Blog du mois : Hot Fondue Pot

  • expatriee a Hong Kong
    Hot Fondue Pot
Blog du mois
Publié le mois dernier

Originaire de Suisse, Karine met le cap sur Hong Kong en septembre 2018 en compagnie de son époux Nicolas qui y a décroché une opportunité professionnelle. Curieuse et enthousiaste, elle porte aujourd'hui plusieurs chapeaux y compris celui d'enseignante du français pour adultes. Sur son blog, Hot Fondue Pot, elle parle de ses nouvelles aventures aux quatre coins de Hong Kong, de ses découvertes, des différentes choses à voir et à faire, ainsi que ses bonnes adresses.

 

Bonjour Karine, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Je suis Suisse et j’ai 34 ans. Je vis à Hong-Kong depuis septembre 2018, avec mon mari Nicolas. Avant de déménager à Hong-Kong, nous habitions en Suisse romande, dans une petite ville qui s’appelle Morges. Nous sommes venus ici à la suite d’une opportunité professionnelle qui s’est offerte à Nicolas.

J’ai un parcours un peu atypique. J’ai fait des études de Spécialiste HES en Information Documentaire, à Genève. Puis, j’ai travaillé en tant qu’assistante d’enseignement à la Haute École de Gestion de Genève, pendant 4 ans. J’ai ensuite travaillé comme bibliothécaire dans une bibliothèque publique genevoise, à temps partiel, tout en étant à mon compte sur le reste de mon temps. Je suis formatrice pour adultes et je m’occupais notamment de mandats liés à l’usage du web et aux réseaux sociaux. J’ai ensuite travaillé comme chargée de communication pour une plate-forme de e-learning et comme bibliothécaire scolaire dans une école privée. Depuis Hong-Kong, je travaille en ligne pour un mandat de knowledge management, à temps partiel – et en parallèle, j’écris et j’enseigne le français à des adultes.

Qu'est-ce qui t'a attiré vers Hong Kong ?

J’avais eu la chance de découvrir Hong-Kong en tant que touriste avant de venir m’y installer. Je connaissais déjà la ville, que j’avais adorée. J’avoue que je suis très enthousiaste. J’aime énormément ce pays : la ville et son architecture mouvante, qui mixe de vieux buildings coloniaux, d’anciens bâtiments des années 50, des tours hyper modernes ; la culture hongkongaise, sa langue très chantante ; la proximité de la nature et les nombreuses randonnées qui s’offrent à nous ; les paysages idylliques : les îles, les montagnes, les plages, la jungle. J’adore la cuisine cantonaise, si délicieuse et parfumée. J’adore me perdre dans les quartiers moins connus des touristes, situés sur Kowloon. J’aime échanger quelques mots en cantonais avec les habitants, me plonger dans la foule, découvrir de nouveaux endroits. C’est un endroit fascinant ! Je suis totalement dépaysée et j’aime ce sentiment d’avoir encore tout à apprendre.

Qu'est-ce qui t'a motivé à lancer ton blog ?

J’ai toujours aimé écrire. Depuis toute petite, c’est quelque chose qui me fait du bien. Il y a quelques années, j’ai eu un blog de cuisine que j’adorais alimenter. De plus, je suis une grande lectrice de blogs de voyages qui me font rêver. C’était donc relativement évident pour moi d’ouvrir un blog en partant et j’avoue trouver un grand plaisir à l’alimenter. J’ai l’impression d’être un reporter. Lorsque je visite un endroit, je suis attentive à tout, je m’imprègne de l’ambiance pour ensuite le retranscrire au mieux. Cela me permet également de garder contact avec mes amis en Suisse qui peuvent suivre mes aventures selon leurs envies.

De quoi parle ton blog et en quoi peut-il être utile aux futurs expatriés à Hong Kong ?

Mon blog parle de mon quotidien : je vais à la fois parler de mes expériences personnelles, mais aussi de choses qui m’ont surprises, de randonnées que nous avons faites, de spécialités culinaires, de lieux à visiter, de fêtes typiques, de choses que je trouve étonnantes, etc. Je pense que ça peut aider les expatriés à découvrir le pays, à se faire une idée de ce qu’on peut y faire, mais aussi, à imaginer la vie ici. J’y note aussi les bonnes adresses que je découvre et les difficultés que je rencontre. C’est très varié, en fonction de mon quotidien.

Quels sont tes projets d'avenir ?

Je n’ai pas de projets d’avenir à long terme. Je me laisse porter par le courant. À court terme, nous devons rester ici 3 ans. Mes projets pour cette période sont donc d’apprendre le cantonais, de rédiger un guide touristique avec mes conseils, mais aussi de profiter un maximum de la vie ici, d’apprendre tout ce que je peux sur la culture de notre nouveau pays, sur sa culture, de m’en imprégner afin de le comprendre au mieux. J’aimerais aussi en profiter pour passer un diplôme en anglais. Hong-Kong étant une ancienne colonie britannique, l’anglais est très présent et être immergée dans cette langue me permettra de mieux la maîtriser. C’est toujours utile.