avant votre départ. Pour cette raison, avant votre expatriation, nous vous conseillons de vous renseigner aussi bien auprès de la sécurité sociale marocaine que celle de votre pays d'origine. Pour une meilleure couverture, n'hésitez pas à faire appel à un organisme d'assurance privé ou une mutuelle.

Bon à savoir :

Le système de santé marocain actuel demande encore à être développé et contient encore beaucoup de carences. Cependant, le gouvernement a engagé un processus de réforme ces dernières années afin de le renforcer et d'améliorer la qualité des services fournis aux résidents et aux expatriés.

Liens utiles :

Assurance Maladie Obligatoire 
CLEISS - Régime santé au Maroc
Sécurité sociale étudiants
Centre Médico-Social Université de Rabat
Indemnité de maternité

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.